• Journée internationale des femmes
  • événement

    La Journée internationale des femmes du 8 mars est l'occasion de dénoncer les atteintes aux droits des femmes mais aussi de promouvoir des modèles de femmes loin des clichés et de reconnaître leurs contributions dans tous les domaines de la société. La Ville de Genève organise chaque année des actions autour de cette date.

    www.semaine-egalite.ch

  • Campagne "égalité, la Ville affiche sa volonté"
  • événement

    Depuis 2008, une campagne visant à promouvoir l'égalité entre femmes et hommes et à déconstruire les stéréotypes de genre est présentée chaque année autour du 14 juin, une date importante pour l'égalité entre femmes et hommes en Suisse.

    www.ville-geneve.ch/...

  • Journée Futur en tous genres
  • événement

    La Ville de Genève participe chaque année à la Journée «Futur en tous genres», qui permet aux filles et aux garçons d'élargir leurs horizons professionnels et de réfléchir à leur avenir, sans préjugés ni stéréotypes.

    www.futurentousgenres.ch

Lundi 13 novembre

«Stop Telling Women to Smile», de Tatyana Fazlalizadeh

Exposition du 13 au 27 novembre
L’Usine, place des Volontaires, Genève.
Entrée libre

A travers son projet «Stop Telling Women to Smile», l’artiste américaine Tatyana Fazlalizadeh dénonce le harcèlement de rue en plaçant des portraits dessinés de femmes dans l’espace public, accompagnés de légendes adressées directement à leurs harceleurs.

Une exposition organisée par le Festival Les Créatives, en partenariat avec le service Agenda 21 – Ville durable de la Ville de Genève.

Evénement Facebook

Stop Telling Women to Smile

Table ronde «Harcèlement : identifier, visibiliser, résister»

18h30
Café des Volontaires, place des Volontaires, Genève.
Entrée libre

Des «Psstt», des propositions libidineuses, des commentaires ou gestes déplacés, ... ; les formes que prend le harcèlement sont multiples et affectent toutes les femmes. Ces dernières peuvent y être exposées à tout moment dans tous les lieux publics : la rue, les transports, les clubs... Sexiste, ce harcèlement peut parfois aussi être raciste, lesbophobe ou encore transphobe. Longtemps déconsidérée, cette question préoccupe désormais les artistes, les associations, les institutions et le monde universitaire, qui s’interrogent : comment créer des espaces plus sûrs et accueillants pour toutes et tous ? Comment lutter contre le harcèlement de rue sans oublier les autres formes de violences vécues par les femmes, notamment dans la sphère privée ou au travail ? Quelles initiatives concrètes peuvent nous inspirer ?

Intervenant-e-s

  • Tatyana Fazlalizadeh, Peintre muraliste et street artiste américaine
  • Brigitte Mantilleri, Directrice du Service Égalité de l’UNIGE
  • Marylène Lieber, Professeure en Études Genre, Docteure en sociologie, Université de Genève
  • Albane Schlechten, Co-fondatrice du label “We Can Dance It!

Modération
Coline de Senarclens, Chroniqueuse et militante féministe

En présence de Sandrine Salerno, Conseillère administrative de la Ville de Genève

Une table ronde organisée par le Festival Les Créatives, en partenariat avec le service Agenda 21 – Ville durable de la Ville de Genève et le Service Egalité de l'Université de Genève.

Evénement Facebook

Stop Telling Women to Smile

Lundi 20 novembre

Lancement de la Campagne #UNIUNIE de l’Université de Genève

Afin de faire de l’UNIGE un lieu de travail et d’étude respectueux de toutes et de tous, l’Université de Genève lance une campagne d’information et de prévention intitulée #uniunie contre le harcèlement. Elle est destinée à informer l’ensemble de la communauté universitaire, responsables hiérarchiques, victimes ou témoins, des mesures à prendre contre le harcèlement sexiste et sexuel au sein de l’institution. Des visuels seront en place au sol dans les bâtiments universitaires dès le 13 novembre afin de faire réagir et interagir la communauté universitaire. Suite à la première semaine de teasers au sol, les affiches de la campagne #uniunie contre le harcèlement seront découvertes dans tous les bâtiments.

Dès le 20 novembre, un guide de bonnes pratiques sera disponible et accompagnera la campagne. Ce guide est le fruit d’une année de travail d’un groupe interdisciplinaire mandaté par le Rectorat pour se plonger sur cette problématique. Une unité d’écoute indépendante à l’institution sera aussi active dès le 20 novembre.

Plus d’informations sur www.unige.ch/egalite ou sur www.uniunie.ch

Mardi 21 novembre

Conférence-Débat «Combattre la violence à l’égard des femmes: Genève se mobilise!»

11h30
Club suisse de la Presse, route de Ferney 106, Genève
Inscription à l’adresse soroptimist.geneva@gmail.com

Intervenant-e-s

  • Anne-Marie von Arx, membre Soroptimist, experte en lutte contre la traite des êtres humains et députée au Grand Conseil
  • Veronica Birga, cheffe de la section en charge des droits de la femme et de l’égalité des sexes, Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH), Genève
  • Denis Chatelain, psychothérapeute, co-fondateur et secrétaire général de l’association VIRES
  • Béatrice Cortellini, psychologue spécialiste en psychothérapie FSP, directrice de l’AVVEC
  • Manon Loizeau, réalisatrice, Grand Prix de l’Organisation mondiale contre la torture au 15ème FIFDH pour son documentaire «Silent war», (en attente de confirmation)
  • Guy Vibourel, président de la Fondation Au Cœur des Grottes

La conférence sera suivie d’un cocktail à 13h00.
Cet événement est organisé par les Clubs Soroptimist Genève-Rhône et Genève-Fondateur et soutenu par la Ville de Genève.

Evénement Facebook

Jeudi 23 novembre

Conférence publique : «Le pouvoir de l’injure» par Dre. Caroline Dayer

18h30
Aula de la HETS, rue Pré-Jérôme 16, Genève
Entrée libre, sur inscription : egalite@etat.ge.ch

Caroline Dayer est chercheuse et formatrice, experte en prévention des violences et des discriminations et auteure du guide de prévention des violences et des discriminations "Le pouvoir de l'injure". La conférence sera suivie par une discussion avec le public, modérée par Joëlle Rebetez, journaliste.

Un événement organisé par le Bureau de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques (BPEV), en partenariat avec la Haute école de travail social de Genève (HETS).

Ateliers pour professionnel-le-s

Jeudi 23 novembre, 16h00-18h00
HETS, rue Pré-Jérôme 16, Genève
Sur inscription: egalite@etat.ge.ch

Ces ateliers constituent des moments d’échange et de réflexion pour les professionnel-le-s sur leurs pratiques. Chaque atelier s’axe autour d’un thème en particulier :

  1. Sexisme ordinaire
  2. Sexisme, homophobie et transphobie
  3. Sexisme et racisme

Plus d'informations sur le site du BPEV www.ge.ch/egalite/actualites/2017-2016.asp

Pouvoir de l'injure

Vendredi 24 novembre

Soirée festive «Touche pas à ma nuit!»

21h00-3h00
Salle du Terreau, 6 rue Terreaux-du-Temple, 1201 Genève

Cette soirée, organisée par le Parlement des jeunes genevois et le Collectif pour une vive nocturne riche, vivante et diversifiée, vise à sensibiliser les jeunes à la thématique du harcèlement sexuel dans la vie festive et nocturne.

Plus d’informations sur le programme de la soirée sur www.facebook.com/collectifvienocturne/

Samedi 25 novembre

Rassemblement contre les violences faites aux femmes

13h00-18h00
Place de la Navigation

A l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, un rassemblement est organisé sur la Place de la Navigation de 13h à 18h par un collectif de citoyennes. Différents stands seront tenus par des associations romandes impliquées dans la lutte contre les violences faites aux femmes. A 15h, une prise de parole aura lieu.

Pour s’informer, partager ses expériences, connaître les mobilisations genevoises contre les violences faites aux femmes ou simplement soutenir la lutte, rejoignez le rassemblement du samedi 25 novembre sur la Place de la Navigation !

Plus d’informations sur www.facebook.com/events/294219664416710

Pouvoir de l'injure

Genève se mobilise en orange! Une chaîne humaine autour de la rade.

16h00
Deux points de rendez-vous au choix : Rotonde du Mont-Blanc ou Ponton du Jet d'Eau

Dans le cadre de la campagne du Secrétaire général des Nations Unies Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes, gérée par ONU Femmes, le 25 de chaque mois a été proclamé Journée orange.

Pour la troisième année consécutive Soroptimist International et ses Clubs genevois mobilisent leurs forces pour sensibiliser la population sur ces enjeux. Une chaine humaine autour de la rade est prévue à 16h00 : la population sera conviée à manifester ainsi son soutien à la lutte contre la violence à l’égard des femmes.

Les Soroptimistes vous invitent par ailleurs, dès la tombée de la nuit, à l’opportunité unique de voir éclairés en orange le Jet d’Eau et le Phare des Pâquis, ainsi que le Palais des Nations, cette année «en première».

Evénement Facebook

Mercredi 29 novembre 2017

Atelier pour le personnel des clubs : «Pour une vie nocturne safe et agréable pour tous et toutes».

Club La Gravière, chemin de la Gravière 9, Genève.
Sur inscription

Comment les clubs peuvent-ils mettre en place des soirées inclusives et égalitaires pour tous et toutes? C'est autour de cette question que s'articule l'atelier "Pour une vie nocturne safe et agréable pour toutes et tous". Proposée par le collectif WE CAN DANCE It et le Deuxième observatoire, cette formation d'une journée s'adresse en priorité au personnel des clubs genevois, mais toute autre personne est bienvenue en fonction des places disponibles.
Le projet We Can Dance It est soutenu par le service Agenda 21 - Ville durable de la Ville de Genève.

Public cible
Tout personnel des clubs genevois désirant adhérer à la démarche du label We Can Dance It. L’atelier s’adresse en priorité aux personnes responsables des clubs genevois et aux personnes investies dans les comités ou responsables de secteur (sécurité, accueil, bar). Toute autre personne intéressée est bienvenue en fonction des places disponibles.

Inscriptions
Merci de vous inscrire par mail : albane@lagraviere.net

Merci de préciser

  1. La structure pour laquelle vous travaillez
  2. Le poste que vous occupez de manière salariée ou bénévole
  3. En deux phrases ce qui vous motive à suivre cette formation

Prix : 25 CHF / personne Nombre de participant-e-s : jusqu’à 20 personnes

Evénement Facebook
We Can Dance It (page Facebook)

We can dance it