Bandeau CJB Retour à l'accueil Retour à l'accueil
EXPLORER CONSERVER RECHERCHER TRANSMETTRE PROTÉGER
Les Musées de Genève
 MUSÉE
PRATIQUE
SAVOIR
FRANÇAIS | ENGLISH  

Suivez-nous sur Facebook !

interroGE - la réponse est humaine

Fil rss des CJB
séparation
Actuellement en fleur au Jardin
Actuellement en fleur au Jardin
séparation
focus podcast Vidéos
Podcast Vidéos

Horaires
Adresses & accès
Services
Contacts
Accès rapide
Activités scientifiques Enseignements
Publications
Bibliothèque
Bases de données
Passion du savoir
séparation
Nuit de la Science 2018
7 et 8 juillet
La Nuit de la science 2018
En savoir plus...
séparation
Botanica 2018
Du 16 juin au 15 juillet
Nouvelle édition de BOTANICA
Plus d'infos ici !
séparation
La grande forêt
Du 23 juin au 2 septembre
La grande forêt brésilienne
NOUVELLE EXPOSITION
séparation
Visites du dimanche
Chaque 1er dimanche du mois.
Deux visites commentées
Prochaine visite: le 1er juillet
Consultez le programme !
séparation
Variations botaniques
Prochaine visite le 26 juin !
Inscrivez-vous
séparation
La Visite du Jardinier
La "Visite du Jardinier"
Chaque jeudi à 14 heures
séparation
La passion du savoir
Exposition
Jusqu'au 14 octobre
séparation
Le Jardin, 200 ans de passion
Exposition
Jusqu'au 14 octobre
séparation
Les mutliples vies des herbiers
Exposition
Cabinet de curiosités
séparation
Découvrez l'exposition permanente
Les Jardins ethnobotaniques
séparation
Le livre: A.-P. de Candolle:
une passion, un Jardin


Espace presse
séparation
ombrage

Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève


AccueilContactsP. Bungener
Catalogue de la correspondance d'Auguste-Pyramus de Candolle
impression
séparation

Catalogue de la correspondance d'Auguste-Pyramus de Candolle

lettre de ramondloupe   lettre de DCloupe

La correspondance du botaniste genevois d'envergure européenne Augustin-Pyramus de Candolle (1778-1841), fondateur des CJB, est un exceptionnel grand corpus resté inédit présentant quelques 5600 lettres adressées de la part de 1251 correspondants d'au moins 24 nationalités différentes. Ce corpus passif est déposé à Genève principalement entre la famille de Candolle et les CJB, et est complété par quelques 1226 lettres de la main de Candolle principalement encore en mains familiales, ainsi que par quelques milliers d'autres lettres dispersées dans diverses institutions muséales principalement en Europe. On peut donc estimer à quelques 10000 lettres envoyées et reçues par A.-P. de Candolle, dont sans doute quelques 7000 lettres présentes à Genève même.

Qu'elle soit d'ordre privé (familial ou personnel) ou lié à son activité scientifique ou institutionnelle, la correspondance d'un savant est une souce historique de première importance permettant d'appréhender dans leur globalité à la fois ses pratiques scientifiques et le contexte social et intellectuel dans lequel il évolue et qui l'influence. Au travers de l'analyse sociologique de ses réseaux comme de son contenu, la correspondance du savant offre ainsi un témoignage direct sur la diffusion et la réception de ses idées au sein de la communauté scientifique de son époque (appelée pour le XVIIIe siècle "République des Sciences et des Lettres"), comme sur ses pratiques scientifiques et de sociabilité.

De manière globale, l'étude de la correspondance d'Augustin-Pyramus de Candolle sert à la compréhension de la genèse de son savoir naturaliste et de son oeuvre scientifique prolifique (plus de 300 écrits). Elle permet, en outre, de retracer l'implication de ce savant reconnu au sein des différentes institutions, sociétés et académies savantes qu'il a dirigées ou fréquentées (comme l'Académie des Sciences de Paris, le Jardin des Plantes de Montpellier ou les CJB de Genève).

Le projet, dans ses grandes étapes, consiste à:

- rassembler l'ensemble des lettres de Candolle (collections aux CJB et dans la famille de Candolle, collection dans les instituts étrangers);

- cataloguer cet ensemble à l'aide d'une base de données (de type MS Access) en usant de plusieurs descripteurs reconnus (noms des correspondants, date de la lettre etc) pour réaliser un inventaire analytique de cette correspondance sur une base papier et/ou informatisée;

- étudier ce corpus tant sur le plan de son contenu que de la sociologie de ses correspondants pour identifier la nature de son réseau, et cela soit au travers de communications orales, de publications dans des revues spécialisées ou encore d'éditions de source de certains échanges nous paraissant intéressant.

Publications:

BUNGENER, P. (2012). Le réseau épistolaire de Candolle à Montpellier: la lettre au service de la botanique et de la carrière académique. Jahrbuch für Europäsche Wissenschaftskultur - Yearbook for European Culture of Science, 6 (2011): 174-188

Podcast (27.09.2011) de Candolle et le Prodrome

BUNGENER, P. (2011). Regard sur Jean Senebier au travers de sa correspondance avec Augustin-Pyramus de Candolle. Archives des Sciences, 63: 81-92.

BUNGENER, P. (2010). Inventaire électronique de la correspondance d'Augustin-Pyramus de Candolle (1778-1841). In: DAL PRETE, I., D. GENERALI, M. T. MONTI (ed.), Le reti in rete. Per l'inventario e l'edizione dell'Archivio Vallisneri: 65-69.

BUNGENER, P. (2008). Un botaniste dans la République des Sciences: Augustin-Pyramus de Candolle et ses correspondants scientifiques. Dix-Huitième Siècle, 40: 153-171.

BUNGENER, P. (2007). Projet de digitalisation de la correspondance d'Augustin-Pyramus de Candolle. La Feuille Verte, 38: 9-10.