Bandeau CJB Retour à l'accueil
Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève

Logo CJB Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève
Monographia Aquifoliacearum - Loizeau Pierre-André & Gabrielle Barriera


impression


Monographia Aquifoliacearum

Loizeau Pierre-André & Gabrielle Barriera

L’étude monographique du genre Ilex a débuté en 1987 dans le cadre de la préparation d'un traitement des Aquifoliaceae pour Flora Neotropica.

A la suite de la révision des espèces péruviennes étudiées dans le cadre de la thèse de Pierre-André Loizeau (Loizeau 1994) une définition d’une théorie évolutive des inflorescences d’Ilex a pu être proposée (Loizeau & Spichiger 1992). La taxonomie des espèces colombiennes a également été réalisée par André Schlüssel lors de son diplôme terminé en 1992.

Deux traitements au niveau de la famille des Aquifoliaceae ont été réalisés, l’un pour Flowering Plants of the Neotropics (Loizeau & Spichiger 2004 In: Smith et al. (eds.)) et l’autre pour The Families and Genera of Vascular Plants (Loizeau et al. (in press) In: Kubitzki (ed.)).

Plusieurs catalogues des espèces d’Ilex présentes en Amérique du Sud ont été réalisés dont seuls ceux pour les Guyanes (Loizeau 1992, 1997 In: Boggan et al.) et l’Equateur (Loizeau & Barriera 1999 In: Jorgensen et al.) sont publiés. Pour les autres régions les manuscrits sont sous-presse, il s’agit du Catálogo de las Plantas Vasculares de Bolivia, du Catalogue of the Vascular Plants of Antioquia (Colombie) et du Nuevo Catálogo de la Flora de Venezuela. Par ailleurs, une publication en ligne existe pour les Plantas do Nordeste Checklist- AQF(Brésil).

La participation de P.-A. Loizeau à un symposium en mai 2003 à Copenhague sur le thème des Patrons de la diversité et de la complexité des espèces à différentes échelles (Plant diversity and complexity patterns. Local, regional and global dimensions) a été l'occasion de considérer dans son ensemble la distribution mondiale actuelle et passée du genre Ilex avec la perspective de notamment comprendre l’histoire de cette distribution (Loizeau et al. 2005).

Depuis 2005 notre travail a été essentiellement consacré à la révision approfondie (nomenclaturale et taxonomique) des 205 espèces d’Ilex présentes en Chine. Ce travail a paru en 2008 dans le volume 11 de la Flora of China (Chen et al. 2008). Par ailleurs nous avons participé à la Checklist of the plants of the Guiana Shield (Berry et al. 2007) et au Nuevo Catálogo de la Flora Vascular de Venezuela (Loizeau et Barriera 2008). Notre perspective est de nous atteler à la publication d’une check-list des Ilex d’Amérique pour laquelle nous avons déjà rassemblé ca. ¾ des données.

Différentes études phylogénétiques ont été réalisées parallèlement à nos travaux (Cuénoud et al. 2000, Powell et al. 2000, Manen et al. 2002).