Bandeau CJB Retour à l'accueil Retour à l'accueil
EXPLORER CONSERVER RECHERCHER TRANSMETTRE PROTÉGER
Les Musées de Genève
 MUSÉE
PRATIQUE
SAVOIR
FRANÇAIS | ENGLISH  


Suivez-nous sur Facebook !

interroGE - la réponse est humaine
focus podcast Vidéos
Podcasts Vidéos
séparation
Post Facebook LES TRÉSORS  DU JARDIN
Floraison spectaculaire de Angraecum magdalenae à ne pas manquer dans la Serre Tropicale!
séparation
HORS MURS
Sauvetage d'une forêt au Brésil
 Sauvetage d'une
 forêt au Brésil

 Conférence
 par Louis Nusbaumer &
 Anita Studer
 6 février à 18h30
 Uni Dufour
séparation
 ACTUALITÉS
Palmiers solidaires
 Genève Grandeur
 Nature
 Palmiers solidaires
séparation
Accréditation BGCI
 Les CJBG atteignent le
 plus haut niveau
 d'expertise en
 conservation du BGCI
 Plus d'infos ICI
séparation
Serre tropicale
séparation

Horaires
Adresses & accès
Services
Contacts
Accès rapide
Activités scientifiques Enseignements
Publications
Bibliothèque
Bases de données
Exposition Carl von Martius
 


Site du projet
séparation
ombrage

Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genve


AccueilBases de donnéesBotalista
impression
séparation

Les systèmes d’information aux Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève

Il y a tout juste 20 ans, une collaboratrice des CJB publiait son travail de thèse « Un système d’information botanique : contribution au désenclavement de l’information » *1. Depuis la publication de cette étude totalement innovante pour la botanique (utilisation du concept des bases de données relationnelles dans le but d’intégrer différents projets de recherche et de gestion de collections au sein d’un même système, de manière à partager concepts, données, méthodes et applications), les CJB n’ont cessé de s’investir dans le développement de ce que nous appelons aujourd’hui le Système d’information botanique de Genève (SIBG).

*1 ZELLWEGER, C. (1994). Un système d’information botanique : contribution au désenclavement de l’information. Thèse n° 400 de la Faculté des sciences économiques et sociales de l’Université de Genève. 190 pp.

Aujourd’hui le SIBG permet :

• la gestion des herbiers (récoltes, parts, collecteurs, prêts, etc.) ;
• la gestion des collections vivantes (acquisitions, cultures, index seminum,      banque de semences, etc.) ;
• la gestion des informations liées à des projets scientifiques tels que     check-lists, flores, traitement taxonomiques (nomenclature, synonymie,       localités, etc.).

Du SIBG sont extraites les informations diffusées par la grande majorité des bases de données proposées en ligne par les CJB.

Botalista : un outil de gestion destiné à être mis à la disposition de tous

Le SIBG reposant sur des technologies dites « propriétaires » (payantes), les CJB ont décidé de développer un nouvel outil de gestion, appelé Botalista, reposant exclusivement sur des logiciels libres (gratuits) : PostgreSQL, Java et AngularJS.

Une fois opérationnel, Botalista sera mis à disposition des institus de botanique en tant que logiciel "opensource".

Pour plus d’informations voir le site du projet BOTALISTA

Nos partenaires actifs

Le Jardin botanique de la Ville de Paris, via la mairie de la Ville de Paris, constitué de 4 jardins :

Arboretum de l’école du Breuil (bois de Vincennes)
Parc floral de Paris (bois de Vincennes)
Parc de Bagatelle (bois de Boulogne)
Jardin des serres d’Auteuil (bois de Boulogne)

Le Jardin botanique de la Ville de Bordeaux, via la mairie de la Ville de Bordeaux

Le Jardin botanique de Berne

Le Jardin botanique de Lausanne