Bandeau CJB Retour à l'accueil Retour à l'accueil
EXPLORER CONSERVER RECHERCHER TRANSMETTRE PROTÉGER
Les Musées de Genève
 MUSÉE
PRATIQUE
SAVOIR
FRANÇAIS | ENGLISH  
La Recherche

Suivez nous sur Facebook !

interroGE - la réponse est humaine

Fil rss des CJB
séparation
Actuellement en fleur au Jardin
Actuellement en fleur au Jardin
séparation
focus podcast Vidéos
Podcast Vidéos

Horaires
Adresses & accès
Services
Contacts
Accès rapide
Activités scientifiques Enseignements
Publications
Bibliothèque
Bases de données
A.-P. de Candolle: une passion, un Jardin
 
Murs sanctuaires
Murs Sanctuaires
séparation
Flore en Ville : pour partir à la découverte de la flore en Ville de Genève
Flore en Ville
pour partir à la découverte de la flore en Ville de Genève
séparation
Genève ville durable
Genève ville durable
séparation
Liste Rouge des plantes vasculaires de Genève
Liste Rouge des plantes vasculaires de Genève:
séparation
Atlas de la flore du canton de Genève
Atlas de la flore du canton de Genève
Catalogue analytique et distribution de la flore spontanée
séparation
Conservation des plantes vasculaires du
canton de Genève: espèces et sites prioritiares
Conservation des plantes vasculaires du canton de Genève:
espèces et sites prioritaires
séparation
Plantes exotiques envahissantes ( pdf 980 ko )
séparation
Personnes de contact:

Raoul Palese
(chef d'unité)
Catherine Lambelet
(conservatrice)
séparation
ombrage

Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève


Accueil → Gestion de la flore → PrésentationConservation ex situCulture ex situ ex situ
impression
séparation

Culture ex situ

Conservation in situ
Conservation ex situ
Réintroduction
Projets internes

Cultiver les plantes menacées

culture ex-situ

Le Jardin botanique cultive des espèces indigènes menacées ex situ pour répondre aux besoins de plusieurs projets de conservation. Ces cultures sont sous la responsabilité du secteur des Rocailles. Elles sont réparties dans différentes unités selon les besoins (culture en couches, en pleine terre, dans les collections, installation dans des espaces naturels du Jardin).

Ces cultures répondent à plusieurs besoins spécifiques:


      

Contrairement au stockage au froid des semences, la culture présente le risque d’une sélection qui altère la variabilité génétique de la population. La base génétique est souvent étroite et l’enregistrement des données concernant la culture est essentiel, notamment la provenance de l’espèce ou le nombre de plantes-mère. A l’exception des cultures de conservation, les cultures ex situ sont donc limitées dans le temps à une seule génération.

Chaque année, une quinzaine d’accessions sont cultivées en couches de multiplication pour la banque de semences ou des projets de sauvegarde en nature. Plus d’une centaine d’espèces ont été cultivées entre 2001 et 2016.