Bandeau CJB Retour à l'accueil Retour à l'accueil
EXPLORER CONSERVER RECHERCHER TRANSMETTRE PROTÉGER
Les Musées de Genève
 MUSÉE
PRATIQUE
SAVOIR
FRANÇAIS | ENGLISH  
La Recherche

Suivez nous sur Facebook !

interroGE - la réponse est humaine

Fil rss des CJB

Horaires
Adresses & accès
Services
Contacts
Accès rapide
Activités scientifiques Enseignements
Publications
Bibliothèque
Bases de données
A.-P. de Candolle: une passion, un Jardin
 
Murs sanctuaires
Murs Sanctuaires
séparation
Flore en Ville : pour partir à la découverte de la flore en Ville de Genève
Flore en Ville
pour partir à la découverte de la flore en Ville de Genève
séparation
Genève ville durable
Genève ville durable
séparation
Liste Rouge des plantes vasculaires de Genève
Liste Rouge des plantes vasculaires de Genève:
séparation
Atlas de la flore du canton de Genève
Atlas de la flore du canton de Genève
Catalogue analytique et distribution de la flore spontanée
séparation
Conservation des plantes vasculaires du
canton de Genève: espèces et sites prioritiares
Conservation des plantes vasculaires du canton de Genève:
espèces et sites prioritaires
séparation
Plantes exotiques envahissantes ( pdf 980 ko )
séparation
Personnes de contact:

Raoul Palese
(chef d'unité)
Catherine Lambelet
(conservatrice)
séparation
ombrage

Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève


Accueil → Gestion de la flore → PrésentationConservation ex situ
banque de semences
impression
séparation

banque de semences

Conservation in situ
Conservation ex situ
Réintroduction
Projets internes

Conserver des semences à long terme

banque de semences

Le but d’une banque de semences est la conservation à long terme de semences viables. Il s’agit d’une sorte de police d’assurance contre la destruction de populations, voire d’espèces. La mise en place de cet outil de sauvegarde s’inscrit dans la politique nationale de préservation de la biodiversité.

La conservation au froid est un outil efficace et l’un des moins coûteux pour conserver la variabilité génétique entre et à l’intérieur des espèces. Les semences occupent peu d’espace et demandent peu de soins pendant de longues périodes. Elles sont facilement transportables et le stockage peut donc être effectué en plusieurs lieux pour diminuer les risques de perte des lots conservés. La grande majorité des espèces des climats tempérés sont adaptées au stockage par cryoconservation après avoir été séchées.

      

Les débuts de la banque de semences des CJB datent de l’an 2000. Les infrastructures permettent aujourd’hui de stocker les semences dans les conditions les plus idéales possible (à une humidité relative de 15% et à une température de -20°C). La procédure compte plusieurs étapes de la récolte au stockage puis à l’utilisation des semences congelées (protocoles et annexes). Les semences sont conservées dans une double enceinte de récipients hermétiques. Pour contrôler la viabilité des semences au cours du temps, des tests de germination sont effectués sur les lots congelés.

Les objectifs se concentrent sur la flore menacée de Suisse et celle du canton de Genève en particulier. Plusieurs centaines d’espèces y sont actuellement conservées. Les lots sont utilisés régulièrement dans le cadre de plans d’action, de renaturation de milieux ou de destruction de populations par des chantiers. Les lots contenant peu de semences sont multipliés en culture ex situ.

Orobanches
Poster état 2015
Rapport Typha
Carte des localités de récolte