Bandeau CJB Retour à l'accueil Retour à l'accueil
EXPLORER CONSERVER RECHERCHER TRANSMETTRE PROTÉGER
Les Musées de Genève
 MUSÉE
PRATIQUE
SAVOIR
FRANÇAIS | ENGLISH  
La Recherche

Suivez nous sur Facebook !

interroGE - la réponse est humaine

Fil rss des CJB

Horaires
Adresses & accès
Services
Contacts
Accès rapide
Activités scientifiques Enseignements
Publications
Bibliothèque
Bases de données
A.-P. de Candolle: une passion, un Jardin
 
Murs sanctuaires
Murs Sanctuaires
séparation
Flore en Ville : pour partir à la découverte de la flore en Ville de Genève
Flore en Ville
pour partir à la découverte de la flore en Ville de Genève
séparation
Genève ville durable
Genève ville durable
séparation
Liste Rouge des plantes vasculaires de Genève
Liste Rouge des plantes vasculaires de Genève:
séparation
Atlas de la flore du canton de Genève
Atlas de la flore du canton de Genève
Catalogue analytique et distribution de la flore spontanée
séparation
Conservation des plantes vasculaires du
canton de Genève: espèces et sites prioritiares
Conservation des plantes vasculaires du canton de Genève:
espèces et sites prioritaires
séparation
Plantes exotiques envahissantes ( pdf 980 ko )
séparation
Personnes de contact:

Raoul Palese
(chef d'unité)
Catherine Lambelet
(conservatrice)
séparation
ombrage

Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève


Accueil → Gestion de la flore → PrésentationConservation in situ
impression
séparation

la conservation in situ

Conservation in situ
Conservation ex situ
Réintroduction
Projets internes

Conserver la flore dans son environnement naturel

La conservation de la biodiversité végétale doit se baser en premier lieu sur la conservation in situ, c’est-à-dire la protection des espèces dans leur milieu naturel.

Cette stratégie est la seule qui permette un succès sur le long terme, notamment pour la sauvegarde des communautés végétales et le maintien de leur diversité. Protéger les milieux naturels ne suffit cependant pas toujours : de nombreuses espèces continuent à disparaître en Suisse même au sein des réserves naturelles et malgré les législations en vigueur.

      

Conserver la diversité des populations sauvages au sein de leur milieu requiert des actions plus ciblées: études sur la biologie des populations, rédaction de plans de gestion, actions de restauration, suivi des populations, coordination entre de nombreux partenaires. Toute gestion se doit d’être multidisciplinaire, tant au niveau scientifique que technique, pour assurer le succès à long terme.

Les CJB participent en tant qu’experts botanistes à la conservation in situ, particulièrement dans le cadre de la collaboration avec la DGAN qui gère et entretient de nombreux milieux naturel. Dans le cadre de plans de gestion, certaines mesures peuvent être préconisées pour assurer la protection d’espèces particulières. Lorsqu’une espèce semble particulièrement menacée, l’élaboration de plans d’action doit permettre une meilleure protection in situ de cette espèce, parfois combinée avec des mesures de protection ex situ. Le suivi à long terme de certaines localités d’espèces menacées permet quant à lui de juger de l’impact des mesures prises.