Ferula communis L.
Ferula communis

Famille
Apiaceae

Noms vernaculaires
En français: Férule commune, grande férule
en anglais: Giant Fennel ou Feshook
en allemand: Germeines Rutenkraut

Le nom de cette plante vient du verbe fero, je porte. Elle servait en effet à conserver et transporter le feu.
Son nom antique était le narthex.

Synonymes
Ferula nodiflora L. ; F. verticillata DC., Peucedanum ferula Baill.

Aire géographique
On trouve la férule dans toute la Méditerranée.
Elle est très présente en Corse.

Description
La férule commune est une grande herbacée pérenne à tige épaisse et creuse. Les feuilles sont simples, de forme triangulaire, divisées en lanières allongées. Les fleurs jaunes sont groupées en grosses ombelles sphériques (20 à 40 rayons) qui fleurissent de mai à juillet. La plante peut atteindre deux mètres très rapidement au printemps. Elle atteint une taille maximum de 4 mètres. Ses fruits sont ovales, ailés, de 15 à 18 mm.

Histoire et usages
Sa culture est très facile, en sol bien drainé et au soleil.
Il faut parfois attendre plusieurs années pour voir la floraison, la plante meurt après fructification. Les graines se récoltent et se sèment en fin d'été.

Bien sèches, les cannes deviennent très dures et très résistantes et peuvent servir de tuteurs dans le jardin ou de bâton de marche. Les cannes séchées et vidées servaient à stocker les rouleaux de papyrus en Egypte.

Toxicité
Toute la plante est toxique et ce sont surtout les ovins qui en font les frais. Les bergers vérifient toujours qu'il n'y a pas de férule dans les pâturages. Ses coumarines phénylées sont à l'origine de son activité anticoagulante toxique.

Emplacement au Jardin
Corse 1 aux Rocailles.

Ferula communis

© 2018 Conservatoire et Jardin botaniques
Département des Affaires Culturelles Ville de Genève