CARYOPHYLLACEAE

Description :

Feuilles le plus souvent opposées et décussées (les paires se succèdent à angle droit), parfois alternes ou verticillées, souvent unies par deux à la base, pour constituer une gaine, stipulées ou non. Fleurs hermaphrodites ou unisexuées par avortement (Illecebrum, Scleranthus, Silene p.p., Melandrium). Calice à 4-5 segments libres ou longuement soudés et accompagnés ou non par des squames caliculaires en nombre ± grand (calicule). 0-5 pétales (dans certains genres les pétales sont considérés comme des staminodes pétaloïdes par certains auteurs) ± marqués; comportant parfois un onglet (le pétale est alors dit ungvieulé) et un limbe bien différenciés. Limbe variable, pouvant porter à la base une écaille simple ou bifide (l’ensemble des écailles constituant alors une coronule). Etamines en nombre variable de 1 à 10 (généralement 5 ou 10). Ovaire supère (libre, quoique souvent ± enveloppé par le calice), sessile ou stipité (le pied porte, suivant les auteurs, le nom de carpophore, podogyne, gynophore ou técaphore); formé de 2-5 carpelles, en général à une loge (rarement 2 ou plusieurs loges incomplètes ou complètes). Ovules en nom­bre variable. 2-5 styles. Fruit généralement capsulaire, porté ou non par un pied,-. déhiscent par des valves ou des dents apicales. Graines en nombre variable et de formes diverses. Inflorescences variables.

CLE DES SOUS-FAMILLES

A.  Feuilles stipulées, stipules parfois peu visibles. Pétales très souvent nuls ou très réduits …………………………… Paronychioidées

—  Feuilles non stipulées. Pétales en général bien développés …………………… B

B.  Sépales 4-5, libres ou à peine concrescents à la base …………………… Alsinoidées

—  Sépales 5 longuement concrescents en un calice tubuleux ou ventru à dents courtes …………………….Silénoidées

PARONYCHIOIDÉES

BATTANDIER, J. A. (1900). Révision des Paronyques algériennes à grandes bractées argentées. Bull. Soc. Bot. France 46: [265-272. (1899).].
MAIRE, R. (1963). FLORE DE L'AFRIQUE DU NORD. vol. 9. Lechevalier éd., Paris, [p.19].
CHAUDHRI, M. N. (1968). A revision of the Paronychiinae. Meded. Bot. Mus. Herb. Rijks Univ. Utrecht 285: [199]

1  Feuilles toutes alternes …………………… Corrigiola

— Feuilles toutes, ou au moins les inférieures, opposées ou verticillées........ 2

2  Fruit sec indéhiscent à une seule graine (akène) …………………… 3

—  Fruit sec déhiscent par le sommet à graines nombreuses (capsule)…………………… 9

3  Inflorescences partielles en cymes bipares 3-flores entourées d’un involucre et portées sur un pédoncule fortement dilaté et aplati en raquettes …………………… Pteranthus

—  Inflorescences différemment constituées …………………… 4

4  Fleurs en pseudo-capitules allongés et à calices et bractées concrescents et épineux    ……………………… Sclerocephalus

—  Fleurs non comme ci-dessus …………………… 5

5  Sépales entièrement blancs. Plante aquatique ou très hygrophile ……………………Illicebrum

—  Sépales herbacés verts, au moins en partie. Plantes non hygrophiles ……………………6

6  Sous-arbrisseau à tiges ligneuses imbriquées dressées. Fleurs brun-rougeâtres   …………………… Gymnocarpos

—  Plantes herbacées parfois un peu ligneuses à la base. Fleurs vertes ou blanchâtres…………………… 7

7  Bractées herbacées vertes, petites fleurs en glomérules verdâtres. Stipules peu apparentes   ……… Herniaria (cf. aussi Paronychia echinata, mais alors, sépales cuculés-aristés).

—  Bractées argentées-blanchâtres, au moins aussi longues que les fleurs et les involucrants. Stipules scarieuses très visibles …………………… 8

8  Fleurs en cyme bipare ……………………  Chaetonychia

—  Fleurs en glomérules denses axillaires ou terminaux …………………… Paronychia

9  Sépales tricuspides, à dents latérales presque aussi longues que la médiane ……………………Loefflingia

—  Sépales entiers ……………………  10

10  Feuilles à limbe élargi ovale, longues de plus de 7 mm …………………… 11

—  Feuilles étroitement linéaires, parfois lancéolées mais alors très courtes (2-4 mm).....12

11  Feuilles alternes, au moins en partie, glauques. Fleurs assez grandes, bien visibles ………………………. Telephium

—  Feuilles opposées ou verticillées, vertes. Fleurs très petites …………………… Polycarpon

12  Styles soudés, à stigmate capité ou trilobé …………………… Polycarpaea

—  Styles 3-5 entièrement libres, ou, au moins, longuement trifides …………………… 13

13  Feuilles fasciculées des 2 côtés de la tige, paraissant pseudo-verticillées. Styles 5 (rarement 3) …………………… Spergula

—  Feuilles simplement opposées ou fasciculées d’un seul côté de la tige. Styles 3 ………………… Spergularia

Corrigiola L. [incl. Molluginaceae]

Herbe annuelle ou vivace, à feuilles planes, sessiles ou subsessiles, et à inflorescences en glomérules axillaires et terminaux. Fleurs pentamères, à pétales blancs ou rosés, aussi longs que le calice. 3 stigmates. Ovule unique. Akène trigone, crustacé et restant inclus dans le périanthe — Terrains sablonneux — AC : dans le Tell et sur les hauts plateaux — I Méd. — « Serrhine ».

801.  — C. littoralis L.

a)  Plante en général annuelle, de 10-30 cm, à tiges grêles. Rameaux florifères feuillés. Mar Alg Tun

ssp. littoralis

Corrigiola_litoralis
dessin: Fl. Deutschland Osterreich Schweiz 1885

— Plante vivace, à souche épaisse; de 20-60 cm, à tiges robustes. Rameaux florifères sans feuilles.  Mar Alg

ssp. telephiifolia (Pourr.) Briq. ≡ C. telephiifolia Pourr.

subsp. foliosa (Pérez Lara) Devesa Mar

Pteranthus Forssk.

Herbe annuelle rameuse et dressée. Tiges articulées. Feuilles linéaires. Fleurs par 3, sur un pédoncule aplati en raquette et creux, les externes stériles involucrées par des petits rameaux ± épineux. Sépales et étamines 4. Pas de corolle. 2 stigmates. Fruit capsulaire, monosperme, indéhiscent et entouré par le calice — AC : Hl-2. AS. 02-3. R : SS. SC. souvent sur gypse Sah-Sind-Méd. — «Derset el Adjoura» (fig.). Mar Alg Tun Lib Egy

802.  — Pt. dichotomus Forssk.

 
Pteranthus dichotomus, Maroc
Photo: Chatelain

Sclerocephalus Boiss.

Herbe annuelle, érigée, de 5-10 cm. Feuilles linéaires étroites, à stipules scarieuses aiguës. Fleurs en pseudo-capitules 4-12 flores, durs et épineux et de la taille d’un pois chiche à la maturité, simulant un fruit de Medicago. 5 sépales et 5 étamines. Pas de corolle. Stigmate bilobé. Fruit adné au réceptacle, membraneux — AR : SS, SO, SC — Sah-Sind. — « Tassakarout » (fig.).

803.  — Sc. arabicus Boiss. incl. in Gymnocarpos sclerocephalus (Decne.)
Ahlgren & Thulin

Gymnocarpos sclerocephalus,  Maroc
Photo: Chatelain

Illecebrum L.

Herbe annuelle, de 5-20 cm, à tiges grêles et très allongées ± volubiles. Feuilles sessiles, opposées. Fleurs très petites, blanches en glomérules axillaires. Sépales et étamines 5. 5 pétales rudimentaires, filiformes. 3 stigmates sessiles. Capsule déhiscente à la base par 5 valves — RR : Lacs et mares temporaires à Isoetes du Tell algérien bien arrosé — Méd. Atl. Mar Alg Tun

804.  — L. verticillatum L.

Illecebrum verticillatum, Maroc
Photo: Rouviere

Gymnocarpos Forssk.

Arbrisseau à tiges diffuses de 10-30 cm, à feuilles courtes, charnues et opposées. Fleurs verdâtres en glomérules terminaux. Bractées linéaires plus courtes que les fleurs. 5 sépales cucullés aristés. Pas de corolle. 5 étamines. Stigmate simple. Fruit adhérent au calice, se déchirant à la fin à la base — Rocailles désertiques — AC : SS. SO. R : AS — | Sah-Sind. | — « Djefna » — (= G. fruticosum Pers.) (fig.). Mau Mar Alg Tun Lib Egy

805.  — G. decander Forssk.

Gymnocarpos decander, Tunisie
Photo: Chatelain

G. sclerocephalus (Decne.) Ahlgren & Thulin [voir sous Sclerocephalus arabicus Boiss.]

Herniaria L. (Herniaire « Ozzaima »)

Fleurs en glomérules axillaires ou terminaux. Calice herbacé, à 4-5 sépales, 5 pétales rudimentaires ou absents. 2-5 étamines. 2 stigmates. Capsule indéhiscente à 1 seule graine, enveloppée par le calice.

1  Calice à 5 sépales égaux ou subégaux …………… 2

—  Calice à 4 sépales ± inégaux ……………… 4

2  Calice de plus de 1 mm. Fleurs distinctement pédicellées. Plante sous-ligneuse à la base, grisâtre, densément hispide, très variable — AR : Montagnes du Tell et Atlas saharien — I Méd, I (incl. H. permixta Jan, H. Regnieri Br. Bl. et Maire). Mar(?) Alg

806.  — H. incana Lam.

—  Calice de moins de 1 mm. Fleurs sessiles ou subsessiles. Plantes à tiges entièrement herbacées, bien que parfois vivaces; de 5-20 cm …………………… 3

3  Herbe vert-clair à calice glabre ou à peine poilu. Fleurs en glomérules multiflores et oblongs. Perennante ou vivace — Pâturages — AC : dans toute l’Algérie — I Paléo-Temp. I — Turquette. Mar Alg Tun Lib

807. — H. glabra L.

—  Herbe velue grisâtre à calice densément hispide jusqu’à la pointe. Fleurs en glomérules pauciflores et arrondis. Annuelle — Pâturages — AC : dans toute l’Algérie : var. cinerea (DC.) Lor. et Bar. — Paléo- Temp. I — « Mouker ». Mar Alg

808. — H. hirsuta L.

4 Sépales ovales, sub-égaux (fig.). Feuilles glabres, coriaces. Stipules scarieuses, blanchâtres, aiguës, atteignant 2 mm. Staminodes O. Gros glomérules rapprochés et nombreux au sommet des rameaux — Pâturages arides — AC : Hl-Hd. AS1-2 — | End. | — (=: H. Fontanesii Batt. Fl. Alg., non Gay). Mar(?) Alg Tun

809. — H. mauritanica Murb.

—  Sépales très inégaux (fig.). Feuilles hispides. Stipules ± tachés de pourpre, plus petits. Staminodes 4 ……………………  5

5  Plante à tiges ligneuses dressées. Feuilles linéaires aiguës. Glomérules petits, distants et pauciflores. Etamines 4 — Rocailles — AC : 01-2. Hl-2. AS. SS — j Ib-Maur-Cen, | — (= H. fruticosa L. ssp. erecta Batt. Fl. Alg.) (fig.). Mar Alg Tun Egy

810. — H. fontanesii J. Gay

Herniaria fontanesii, oriental Maroc
Photo: Jeanmonod

subsp. almeriana Brummitt & Heywood Mar

—  Plante à tiges herbacées, rampantes, très ramifiées. Feuilles ovales- oblongues obtuses. Etamines 2(3) — Pâturages rocailleux — R : H2- AS3. SS : Biskra — Sah-Sind-Méd. | (fig.). Mar Alg Tun Lib Egy

811. — H. hemistemon J. Gay

H. boissieri J. Gay
 Tiges jusqu'à 15 cm long; Fl. 1.5-1.6 mm; sépales 0.8-1 x 0.45 mm; anthères 0.25 x 0.2 mm, brun-foncées; stigmates 0.1-0.15 mm, capitatées et appressées au sommet de l'ovaire. Fruit 0.8-1 x 0.65-0.75 mm, ovoid-globuleux. Montis Tidiguin. Mar*

H. glaberrima (Emb.) Maire Mar*

  H. oranensis Chaudhri subsp. oranensis
 Pl. de couleur olive, perrenne, tiges prostrées jusqu'à 33cm long, inter-noeuds 15mm. Fl. couverte de poils épars et courts. F. oblancéolée-ovale,  5mm long, 1.75mm large, marges et du limbe avec une pubescence apressée. Oran, La Macta, Dj Ksel, Alg*

Hernaria oranensis
Dessin: feuille, capsule, sépales. Chaudhri p345

  H. oranensis subsp. subglabrifolia (Chaudhri) Dobignard
 Pl. annuelle, marge des feuilles subglabre, ainsi que les deux face du limbe. Tiaret. Mar Alg

H. permixta Guss.
 Pl. perenne (rr annuelle) à base ligneuse, racines adventices très courtes, tige prostrée 25cm long. Fl cluster 4mm diam, (6)9-12(18) fl., généralement opposées aux f. sur les rameaux latéraux; Fl. densément hispides-hirsutes; anthères orange-brun. Ecologie: rochers 2000-3000m . Distribution: Algeria: Dj. Tougour pres Batna: Balansa 1030 (partly, mixed with H. incana) (FI, G, S); Kabylie: 19.ix.1899, A. Chabert (FI); ibid.: 8.vii. 1909 m, Saint-Lager (G); Prov. Algers: nr. Blidah 14.vii.1854, Munby (G). Morocco: El Rif: mt. Tisuka: Font Quer 89 (as H. latifolia Lapeyr. var. regnieri (Gr.-Bl. & Maire) P. & F. Quer) (G, S, Z); ibid., Jebel Lerz, c. 1950 m: Font Quer 176 (as H. regnieri) (G, forma annua). Mar Alg

H. pujosii Sauvage & Vindt
 Pl. perenne petite avec une base ligneuse, très branchue mais courte: 5cm. internoeuds court (1-2mm) et pubescents avec des poils retrorses. F. 1.5-2 (-2.5) x 0.75 mm, lanceolée-triangulaire, ± obtuse, généralement glabre, plutôt épaisse et coriace. Stiplules plus long que les F.; Pétales ext. érigés; anthères oranges. Ecologie: Gypsophile, ravins. Distribution: Morocco: Moyen Atlas (Centr./NE), env. de Skoura, 12.xii.1956, A. Pujos 903 ter (G, MA). Algeria; Prov. Oran: Dj. Labeth, Dj. Amour, Aflou, v-vi.1880. A. Roux (P). Mar Alg

H. regnieri Braun-Blanq. & Maire
 Pl. perenne, compacte à base ligneuse, tiges prostrées 5-15cm long, internoeds 4-10mm, pourpres courtement pubescents. F. pourpres, elliptiques à suborbiculaires, 3-4x2mm., charnues et glabres à maturité; les jeunes f. forment des fascicules axilaires. Ecologie: rochers 2490-2900m. Distribution: Maroc: Atlas Magnum: Aït Messane, ca. 2100 m, H. Lindberg 3779 (LD); Tizi-n-Telouet, Glaoua, 2400-2900 m, 7.VII.1924, R. Maire (FI, P, isotypes). Mar Alg

H. rhiphaea Font Quer Mar*

Chaetonychia DC.

Herbe annuelle, haute de 3-10 cm. Feuilles linéaires, opposées, à stipules scarieuses bien plus courtes que le limbe. Fleurs en cyme bipare. Sépales 5 aristées (fig.) scarieux dans leur partie apicale. Etamines 2-3. Pétales nuls. 2 stigmates. Capsule déhiscente à la base, à une seule graine — Plante douteuse pour l’Algérie — | W. Méd. — (= Paronychia cymosa (L.) DC.) Mar Alg Tun

812.  — C. cymosa (L.) Sweet

Chaetonychia cymosa
Dessin: Fl. Afr. N.

Paronychia Adanson

5 sépales. Pétales nuls ou rudimentaires. 2-5 étamines. Style bifide. 2 stigmates. Capsule recouverte par le calice, indéhiscente ou s’ouvrant à la base par 5 valves soudées, à une seule graine. Fleurs petites, disposées en cymes ou têtes munies de bractées scarieuses; blanchâtres ou verdâtres.

BATTANDIER, J. A. (1900). Révision des Paronyques algériennes à grandes bractées argentées. Bull. Soc. Bot. France 46: [265-272. (1899).].
MAIRE, R. (1963). FLORE DE L'AFRIQUE DU NORD. vol. 9. Lechevalier éd., Paris, [p.19]
CHAUDHRI, M. N. (1968). A revision of the Paronychiinae. Meded. Bot. Mus. Herb. Rijks Univ. Utrecht 285: [199].
VALDÉS, B., REJDALI, M. & al. (2002). Catalogue des plantes vasculaires du Nord du Maroc, incluant des clés d'identification. I. vol. 1. Madrid. 491 p. [p.164].

1  Sépales cucullés dans leur partie terminale et à apex mucroné ou aristé (fig. 813) …..  2

—  Sépales plan-convexes, à apex mutique (fig. 815) ……………………  4

2  Bractées plus courtes que les fleurs, herbacées. Inflorescences non argentées, toutes en glomérules axillaires — Pâturages sablonneux, broussailles — C : dans le Tell — I Méd.

813. — P. echinata Lam. = Chaetonychia cymosa (L.) Sweet

—  Bractées au moins aussi longues que les fleurs, scarieuses. Inflorescences argentées en glomérules terminaux et axillaires ……………………  3

3  Calice pourvu sur sa face externe de longs poils en crosse (fig.). Bractées sensiblement aussi longues que les fleurs ± lancéolées. Plante souvent annuelle à tiges en général filiformes et longuement rampantes — E. Méd. — Plante très variable.

814. — P. arabica (L.) DC.

a) Plante annuelle à tiges rampantes graciles — Pâturages désertiques — AC : SS. SC. SO —? « Atai Achbi » (incl. P. longisera Webb.).

ssp. annua (Del.) Maire =  subsp. longiseta

— Plantes vivaces, en général denses ……………………  b

b) Plante formant des coussinets très denses. Feuilles à peine mucronées — AC : Montagnes et Plateaux constantinois des Babors à l’Aurès. Mar Alg Tun

ssp. aurasiaca (Webb ex Coss.) Batt.

Paronychia arabica ssp aurasiaca
Dessin: Chaudhri 1968

— Plante à tiges prostrées. Feuilles longuement aristées — Pâturages. C. H. AS. SS. Mau Mar Alg Tun Lib

ssp. cossoniana (J.Gay ex Batt.) Batt.

  
Paronychia arabica ssp. cossoniana
Dessin: Chaudhri p201
Paronychia arabica ssp. cossoniana AA Tasserite
Photo: Dobignard

ssp. arabica Mau Mar Alg Tun Lib Egy

subsp. breviseta (Aschers.& Schweinf.) Chaudhri Mar(?)

subsp. longiseta (Batt.) Batt. Mau Mar Alg Tun Lib Egy

var. tripolitana Dur. et Barr. ??

—  Calice sans poils en crosse (fig.). Bractées bien plus longues que les fleurs, largement ovales. Plante vivace — Sables, pâturages — C. dans toute l’Algérie — Méd. I — «Atai el Areb ». Mar Alg Tun Lib Egy

815. — P. argentea Lam.

  
Paronychia argentea
Dessin: Fl. Afr. N. vol9-p15
Paronychia argentea
Photo: Chatelain

4  Calice long de 3,5-5 mm. Sépales inégaux bien plus longs que la capsule, incurvés à l’apex. Bractées ovales-aiguës. Feuilles linéaires lancéolées-aiguës. Plantes formant des touffes denses — Plante variable — Méd. — « Atai el Djebel ».

816. — P. capitata (L.) Lam.

a) Sépales très inégaux, veloutés intérieurement, 3 nerviés dans leur portion inférieure — Pâturages, rocailles — C : H. AS. SS. SC : dans les montagnes.

ssp. chlorothyrsa (Murbek) Maire = P. chlorothyrsa Murb

Paronychia chlorothyrsa GA Toubka
Photo: Magnouloux

— Sépales peu inégaux, glabres intérieurement 3 nerviés dans toute leur longueur — C : Tell, surtout en montagne.

ssp. nivea (DC.) Maire et Weiller = subsp. capitata

subsp. capitata Mar Alg Tun Lib Egy

 Paronychia capitata subsp. atlantica (Ball) Chaudhri
feuille  5x1.6mm, étroitement elliptique à oblancéolée, ± charnue, denément apressée pubescent, fl. arrangées en plus ou moins larges cluters thyrsoides et glomeroid, 5-10mm de diam. bractées égalant mais ne couvrant pas les fl. Sépales ± charnus, inégaux, lancéolés avec un apex récurvé. Mar*

Paronychia capitata subsp. atlantica
Dessin: Chaudhri 1968

—  Calice long de 2-3 mm. Sépales sub-égaux (fig.) dépassant à peine la capsule à maturité, ± connivents à l’apex. Bractées ovales-obtuses — Type polymorphe — Méd. I.

Paronychia kapela
Dessin: Chaudhri 1968

817. — P. kapela (Hacq.) Kerner

a) Feuilles longuement ovales, tiges prostrées rampantes — Pâturages et rochers de montagne — AR : Aurès, Mts du Hodna, Djurdjura, Mts de Tiaret. Mar(?) Alg(?)

ssp. serpyllifolia (Chaix) Graebn.

— Feuilles lancéolées, allongées, tiges ± érigées — Pâturages — R : Al-2. 02-3. ASl, surtout en montagne. Mar Alg Tun Lib

ssp. kapela Maire

subsp. pseudoaretioides (Emb. & Maire) Maire Mar

P. kapela subsp. pseudoaretioides (Emb. & Maire) Maire
Pl. à tiges ascendantes ou dressées. Poils apprimés sur les f. et les sép.; Sép. terminés par un pinceau de poils. Mar

P. chabloziana Beauverd
Plante perenne Tige rampante;  Inflorescence en panicule plusieur fois dichotome; sépales exterieurement pileux avec apex sétacé-cilié, recourbé, 2 branches des stigmates et anthères très longues (1mm), pétales trinerviés, fruit mature 2mm. Ecologie: Fissures des rochers. Alg Tun 

P. echinulata Chater  
Plante annuelle, 3-20(38) cm, F. roussâtres, elliptiques ou elliptiques-oblongues (4-8,5 x 1,5-3,5 mm), glabres, marges scabres et non pigmentées, sommet obtus ou mucroné. Stip. libres, plus courtes que les f., longues de 3-4 mm. Br. et stip. à marges ciliées. Sép. à partie herbacée roussâtre. Th - P - Ecologie: Clairières des forêts, broussailles, ermes sablonneux ou rocailles des terrains siliceux ; plaines et basses montagnes [Fl. Maroc 1999, Fl. Iberica 110] Mar Alg Tun

  P. haggariensis Diels  subsp. haggariensis 
 Leaves narrowly elliptic-oblanceolate to obovate, up to 5.5 x 2.25 mm, rigid; bracts suborbicular up to 5.5 x 4.5 mm; flowers 3-4 mm long; sepals recurved in age, the outer linear, subobtuse to subacute, pubescent even on the inside near the tip; nerves more or less distinct; petals 0.5 mm; filaments 0.45 mm; anthers 0.2- 0.25 x 0.2 mm; styles mostly 0.35 mm long. Hoggar, Tibesti Alg

Paronychia haggariensis
Dessin: Chaudhri 1968 

  P. haggariensis subsp. sahariensis Chaudhri  
Shoots densely caespitose; internodes 2-3 mm long minutely and softly pubescent; leaves 2-3.5 x 0.6-1.2 mm, ± narrowly oblong, acute to subtuse, shortly and softly pubescent, and very thick; glomerules densely congested and nearly obscuring the other parts; bracts 4-5 x 3 mm, mostly orbicular, sometimes broadly ovate; flowers 2.65 (-3.25) mm long, softly pubescent; sepals very thick, linear-oblong, acute, erect to subrecurved at the tip, nerves on both sides indistinct; petals 0.6-0.7 mm; filaments 0.5 mm; anthers 0.2 x 0.15 mm; styles 0.4 mm long. Hoggar: Oued Ilamane Alg*

P. haggariensis subsp. sahariensis
Dessin: Chaudhri 1968 

P. maroccana Chaudhri
Sép. externes dépassant les internes de c. 0,5 mm. Mar* Alg(?)

P. polygonifolia (Vill.) DC.
Plante perenne, 10-25 cm, prostrée, glabre ou courtement poilue. F. étroitement elliptiques, 3-9 x 1-2 mm, sommet non mucroné. Stip. et br. à marges entièrement ou partiellement fimbriées-ciliées, Stip. longues de 3-4 mm, plus courtes que les f.;  Infl. lâche, pauciflore (3-5 fl.), axillaire et terminale. Fl. courtement pédonculées ou subsessiles, 1,3-2 mm de long. Br. à sommet aigu-acuminé, ne cachant pas les fl. [Fl. Maroc 1999]  Ecologie: Montagnes siliceuses.  Mar

Paronychia polygonifolia
Dessin: F.Afr.N. vol9

P. tunisiana Chaudhri Alg Tun
Pl. perenne, compacte, racine perendiculare! subsimplici longo et lignoso instructa. Caules prostrati, 4-7 cm longi, dense ramificati; ramuli caespitosi, saepe profuse floriferi; internodia 1-8 mm longa, robusta, puberula. Folia patentia vel recurvata, elliptica, ellipticoobovata vel suboblonga, usque ad 5 mm longa et 2.5 mm lata, acuta vel obtusa, crassiora, appresse pubescentia; stipulae lanceolatae, usque ad 4 mm longae, acuminatae, plerumque folds paulo breviores, apicem ramulorum versus tarnen eis aequilongae vel longiores. Glomeruli profusi, ad apicem ramulorum congesti, globosi, 10-15 mm diam.; bracteae suborbiculares vel interdum oblique oblongae, usque ad 7 mm longae et 5.5 latae, subobtusae, flores omnino obtegentes. Flores anguste ellipsoidei, (2.5-) 3.0-3.25 mm alti, appresse pubescentes; sepala aequalia vel subaequalia, lanceolata, plerumque acuta, rarius subobtusa, saepe conniventia, in statu frutescente interdum erecta, crassiora; petala 1.0-1.2 mm longa, staminibus subaequilonga; stamina filamentis 1.0 mm longis et antheris oblongis, 0.4-0.5 mm longis et 0.25 mm latis, aurantiis instructa; ovarium ovoideum, 0.6 mm altum et 0.45 mm diam; styli duo, 0.55 mm longi, erecti. Fructus ovoideoellipsoideus, usque ad 1.65 mm altus et 1.35 mm diam., sepalis tertia parte brevior  et ab eis inclusus. Florens et fructificans mensibus 5 et 6. FI. & ft. 5-6. Rocky places Tunisia; Dj. Tiouchcha, 22.V.1887, A. Letourneux (P); Haidra, 28.vi.1884 id. (P); Algeria: Kabaylie: Kerrata, v. 1897, E. Reverchon 183 bis (E), mixed with P. capitata (L.) Lam.

Paronychia tunisiana
Dessin: Chaudhri 1968 

The flowers in P. maroccana are considerably longer and the sepals distinctly unequal in age, whereas in P. tunisiana the sepals are equal (to subequal in the fruiting stage), and the flowers somewhat shorter.

P. velata (Maire) Chaudhri Mar*
Pl. à caractères intermédiaires entre P. argentea et P. polygonifolia. MA (Timahdite ; Bou-Jrirt près de Ras-el-Ma) Om (Bni Snassène ; Zegzel).

Loefflingia L.

Petite plante annuelle à tiges nombreuses dressées glanduleuses, haute de 4-10 cm. Feuilles linéaires. Stipules connés par paire à la base des feuilles et soudés avec elles à leur base. Bractées tricuspides (fig.). Sépales tricuspides et 5 pétales, petits et inclus. Etamines 3-5. 3 stigmates. Capsule s'ouvrant par 3 valves — Zones sablonneuses — AC : dans toute l'Algérie, à l’W d'Alger : ssp. eu-hispanica Maire. — | Méd.

818 — L. hispanica L.

subsp. hispanica Mar Alg Tun Lib Egy

subsp. baetica (Lag.) Maire Mar

subsp. vaucheri (Briq.) Maire & Weiller Mar*

Telephium L.  Incl. in Molluginaceae

Fleurs pentamères. 3 styles recourbés. Ovaire à 3-4 loges incomplètes. Capsule 3-4 valves, à loges polyspermes. Fleurs petites. Inflorescences termi­nales, corymbiformes ou subcapitées.

1  Graines réniformes, longues de 1 mm, latéralement comprimées. Tiges décombantes. allongées, flexueuses. Feuilles supérieures ovales, longues de 10-17 mm, à bractées verdâtres à peine visibles — Rocailles — AC : H. AS. RR : Tell oranais — Méd. Mar Alg Tun

819. — T. imperati L. subsp. imperati

Telephium imperati, Maroc
Photo: Jeanmonod

—  Graines sphériques, longues au plus de 0,7 mm (fig.). Tiges grêles, ± dressées. Feuilles supérieures ne dépassant guère 10 mm, à bractées scarieuses très visibles — Rocailles — AR : Hl. AS1-2. SS à l'W d’Ouargla. RR : H2-AS3. SO — End. N.A. J — (=T. exiguum Batt.). Mar Alg Tun Lib Egy

820. — T. spaerospermum Boiss.

Polycarpon L.

5 sépales. 5 pétales petits. 3-5 étamines. Ovaire à 1 loge multiovulée trifide. Capsule à 3-5 valves. Fleurs en cymes dichotomes régulières. Plantes glabres.

1 Plante annuelle à racines filiformes. Feuilles à bractées scarieuses argentées. Pétales en général émarginés au sommet, 3 ou 5 étamines — C : dans tout le Tell, bien plus rare à l’intérieur — Méd.« Bou degega ».

821.  — P. tetraphyllum L.

subsp. tetraphyllum Mar Alg Tun Lib Egy

Polycarpon tetraphyllum
Photo: Jeanmonod

subsp. alsinifolium (Biv.) Ball Mar Alg Tun Lib Egy

subsp. diphyllum (Cav.) O. Bolos & Font Quer Mar Alg Tun Lib

—  Plantes vivaces à racines épaisses. Bractées foliaires vertes ou blanchâtres, mais jamais argentées. Pétales entiers …………………  2

2  Feuilles charnues, larges, obovales. Sépales obtus. Tiges couchées rampantes très allongées, fragiles — R : Rochers maritimes à l’E de Philippe ville — | W. Méd. J.

822. — P. peploides (Lap.) DC. = P. polycarpoides subsp. catalaunicum

—  Feuilles planes, non charnues, oblongues-lancéolées. Sépales aigus ± cuspides. Tiges grêles, rameuses, souvent ligneuses. Plante variable — \ A. N.-Sicile I.

823. — P. polycarpoides (Biv.) Zodda ex Fiori

a) Plante glauque à tiges allongées. Pétales aussi longs que les sépales — Pelouses, rocailles — C : Montagnes au-dessus de 900 m du littoral à l’Atlas saharien.

ssp. Bivonae (J. Gay) Maire et Weiller = P. polycarpoides (Biv.) Fiori

— Plante verte ± cespiteuse, à tiges courtes. Pétales 2 fois plus longs que les sépales — Rochers calcaires — RR : Mts de Tlemcen, Ghar-Rouban — (= Polycarpaea rupicola Pomel). Mar Alg

ssp. herniarioides (Bail.) Maire & Weiller

Polycarpon polycarpoides subsp herniarioides
Photo: Chatelain

subsp. polycarpoides Mar Alg Tun

subsp. catalaunicum O. Bolos & Vigo Alg Tun

P. prostratum (Forssk.) Asch. & Schweinf. Mau Mar(?)

P. sauvagei Mathez Mar*

Polycarpaea Lam.

5-8 sépales scarieux. 5 pétales. 5 étamines. Ovaire à 1 loge. Style entier, stigmate capité. Capsule à 3 valves. Graines réniformes. Inflorescences à ramifications bipares.

1  Plante vivace, cendrée-villeuse, à tiges étalées, très fragile. Feuilles linéaires, opposées ou pseudo-verticillées. Stipules scarieuses lancéolées-aiguës très apparentes. Fleurs en panicules denses — Sables désertiques — RR : H2. C : SS. SC. SO — Sah-Sind. | — « Somfya » — (= P. fragilis Del.). Mau Mar Alg Tun Lib Egy

824. — P. repens (Forsk.) Asch. et Schweinf.

Polycarpaea repens
Dessin: Fl. Afr.N. vol9

—  Plante annuelle, glabre, à tiges filiformes naissant d’une rosette de feuilles. Feuilles obovales. Stipules à peine visibles. Fleurs en cyme lâche — Lit sablonneux des oueds — R : SS. SC. C : SC. SO — Sah-Méd. — (= P. prostrata Del. non Forsk. = Robbairea prostrata (Del.) Boiss.).

825. — P. confusa Maire ? P. robbairea (Kuntze) Greuter & Burdet

P. akkensis Coss. ex Maire Mar Alg
 Pl. à souche pivotante ligneuse, tiges fines 20-30cm long, cylindriques lisses. Feuilles linéaires 1-3cm x 2-3mm,  Stipules scarieuses-hyalines. Pédoncules floraux subfiliformes jusqu'à 7cm. Pétales à base laciniée.. Etamines 5 sur un disque glanduleux.

Polycarpaea akkensis
Dessin: Fl. Afr.N. vol9 

 

P. nivea (Ait.) Webb Can Mau Mar

Polycarpaea nivea, GA Maroc
Photo: Dobignard

P. robbairea (Kuntze) Greuter & Burdet

  subsp. robbairea Mau Mar Alg

  subsp. garamantum (Quezel) Dobignard Alg*

Spergula L.

Feuilles très fasciculées bilatéralement paraissant verticillées. Stipules courtes. 5 sépales. 5 pétales blancs. 10 étamines. 3 ou 5 styles. Capsule 3 ou 5 valve.

1 Styles 3, Capsule 3 valve. Feuilles linéaires, subfiliformes, à peine sillonnées sur la face interne. Graines lenticulaires, noires, lisses ou finement verruqueuses, largement ailées — Lits des oueds, pâturages sablonneux — C : dans toute l’Algérie — AR : SS, SC I Méd. Mau Mar Alg Tun Lib Egy

826. — S. flaccida Asch. incl. in S. fallax (Lowe) E.H.L. Krause

Spergula fallax, Draa
Photo: Chatelain
Spergula fallax, graine ailée
Photo: Chatelain

—  Styles 5. Capsule 5 valve …………………… 2

2  Feuilles à marges révolutées sur la face inférieure, fortement sillonnées. Graines sub-globuleuses, granuleuses, très étroitement ailées. Pétales ovales obtus — Forêts claires, pâturages sablonneux. Plante variable — j Cosmop. 1 — « Ouden el far ».

827. — S. arvensis L.

a)  Capsule bien plus longue que le calice, inflorescence longuement pédonculée — RR : A2 : Téniet el Haad, Médéa. Mar Alg

ssp. arvensis

Spergula arvensis
Dessin Fl. Afr.N vol9

— Capsule sensiblement aussi longue que le calice. Inflorescence brièvement pédonculée — C : dans tout le Tell. Mar Alg Tun

ssp. chieusseana (Pomel) Briq.

-  Feuilles ± planes, non sillonnées en dessous. Graines aplaties lisses, largement ailées. Pétales aigus — Pâturages sablonneux — R : Cl. A2, 02-3 ; Aflou — | Méd-Atl Mar Alg Tun Lib

828. — S. pentandra L.

Spergula pentandra
Dessin Fl. Afr.N vol9

S. morisonii Boreau

Spergularia (Pers.) Presl.

Feuilles simplement opposées ou fasciculées unilatéralement. Stipules db longues. 5 sépales. 5 pétales, blancs, roses ou bicolores. 2-10 étamines. 8 styles. Capsule 3-valve.

1  Plantes nettement vivaces : grosse racine pluriannuelle, souche im­portante. Tiges souvent sous-ligneuses à la base. Fleurs grandes (diam. : + de 8 mm à l’anthèse) ……………………  2

—  Plantes annuelles ou bisannuelles. Souche faible. Tiges herbacées. Fleurs médiocres ou petites (diam. : de 8 mm à l’anthèse) …………………… 4

2  Racine importante. Grosse souche ligneuse « en plateau ». Tiges en général nombreuses, herbacées. Feuilles fasciculées à court mucron en crochet; stipules ± allongées-cuspidées. Fleurs roses. Ovaire sub­globuleux. Graines toutes ailées (rarement brun foncé, tuberculeu­ses) — Terrains salés du littoral et de l’intérieur — AC : 01-2-3. Hl, ASl — [ End. Mar(?) Alg Tun Lib

829. — S. munbyana Pomel

Ces caractères non réunis sur la même plante …………………… 3

3  Graines toutes aptères, obovées, grandes (0,75 mm-1 mm de long), tuberculeuses, brun-roux foncé. Racine ligneuse pivotante. Tiges peu nombreuses mais très ramifiées-intriquées et sous-ligneuses intérieurement. Feuilles fasciculées, charnues, souvent mutiques. Stipules larges dz connées. Fleurs roses — Plante rupicole maritime — RR : O1 : Les Habibas, Aïn Franin — | End.

830. — S. pycnorrhiza Batt.

— Graines toutes ailées ou hétérospermes en proportions variables, moins grandes (0,55-0,75 mm de long sans l’aile), piriformes à ovoïdes-comprimées, lisses ou tuberculeuses, brun-roux foncé. Racine charnue pivotante ou ramifiée. Tiges nombreuses, herbacées ou sous-ligneuses intérieurement. Feuilles ± fasciculées, charnues, à mucron court ou mutiques. Stipules triangulaires-lancéolées, ± connées. Fleurs blanches, roses ou bicolores — Plante halophile non rupicole, très variable — Terrains salés du littoral et de l’intérieur — j Méd. |.

831. — S. marginata Kittel (emend.) in S. media (L.) C. Presl

a) Graines lisses ou faiblement tuberculées, toutes (ou presque) ailées — AC : littoral algéro-constantinois. Mar(N) Alg(N) Egy

ssp. vulgaris (Clavaud) P. Monnier incl. in S. media (L.) C. Presl subsp. media

— Graines nettement tuberculées, ± hétérospermes (exceptionnellement toutes subaptères) ... b

b)  Styles nettement soudés sur 1/2-2/3 de leur longueur. Pétales roses. Capsule ovoide-obtuse — AC : K2-3. R : Cl. Alg Tun Lib

ssp. Tunetana (Maire) P. Monnier incl. in S. media subsp. tunetana (Maire)
Lambinon & Dobignard

—  Styles libres ou à peine soudés. Pétales blancs ou rosés à l’apex. Capsule ovoïde-aiguë — AC : Hl-2, AS1-2-3, SS. Mar Alg Tun Lib(?)

ssp. Sauvagei P. Monnier ≡ S. media subsp. sauvagei (P. Monnier)
Lambinon & Dobignard

subsp. angustata (Clavaud) Kerguélen & Lambinon [Afr. N.?]

subsp. intermedia (Maire) Lambinon & Dobignard Mau Mar

subsp. occidentalis (P. Monnier) Lambinon &
Dobignard Mar*

(N.B. — Des formes à caractères intermédiaires unissent ces trois ssp. au contact de leurs aires).

4  Graines toutes strictement aptères. Stipules ± connées à la base mais non soudées en gaine nodale ..................... 5

—  Graines hétérospermes (exceptionnellement toutes aptères), les ailées à aile blanche ± érodée; fauve pâle, à papilles cristallines. Feuilles charnues, mutiques (ou mucronulées) peu fasciculées. Stipules soudées à la base en gaine nodale. Pétales bicolores : base blanche, apex rosé. Plante très variable et extrêmement polymorphe — Terrains salés du littoral et de l’intérieur dans la zone à Salsolacées hyper- halophiles — | Méd-Stepp. j.

832.  — S. salina Presl incl. in S. marina (L.) Besser

a) Inflorescences ± lâches et pauciflores. Fleurs 3 mm de long. Papilles séminales régulières, courtes — C : dans toute l’Algérie, SS.

ssp. typica Hal.

— Inflorescences contractées en glomérules pluriflores. Fleurs 3 mm de long. Papilles séminales irrégulières, très développées — RR et méconnue. Al : Le Corso, Reghaïa — (= S. Tangerina P. Monnier). Mar Alg

ssp. microcarpa (Batt.) incl. in S. tangerina P. Monnier

5  Feuilles charnues, cylindriques, longuement mucronées. Stipules larges, subcordiformes. Sépales aigus, mucronulés à l’apex. Graines petites, pirifprmes, d’un noir brillant. Plante strictement halophile. Sables salés de l’intérieur et du littoral — Existe en Tunisie et au Maroc : à rechercher — I Méd. I.

833. — S. heldreichii Foucaud

—  Ces caractères non réunis, notamment : sépales non mucronulés et stipules plus étroites, non subcordiformes …………………… 6

6  Inflorescences à bractées très courtes, paraissant subaphylles. Pétales étroitement elliptiques. 2-5 étamines …………………… 7

—  Inflorescences ± feuillées. Pétales ovales-lancéolées. 5 étamines ou plus (exceptionnellement 3-4…………………… 8

7  Capsules subglobuleuses, souvent noirâtres. Graines allongées, sub- trigones, noires ou brun-noir, lisses ou à papilles étroites, claviformes — Plante variable — Pâturages, oueds, sables ± salés — CC : dans toute l’Algérie, SS — | Sah-Sind-lrano-Tour. Mar Alg Tun Lib Egy

834. — S. diandra (Guss.) Boiss.

Spergularia diandra
Photo: Chatelain

—  Capsules ovoïdes, jaunâtres. Graines piriformes brunes, à papilles glanduleuses serrées et très développées — Vases salées — RR : 02 : Sekha d’Oran, La Macta — | End. W.N.A. Mar Alg

835. — S. doumerguei P. Monnier

8  Ovaire et capsule subglobuleux. Graines noires subtrigones, finement chagrinées. 5 étamines — Lits des oueds — RR : SC : Hoggar,Mouydir Tassili — | End. |.

836 _ S. fontenellei Maire ≡ Spergularia microsperma
subsp.
fontenellei (Maire) Greuter & Burdet

—  Ovaire et capsule ovoïdes. Graines jamais noires, piriformes ± tuberculées. 5-10 étamines (exceptionnellement 3-4). Plantes non sahariennes (sauf oasis) — Ancienne « espèce collective » S. rubra (L.) Presl…………………… 9

9 Graines très petites (0,5 mm de long environ), brun grisâtre pâle, finement tuberculées. Inflorescences très poilues-glanduleuses. Pétales réduits ou subnuls, bicolores : base blanche, apex rosé.. 5 étamines (exceptionnellement 3-4) — Plante extrêmement polymorphe — Ni trophile ± halophile — CC : dans toute l’Algérie, sauf en altitude — SS : dans les oasis — j Subcosmop. I. Mar Alg Tun Lib Egy

837A. — S. bocconei (Scheele) Asch. & Graebn.

— Graines plus grosses (0,55-0,70 mm de long), brun foncé ± noirâtres, fortement tuberculées ou échinulées. Pétales sub-égaux ou sépales rose, à rose-lilacé. 8-10 étamines. Inflorescences glabres ou faiblement poilues-glanduleuses ……………………  10

10  Plante strictement annuelle, grêle, souvent laxiflore. Feuilles peu fasciculées. Stipules deltoïdes, à peine plus longues que larges. Bractées florales nettement plus courtes que les feuilles végétatives — Sables — RR : 02. Relizane. H1 : Tiaret. A2 : Miliana — End. Mar Alg

837B. — S. tenuifolia Pomel

—  Plante bisannuelle, souvent dense. Feuilles très fasciculées. Stipules lancéolées-acuminées, beaucoup plus longues que larges. Bractées florales très développées, subégales aux feuilles végétatives — Psammophile montagnarde — RR : H1 : Djurdjura, Agouni Boussoul, Michelet — | Oro W. Méd-Atl. Alg Lib Egy

837e. — S. campestris Asch. in S. rubra (L.) J. Presl & C. Presl

S. echinosperma (Čelak.) Asch. & Graebn. Mar

S. embergeri P. Monnier Mar*

S. fimbriata Boiss. & Reut. Mar

Spergula rubra
Dessin Fl. Afr.N vol9

S. microsperma subsp. oreophila (Litard. & Maire) P. Monnier Mar*

S. nicaeensis Sarato ex Burnat Alg(?)

S. pitardiana Hy ex Pit. Mar*

S. purpurea (Pers.) G. Don Mar

S. segetalis (L.) G. Don Mar

Spergularia segetalis
Photo: Dupont

ALSINOIDEES

CLE DES GENRES

1  Capsule monosperme. Fleurs toujours apétales. Plantes très petites, à feuilles aciculaires très aiguës, spinescentes ……………………  2

—  Capsule polysperme. Fleurs à pétales, en général bien développées. Plantes plus grandes, à feuilles linéaires ou ovales …………………… 3

2  Fruit indéhiscent, enfermé dans le tube induré du calice. Sépales 4-5, subégaux, soudés-renflés à la base …………………… Scleranthus

—  Capsule s’ouvrant par 3 valves. Sépales très inégaux, 2, uncinés et abortifs ……………………  Queria

3  Valves de la capsule en nombre égal à celui des styles …………………… 4

—  Valves de la capsule en nombre double de celui des styles …………………… 5

4  Styles 2, valves 2 …………………… Buffonia

—  Styles 3 (RR : 5), mais alors toujours capsule à 3 valves …………………… Minuartia

—  Styles 4-5, valves 4-5 ………… Sagina

5  Inflorescence paraissant disposée en ombelle. Pétales denticulés …………………… Holosteum

—  Inflorescence nettement en cyme. Pétales entiers dz bifides …………………… 6

6  Pétales profondément bifides ………… 7

—  Pétales entiers ou seulement émarginés …………………… 8

7  Capsule ovoïde, pas plus longue que le calice …………………… Stellaria

—  Capsule cylindrique longuement rétrécie dans sa partie supérieure, dépassant longuement le calice …………………… Cerastium

8  Styles 4. Plante glabre et glauque à fleurs toujours tétramères  …………………… Moenchia

—  Styles 2-3 …………………… 9

9  Styles 3. Graines dfc scabres non appendiculées …………………… Arenaria

—  Styles 2. Graines lisses et luisantes appendiculées …………………… Moehringia

Scleranthus L.

Petite plante annuelle, de 5-15 cm, rameuse, dichotome. Tiges noueuses. Feuilles aiguës, connées à la base. Calice en cloche à 5 sépales, à lobes très aigus. Pétale 0. Etamines 10. Deux styles à stigmates en tête. Ovaire à 1 loge uniovulée. Fruit monosperme indéhiscent. Fleurs en fascicules axillaires et terminaux — R : pâturages sablonneux des montagnes au-dessus de 800 m Paléo-temp. .

838.  — Sc. annuus L.

subsp. annuus Mar Alg Tun

subsp. delortii (Gren.) Meikle Mar Alg

subsp. polycarpos (L.) Bonnier & Layens Mar Alg

S. perennis L. subsp. atlanticus (Maire) Maire

Queria L. =  Minuartia

Petite plante dressée de 2-10 cm, densément pubescente. Feuilles linéai­res, connées à la base (fig.). Fleurs polygames (celles des dichotomies seules hermaphrodites et fertiles), subsessiles, en tête terminale. Sépales 5, inégaux. Pétales nuls ou subnuls. Etamines 10. 5 staminodes. 3 styles. Capsule monosperme, trivalve. Graines ailées — Pelouses, rocailles — AC : 02-3. R : Hl-2. AS1-2-3 — I Méd-Iran-Tour. I — (= Minuartia hamata (Hauskn.) Mattfeld).

839.  — Q. hispanica L. incl. in Minuartia hamata (Hausskn. & Bornm.) Mattf.

Bufonia L.

4 sépales scarieux. 4 pétales. 2-4 étamines. Ovaire à 1 loge. Capsule comprimée, à 2 valves déhiscentes jusqu'à la base. 1-2 graines en forme de fer à cheval, Tiges rigides et junciformes. Inflorescence en panicules ou thyrses.

1  Plantes annuelles, à racine grêle. — AC. dans les rocailles des zones semi-arides — I W. Méd. Mar Alg Tun

840.  — B. tenuifolia L.

—  Plantes vivaces à souche ligneuse. (Espèces de détermination délicate) …………………… 2

2  Styles très courts, ne dépassant pas 0,3 mm (fig.). Capsule ne dépassant pas 2 mm — R : hauts plateaux de l’Ouest oranais. Atlas saha­rien oranais — I End. Mar. L

841. — B. mauritanica Murb.

—  Styles divergents aussi longs ou plus longs que l’ovaire (fig.). Capsule de plus de 2 mm de long …………………… 3

3  Fleurs sessiles ou à pédicelle n’excédant pas 1 mm. Entrenœuds inférieurs distants, à feuilles capillaires, allongées, non ou à peine engainantes — RR : rochers d’El Kantara — I End. Alg*

842. — B. chevallieri Batt

—  Fleurs nettement pédicellées (2-5 mm). Entrenœuds inférieurs très rapprochés, à feuilles presque réduites à une grosse gaine binerviée — R : çà et là dans toute l’Algérie — End-N.A. — (incl. B. Battandieri Rouy).

843. — B. duvaljouvii Batt. et Trab.

subsp. battandieri (Rouy ex Batt.) Maire Alg*

subsp. duvaljouvei Alg*

subsp. gottelandii (Emb.) Maire Mar*

B. macropetala Willk.

B. murbeckii Emb. Mar*

 
Bufonia murbeckii, Maroc
Photo: Dobignard

B. paniculata Dubois Mar Alg

Minuartia L.

5 sépales. 5 pétales entiers ou subentiers. 2 à 10 étamines. Ovaire à une loge. 3-pluriovulée. 3 styles. Fruit à 3 valves entières.

1  Pétales roses (RR : blancs). Sépales à 3-7 nervures bien visibles et ramifiées. Etamines bisériées. Plante vivace à souche longuement rampante — C : dans toute l’Algérie — I Méd. I — (— Alsine procumbens (Vahl) Fenzl. = Moeringia Alleizettei Batt.).

844. — M. geniculata (Poir.) Thell. ≡ Rhodalsine geniculata (Poir.) F.N. Williams

—  Pétales blancs. Sépales 1-3 nerviés. Etamines unisériées …………………… 2

2  Plantes vivaces à souche ligneuse à la base ……………………  3

—  Plantes annuelles toujours herbacées ……………………  4

3  Sépales largement scarieux sur les marges. Pétales égalant au plus les sépales. Tiges rigides. Inflorescence ± contractée. Pédicelles plus courts que le calice —Rochers calcaires au-dessus de 1200 m — AR :.Hl-2. AS1-2-3 — | Oro-W. Méd. | — (= M. rostrata (Clairv.) Rchb.).

845. — M. mutabilis (Lap.) Schinz. et Thell. sensu QS incl. in M. tenuissima (Pomel) Mattf.

—  Sépales entièrement herbacés. Pétales dépassant les sépales. Tiges +- étalées. Inflorescence diffuse. Pédicelle bien plus long que le calice — Rochers calcaires des montagnes — R : Djurdjura, Babors, Edough, Aurès : ssp. Kabylica (Pomel) Maire et Weiller — | Euras.

846. — M. verna (L.) Hiern. subsp. kabylica (Pomel) Maire & Weiller

4  Fleurs en particule corymbiforme lâche. Pédicelles fructifères au moins aussi longs que la capsule. Sépales subégaux. Tiges dressées, ramifiées seulement dans leur moitié supérieure, grêles, 5-15 cm — Pelouses, rocailles — C. dans toute l’Algérie — I Eur, Méd,

847. — M. tenuifolia (L.) Hiern. incl. in M. hybrida (Vill.) Schischk.

—  Fleurs en glomérules axillaires, presque sessiles. Sépales inégaux. Tiges ramifiées dès la base .................... 5

5  Feuilles à 3 nervures seulement visibles dans leur tiers inférieur, en général plus courtes que les entre-nœuds (fig.). Calice glauduleux sur la nervure. Etamines 5 — Pelouses, rocailles — AC : Hl-2, AS1-2-3. R : 01-2-3 — | Ibér-Maur. |. Mar Alg Tun Lib

848. — M. campestris L.

Minuartia campestris
Photo: Dupont

—  Feuilles entièrement 3 nerviées, en général plus longues que les entre­nœuds (fig.). Calice glabre. Etamines 10 — AC : dans toute l’Algérie, sauf dans le Tell — | Méd. |. Mar Alg Tun Lib

849. — M. montana L.

Minuartia montana
Dessin: Fl. Afr. Nord vol9

M. dichotoma L. Mar

Minuartia dichotoma
Dessin: Fl. Afr. Nord vol9

M. funkii (Jord.) Graebn. Mar

M. hamata (Hausskn. & Bornm.) Mattf.  Mar Alg

M. hybrida (Vill.) Schischk.

subsp. munbyi (Boiss.) Greuter & Burdet (?) Mar Alg Tun Lib

subsp. hybrida Mar Alg Tun Lib Egy

M. mairei Quézel Mar

M. mediterranea (Link) K. Malý Mar Alg Tun Lib Egy

M. rubra (Scop.) McNeill [Afr. N.?]

M. stereoneura Mattf. Mar Alg
 Sépales lancéolés aigus, non ou à peine acuminés, 2,5-4.2mm long; bractées ovales lancéolées à pointe subulée très courte. Graines verruqueuses.  Algérie: CC: AS, haut Tell, H dans les steppes à Alfa. Maroc: oriental, HA, MA, GA, AA

M. tenuissima (Pomel) Mattf.

 
Minuartia tenuissima
Photo: Dupont

subsp. harantii (Quézel) Mathez Mar

subsp. numidica (Maire) Greuter & Burdet  Alg*

subsp. tenuissima Mar Alg Tun

Sagina L.

4 sépales, 4 pétales parfois nuls ou rudimentaires, 4 étamines, 4 styles. Capsule à 4 valves (caractères des espèces de notre dition). Graines réniformes, chagrinées. Petites plantes de 3-10 cm.

1  Plantes vivaces à tiges couchées rampantes radicantes. Sépales étalés en croix à la floraison. Pétales nuls ou 2 fois plus courts que les sépales — Bord des eaux — RR : Edough — I Cosm.

850. — S. procumbens L. subsp. procumbens

subsp. atlasica Dobignard Mar*

—  Plantes annuelles à tiges dressées non radicantes ……………………  2

2  Sépales appliqués sur la capsule. Pétales nuls ou rudimentaires. Feuilles aiguës, aristées — Pelouses, rochers humides — C : dans toute l’Algérie — | Eur-Méd. Mar Alg Tun Lib Egy

851. — S. apetala Ard.

Sagina apetala
Dessin: Fl. Afr. Nord vol9

—  Sépales étalés en croix sur la capsule. Pétales aussi longs que les sépales. Feuilles obtuses — Sables — AC : sur le littoral — ! Eur-Méd. I. Mar Alg Tun Lib

852. — S. maritima G. Don

Sagina maritima
Dessin: Fl. Afr. Nord vol9

S. sabuletorum Lange
 Pl. perenne, Tiges (4-20cm) naissant sous une rosette centrale. Glabre dans les parties inférieures, +- glanduleuse pubescente supérieurement. Fl. pentamères. Ecologie: Montagnes, bord des ruisseaux, lacs, suintements. Mar

Holosteum L.

Petite plante annuelle, de 5-20 cm, glauque, glanduleuse, à tiges érigées. Fleurs en cyme ombelliforme, involucrée par les bractées. Pédicelles filiformes allongés, réfractés après l’anthèse. 5 sépales. 5 pétales denticulés et dépassant le calice. 3-5 étamines. 3 styles. Capsule cylindrique, plus longue que le calice, à 6 dents roulées en dehors. Graines peltées — C : dans toute l’Algérie — | Paléo-Temp. Mar Alg Tun

853.  — H. umbellatum L.

Stellaria L.

5 sépales. 5 pétales bifides ou bipartites (parfois nuls), 3-5 ou 10 étamines. 3 styles. Capsule à 6 valves entières. Graines arrondies et tuberculeu­ses. Fleurs blanches.

1  Plante annuelle. Feuilles ovales, au moins les inférieures pétiolées. Fleurs petites à pétales plus courts que le calice ou parfois nuls (ssp. apetala (Ucria Gaud.) — C : dans le Tell et sur les hauts plateaux Cosm. |. Mar Alg Tun Lib Egy

854. — S. media (L.) Vill.

 
Stellaria media, Maroc
Photo: Chatelain

— Plante vivace. Feuilles oblongues-lancéolées, sessiles. Fleurs grandes (2-3 cm) à pétales deux fois plus longs que les sépales — Forêts des montagnes — R : K2 — I Euras. Mar Alg Tun

855. — S. holostea L.

S. alsine Grimm

S. cupaniana (Jord. & Fourr.) Bég.

S. neglecta Weihe Mar Alg Tun Lib

S. pallida (Dumort.) Piré Mar Alg Tun Lib Egy

Cerastium L.

4-5 sépales, 4-5 pétales bifides ou émarginés. 3, 4 ou 5 styles. Capsule cylindrique. Plantes herbacées. Fleurs blanches.

1  3 styles, capsule à 6 dents, non roulées en dehors. Plante annuelle, hispide, dressée, à feuilles linéaires. Fleurs grandes (1 cm) à pétales bifides — Lieux humides — RR ; Mares de Tiaret — 1 E-Eur-Iran- Tour. I — (= C. mauritanicum Pomel).

856. — C. anomalum W. et K. incl. in C. dubium (Bastard) Guépin

—  5 (4) styles, capsule à 10 (8) dents ……………………  2

2  Plante vivace, sous-ligneuse à la base, densément hispide de poils crépus. Feuilles lancéolées-linéaires aiguës. Fleurs grandes (15-20 mm) (fig.). Capsule saillante — Rochers des montagnes au-dessus de 1500 m — AR : dans toute l’Algérie — | Ibéro-Maur. | — (= C. Boissieri Gren. p.p.) Mar Alg

857. — C. gibraltaricum Boiss.

Cerastium gibraltaricum
Photo: Jeanmonod

—  Plantes herbacées en général annuelles, parfois vivaces, mais jamais sous-ligneuses. Fleurs 2 fois plus petites (1 cm au plus) ……………………  3

3  Herbe glabrescente ou rarement hispide (var. longipes (Batt.) Maire), bisannuelle, présentant des rejets stériles à la base. Lieux humides des montagnes — AR : Montagnes du Tell — R : AS1-2-3 — End-N.A. (fig.) Mar Alg Tun

858. — C. atlanticum Durieu

— Herbes toujours densément villeuses, annuelles et sans rejets stériles à la base ……………………  4

4  Capsule à dents planes s’accroissant à maturité et alors au moins 2 fois plus longue que le calice atteignant 18-25 mm (fig.). Inflorescence dichotome. Fleurs pentamères. Sépales très aigus — AC : en Algérie, sauf dans le Tell où il est rare — I Méd-Iran-Tour.  Mar Alg Lib Egy

859. — C. dichotomum L.

—  Capsule ne dépassant pas 12 mm de long ……………………  5

5  Sépales largement scarieux sur les marges, en général glabres à leur sommet, ou sinon portant quelques poils ne dépassant pas l’apex des sépales ……………………   6

— Sépales à peu près totalement herbacés, hispides jusqu’au sommet de longs poils dépassant l’apex des sépales ……………………    7

6  Pédicelles des fleurs inférieures bien plus longs que le calice. Capsule atteignant tout au plus 7-8 mm. Plante très variable — I Méd. (— C. pumilum Curt.).

860. — C. pentandrum L.

a) Fleurs tétramères — Pelouses des montagnes au-dessus de 1000 m — AC : dans toute l’Algérie.

ssp. tetrandrum (Curt.) Maire incl. in C. diffusum Pers.

— Fleurs pentamères ……………………  b

b) Pétales bilobés sur la moitié de leur longueur — RR : Mts de Djelfa.

ssp. gracile (Dufour) Maire, Weiller ≡ C. gracile L. Dufour

— Pétales simplement émarginés — Pelouses — AC : littoral constantinois.

ssp. gussonei (Todaro) Maire et Weiller ≡ C. diffusum subsp. gussonei (Tod. ex Lojac.)
P.D. Sell & Whitehead

—  Pédicelles des fleurs inférieures plus courts que le calice. Capsule longue de 10-12 mm — Forêts claires — RR : Mts de Tlemcen, Ghar- Rouban. Sud oranais au Dj. Aïssa : ssp. echinulatum (Coss. et Dur.) Maire — | End. Alg.-Mœr. | (fig.).

861. — C. hirtellum Pomel incl. in C. gracile L. Dufour

Cerastium hirtellum_Monts de Tlemcen
Photo: Medjahdi

7  Inflorescences denses. Pédicelles plus courts que le calice. Feuilles ovales. Filets des étamines glabres — Pâturages, broussailles — C : dans toute l’Algérie — Cosm. Mar Alg Tun Lib Egy

862. — C. glomeratum Thuill.

—  Inflorescences lâches. Pédicelles 2 à 3 fois plus longs que le calice après la floraison. Feuilles lancéolées. Filets des étamines hispides à la base — Forêts des montagnes au-dessus de 1000 m — R : Tell et AS : ssp. luridum (Gus.) Nyn — Paléo-temp.

863. — C. brachypetalum Desportes ex Pers.

subsp. brachypetalum Mar Alg(?)

subsp. roeseri (Boiss. & Heldr.) Nyman Mar Alg

subsp. tenoreanum (Ser.) Soó [Afr. ?] Alg(?)

C. arvense L.

subsp. arvense Mar

subsp. molle (Vill.) Arcang. Mar?

subsp. strictum (Koch) Schinz & Keller Mar

C. cerastoides (L.) Britton Mar

C. fontanum Baumg.

subsp. fontanum Mar

subsp. vulgare (Hartm.) Greuter & Burdet Mar Tun?

C. glutinosum Fr. [douteux Afr. N ?]

C. ligusticum Viv.  Alg(A) Lib(A)

C. perfoliatum L. Mar

C. pumilum Curtis Mar Tun Lib(?)

C. ramosissimum Boiss. Mar Alg

C. semidecandrum L. Mar Alg Lib

C. siculum Guss. Mar Alg Lib 

Moenchia Ehrh.

Petite plante annuelle, de 5-12 cm, glabre, dressée. Feuilles linéaires, aiguës. Inflorescence en cyme pauciflore. 4 sépales. Pétales entiers, 4 ou 8 étamines, 4 styles. Capsule pas plus longue que le calice, oblongue et droite, à 8 dents roulées en dehors — AC : dans le Tell oriental. R : en Oranie — Eut. — (= Cerastium glaucum G.G. = C. erectum Coss. et Germ.). Mar Alg Tun

864.  — M. erecta (L.) Gaertn., B. Mey. & Scherb.

Arenaria L. (Sabline)

5 sépales. 5 pétales entiers ou légèrement émarginés (rarement verts). 10 étamines. 3 styles. Capsule généralement ovoïde, à 3 valves bîdentées ou à 6 valves. Graines sans strophiole.

1 Plantes annuelles …………………… 2

—  Plantes vivaces ± sous-frutescentes à la base ……………………  5

2  Feuilles étroites, sub-linéaires, visqueuses. Pétales émarginés à peine plus longs que le calice (fig.). Capsule incluse — Sables surtout maritimes — R : Al : L'Aima, Reghaïa, Ol : Litt. oranais, 03 : Ghar Rouban — I Ib-Maur. Mar Alg Tun

865. — A. emarginata Brot.

—  Feuilles largement ovales, lancéolées ou spathulées. Pétales entiers ou émarginés, mais alors au moins deux fois plus longs que le calice …………………… 3

3  Pétales émarginés 2-3 fois plus longs que le calice. Feuilles spathulées, charnues. Tiges dichotomes. Anthères bleues. Capsule incluse. Plante surtout des bords de mer — Sables et rochers du littoral — AC : sur le littoral. RR : à l’intérieur — | End. N.A. | — (= A. spathulata Desf.). Mar Alg Tun

866. — A. cerastioides Poiret subsp. cerastioides

—  Pétales entiers ne dépassant pas le calice. Feuilles ovales ou oblongues, jamais charnues. Inflorescences dichotomes ……………………  4

4  Sépales tous à peu près semblables. Capsules mûres, larges de 2­2,5 mm au plus, dépassant un peu le calice — Pelouses, rocailles — Plante très variable — I Euras.

867. — A. serpyllifolia L.

a) Capsule ventrue coriace, résistante — C : Tell, AR : AS. AR : ASl-2-3. Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. typica Beck = subsp. serpyllifolia

— Capsule mince papyracée s'écrasant entre les doigts ……………………  b

b) Capsule ovoïde, aussi longue que le calice de 3-3,5 mm — RR : A2. Mar Alg Tun Lib

ssp. leptoclados (Guss.) Obory = A. leptoclados (Rchb.) Guss.

— Capsule oblongue, plus courte que le calice de 2-2,5 mm — CC : Tell.

ssp. minutiflora (Loscos) Lindb. incl. in A. leptoclados (Rchb.) Guss.

—  Sépales externes très dilatés, bien plus larges que les internes. Capsules mûres, larges de 4-5 mm (fig.), égalant le calice — R : 03 : Mts de Tlemcen et de Ghar-Rouban — I End-Mar. Mar Alg

868. — A. pomelii Munby

5  Feuilles linéaires-lancéolées, non imbriquées. Plante lâchement cespiteuse. Fleurs grandes (13-20 mm), longuement pédicellées — Ro­cailles des hautes montagnes — R : Aurès, Mts du Hodna, Djurdjura, Babors — I Oro-Méd. .

869. — A. grandiflora L.

subsp. grandiflora Mar Alg Tun

subsp. gomarica L. Sáez, J.M. Monts. & Roselló Mar*

—  Feuilles courtes, imbriquées sur 4 rangs. Plante cespiteuse à fleurs capitées, subsessiles, 3 fois plus petites que les précédentes — R : Rochers calcaires des montagnes — R : Hl. AS1-2. 03 : Ghar Rou- ban : ssp. mauritanica Batt. — | Oro-W-Méd. Mar Alg

870. — A. aggregata (L.) Loisel. subsp. mauritanica (Batt.) Maire

A. armerina Bory Mar

 
Arenaria armerina
Photo: Chatelain

A. hispanica Spreng. Mar

A. mairei Emb. Mar*

A. modesta subsp. africana (Pau) Dobignard Mar*

A. montana L. Mar

A. olloixii Jahand., Maire & Weiller Mar*

A. pungens Lag.

 subsp. boissieri Emb. Mar*

  subsp. pungens Mar

 
Arenaria pungens
Photo: Dobignard

A. salzmannii (Willk.) Dobignard Mar*

A. saxigena (Humbert & Maire) Dobignard Mar*

Moehringia L.

Genre très voisin d’Arewaria auquel on le réunit parfois. 4-5 sépales. Pétales variables, 5-8 ou 10 étamines. 2 styles. Capsule oblongue ou ovoïde à 4 valves. Graines à ombilic muni d’un appendice ou strophiole (différence avec Arenaria).

1  Plante annuelle à pétales plus courts que le calice. Fleurs petites (4-5 mm). Feuilles trinerviées ne dépassant pas 20 mm de long — Plante variable — Euras.

871. — M. trinervia (L.) Clairv.

a) Etamines 10, pétales 5. Feuilles ciliées sur les marges — Forêts des hautes montagnes — RR : K2 : Aurès. Mar Alg

ssp. trinervia

— Etamines 5, pétales 1 (rarement 2-3). Feuilles non ciliées — Forêts — AC : dans le Tell et sur l’Atlas saharien. Mar Alg Tun

ssp. pentandra (J. Gay) Nyman

—  Plante vivace à pétales plus longs que le calice. Fleurs plus grandes (10-15 mm). Feuilles pouvant atteindre 45 mm de long (fig.) — R: Forêts de chênes à feuilles caduques de petite Kabylie et de Kabylie de Collo — | End. |. Alg*

872. — M. stellarioides Coss.

M. glochidisperma J.M. Monts. Mar*

Rhodalsine J. Gay

R. geniculata (Poir.) F.N. Williams Mar Alg Tun Egy

[≡ Arenaria geniculata Poir., Alsine geniculata (Poir.) Hochr., ≡ Minuartia geniculata (Poir.) Thell.]

Rhodalsine geniculata, Maroc
Photo: Chatelain

R. senneniana (Maire & Mauricio) Greuter & Burdet Mar*

SILENOIDÉES

CLÉ DES GENRES

1  3-5 styles. Capsule s’ouvrant par 5-10 dents (RR. 3) ……………………  2

—  2 styles. Capsule s’ouvrant par 4 dents (RR. 5) ……………………  4

2  Calice à 5 dents plus longues que le tube et dépassant la corolle (fig.), en lobes foliacées. Corolle rose-violet vif …………………… Agrostemma

—  Calice à 5 dents plus courtes que le tube. Corolle blanche verdâtre ou rose longuement exserte, très rarement nulle ou subnulle …………………… 3

3  5 styles. Capsule s’ouvrant par 5 dents …………………… Melandrium

—  3 styles, capsule s’ouvrant par 6, (RR : 3) dents ou bien 5 styles mais alors capsule s'ouvrant par 20 dents   ……………………  Silene

4  Calice renflé à 5 côtes très marquées, se transformant en ailes à la maturité (fig.) ......Vaccaria

—  Calice tubuleux ……………………  5

5  Calice nu à sa base ……………………   6

—  Calice entouré à sa base de bractées en forme d’écaille (calicule) ……………………… 7

6  Etamines 5. Fleurs par 1-2 sessiles aux nœuds de la tige …………………… Velezia

—  Etamines 10. Fleurs plus nombreuses en tête ou corymbe terminale ……………… Saponaria

7  Pièces du calicule entièrement scarieuses ainsi que le calice à 5 angles bien marqués …………………… Tunica

—  Pièces du calicule et calice au moins en partie herbacées. Calice cylindrique ...... Dianthus

Agrostemma L. (Nielle)

Plante annuelle, velue soyeuse, à tige érigée, pouvant atteindre 1 m. Calice rétréci vers le sommet, à 10 côtes et à 5 dents foliacées plus longues que le tube. 5 pétales de couleur variable (roses ou blancs) à onglet muni de bandelettes ailées. 10 étamines. 5 styles. Capsule grosse, ovale, à 5 dents, non portée par un carpophore. Grosses graines réniformes — AR : dans les moissons de la zone côtière, introduit — Cosmop. I — « Habb el baraka » — (= Lychnis Githago Scop.) (fig.). Mar Alg Tun Lib

873.  — Agrostemma githago L.

Agrostemma githago
Photo: Chatelain

[Melandrium Roehl ] = Silene

Plante vivace atteignant 1 m; velue-glanduleuse. Fleurs nocturnes, grandes, blanches. Calice rétréci vers le sommet, à 5 dents plus courtes que le tube. 5 pétales. 5 styles. Capsule coriace incluse dans le calice fructifère très renflé, à 10 dents courtes dressées, sans carpophore. Graines concaves - Paléo-temp. I — « Terchiq ». Rif oriental: Monts Tissouka et Khessana.

874.  — M. album (Mill.) Garke incl. in Silene latifolia Poir. subsp. alba (Mill.)

a)  Feuilles 4,5 X 3 cm au plus. Capsule de moins de 2 cm de long - Douteux pour l’Algérie.

ssp. album Hayek

— Feuilles atteignant 12 x 8 cm. Capsule de 3 cm — Broussailles, forêts - Commun dans tout le Tell. AR : sur l’Atlas saharien — ( M. macrocarpum (Boiss.) = Lychnis macrocarpa Boiss.).

ssp. divaricatum (Rchb.) Hayek incl. in Silene latifolia Poir.

Silene latifoliaPoir.
Plante 30-70cm (150cm), villeuse glandueuse. Feuilles jusqu'à 12 x 8cm; inflo. divariquée; pétales  blancs 1cm long, bifides jusqu'au milieu;  capsule 3cm long à dents à dents récurvées. Ecologie: commun dans le Tell, Mont Tafrent, Aurès; Bellezma, Mont Refâa, Monts du Hodna; Maroc: Nord, Ouest et centre, moyen et grand atlas; Tunisie commun Bord et les montagnes de la chaîne zeugitane.

Silene L.

Description :


Calice à 5 dents et 10-30 nervures, souvent très différent suivant qu’il est florifère ou fructifère; sa base parfois ombiliquée (présentant une dépression centrale rappelant un ombilic) (fig.) ou tronquée (coupée transver­salement d’une manière brusque). Pétales 5, comportant un limbe évasé et un onglet rétréci. A la base du limbe se situent habituellement 1-2 proémi­nences appelées appendices ongulaires (appelées aussi squames, ou écailles) plus ou moins marquées; parfois absentes.

Etamines 10. Ovaire 3-5 loculaire à la base, et 1-loculaire au sommet. 3 ou 5 styles. Fruit capsulaire, polysperme. Corolle, étamines et ovaire portés par un pied qui part du fond du calice. Ce pied porte, suivant les auteurs, des noms divers. Nous avons choisi celui de podogyne. Capsule, elle aussi, portée par un pied plus ou moins marqué, très utile en systématique. Nous lui donnons le nom de podocarpe. Graines comportant deux faces et un dos. A la limite des faces et du dos se situent les marges. Ces marges peuvent être : droites, sinueuses ou absentes, leur aspect est parfois aliforme et, dans les cas de développement extrême, la graine est dite ailée.

L'examen des graines étant précieux pour la diagnose, nous attirons l’attention sur les observations suivantes : Le dos est large ou étroit. Sa surface peut être : plane, concave ou convexe. Un sillon plus ou moins marqué le parcourt généralement. Appelé canalicule, ce sillon peut présenter des caractères divers; il est large ou étroit, obtus ou aigu, à peine ou très prononcé, etc. Les faces sont, soit planes, soit convexes. Quand la concavité est très accentuée la face est dite excavée (ce qui n’empêche pas que la graine puisse être globuleuse en même temps, si l’excavation se limite à la région du hile). (Ex. : S. pseudo-Atocion). Du point de vue ornemental, on peut noter sur les faces, le dos et les marges (ou sur l’une de ces parties), la présence de stries radiales ou trans­versales. Cet aspect est dû à la forme allongée des cellules. Une accentuation plus ou moins prononcée des stries donne un aspect cannelé ou côtelé. Enfin, quand les cellules épidermiques sont saillantes, la graine (ou une de ses parties) est verruqueuse ou même tuberculeuse.
Plantes annuelles, bisannuelles ou vivaces. Feuilles opposées. Fleurs solitaires ou en cymes (cas le plus fréquent); parfois grappes à rameaux ra­mifiés en cymes ou inflorescences capitées. Cymes soit bipares (dichases) ou unipares. Les cymes n’étant pas toujours typiques et les caractères de l’in­florescence étant souvent mis en jeu dans nos clés, nous nous devons de préciser ce qui suit :
 Les cymes unipares sont toujours scorpioïdes dans le genre Silene. Généralement terminales, ces cymes sont parfois aussi latérales. Dans ce cas, l’aspect superficiel de l’inflorescence peut être trompeur. En effet, s’il y a appauvrissement floral marqué, on a l’impression d’une cyme bipare (ex. : S. villosa); au contraire, un enrichissement des cymes donne une fausse grappe (ex. : S. apetala). Enfin, il est bon de savoir que, malgré son nom, la cyme scorpioïde n’est pas toujours contournée en volute. Elle peut être érigée et simplement ondulée. Dans ce cas, l’aspect est celui d’une fausse grappe. Le diagnostic correct reste cependant possible, en tenant compte de ce qui suit. Dans la cyme unipare il y a :
— Soit deux feuilles ou deux bractées en face l'une de l’autre et dont une seule porte une fleur à son aisselle.
— Soit des bractées ou des feuilles alternes et, dans ce cas, la fleur est oppositifoliée avec un axe interposé entre son pédoncule propre et la bractée.
Dans la grappe vraie, le pédoncule floral est à l’aisselle de sa bractée et s’interpose entre celle-ci et l’axe principal de la grappe.

1°) CLE DE DETERMINATION DES ÉCHANTILLONS FRUCTIFIÉS

1  Calice renflé en vessie, ombiliqué, à 20 nervures fines et anastomosées en réseau bien apparent. Pétales à appendices ligulaires nuls ou rudimentaires, blancs ou rosés, à onglet auriculé au sommet. Graines comprimées à faces plus ou moins concaves, à hile bordé de chaque côté par un bourrelet saillant — C : Tell, Hts PL, Atlas sahariens; ssp. angustifolia (Guss.) Hayek — j Euros. | — (=S. inflata (Salisb.) Sm.) — « Kahali », « Khoundouce » (fig.).

875.  — S. cucubalus Wibel incl. in S. vulgaris (Moench) Garcke

Silene vulgaris, graines herbier Litardière
Photo: CJB

—  Calice à 10 ou 30 nervures …………………… 2

2  Calice à 30 nervures saillantes non anastomosées; fortement ombiliqué. Pétales à appendices ligulaires marqués. Plantes annuelles, pubescentes. Pétales purpurins .........  3

—  Calice à 10 nervures …………………… 4

3  Calice de 18-25 mm, subcylindrique à l’anthèse, brièvement pubescent. Calice fructifère presque globuleux à la base et contracté en bec au-dessus de la capsule. Graines à dos large, obtusément canaliculé, papilleuses — Champs, pâturages — R : 02 : Chanzy, Trezel Euras. I. Mar Alg Lib Egy

876.  — S. conoidea L.

 
Silene conoidea
Photo: Chatelain

— Calice de 12-16 mm, étroitement conique à l’anthèse, densément poilu. Calice fructifère dilaté et ovoïde-conique. Graines à dos aplati ou faiblement et obtusément canaliculé. Pétales à limbe court. Poils glanduleux-visqueux couvrant la partie supérieure des tiges, des feuilles florales et les calices (var. australis Maire) — Forêts, broussailles — R : 03 : Tlemcen, Hl, AS1-2 — | Euras. | (fig.). Mar Alg Tun

877.  — S. conica L.

Silene conica, Toubkal, Maroc
Photo: Magnouloux
Silene conica, graines herbier Litardière
Photo: CJB

4  Ovaire à 5 styles. Calice nettement côtelé ou caréné. Capsule 5-loculaire à la base, 5-10 dents …………………… 5

—  Ovaire à 3 styles. Calice à nervures plus ou moins saillantes, parfois ailé mais non côtelé. Capsule 3 loculaire à la base, à 6 dents …………………… 6

5  Pétales à 2 appendices ligulaires. Calice petit, de 7-10 mm, campanulé-subcylindrique à l’anthèse, ombiliqué ou un peu atténué à la base, à nervures carénées-subailées. Calice fructifère obové, un peu contracté sous la capsule. Plante de 10-30 cm. Pétales roses ou blancs, à onglet blanc — Prairies marécageuses — C : Tell, Atlas tellien, Aurès —? I W. Méd. | — (= Lychnis laeta Ait. = Eudianthe laeta Reich.). Mar Alg Tun

878. — S. laeta (Ait) A. Braun

Silene laeta
Dessin: Fl. Afr. N. vol 10
Silene laeta, Ain Draham Tunisie
Photo: Dobignard
Silene laeta, graines herbier Litardière
Photo: CJB

—  Pétales à un seul appendice ligulaire. Calice grand, de 15-30 mm, piri-forme, à base étroite et tronquée, à côtes très saillantes séparées par des vallécules striées transversalement. Calice fructifère piriforme ou claviforme, peu contracté sous la capsule. Plante de 20-80 cm. Pétales soit blancs, soit violacés à centre blanchâtre ou pourpre noir — Forêts claires, broussailles — C : Tell-algéro-constantinois. R : en Oranie — W. Méd. — (= Lychnis coeli-rosa (L.) Desr. = Eudianthe coelirosa Fenzl.) (fig.). Mar Alg Tun Lib

879. — S. coelirosa (L.) Godr.

Silene coelirosa
Dessin: Fl. Afr. Nord vol.9

6  Fleurs en cymes unipares, généralement terminales, rarement latérales et terminales, solitaires ou géminées …………………… 7

—  Fleurs non en cymes unipares …………………… 32

7  Plantes vivaces à souche épaisse ……………………  8

—  Plantes annuelles ou bisannuelles …………………… 10

8  Corolle blanche. Tiges florifères naissant sous une rosette terminale, une fleur terminale et 2-3 fleurs en dessous pédicellées 2-5mm; feuilles caulinaires terminales et bractées linéaires bordées de cils sur la partie inférieur. Calice de 18-30 mm, cylindrique à l’anthèse. Capsule de 10-12 mm, dépassant le calice, plus courte que le podocarpe qui est grêle et légèrement sillonné. Graines à sillon dorsal plus ou moins tuberculé. Fleurs nocturnes — Forêts, rocailles des montagnes au-dessus de 1200 m — AC : K2-3, A2, Cl, AS3 — j End. | (fig.) Alg Tun

880.  — S. atlantica Coss. & Durieu

— Corolle rose ou purpurine (rarement blanche mais alors calice de 10-12 mm)......................... 9

9  Corolle purpurine à limbe de 7-8 mm. Tiges florifères terminales. Calice de 12-15 mm, oblong-cylindrique à l’anthèse. Capsule de 8-9 mm égalant environ le calice et plus longue que le podocarpe qui est épaissi au sommet et strié. Graines à canalicule dorsal strié transver­salement. Fleurs nocturnes — Rochers — AC : sur silice entre 500 et 2 000 m : Kl-2-3, Cl — | End. Alg*

881.  — S. choulettii Coss.

—  Corolle rose striée de blanc extérieurement ou entièrement blanche. Calice de 10-12 mm. Plante des rochers maritimes. Cf. plus loin …………………… S. obtusifolia Willd

10  Graines à dos nettement ailé …………………… 11

— Graines à dos non ailé (quoique parfois subaliforme) …………………… 14

11  Calice non ombiliqué à la base. Capsule ne dépassant pas 8 mm de long …. 12

—  Calice plus ou moins ombiliqué à la base. Capsule d’au moins 8 mm de long...13

12 Pétales nuls ou très réduits, rose-violacé, à deux appendices ligulaires oblongs et à onglet pubescent sur le dos. Calice atténué en pointe à la base. Capsule de 5-6 mm, subglobuleuse, à podocarpe épais, très court (1,5 mm) et brièvement laineux. Fleurs nocturnes. Graines de 1-2 mm à ailes minces ou charnues et verruqueuses — Cultures, pâturages — AR : Hl-2, AS, SS. RR : Al : Téniet el Haad — | Méd.(fig.) ? Mar Alg Tun Lib Egy

882. — S. apetala Willd.

— Pétales bien développés, de 7-8 mm, purpurins, très longuement bifides, à un seul appendice ligulaire et à onglet glabre. Calice tronqué à la base. Capsule de 7-8 mm, ovoïde, à podocarpe l’égalant sensiblement. Graines à ailes minces et très ondulées — Pâturages, rocailleux — RR : 03 : Oued Imbert — End. j. Alg*

883. — S. glaberrima Faure et Maire

13  Pétales à limbe rose, parfois purpurin, de 3-5 mm. Deux appendices ligulaires renflés-bulbeux à la base. Onglet glabre. Calice fructifère piriforme-subglobuleux. Capsule de 10-15 mm à podocarpe court et épais (1,5-4 mm). Graines relativement énormes (2-3 mm) à ailes larges, minces et très ondulées — Forêts claires, rocailles — R : çà et là dans toute l’Algérie — | Ibéro-Mav/r, — (= S. glauea (Spreng.) PouiTet = S. ambigua Camb.) (fig.).

884. — S. secundiflora Otth.

subsp. secundiflora Otth Mar Alg Tun

 
Silene secundiflora graines
Photo: Chatelain

subsp. macrotheca (Braun-Blanq. & Maire) Greuter & Burdet Mar*

—  Pétales à limbe rose, purpurin ou blanc et de 7-13 mm; à 1 ou 2 appendices ligulaires non renflés-bulbeux à la base; à onglet généralement un peu pubescent sur le dos. Calice fructifère longuement claviforme. Capsule de 8-10 mm, à podocarpe assez allongé et étroit. Graines à ailes minces, ondulées — Forêts, broussailles, cultures, sables maritimes — I Méd. | — « Gesmir » (— S. bipartita Desf.) (fig.).

885.  — S. colorata Poiret

a) Fleurs de 6-8 mm de diamètre, calice turbiné à l’an thèse — RR : K3. Alg*

ssp. amphorina (Pomel) Batt.

— Fleurs de plus de 10 mm de diamètre. Calice non turbiné à l’anthèse………… b

b) Calice glabrescent — C : dans l’Algérois et le Constantinois.

ssp. pubicalycina Fenzl. incl. in subsp. colorata

Silene colorata
Photo: Dupont

— Calice revêtu de longs poils blanchâtres intriqués au moins sur les nervures — C : 01-2-3; R : ailleurs. Mar Alg Tun Lib

ssp. trichocalycina (Fenzl.) Maire

subsp. oliveriana (Otth) Rohrb.

Silene colorata subsp. oliveriana
Photo: Chatelain

subsp. benoistii (Maire) Sauvage Mar*

14 Graines non comprimées, à faces excavées, à dos plan ou à sillon peu profond............. 15

—  Graines comprimées, à faces soit planes soit légèrement concaves ou convexes …………………… 24

15  Calice fructifère contracté au sommet …………………… 16

—  Calice fructifère non contracté au sommet ……………………  20

16  Etamines à filet densément poilu à la base. Dents calicinales se terminant par un pinceau de poils longs. Pétales de couleur variable, à 2 appendices ligulaires oblongs et émarginés. Graines à dos aplati ou un peu convexe, large. Plante poilue. Polymorphe — Forêts, pâtu­rages siliceux — CC : dans le Tell. R : ailleurs : AS3, Mts du Hodna — Paléo-temp. I (incl. S. liLsitanica L. S. quinquevulnera L.). Mar Alg Tun Lib Egy

886.  — S. gallica L.

   
Silene gallica, Ain Draham; Tunisie
Photo: Chatelain
Silene gallica, France
Photo: Chatelain

—  Etamines à filet glabre. Dents calicinales sans pinceau de poils longs ......... 17

17  Pétales à deux appendices ligulaires. Calice à nervures peu saillantes ....  18

—  Pétales à un seul appendice ligulaire. Calice à nervure très saillantes .....  19

18  Fleurs densément imbriquées sur 2 rangs. Cymes courtes, de 3,5 cm au maximum. Capsule largement ovoïde, 5-8 fois plus longue que le podocarpe. Pétales à limbe soit nul soit rose et court (2 mm). Graines striées radialement — Forêts claires, broussailles — AC : Tell algéro- constantinois — W. Méd. |. Mar Alg Tun

887. — S. disticha Willd.

— Fleurs non imbriquées sur deux rangs. Cymes plus longues (7 cm ou plus). Capsule ovoïde-conique égalant le podocarpe ou à peine plus longue. Pétales à limbe de 5-6 mm, rose intérieurement et jaunâtre extérieurement. Graines à faces striées radialement — Forêts claires — AC : Kl-2-3. K : Al — Méd. — (= S. hispida Desf,, S. vespertina Retz.). Alg Tun

888. — S. bellidifolia Jacq.

19  Fleurs nocturnes à calice assez peu poilu, veiné-réticulé. Capsule ovoïde, plus ou moins longuement rostrée, 3-4 fois plus grande que le podocarpe. Pétales roses ou blancs, à limbe court. Graines non pruineuses [ce taxon est très proche de tridentata Desf., il s'en distinque quasi que par les veinations violacées latérales du calice. Le vrai cerastoides est en Europe du Nord et a une forme de calice ovale-ovoide] — Dunes, pâturages — R : Al, 01. RR : Hl : Aumale — Méd.

889. — S. cerastioides L. non L. = S. sclerocarpa Dufour

—  Fleurs diurnes à calice très hispide. Capsule subglobuleuse très longuement rostrée, subsessile. Graines à pruine grise  — Pâturages rocailleux — R : Kl, Al, AC : 01-2-3, Hl, ASl — Ibéro-Maur.[= S. coartata LagMar Alg Tun Lib Egy

890. — S. tridentata Desf.

   

20  Etamines alternipétales à filet poilu à la base. Anthères dorsifixes. Calice à dents linéaires-subulées, de 3 mm en v. Deux appendices ligulaires linéaires. Plante poilue-glanduleuse. Pétales purpurins ou blancs — Forêts claires, broussailles — AC : Kl-2-3. RR : Al —Ital. Num. I (fig.). Alg Tun

891. — S. neglecta Ten.

—  Etamines toutes à filet glabre. Anthères médifixes. Calice à dents lancéolées, ovales-lancéolées ou triangulaires-lancéolées ……………………  21

21  Capsule presque sessile (podocarpe de 2,5 mm au plus) ……………………  22

—  Podocarpe d’au moins 3,5 mm et atteignant le 1(3 de la longueur de la capsule. Graines à dos marqué de 2 côtes. Fleurs plus ou moins nocturnes …………………… 23

22  Calice très brièvement pubescent, cylindrique à l’anthèse, de 7-11 mm. Capsule ne dépassant pas le calice, à podocarpe pubescent et ne dépassant pas 1 mm. Fleurs nocturnes à pétales variables — Forêts claires, pâturages, cultures — AC : dans toute l’Algérie — I Méd.— (— incl. «S. brachypetala Rob. et Cast.) et S. permixta Jord.) (fig.). Mar Alg Tun Lib Egy

892. — S. nocturna L.

—  Calice longuement villeux sur les nervures, étroitement oblong à l’anthèse; de 12 mm ou plus. Capsule dépassant légèrement le calice, à podocarpe de 1,5 — 2,5 mm, pubescent et un peu cannelé. Pétales à limbe rose de 4-5 mm. Graines un peu papilleuses — Rocailles — RR : Cl. Constantine — | End. | (fig.). Alg*

893. — S. cirtensis Pomel

23  Pétales à limbe de 4-5 mm rouge ou blanc et à appendice ligulaire Émarginé ou bilobé. Feuilles très obtuses, velues-veloutées. Capsule oblongue-cylindrique. Tiges villeuses. Plante parfois vivace à souche un peu lignifiée — Rochers maritimes — AR : 01 — End. Oran. Rif, | — (= S. mauritanica Pomel). Mar Alg

894.  — S. obtusifolia Willd.

—  Pétales à limbe de 6-8 mm, blanc ou légèrement rosé, à appendice ligulaire bifide. Feuilles inférieures oblongues-spathulées, les supérieures oblongues-lancéolées ou lancéolées-linéaires. Tiges villeuses à la base et pubescentes supérieurement — Forêts claires, pâturages — RC : Al, 01-2 — | End. Alg. Mar. | (— S. obtusifolia Pomel ex. Batt. non Willd.).

895. — S. pomelii Batt.

 
Silene pomelii
Photo: Chatelain
Silene pomelii, graines herbier Litardière
Photo: CJB

subsp. pomelii Mar Alg

subsp. adusta (Ball) Maire Mar*

24  Graines à dos étroit et profondément canaliculé, à marges plus ou moins aliformes et ondulées ou non. Fleurs nocturnes. Pétales à limbe de 7-10 mm, blanc ou rose intérieurement et plus ou moins olivâtre extérieurement. Plante brièvement et densément poilue — Steppes, pâturages désertiques — | Sah.-Sind.

896. — S. setacea Viv. incl. in S. vivianii Steud. [syn. subst.]

Silene vivianii, Maroc, El Kbab
Photo: Chatelain
 
Silene vivianii, Maroc, El Kbab
Photo: Chatelain

a) Gynophore à peu près aussi long que la capsule. Graines à marges minces peu ou pas ondulées. Feuilles étroitement linéaires — C : ASl-2-3, SS.

ssp. eu-setacea Maire incl. in S. vivianii subsp. getula (Pomel)

Greuter & Burdet

— Gynophore égalant le 1/3 de la capsule. Graines à marges larges, ondulées. Feuilles linéaires lancéolées — AC : SS1 (incl. S. maroccana Coss.).

ssp. getula (Pomel) Maire incl. in S. vivianii subsp. getula (Pomel) Greuter & Burdet

—  Graines à marges non aliformes …………………… 25

25  Calice à nervures portant des poils squamiformes raides …………………… 26

—  Calice soit glabre, soit à poils mous non squamiformes …………………… 27

26  Dents du calice triangulaires. Pétales à deux appendices ligulaires oblongs à limbe blanc ou rosé. Podocarpe égalant au moins le 1/3 de la capsule. Graines à marges non ondulées, à dos large et à faces presque planes — Broussailles, pâturages — R : Bône, La Calle —End.-Num. | (fig.).

897. — S. scabrida Soy.-Will. & Godr.

—  Dents du calice lancéolées. Pétales à un seul appendice. Podocarpe égalant au plus le quart de la capsule. Graines à dos et à marges cérébriformes; dos non élargi et faces légèrement concaves — Steppes. Forêts claires — AR : Hl-2, AS1-2-3 RR : A2, 02 — | End. |. Mar Alg

898. — S. oropediorum Coss.

27  Calice longuement velu (au moins sur les nervures) ……………………  28

—  Calice glabre ou à poils courts ou glanduleux ……………………  29

28  Calice tronqué-subombiliqué à la base. Pédoncules tous très courts. Graines couvertes de papilles très saillantes sur le dos, à marges très obtuses. Plante brièvement villeuse — R : Hl Le Kreider (Adventice). Alg(E)

899. — S. dichotoma Ehrh.

—  Calice non ombiliqué à la base. Pédoncules dressés, les inférieurs bien plus longs que les supérieurs. Graines un peu papilleuses, à marges subaiguës. Plante densément couverte de poils tecteurs longs (attei­gnant 2,5 mm) — Forêts claires — RR : Ol Plaine des Gharabas (var. vestita S. W. et Godr.) — I Ibéro-Mar. j.

900.  — S. laxiflora Brot. sensu QS incl. in S. micropetala Lag.

29  Calice de 15-30 mm couvert de poils glanduleux. Plantes sahariennes visqueuses agglutinant le sable. Graines complètement réticulées. Capsule 1-2 fois plus grandes que le podocarpe...30

—  Calice de 10-13 mm, glabre ou presque glabre. Plantes non sahariennes, non visqueuses. Graines striées radialement sur les faces et transversalement sur le dos. Capsule 4-5 fois plus grandes que le podocarpe ...........................................................  31

30  Pétales rouges violacés. Plante à grandes fleurs larges de 20-25 mm, glanduleuses visqueuses. Inflorescertce pauciflore. Pédicelles allongés, les inférieurs atteignant 3-5 cm. Calice tubuleux long de 25-30 mm — Sables humides des oueds — R : SC : Hoggar, Tassili n’Ajjer — (incl. S. hoggariensis Quézel) I End. Oro-Saharien. I (fig.).

901. — S. kiliani Maire incl. in S. lynesii Norman

—  Corolle blanche ou rosée. Calice de 15-20 mm. Inflorescence en cymes scorpioïdes latérales et terminales — Terrains sablonneux — C : Hl-2 R : SS1, SO SC — | Sah.

902. — S. villosa Forssk.

 

31  Calice glabre ou très brièvement pubérulent. Corolle rose-clair intérieurement et bleue extérieurement. Pétales à un seul appendice ligulaire bifide, à limbe de 6-7 mm. Pédoncules fructifères inférieurs de 1 cm env. Capsule dépassant un peu le calice — Forêts claires, pâturages — AC : Kl, Al-2-3 — | End, Alg. Mar?

903. — S. imbricata Desf.

—  Calice à nervures hispides. Corolle purpurine. Pétales à deux appendices ligulaires ovales et aigus, à limbe de 2 mm. Pédoncules fructifères inférieurs de 2 mm env. Capsule ne dépassant pas le calice — Forêts claires — RR : A2 : Ain-Lellout (entre Orléansville et l’Ouarsenis) — End. Alg*

904. — S. pseudovestita Batt.

32  Fleurs en cymes bipares, à rameaux égaux ou inégaux (rarement aussi racémiformes par appauvrissement). Plantes généralement annuelles ……………………  33

—  Fleurs en grappes à rameaux ramifiés en cymes. Parfois inflorescences capitées ou fleurs solitaires. Plantes vivaces ou sufïrutescentes …………………… 53

33 Inflorescence en cymes bipares, à rameaux très inégaux (le rameau long égalant au moins 2 fois le rameau court) ……………………  34

— Inflorescence en cymes bipares à rameaux égaux ou peu inégaux (le rameau long atteignant au plus 1 fois 1/2 le rameau court) ……………………  40

34  Plantes non glanduleuses. Graines à faces excavées ou concaves (les graines de S. Reverchoni sont inconnues) ……………………  35

—  Plantes glanduleuses. Graines à faces planes ou convexes ……………………  37

35  Feuilles moyennes contractées à la base en une partie étroite. Corolle pourpre vif, assez grande (12 mm) à limbe de 5-6 mm. Calice glabre à l’oeil nu, de 12 mm env. Capsule et graines inconnues — Forêts de montagnes — RR : K2 : Massif des Babors — End. Alg*

905. — S. reverchoni Batt.

—  Feuilles moyennes non contractées. Corolle non purpurine. Calice pubescent ........... 36

36 Onglet des pétales à marge munie de longs poils mous. Etamines à filet plus ou moins cilié intérieurement. Ovaire à stylopode subhémisphérique. Capsule ovoïde ou plus ou moins oblongue, à podocarpe légèrement plus court qu’elle. Pétale à limbe jaunâtre de 3-4 mm. Graines non échinulées sur le dos — Broussailles, champs cultivés — AC : Cl, H2 — | End. | (fig.). Alg*

906. — S. kremeri Soy.-Will. & Godr.

—  Onglet des pétales à marge glabre. Etamines à filet glabre. Ovaire à stylopode déprimé. Capsule ovoïde contractée au sommet en bec conique, à podocarpe environ deux fois plus court qu’elle. Graines finement échinulées sur le dos, très excavées. — Champs, pâturages — AC: Al-2-3. RR : Cl — | End. j (fig.). Mar Al

907. — S. cinerea Desf.

37  Calice fructifère contracté au sommet. Plantes poilues glanduleuses agglutinant le sable.... 38

—  Calice fructifère non contracté au sommet ……………………  39

38  Calice légèrement ombiliqué à la base. Capsule ovoïde-conique acuminée, à podocarpe de moitié plus court, sillonné et brièvement pubescent. Graines à faces planes, grises, un peu verruqueuses dans le sillon dorsal. Corolle de 10 mm à pétales roses — Steppes, rocailles arides — R : Hl, AS — End.  Alg*

908. — S. claryi Batt.

—  Calice non ombiliqué à la base. Capsule ovoïde à podocarpe 5-6 fois plus court, densément velouté mais peu ou pas sillonné. Graines à faces convexes et lisses, brun rougeâtre, à sillon dorsal subpapilleux. Corolle de 10 mm, à pétales blancheâtres ou roses intérieurement et blancs ou blancs rosé extérieurement — Sables surtout littoraux — C : à l’W. de Ténès, RR : à l'intérieur, 032: Mascara — | Ibéro-Maur. Mar Alg Tun(E?)

909. — S. ramosissima Desf.

Silene ramosissima, graines herbier Litardière
Photo: CJB

39  Calice arrondi et non ombiliqué à la base. Corolle de 12-15 mm, à pétales blancs ou blanchâtres intérieurement et verdâtres ou brunâtres extérieurement. Deux appendices ligulaires, libres. Fleurs nocturnes. Feuilles plus ou moins linéaires ou spathulées. Podocarpe court, épais et sillonné. Graines à sillon dorsal plus ou moins papilleux. Plante annuelle ou vivace — Sables littoraux, plus rare à l’intérieur — C : sur tout le littoral, R : AS1 : Aflou — Méd. — (= S. arenaria Desf.) Mar Alg Tun

910. — S. nicaeensis All.

—  Calice tronqué et légèrement ombiliqué à la base. Corolle de 20 mm. Pétales à un seul appendice ligulaire formant coronule avec les autres. Fleurs diurnes. Feuilles toutes linéaires. Podocarpe peu épais et un peu sillonné. Graines à sillon dorsal strié transversalement. Plante annuelle — Sables désertiques et subdésertiques — C : AS1, SS — End. ! — (= S. nicaeensis var. arenarioides (Desf.) Batt.). Mar Alg Tun

911 — S. arenarioides Desf.

Silene arenarioides, graines herbier Litardière
Photo: CJB

40  Calice contracté au sommet, glabre ou à poils glanduleux mous; ombi­liqué à la base. Graines à faces planes ou légèrement concaves …………………… 41

—  Calice non contracté au sommet ……………………  43

41  Plante à entrenœuds non visqueux. Pétales à 2 appendices ligulaires bidentés ou bifides. Calice à dents courtes et obtuses. Podocarpe très court (1,5 mm) et glabre. Graines à dos arrondi, à côtes verruqueuses (3-4 sur le dos et 2 sur les faces) — Cultures, sables, AC : Ol, RR : ailleurs : Al — | E. Méd, | — (= S. cretica Batt., non L.) (fig.). Mar Alg Lib Egy

912. — S. behen L.

—  Plantes à entrenœuds supérieurs visqueux. Pétales purpurins à un seul appendice ligulaire. Calice à dents aiguës. Podocarpe de 4 mm env. pubescente-velouté. Graines à dos plat ou à sillon dorsal peu marqué …………………… 42

42  Calice de 12-15 mm plié suivant les divisions sépalaires à l’anthèse mais plis disparaissant à la fructification, à dents non ou peu inégales. Capsule oblongue-cylindrique, obtusément apiculée au sommet. Graines verruqueuses sur toute la surface — Forêts claires, rocailles — Méd. — « Aalk el debban » (fig.).

913. — S. muscipula L.

Silene muscipula
Photo: CJB
Silene muscipula, graines herbier Litardière
Photo: CJB

a) Tiges entièrement glabres, squamule des pétales cunéiformes ou émarginées — AC : AS1-2-3 (incl. S. oranensis Hochst.). Mar Alg Tun Lib

ssp. deserticola Murbeck

Silene muscipula ssp. deserticola
Photo: CJB
Silene muscipula ssp. deserticola, graines herbier Litardière
Photo: CJB

— Tiges pubérulentes vers le bas, squamule des pétales bifides sur la moitié de leur longueur — C : dans le Tell et sur les hauts plateaux. Mar Alg Tun Lib

ssp. muscipula

— Calice de 18-20 mm, ailé même à la fructification; à dents longues et inégales. Capsule ovoïde, atténuée en long bec conique. Graines fortement verruqueuses-submuriquées sur le dos et à faces striées- cannelées avec 2 rangées de verrues — Cultures — C : Tell algéro- oranais. RR : ailleurs : Cl : Guelma — Ibéro-Maur. — (— S. pteropleura B. et R.)* Mar Alg

914.  — S. stricta L.

Silene stricta, graines herbier Litardière
Photo: CJB

43  Graines à faces excavées ou concaves ……………………  44

—  Graines à faces planes ……………………  50

44  Pétales à un seul appendice ligulaire. Plantes poilues-glanduleuses ....... 45

—  Pétales à deux appendices ligulaires …………………… 48

45  Appendices ligulaires libres, bipartites jusqu’à la base. Corolle purpurine avec un cercle pourpre-foncé autour de la coronule. Fleurs diurnes gynodoïques. Podocarpe égalant tout au plus la capsule — Forêts claires — RR : Cl. Guelma — i End. Tun. Alg Tun

915. — S. tunetana Murb.

—  Appendices ligulaires connés en tube, entiers, échancrés ou bilobés. Corolle sans cercle pourpre foncé ....................... 46

46  Calice non ombiliqué à la base, à dents lancéolées-aiguës de 3 mm env. Feuilles à marges généralement ondulées. Fleurs diurnes, gynodoïques. Pétales purpurins et entiers. Graines subglobuleuses mais très excavées au niveau du hile, à dos très large garni de 4 rangées de tubercules, striées radialement — Forêts claires, rocailles — C : dans le Tell littoral — Ibéro.-Maur. I (fig.).

916. — S. pseudoatocion Desf.

Silene pseudoatocion, graines herbier Litardière
Photo: CJB

—  Calice ombiliqué à la base, à dents soit obtuses soit étroitement lan­céolées et de 1,5-2 mm. Feuilles à marges non ondulées …………………… 47

47  Calice à dents ovales, obtuses; cia vif orme à la fructification, très fortement ombiliqué à la base. Capsule ovoïde. Podocarpe égalant la capsule ou un peu plus long. Graines réniformes à faces convexes mais légèrement déprimées près du hile. Pétales purpurins, entiers ou légèrement émarginés — Terres argileuses — C : dans le Tell — Méd. | — (= S. crispa Poiret) (fig.). Mar Alg Tun Lib

917. — S. fuscata Link ex Brot.

Silene fuscata, graines herbier Litardière
Photo: CJB

—  Calice à dents oblongues-triangulaires, subaiguës; cylindrique à la fructification. Capsule cylindrique. Podocarpe bien plus petit que la capsule (3-4 mm de long). Graines à faces nettement excavées — Champs argileux, broussailles — AR : Al, 01-2-3 — ! End. Alg. Mar. |.Mar Alg

918. — S. argillosa Munby

Silene argillosa, graines herbier Litardière
Photo: CJB

48 Plantes pubescentes mais non glanduleuses, à calice blanchâtre petit, souvent pourpre au  sommet. Graines à faces planes ou peu concaves. Pétales nuls ou bien marqués, à onglet non exsert, blancs ou rouges. Feuilles ondulées ou non. Podocarpe variable mais n’atteignant pas la moitié de la capsule. Plante ordinairement unicaule à racine grèle. — Champs, cultures — C : dans toute l’Algérie, SS : Oasis — j Méd. |,

919.  — S. rubella L.

subsp. rubella Mar Alg Tun Egy

 
Silene rubella, Tunisie
Photo: Chatelain
Silene rubella, Algerie
Photo: Chatelain
Silene rubella, graines herbier Litardière
Photo: CJB

subsp. segetalis (Dufour) Nyman Mar

— Plantes poilues-glanduleuses, à calice vert. Graines à faces très excavées . …….. 49

49  Calice de 16-20 mm, cia vif orme à la fructification, à dents ovales.Corolle assez grande (15 mm ou plus), purpurine. Feuilles glabres- centes. Podocarpe pubescent. Graines réniformes-subglobuleuses, réti­culées-papille uses — Champs, pâturages — R : 02 : Guiard, Ain Temouchent, Oued Imbert — I End. — S. tunetana Batt. Non Murb.). Alg*

920. — S. ghiarensis Batt.

—  Calice de 10-12 mm, tronqué et faiblement ombiliqué à la base, à dents étroitement lancéolées, aiguës. Corolle petite (10 mm ou moins), pur­purine. Feuilles densément poilues, à poils glanduleux pouvant dé­passer 1 cm de long et à poils tecteurs courts et grêles. Podocarpe glabre. Graines arrondies-réniformes, réticulées-subpapilleuses — Pâturages rocailleux — AC : 01-2-3. R : H1 : Djebel Sidi el Aabed — Ïbêro.-Mawr. I.

921. — S. divaricata Clem. (non Sm.)  incl. in S. aellenii Sennen

Silene divaricata, graines herbier Litardière
Photo: CJB

50  Calice blanchâtre, souvent pourpre au sommet (Cf. plus haut) …………………… S.  rubella L.

— Calice vert …………………… 51

51  Pétales nuls ou très petits, inclus, jaunâtres extérieurement blanc rosé intérieurement, à 1 appendice ligulaire. Calice brusquement dilaté en anneau à la base. Graines à sillon dorsal profond. Pédoncules fili­formes, visqueux, plus longs que le calice. Podocarpe court (2,5 mm env.) — Terrains argileux — RR : Ol : Nemours — ! W. Méd, I. Mar Alg

922.  — S. inaperta L.

—  Pétales exserts, non jaunâtres extérieurement. Calice non dilaté à la base en anneau. Graines à sillon dorsal peu marqué ……………………  52

52 Plante assez élevée (20-80 cm), glabre ou presque glabre, à entre­nœuds supérieurs visqueux. Pédoncules assez épais, très courts (4 mm max.) et glabres. Capsule coriace à podocarpe plus long qu’elle. Pétales purpurins à un seul appendice ligulaire. Graines verruqueuses sur les marges et le dos, striées radialement — Schistes et marnes — R : Kl, A2 — | End. | (fig.). Alg Tun

923.  — S. reticulata Desf.

— Plante naine (5-15 cm), poilue-glanduleuse à entrenœuds supérieurs non visqueux. Pédoncules presque capillaires, les inférieurs atteignant 15 mm, poilus-glanduleux. Capsule papyracée à podocarpe très court (1,5 mm). Pétales blancs ou roses intérieurement et extérieurement, à deux appendices ligulaires — Sables et rochers maritimes — RR : K2-3 — | Méd. | (fig.).

924.  — S. sedoides Poir.

Silene sedoides, graines herbier Litardière
Photo: CJB

53 Calice coriace et glabre. Plante cespiteuse à souche épaisse; ligneuse et rameuse. Tiges atteignant et dépassant 1 m, solitaires au centre de rosettes fertiles. Podocarpe de 10-15 mm de long, côtelé et glabre. Fleurs nocturnes, à limbe blanc, veiné de brun extérieurement, grandes (corolles de 15-18 mm) — Forêts claires, rocailles arides — AC : ASl — | End. S. Mar. j (fig.). Mar Alg

925.  — S. rouyana Batt.

 
Silene rouyana_Maroc
Photo: Chatelain

— Calice membraneux, parfois coriace mais alors poilu ……………………  54

54 Inflorescences en grappes simples, corymbiformes, contractées. Onglet des pétales et filet des étamines glabres dans notre dition. Plantes glabrescentes ......................  55

—  Inflorescences allongées, non capitées ……………………  57

55  Pétales à deux appendices ligulaires nets. Graines à faces striées- cannelées radialement …………………… 56

—  Pétales à appendices ligulaires nuls ou rudimentaires …………………… 57

56  Pétales blancs intérieurement et jaunâtres extérieurement. Podocarpe assez épais, légèrement sillonné, glabre et de moitié plus court que la capsule. Graines à dos et marges tuberculés, à tubercules aigus- échinulés — Rochers calcaires — R : A2 : Dl. Bou Zezga Georges de Palestro — | End. | (fig.). Alg*

926. — S. aristidis Pomel

Silene aristidis, graines herbier Litardière
Photo: CJB

—  Pétales roses. Podocarpe légèrement côtelé, presque glabre et plus court que la capsule. Graines à dos et marges tuberculés-muriqués — Rochers calcaires maritimes — RR : K2. Cap Bouak et Cap Noir près de Bougie — End.

927. — S. sessionis Batt.

Silene sessionis, graines herbier Litardière
Photo: CJB

57  Feuilles à faces glabres ou très brièvement pubescentes. Plante puissante pouvant atteindre 1,50 m. Pétales blancs, veinés de pourpre extérieurement, à deux appendices ligulaires réduits. Graines verru­queuses sur toute leur surface — Rochers maritimes, sables du littoral — R : Al, 01, K3 : La Calle — | End. |.

928. — S. rosulata Soy.-Will. & Godr.

Silene rosulata, graines herbier Litardière
Photo: CJB

—  Feuilles plus ou moins poilues, à poils allongés. Plante moins élevée (10-50 cm). Pétales sans appendices liguliformes, roses, purpurins ou crèmes intérieurement; jaune-verdâtre ou jaunâtre ou rose extérieurement. Graines verruqueuses et plus ou moins muriquées sur le dos et les marges — Rochers calcaires surtout en montagne — I W. Méd.(fig.).

929. — S. mollissima (L.) Pers.

Silene mollissima, graines herbier Litardière
Photo: CJB

a) Fleur blanchâtre ou jaunâtre, onglet des pétales non dilaté sous le limbe — AR : Kl-2, Cl, A2 : Ouarsenis, 03 : Mts de Tlemcen.

ssp. velutina (Pourret) Maire incl. in S. andryalifolia Pomel

— Fleur rose plus ou moins violacée ou purpurine, onglet des pétales dilaté sous le limbe — RR : Ol : Santa Cruz : var. oranensis Maire — (= S. gibraltarica Batt., non Boiss.).

ssp. auriculifolia (Pomel) Maire ≡ S. auriculifolia Pomel

Silene auriculifolia, graines herbier Litardière
Photo: CJB

58 Onglet des pétales et filet des étamines barbus à la base. Graines à faces verruqueuses, ainsi que le dos. Plante pubescente inférieurement et glabre supérieurement. Pétales blanchâtres intérieurement et pourpres extérieurement — Rocailles; Ol : Environs d’Oran (adventice) — E. Méd. As. | Alg(A) Lib Egy

930. — S. longipetala Vent.

—  Onglet des pétales glabres ou cilié. Filet des étamines glabres …………………… 59

59  Fleurs en cymes bipares 3-5 flores à fleur terminale dressée et à fleurs latérales nutantes. Graines à faces striées-réticulées radialement. Plante velue veloutée. Pétales blancs intérieurement et veinés de vert extérieurement — Fissures des rochers calcaires — R : 03 : Tlemcen, Ghar-Rouban, Hl, Cl : Constantine. End. . (S. nutans Auct. plur. non L.). Mar Alg

931. — S. velutinoides Pomel

—  Fleurs en cymes bipares plus ou moins denses, à fleurs toutes dressées. Graines à faces verruqueuses. Plante lâchement pubescente. Pétales blancs ou rose-pâle intérieurement et veinés de pourpre extérieure­ment — Forêts, rochers — Méd. (fig.).

932. — S. italica L.

a) Onglet des pétales cilié — RR : Ol : Montagne des Lions (var. leonum Maire).

ssp. italica ?? = incl. in S. rosulata Soy.-Will. & Godr.

— Onglet des pétales glabre — C : dans les montagnes du Tell. R : AS1- 2-3 (incl. S. mellifera Boiss. et Reut. pp. S. patula Desf.).

ssp. fontanesiana Maire incl. in S. patula Desf.

Silene mellifera, graines herbier Litardière
Photo: CJB

S. abietum Font Quer & Maire Mar*

S. aellenii Sennen Mar Alg

S. ayachica Humbert Mar*

 
Silene ayachica
Photo: Dobignard
Silene ayachica, graines herbier Litardière
Photo: CJB

Silene barbara Humbert & Maire

S. barrattei Murb Tun*
Pétales bipartis rose-pâle en-dessus, en-dessous olivâtre; Calice tubuleux 11-14mm long graine lisse, grise jauâtre, étroitement canaliculée sur le dos; Grosse racine vivace; tiges et feuilles courtement pubescent. Ecologie: terrains sableux. Distribution: Zembra, Cap Bon, Hammaet. [se confond avec S. nicaensis hormis sa grosse racine)

S. boryi Boiss. Mar

Silene boryi, graines herbier Litardière
Photo: CJB
Silene boryi var. albida, graines herbier Litardière
Photo: CJB

S. coronaria (L.) Clairv. [parfois cult. Maghreb]

S. corrugata Ball

Silene corrugata, graines herbier Litardière
Photo: CJB

S. cuatrecasasii Pau & Font Quer Mar*

S. dioica (L.) Clairv. Mar

S.dissecta Litard. & Maire
Plante à souche ligneuse multifide; feuilles spatulées 0.3-0.5cm x 1-2cm; Pétales divisés en 4 segments, rose vif en dessus, jaune verdâtre en dessous. Ecologie: Haut Atlas,pentes granitiques 1800m.

Silene dissecta, graines herbier Litardière
Photo: CJB
Silene dissecta, Type
Photo: CJB

S. dyris Maire

S. filipetala Litard. & Maire

subsp. filipetala Mar*

Silene filipetala
Photo:Type

subsp. parviflora Quézel Mar*

S. glabrescens Coss. Mar*

S. gracilis DC. Mar

S. guinetii Quézel Mar*

S. heterodonta F.N. Williams

Silene heterodonta, graines herbier Litardière
Photo: CJB

subsp. heterodonta Mar*

 
Silene heterodonta
Photo: Dupont

subsp. platycalyx (Emb. & Maire) Maire Mar*

subsp. rosella (Maire) Maire Mar*

Silene heterodonta ssp. rosella, graines herbier Litardière
Photo: CJB

S. ibosii Emb. & Maire Mar*

S. lagrangei (Coss.) Greuter & Burdet Mar*

S. latifolia Poir.

Silene latifolia, graines herbier Litardière
Photo: CJB

subsp. alba (Mill.) Greuter & Burdet Mar

subsp. latifolia Mar Alg Tun

S. littorea Brot. Mar

Silene littorea
Dessin: Fl. Afr N. vol. 9

S. longipetala Vent. Alg(A) Lib Egy

S. lynesii Norman Alg

S. martyi Emb. & Maire Mar*

Silene martyi
Photo: Justin

S. maurorum Batt. & Pit. Mar*

Silene maurorum, graines herbier Litardière
Photo: CJB

S. mekinensis Coss. Mar*

S. mentagensis Coss. Mar*

S. mesatlantica Maire Mar*

Silene mesatlantica, graines herbier Litardière
Photo: CJB

S. micropetala Lag. Mar Alg

S. patula subsp. amurensis

Silene patula subsp. amurensis
Photo: Dobignard

S. pendula L. [cult., advent. ancien Afr. N.]

Silene pendula
Dessin: Fl. Afr. Nord vol9

S. portensis subsp. maura Emb. & Maire Mar*

S. psammitis subsp. lasiostyla (Boiss.) Rivas Goday Mar

S. rossulata subsp. reeseana (Maire)Jeanmonod Mar*

Silene rossulata subsp. reeseana
Photo: Chatelain

S. rhiphaena Pau & Font Quer Mar*

S. succulenta Forssk. Tun Lib Egy

S. tuberculata (Ball) Maire & Weiller Mar*

S. tunetana Murb. Alg Tun

S. vidaliana Pau & Font Quer Mar*

S. virescens Coss. Mar*

Silene virescens, graines herbier Litardière
Photo: CJB

S. volubilitana Braun-Blanq. & Maire Mar*

S. vulgaris (Moench) Garcke

subsp. commutata (Guss.) Hayek Mar Alg

subsp. vulgaris Mar Alg Tun Lib Egy

Silene angustifolia ssp. vulgaris var. angustifolia, graines herbier Litardière
Photo: CJB


CLE DE DETERMINATION DES ÉCHANTILLONS NON FRUCTIFIÉS :

 

1  Calice renflé en vessie, ombiliqué, à 20 nervures anatomosées en réseau apparent. Plantes vivaces …………………… S. cucubalus

—  Calice à 10 ou 30 nervures ……………………  2

2  Calice à 30 nervures saillantes non anastomosées en réseau, fortement ombiliqué. Plantes annuelles …………………… 3

—  Calice à 10 nervures …………………… 4

3  Calice de 18-25 mm, subcylindrique à l’anthèse. Etamines à filet glabre ou lâchement cilié à la base ……………………   S. conoidea

— Calice de 12-16 mm, étroitement conique à l’anthèse. Etamines à filet longuement poilu à la base ……………………  S. conica

4  Ovaire à 5 styles. Calice nettement côtelé ou caréné …………………  5

—  Ovaire à 3 styles. Calice à nervures plus ou moins saillantes parfois ailé mais non côtelé.... 6

5  Calice de 7-10 mm, campanulé-subcylindrique à l’anthèse. Pétales àdeux appendices ligulaires    ………………… S. laeta

—  Calice de 15-30 mm, piriforme ou claviforme. Pétales à un seul appendice ligulaire …………………… S.  coeli-rosa

6  Fleurs en cymes unipares, solitaire ou géminées …………………… 7

—  Fleurs non en cymes unipares …………………… 39

7  Plantes vivaces …………………… 8

—  Plantes annuelles ……………………10

8  Corolle purpurine. Tiges florifères terminales …………………… S. choulettii

—  Fleurs blanches ou rosées …………………… 9

9  Corolle blanche. Tiges florifères naissant sous une rosette terminale. Ovaire à stylopode en dôme et non dilaté. Calice grand de 18 à 30 mm. …………………… S. atlantica

—  Pétales roses intérieurement et blancs striés de rose ou rose strié de bleu extérieurement. Ovaire à stylopode aplati et dilaté. Calice petit : 10-12 mm ……………………  S. obtusifolia

L0  Fleurs en cymes unipares géminées avec ou sans fleur dans la dichotomie …………………  11

—  Fleurs en cymes unipares solitaires ……………………  19

11  Etamines alternapétales à filet poilu. Anthères dorsifixes …………………… S. neglecta

—  Etamines toutes à filet glabre. Anthères médifixes ……………………  12

12  Calice à nervures portant des poils squamiformes raides …………………… 13

—  Calice à nervures sans poils squamiformes ……………………  14

13  Calice à dents triangulaires. Pétales à un seul appendice ligulaire oblong…………………… S. scabrida

—  Calice à dents lancéolées. Pétales à un seul appendice ligulaire bifide ……………………  S. oropediorum

14  Fleurs subsessiles, à pédoncules de 4 mm au maximum …………………… 15

—  Fleurs très nettement pédonculées : pédoncules (au moins les inférieurs) de 10 mm au plus ................. 17

15  Calice tronqué-subombiliqué à la base. Pétales blancs. Fleurs mal­odorantes ... S. dichotoma

—  Calice ni tronqué ni ombiliqué. Pétales nuls ou à limbe rose. Fleurs non malodorantes ....  16

16  Fleurs imbriquées sur deux rangs. Cymes courtes (3,5 cm au max.) …………………… S. disticha

—  Fleurs non imbriquées sur deux rangs. Cymes de 7 cm ou plus 6-10 flores assez lâches .......  S.  bellidifolia

17  Plante glabre. Pétales de 7-8 mm et à un seul appendice ligulaire …………………… S. glaberrima

—  Plantes plus ou moins pubescentes ……………………  18

18  Pétales à limbe de 7-13 mm à un ou deux appendices ligulaires non renflés-bulbeux à la base    …………………… S. colorata

—  Pétales à limbe de 3-5 mm à deux appendices ligulaires renflés-bulbeux à la base ……………………  S. secundiflora

19  Filets des étamines tous densément poilus à la base. Anthères dor-sifixes. Dents calicinales terminées par un pinceau de poils longs ………………… S. gallica

—  Filet des étamines soit tous glabres soit les uns glabres et les autres poilus …………………  20

20  Etamines alternipétales à filet poilu. Anthères dorsifixes ………………… S. neglecta

—  Etamines à filets tous glabres. Anthères médifixes …………………… 21

21  Calice à nervures portant des poils squamiformes raides …………………… 22

—  Calice à nervures sans poils squamiformes raides ……………………  23

22  Calice à dents triangulaires. Pétales à deux appendices ligulaires oblongs ....S. scabrida

—  Calice à dents lancéolées. Pétales à un seul appendice ligulaire bifide …………………  S. oropediorum

23  Calice plus ou moins ombiliqué à la base ……………………  24

—  Calice non nettement ombiliqué à la base ……………………  26

24  Calice simplement pubescent à poils apprimé …………………… S. secundiflora

—  Calice couvert de poils glanduleux, anthères pourpre-violet. Plante agglutinant le sable... 25

25 Fleurs roses petites (10-15 mm), courtement exsertes. Plante du Sahara septentrional et des hauts plateaux ……………………   S. villosa

—  Fleurs rouge-violacé en dessus, bleuâtres en dessous, grandes (20-25mm), longuement exsertes. Plante du Sahara central ………………… S. kiliani

26  Calice tronqué à la base ……………………  27

—  Calice non tronqué à la base ……………………  28

27  Plante glabre …………………  S. glaberrima

— Plante plus ou moins pubescente …………………… S. colorata

28  Ovaire à stylopode hémisphérique ou subhémisphérique ……………………  29

—  Ovaire à stylopode conique, aplati, déprimé ou peu différencié …………………… 32

29  Calice glabre ou très brièvement pubescent …………………… 30

—  Calice très hispide ……………………  31

30  Pédoncules floraux sans poils glanduleux ……………………  S. nocturna

—  Pédoncules floraux (au moins les inférieurs) à poils glanduleux …………………… S. imbricata

31 Calice sans poils glanduleux ……………………  S. pseudovestita

— Calice à poils glanduleux ……………………  S. cirtensis

32  Ovaire plus court que le podogyne ou tout au plus l’égalant …………………… 33

—  Ovaire nettement plus long que le podogyne ……………………  35

33  Pétales à limbe ne dépassant pas 2 mm ……………………  S. laxiflora

—  Pétales à limbe de 7 mm ou plus ……………………  34

34  Dents calicinales lancéolées, plus ou moins aiguës …………………… S. setacea

—  Dents calicinales ovales-triangulaires ou oblongues, obtuses ………………… S. colorata

35  Calice à nervures très saillantes …………………… 36

—  Calice à nervures bien visibles mais non saillantes …………………… 37

36  Calice assez peu poilu, veiné-réticulé. Fleurs nocturnes …………………… S. cerastioides

— Calice très hispide. Fleurs diurnes …………………… S. tridentata

37 Calice nettement pointu à la base …………………… S. apetala

—  Calice à base plus ou moins arrondie …………………… 38

38  Pétales à limbe rouge et à appendice ligulaire émarginé ou bilobé. Feuilles très obtuses velues-veloutées ……………………   S. obtusifolia

—  Pétales à limbe blanc ou légèrement rosé et à appendice ligulaire bifide. Feuilles inférieures oblongues-spatulées, les supérieures oblongues-lancéolées ou lancéolées-linéaires …………………… S. pomeli

39  Fleurs en cymes bipares généralement terminales, rarement latérales ou axillaires, à rameaux égaux ou inégaux; très rarement racémi- formes par appauvrissement. Plantes généralement annuelles ....  40

—  Fleurs en grappes à rameaux ramifiés en cymes. Parfois inflorescences capitées. Plantes vivaces ou suffrutescentes .....................  60

40  Plante vivace. Pétales à limbe blanc intérieurement et à deux appen­dices ligulaires, onglet un peu pubescent sur le dos. Tiges cylindri­ques à la base, à indûment de poils longs atteignant 2,5 mm……………………………………..S. nicaeensis var. perennis

—  Plantes annuelles .....................   41

41 Cymes à rameaux très inégaux (le rameau long égalant au moins deux fois le rameau court)   .................................... 42

—  Cymes à rameaux égaux ou peu inégaux (le rameau long atteignant au plus une fois et demi le rameau court) ..................... 48

42  Plantes non glanduleuses …………………… 43

—  Plantes glanduleuses ……………………  45

43  Feuilles moyennes contractées en une partie pétiolaire étroite ………………… S. reverchoni

—  Feuilles moyennes non contractées ……………………  44

44  Onglet des pétales à marge munie de poils longs et mous. Etamines à filet plus ou moins cilié inférieurement. Ovaire à stylopode sub­hémisphérique …………………… S. cinerea

—  Onglet des pétales à marge glabre. Etamines à filet glabre. Ovaire à stylopode déprimé ...... S. Kremeri

45 Ovaire plus long que le podogyne …………………… S.  ramosissima

—  Ovaire égalant le podogyne ou plus court …………………… 46

46  Calice non ombiliqué. Indûment atteignant 2,5 mm …………………… S. nicaeensis

—  Calice légèrement ombiliqué. Indûment court (1 mm ou moins) ………………… 47

47 Feuilles non charnues, toutes étroitement linéaires …………………… S. arenarioides

—  Feuilles un peu charnues, les inférieures oblongues spathulées, les moyennes et supérieures lancéolées ou lancéolées-linéaires …………………… S. claryi

48  Plantes ou poilues-glanduleuses ou pubérulentes ou pubescentes ………………… 49

—  Plantes glabres ou presque glabres, à calice ombiliqué à la base ………………… 57

49  Plantes poilues-glanduleuses ……………………  50

—  Plantes pubérulentes ou pubescentes (à pubérulence visible parfois seulement à la loupe) ..56

50  Ovaire plus long que le podogyne ……………………  51

—  Ovaire plus court que le podogyne ……………………  52

51  Calice de 5-7 mm. Podogyne glabre. Stylopode déprimé et saillant. Plante naine (5-15 cm……………………  S. sedoides

—  Calice de 13-17 mm. Podogyne densément villeux. Plante plus élevée (15-40 cm) ……………………  S.  argillosa

52 Calice tronqué à la base …………………… S. divaricata

—  Calice non tronqué à la base ……………………  53

53  Pétales à appendices ligulaires cohérents en coronule ……………………  54

—  Pétales à appendices ligulaires libres ……………………  55

54  Dents du calice obtuses. Calice très ombiliqué à la base …………………… S. fuscata

—  Dents du calice lancéolées, aiguës. Calice non ombiliqué à la base ………………… S. pseudo-atocion

55  Inflorescence plus ou moins condensée. Corolle purpurine avec un cercle pourpre-foncé autour de la coronule. Un seul appendice ligu­laire, bifide …………………… S.  tunetana

—  Inflorescence lâche. Corolle purpurine sans cercle pourpre-foncé. Deux appendices ligulaires lancéolés, oblongs ……………………  S. ghiarensis

56  Calice non ombiliqué à la base ……………………  S. rubella

—  Calice brusquement dilaté en anneau et ombiliqué à la base ………………… S. inaparta

57  Ovaire bien plus court que le podogyne …………………… S. reticulata

—  Ovaire égalant le podogyne ou à peine plus court …………………… 58

58  Entre-nœuds supérieurs non visqueux. Calice à dents courtes et obtuses ..... S. behen

—  Entre-nœuds supérieurs visqueux. Calice à dents aiguës ……………………  59

59  Calice plissé suivant les nervures sépalaires à l’anthèse, à dents non ou peu inégales ……………………  S. muscipula

—  Calice nettement ailé, à dents longues et inégales …………………… S. stricta

60 Calice glabre, coriace. Podogyne très long …………………… S. rouyana

—  Calice membraneux, parfois coriace mais alors poilu…………………… 61

61  Inflorescence en grappes simples, corymbiformes, contractées. Onglet des pétales et filet des étamines glabres ……………………   62

—  Inflorescence allongée, non capitée ……………………  64

62 Pétales à appendices ligulaires nuls ou rudimentaires …………………… S. mollissima

—  Pétales à deux appendices ligulaires marqués ……………………  63

63 Pétales blancs intérieurement et jaunâtres extérieurement …………………… S. aristidis

—  Pétales roses ……………………  S. sessionis

64  Onglet des pétales et filet des étamines barbus à la base …………………… S. longipetala

—  Onglet des pétales glabre et cilié. Filet des étamines glabre …………………… 65

65  Fleurs en cymes bipares 3-5 flores, à fleurs terminales dressées et à fleurs latérales nutantes    ......................... S. velutinoides

—  Fleurs en cymes bipares plus ou moins denses, à fleurs toutes dressées ..... 66

66  Feuilles à faces glabres ou très brièvement pubescentes. Plante puissante atteignant 1m 50.............  S. rosulata

—  Feuilles plus ou moins poilues, à poils allongés. Plantes moins élevées (0,80 m au max.) ... 67

67  Plantes lâchement pubescentes. Inflorescences lâches à rameaux vis­queux. Pétales à appendices ligulaires nuls ou réduits à deux bosses. ………………… S. italica

—  Plantes villeuses-veloutées à inflorescence plus dense. Pétales à appendices ligulaires nuls    ………………… S.  mollissima

Vaccaria

Plante annuelle, glabre, à tige très rameuse, de 30-60 m. Calice renflé à 5 côtes très marquées, ailé (fig.)* Fleurs roses sans coronule. 10 étamines. 2 styles. Capsule s’ouvrant par 4 dents, courtes, portée par un carpophore court — AC : dans les moissons. Algérie, Sahara — | Méd. | — « Hamret er ras» — (— Saponaria Vaccaria L.). Mar Alg Tun Lib Egy

933. — V. pyramidata Medik incl. in V. hispanica (Mill.) Rauschert var. hispanica

Vaccaria hispanica, Ahansal
Photo: Dobignard

Velezia L.

Petite plante annuelle, de 5-20 cm, ± hispide-ramifiée et raide. Feuilles caulinaires linéaires et courtes en gouttières; les radicales spathulées. Fleurs petites, roses, fugaces, sans calicule. Calice tubuleux 15-nervié, à 5 dents en alêne. 5 pétales à coronule à écailles linéaires. 5-10 étamines. 2 styles. Capsule cylindrique, grêle : 4 dents dressées et sans carpophore — AC : dans le Tell. R : ailleurs — j Méd. |. Mar Alg Tun

934. — V. rigida L.

Saponaria L.

Calice à 5 dents et 15-25 nervures parallèles non anastomosées, sans calicule. 5 pétales à gorge munie d’une coronule de 5 écailles linéaires. 10 étamines. 2 styles. Capsule à quatre dents, à carpophore court. Inflores­cence en cymes corymbiformes.

1  Plante hispide, glutineuse, bisannuelle. Tiges dressées, élevées, très florifères. Fleurs petites (10 mm), à corolle purpurine (fig.) — Forêt des montagnes au-dessus de 1 300 m — R : Babors, Mts du Hodna, Atlas saharien, Mts de Tlemcen — Méd. | — « Saleg » (fig.). Mar Alg

935. — S. glutinosa M. Bieb.

—  Plante à feuilles et tiges glabres, vivace et cespiteuse. Tiges courtes et pauciflores. Fleurs de 15 mm au moins, rose-clair (fig.) — Rochers dolomitiques des hautes montagnes — R : Djurdjura. Petite Kabylie, Aurès — I Siculo-Alger. I — (= S. depressa Bif.) (fig.).. Alg

936. — S. sicula Raf.

S. officinalis L. [parfois cult., rarement subspont.]

[Tunica (Hall.) Scop.] Petrorhagia

Calice turbiné ou campanulé, accompagné d’une calicule à 5 dents. 5 pétales à limbe émarginé ou bifide, sans coronule. 10 étamines. 2 styles. Capsule à 4 dents. Plantes grêles et rigides.

1  Annuelle. Inflorescence dense. Fleurs glomérulées dans un involucre de bractées scarieuses. Type polymorphe. Tige et calice glabres, fleurs sessiles. R : dans tout le Tell : ssp. prolifera Briq. Tige et calice velus glanduleux, fleurs pédicellées — C : dans le Tell : ssp. velutina (Guss.) Briq. — I Méd. j — (= Dianthus prolifer L.).

937. — T. prolifera (L.) Scop. ≡ Petrorhagia prolifera (L.) P.W. Ball &
Heywood

Petrorhagia prolifera, graines herbier Litardière
Photo: CJB

— Vivace à souche ligneuse. Inflorescence en panicule lâche. Fleurs isolées non entourées de bractées scarieuses (fig.) — Pelouses — AC : dans le Tell : ssp. angustifolia (Poiret) Maire — j E. Méd. (= Dianthella compressa Claus.).

938. — T. illyrica (Ard.) Fisch. et Meg. ≡ Petrorhagia illyrica (Ard.) P.W. Ball & Heywood

Petrorhagia illyrica ssp. angustifolia, graines herbier Litardière
Photo: CJB

Dianthus L. (Oeillet "Quorounfel")

Calice tubuleux, finement et abondamment strié, muni de bractées ic nombreuses (calicule). 5 pétales sans coronule et longuement onguiculés. 10 étamines. 2 styles. Capsule portée par un carpophore court, s’ouvrant par 4 dents. Gaines en forme de bouclier et ombiliquées au centre d’une face.

1  Fleurs toutes réunies en une tête dense, entourée de bractées aussi longues que le tube du calice. Plante densément cespiteuse, glauque. Fleur purpurine de 2-3 cm à pétales dentés — Pelouses et rocailles des montagnes bien arrosées au-dessus de 1300 m — R : Kl-2 : Aurès ; ssp. vulturius (Guss. et Ten.) Maire — | Oro-Méd. j — (= D. atlanticus Pomel).

939.  — D. balbisii Ser. sensu QS incl. in D. vulturius Guss. & Ten.

—  Fleurs isolées ou réunies par 2-5, mais non entourées de bractées.............2

2 Plante annuelle à rameaux divariqués et à fleurs petites isolées au sommet de longues tiges feuillées. Pétales laciniés, courtement, roses avec 3 taches pourpre en dessus, verdâtre en dessous — RR : Sahel d’Alger à la Bouzaréah — | E. Méd. |. Alg(E)

940. — D. tripunctatus Sm.

—  Plantes vivaces (parfois à tiges herbacées) ……………………  3

3  Pétales fimbriés à bords frangés, au moins sur le tiers de leur lon­gueur (fig.) ......... 4

—  Pétales entiers ou ± dentés (fig.) ……………………  5

4  Pétales barbus à la gorge. Feuilles nettement serruîées sur tout leur pourtour. Corolle en général purpurine. Tige verte — Pâturages, rocailles des montagnes. Plante variable — Ibéro-Maur. I — (incl. D. Broteri Boiss. et Reut.).

941. — D. serrulatus Desf.

a) Pétales longs de 7-8 mm, courtement fimbriés (1/3 du limbe). Calice de 10-22 mm — AC : Kl-2-3. Cl. Al-2. Mar Alg Tun Lib

ssp. serrulatus

— Pétales longs de 10-13 mm; longuement fimbriés (1/3-1/2 du limbe). Calice de 25-36 mm — H : 01-2-3. RR : A2. ASl — (= D. fimbriatiLS Jah. et Maire). Mar Alg Tun

ssp. macranthus Maire

— Pétales non barbus à la gorge. Feuilles non ou à peine serrulées. Corolle toujours pâle. Tige glauque — Pâturages et rocailles arides et désertiques — AR : Hl-2. ASl-2-3. SS. R : SO. SC : dans les mon­tagnes — | Sah-Sind. — (= D. serrulatus Desf. var. grandiflorus Batt. non Boiss.).

942. — D. crinitus Sm.

5  Plante cespiteuse à souche ligneuse, frutescente dans sa portion inférieure, très ramifiée. Dents du calice linéaires, aiguës (fig.) — RR : Montagnes des confins algéro-marocains — | Ibér-Maroc

943. — D. lusitanus Brot.

subsp. lusitanus Mar Alg

subsp. sidi-tualii (Font Quer) Dobignard Mar*

—  Plantes vivaces à tiges herbacées. Dents du calice oblongues, ovales ou lancéolées (fig.)... 6

6  Feuilles planes, plurinerviées, à nervures peu marquées. Fleurs d’un pourpre foncé, souvent même ± noirâtres — Forêts, broussailles — Plante très variable — Ibéro-Maur.

944. — D. gaditanus Boiss. incl. in D. cintranus Boiss. & Reut

a) Ecailles du calicule à pointes étalées — R : 01-2.

ssp. marocanus Williams ≡ D. cintranus subsp. maroccanus
(F.N. Williams)Greuter & Burdet

— Ecailles du calicule à pointes apprimées contre le tube du calice ......... b

b) Plante basse un peu cespiteuse, 20-30 cm, à tiges tétragones scabres — AR ; 02-3. Hl. ASl — (= D. serrulatus Desf. ssp. mauritaniens (Po­mel) Batt.).

ssp. mauritanicus (Pomel) Maire incl. in D. cintranus subsp. mauritanicus
(Pomel) Greuter & Burdet

— Plante élancée, de 40-50 cm, à tiges arrondies lisses — RR : Hl au S de Boghari.

ssp. Jahandiezii Maire incl. in D. cintranus subsp. jahandiezii
 (Maire) Greuter & Burdet

— Feuilles toujours pliées longitudinalement, souvent triquètres, carénées au-dessous par la nervure médiane très saillante. Fleurs roses ou rouges. Plante très variable — Eur-Méd.

945. — D. caryophyllus L. incl. in D. sylvestris Wulfen subsp. pl.

a) Squames caliculaires lancéolées, longuement atténuées en pointe, atteignant le tiers du calice — Rochers calcaires du littoral — R : Ol. Al — (= D. Kremeri Boiss. et Reut.).

ssp. siculus (Presl.) Archang. ≡ D. sylvestris subsp. siculus

— Squames caliculaires arrondies, brusquement braquées à l’apex …………………… b

b) Squames caliculaires étalées — RR : Ol : Mt Filsoucène.

ssp. arrostii (Presl.) Maire incl. in D. sylvestris subsp. boissieri

— Squames caliculaires apprimés ……………………  c

c) Tiges grêles hautes de 50-60 cm; feuilles linéaires — CC : dans toute l’Algérie — (incl. D. longicaulis Ten.).

ssp. virgineus (L.) Rouy sensu QS incl. in D. sylvestris subsp. boissieri

— Tiges réduites épaisses hautes de 80-100 cm; feuilles glauques larges de 4-5 mm — R ; Rochers maritimes de Bône à Philippeville.

ssp. aristidis Batt. ≡ D. sylvestris subsp. aristidis (Batt.) Greuter &
Burdet

D. sylvestris

subsp. longibracteatus (Maire) Greuter & Burdet Mar*

subsp. longicaulis (Ten.) Greuter & Burdet  Tun(?)

D. brachyanthus Boiss. Mar

D. caryophyllus L. [nom. ambig., cult. et subspont.]

D. chouardii Dobignard Mar*

D. cintranus Boiss. & Reut.

subsp. atrosanguineus (Emb. & Maire) Greuter & Burdet Mar*

subsp. byzacenus (Burollet) Greuter & Burdet Tun*

subsp. jahandiezii (Maire) Greuter & Burdet Mar Alg

subsp. maroccanus (F.N. Williams) Greuter & Burdet  Mar Alg

subsp. mauritanicus (Pomel) Greuter & Burdet Alg*

subsp. mentagensis (Maire) Greuter & Burdet Mar*

subsp. occidentalis (Quézel) Mathez Mar*

D. rupicola subsp. hermaeensis (Coss.) O. Bolòs & Vigo Tun*

 D. vulturius Guss. & Ten. Alg Tun(?)

retour à l'index

Back to Top