EQUISETACEAE

Equisetum L.

Plantes des lieux humides, vulgairement appelées « queue de cheval » à cause de leur aspect très particulier. Rhizomateuses à rhizome rampant. Tiges dressées. Feuilles nulles et remplacées par des gaines dentées et mem­braneuses situées aux nœuds de la tige et des rameaux. Sporanges disposés à la face inférieure d’écailles en forme de clous (fig. 43 a). Ecailles verticillées par 4-9 et constituant une sorte d’épi terminal cylindracé (fig. 43 b).

1 Tiges de deux sortes : les unes stériles, blanches, rameuses et à rameaux verts; les autres, fertiles, simples et couvertes de gaines brunâtres à 20-30 dents allongées. Epi gros et conique (fig.) — Lieux humides — AC : dans le Tell algéro-constantinois — ! Circumbor. temp. I — Prêle, « Denb el Khil », « D. el fars ». Mad Mar Alg Tun Lib Egy

[43. — E. maximum Lamk.] =  E. telmateia Ehrh.

— Tiges toutes semblables, vertes, très rameuses, à 6-18 côtes. Epi court, ovoïde et apiculé. Lieux humides — CC dans toute l’Algérie; AR : SS, SC, SO — | Circumbor. | — Prêle. Mad Can Mau Mar Alg Tun Lib Egy

44. — E. ramosissimum Desf.

 

E. arvense L. Mar(?) Alg(?)

E. hyemale L.  = E. hyemale L. x E. ramosissimum Desf. Desf. Alg(?)

E.  xmoorei Newm.

CHLAMYDOSPERMES

Groupe intermédiaire entre les Gymnospermes et les Angiospermes. Seules les Ephedrales sont représentées en Algérie. Fleurs ± nettement périanthées, 1-sexuées en général, monoïques ou dioïques; groupées en inflorescences glomérulées. Feuilles réduites à une gaine très courte, provenant de la fusion de 2-3 feuilles opposées ou verticillées.

EPHEDRACEAE

Traitement: Medjahdi

Ephedra L.

Arbustes ou lianes dioïques ou monoïques. Feuilles opposées, réduites, soudées en gaine à la base. Chatons mâles axillaires, comportant 2-6 anthères sur un filet commun. Fleurs femelles solitaires ou groupées 2-5, terminales, entourées par 2-4 paires de bractées imbriquées. Faux fruit (galbule), constitué par des bractées accrescentes.

   1 Chatons mâles ou femelles disposés en inflorescence paniculée ample et rameuse .......2
1’ Chatons mâles et femelles disposés sur les rameaux, glomérulés ou solitaires ............ 3
2 Rameaux jeunes verts, lisses plus ou moins scabres, contenant dans l'écorce des paquets de fibres en dehors des faisceaux fibreux sous-épidermiques ………………… E. altissima
2' Rameaux jeunes très grêles, glauques, très scabres, n'ayant dans l'écorce que des fibres isolées en dehors des faisceaux fibreux sous-épidermiques ……………………… E. foliata
3 Rameaux vert-jaunâtre. « Fruit » mûr sec, à bractées libres, membraneuses et amplement ailées, à ailes scarieuses ………………………… E. alata
3’ Rameaux vert sombre. « Fruit » mûr charnu, rouge ou jaune ……………… 4
4 Arbrisseau très bas, ne dépassant pas 1,50 m.( généralement hémisphérique). A rameaux dressés, non pfragiles Chatons mâles à 6-8 anthères portées par une colonne très courte ………………………… E. major
4’ Arbuste atteignant plusieurs mètres. Rameaux peu denses, souvent fragiles par la dessication, non dressées. Chatons mâles à 2-6 anthères, portées par une colonne nettement marquée ………………………… E. fragilis

1  Chatons mâles ou femelles disposés en panicule ample et rameuse. « Fruit » rouge ou blanc à maturité. Arbuste grimpant, à rameaux vert gai — Broussailles, rochers, forêts — C. dans toute l’Algérie, sauf sur le littoral constantinois. — End. NA.-Tibesti I — « Abassi », « Belbal », etc. Can Mar Alg Tun Lib

58. — E. altissima Desf.

 
 
Ephedra altissima Monts Trara
Photo: Medjahdi

—  Chatons mâles et femelles disposés sur les rameaux, glomérulés ou solitaires ................ 2

2  Rameaux vert-jaunâtre. « Fruit » mûr sec, à bractées libres, membraneuses et amplement ailées. Arbuste dressé, stolonifère, de 0,30-3 m. Chatons mâles en glomérulés denses, les femelles solitaires ou groupés 2-5 — Sables sahariens — « Alenda » — I Sah. — (fig*)

59. — E. alata DC.

a) Anthères pédicellées. Galbules à bractées brusquement atténuées en onglet. — RR : SS : au Nord d’Ouargla. Alg Lib

ssp. decaisnei Stapf = subsp. alata

— Anthères sessiles .................................  b

b) Anthères sessiles, n'individualisant pas de colonnes staminales. Galbules à bractées tronquées à la base. CC : SS. RR : SC. SO. Mau Mar Alg Tun Lib Egy

subsp. alenda (Stapf) Trab.


Ephedra alata subsp. alenda, Djebel Assia
Photo: Medjahdi

— Anthères sessiles disposées en 2 groupes de 4 sur 2 colonnes staminales. Galbule à bractées tronquées à la base. RR : SS. M'Zab. Alg*

subsp. monjauzeana Dubuis & Faurel

— Rameaux vert sombre. «Fruit» mûr charnu, rouge ou jaune ........... 3

3  Arbrisseau ne dépassant pas 1,50 m. Rameaux densément fasciculés. Plante constituant généralement un buisson ± hémisphérique. Chatons mâles à 6-8 anthères portées par une colonne très courte. « Fruit » mûr de 5-7mm, généralement à une graine. Graines brunes, ± carénées sur les 2 faces — Rochers, broussailles des montagnes — AC : Kl, Cl, AE-2, Ol, Hl-2-3. RR : SC au-dessus de 2 000 m. | Macar.-Méd.-Asie Occ. — « Dil el Maïz » — (= E. nebrodensis Tin.).  Can Mar Alg Tun

60.  — E. major Host

—  Arbuste atteignant plusieurs mètres, buissonnant ou grimpant. Rameaux peu denses. Fl. femelles par 2-5 le long des rameaux, pédoncule 2-3mm.  Chatons mâles le long des rameaux adnés au rameaux, à 2-6 anthères, portées par une colonne nettement marquée (fig.). bractées charnues rouges, «Fruit» mûr fusiforme de 7-9 mm, toujours à 2 graines. Graines noirâtres, non carénées sur les faces — Dunes littorales, broussailles, forêts, rochers — AC : Littoral, Tell, Atlas Saharien Macar.-Méd. — « Ephèdre fragile, « Azrem ».

61.  — E. fragilis Desf.

 
Ephedra fragilis, fl. femelles (gauche) et glomerules fl. mâles
Dessin: Chatelain

a) Buissonnant plus ou moins grimpant à rameaux rigides, se désarticulant par la dessiccation par suite de la présence au-dessus de chaque nœud d'une couche de cellules cambiales. Moelle lignifiée contenant des fibres à son pourtour. Espèces du Littoral et quelques fois dans les forêts de l’intérieur (Tunisie : Environs de Bizerte; Sfax, Cap de Garde;  Algérie  Commun sur le littoral; forêts humides de la Mitidja, Commun aussi en Oranie sur le littoral; forêts de l'intérieur vers Sifsif; Maroc Commun sur le littoral méditerranéen et atlantique jusqu'au Sous; Mogador. ……… [ssp. desfontainii] = subsp. fragilis Mad Can Mar Alg Tun Lib

 

a') Arbuste dressé, pouvant atteindre 3 m, non grimpant ni rampant; rameaux rigides, ne se désarticulant pas par suite de la sclérification. Moelle lignifiée sans fibres. Floraison souvent plus tardive (été). Montagnes sèches de l'intérieur: Algérie AS3 (Aurès), AS2 (Monts de Djelfa) – AS2 (O. Atlas saharien), Maroc Grand Atlas et Anti Atlas jusqu'à 2.000 m Mar Alg ………………………… ssp. cossonii (Stapf) Maire

 

 

 

E. foliata Boiss. ex C.A. Mey.
 Arbuste dioïque, grimpant à port plus ou moins diffus, à rameaux glauques très grêles (0,5-1,5 mm) souvent brouté, jeunes anguleux et feuillés, puis cylindriques sillonnés-cannelés, scabres ; rameaux âges a écorce grise ou gris-brun. Feuilles opposées ou ternées, atteignant 6 mm, linéaires-sétacées, aiguës. Infl. en position terminales, par trois pour les Fl. femelles. Galbules ovoides biflores, à 6 bractées dont la paire inférieure ne devient pas charnue et persiste sur le rameau ; galbule mûr caduc, bacciforme, blanc, à bractées charnues
Ecologie : Lits des torrents et rocailles désertiques du Sahara occidental subocéanique jusque au sud l'Adrar de la Mauritanie. Mau Mar Alg Lib Egy

 
Ephedra foliata, dessin: Chatelain


retour à l'index