LEGUMINOSAE (Fabaceae)

Description :

Fleurs généralement hermaphrodites (rarement dioïques ou polygames ici: Ceratonia) régulières ou irrégulières. Périanthe double en général. Calice caduc ou persistant, à 5 sépales constituant parfois deux lèvres, tubuleux ou en cloche. Corolle le plus souvent constituée par 5 pétales et zygomorphe, en général papilionacée (Planche 51 A). Pétale supérieur (étendard fig. B) recouvrant les autres dans le bouton, plus grand, souvent redressé. Deux pétales latéraux (ailes fig. C) égaux recouvrant deux pétales inférieurs (carène, fig. D) souvent soudés par leur bord externe.
Etamines 5-10 ou très nombreuses (10 dans la grande majorité des cas); très souvent à filets soudés en un tube staminal fendu ou non, contenant l’ovaire et lui-même contenu dans la carène. Filets soit monadelphes (fig. E) (tous soudés entre-eux) soit diadelphes (fig. G) (9 soudés et un libre), soit diadelphes à la base et monadelphes au-dessus soit complètement libres (fig. F); égaux ou inégaux, épaissis ou non au sommet. Anthères homomorphes ou dimorphes, dorsifixes ou basifixes.
Gynécée supère, sessile ou stipité, constitué par un seul carpelle. Style terminal, variable. Fruit variable, le plus souvent sec et capsulaire. (gousse ou légume) déhiscent par 2 valves, mais parfois indéhiscent; rarement composé d’articles transversaux et monospermes. Feuilles simples ou composées, ordinairement alternes et stipulées; parfois plus ou moins entièrement transformées en vrilles.

caracteres

sautez la clé?

CLÉ DES SOUS-FAMILLES

1 Fleurs actinomorphes ……………………… Mimosaceae

2 Fleurs zygomorphes mais non papilionacées ……… Caesalpiniaceae

— Fleurs papilionacées (un étendard, deux ailes et une carène) ……………………… Papilionaceae

PAPILIONACEAE

CLÉ DES SÉRIES

1 Feuilles à 1-2-3 folioles (non comprises les stipules qui sont parfois plus ou moins semblables aux folioles)……………………… 2

— Feuilles à plus de 3 folioles (stipules non comprises) ………………3

2 Arbuste ou sous-arbrisseaux ………………… Série 1

— Plantes herbacées annuelles ou vivaces ………… Série 2

3 Arbustes ou sous-arbrisseaux …………………… Série 3

— Plantes herbacées annuelles ou vivaces ……… Série 4

Genres Série 1

1 Fleurs bleu violacé ……………………… Erinacea

— Fleurs blanches, jaunes, ou roses ……………………… 2

2 Arbustes ou sous-arbrisseaux à feuilles toutes unifoliolées ........................ 3

— Arbustes ou sous-arbrisseaux à feuilles au moins en partie trifoliolées .... 7

3 Arbuste très épineux. Calice jaune à deux lèvres fendues au moins jusqu’au 2/3 (fig. 1305) ............... Ulex

— Arbustes épineux ou non à calice non jaune et bien plus court que la corolle ............ 4

4 Arbustes ou sous-arbrisseaux à feuilles plus grandes (plus de 5 mm) persistantes ..... Genista(p.p.)

— Arbustes à feuilles très petites 1-3 mm, caduques rapidement aphylles à tiges dressées ...... 5

5 Fleurs blanches ou jaunes de moins de 15 mm de long. Gousses sphériques ou oblongues ne dépassant pas 15 mm…………… Retama

— Fleurs jaunes, grandes, de plus de 2 cm, gousses aplaties, longues de 5-8 cm……………………… 6

6 Arbustes à tiges érigées junciformes glauques. Calice scarieux fendu obliquement en une seule lèvre. Gousse de 5-8 cm glabre à la fin……………………… Spartium

— Arbustes formant des coussinets hémisphériques. Calice bilabié; gousse hispide de 2-3 cm……………………… Cytisus purgans

7 Carène 2 fois plus longue que l’étendard. Etamines toutes libres, arbuste fétide …………………… Anagyris

— Carène pas plus longue que l’étendard. Etamines entièrement ou en partie soudées entre elles ……………………… 8

8 Gousses renflées vesiculeuses, tout au plus 1 fois et demie plus longues que larges. Plantes sahariennes ……………………… Crotalaria

— Gousses non renflées vesiculeuses ……………………… 9

9 Gousses couvertes sur toute leur surface de tubercules glanduleux (fig. 1333) ……………… Adenocarpus

— Gousses glabres ou velues ……………………… 10

10 Folioles dentées ou crénelées plus ou moins glanduleuses. Fleurs roses ou rarement jaunes ............. Ononis, p.p.

— Folioles très entières ……………………… 11

11 Calice à 5 dents courtes subégales, se coupant circulairement en son milieu après l’anthèse (fig. 1368). Arbuste épineux à épines très vulnérantes ............................... Calycotome

— Calice ne se coupant pas circulairement après l’anthèse ………………… 12

12 Arbuste épineux ou à rameaux junciformes ……………… Genista,p.p.

— Arbustes ou sous-arbrisseaux à rameaux ni épineux ni junciformes ……………… 13

13 Fruits linéaires aplatis ou rarement globuleux (Cytisus fontanesii) long de 15mm au moins...14

— Fruits globuleux ou cylindriques atteignant tout au plus 12 mm .................. 16

14 Arbustes à tiges dressées de plus de 1 m de hauteur…………… Cytisus

— Sous-arbrisseaux plus ou moins prostrés et ne dépassant guère 20 à 30cm ........15

15 Etamines conerescentes en une gaine ouverte sur le dos. Sous-arbrisseaux sahariens ……………………… Argyrolobium

— Etamines conerescentes en tube fermé. Sous-arbrisseaux surtout telliens.... Lotophyllus

16 Fleurs blanches ou rosées petites (10-15 mm) groupées en capitules terminaux ……………………… Dorycnium p.p.

— Fleurs plus ou moins isolées à l’aisselle des feuilles …………… 17

17 Gousses globuleuses très courtes restant incluses dans le calice (fig. 1492)... Anthyllis, p.p.

— Gousses cylindriques atteignant 10-13 mm, plus longues que le calice. Fleurs jaunes ……………………… Lyauteya

Genre SERIE 2

1 Plante lianescente dépourvue de vrilles à tige volubile. Feuilles à 3 folioles ovales cunéiformes, veloutées blanchâtres ………………… Rhynchosia

— Tiges non lianescentes, parfois plantes plus ou moins grimpantes mais alors munies de vrilles ……………………… 2

2 Plantes très épineuses rapidement aphylles, souvent plus ou moins ligneuses bien qu’annuelles. Fleurs petites naissant sur les épines. ……………………… Alhagi

— Plantes ne présentant pas ces caractères ……………………… 3

3 Stipules plus ou moins en forme de folioles aussi grandes ou presque aussi grandes que ces dernières ……………………… 4

— Stipules petites non en forme de folioles ……………………… 8

4 Gousses plates formées d’articles successifs indéhiscents, se désarticulant progressivement (fig. 1404) ……………………… Hammatolobium

— Gousses ovoïdes ou cylindracées linéaires ……………………… 5

5 Fleurs à la fois blanches ou roses et en pseudocaptules denses tou­jours plus ou moins longuement pédonculées ……………………… Dorycnium p.p.

— Plantes ne présentant pas ces caractères réunis .................................... 6

6 Gousses quadranguluires munies d’ailes plus ou moins développées sur les sutures (fig, 1389) ………………………… Tetragonolobus

— Gousses globuleuses ou cylindriques sans ailes sur les sutures ............. 7

7 Plantes prostrées très hispides à fleurs rosées en glomérules axil-laires denses et à gousses ovoïdes ……………………… Amphinomia dichotoma

— Plantes à fleurs jaunes ou rarement rosées mais dans ce cas par 1-2 à l’aisselle des feuilles et à gousses longuement linéaires ……………………… Lotus

8 Etamines 10 soudées toutes entre elles en forme de tube ...................... 9

— Etamines 9 soudées entre elles en forme de gaine et la 10em libre ........ 10

9 Folioles 1-3 dentées ……………………… Ononis p.p.

— Folioles non dentées ……………………… cf. Anthyllis tetraphylla

10 Folioles 1 ou 2, linéaires lancéolées ……………………… 11

— Folioles 3 ……………………… 12

11 Folioles 2 (rarement 1) en général terminées par une vrille, gousse linéaire (fig. 1554) ……………………… Lathyrus p.p.

— Foliole 1, gousse contournée en spirale à 8 côtes longitudinales souvent garnies d’épines (fig. 1408-9) ……………………… Scorpiurus

12 Gousses reniformes (fig. 1411) ou bien contournées en hélice (fig.1410-31) ……………………… Medicago

— Gousses globuleuses ou linéaires rectilignes plus ou moins incurvées ou pliées en zig-zag……………………… 13

13 Fleurs violettes, plante à odeur de bitume ……………………… Psoralea

— Fleurs non violettes, plante sans odeur de bitume ……………………… 14

14 Gousses globuleuses ovoïdes, en général incluses dans le calice, ou parfois un peu plus longues que lui, mais toujours très courtes (5-7 mm au plus), inflorescence spiciforme ou capituliforme ..................15

— Gousses linéaires plus ou moins arquées ou en zig-zag bien plus longues que le calice (RR ovoïde, mais alors inflorescence en ombelle latérale: Trigonella ovalis) ................. 16

15 Inflorescences en épis allongés lâches, jaunes ou blanc jaunâtre .................... Melitotus

— Inflorescences en têtes denses sphériques ou oblongues, rosées ou purpurines rarement jaunes ou blanches ……………………… Trifolium

16 Gousses droites, ou pliées en zig-zag ou faiblement arquées (fig.1482-87) .....Trigonella

— Gousses fortement arquées décrivant au moins une demi-circonférence (fig. 1410) ……………………… Medicago falcata

Genre SERIE 3

1 Gousses renflées vésiculeuses longues de 4-5 cm. Fleurs jaunes en grappes pauciflores ……………………… Colutea

— Plantes ne réunissant pas ces caractères .............................................. 2

2 Arbres épineux à fleurs blanches en grappes multiflores ............ Robinia

— Arbustes ou sous-arbrisseaux à fleurs non blanches ............................. 3

3 Fleurs purpurines en grappes très lâches pauciflores .................. Tephrosia

— Fleurs jaunes ou blanches ……………………… 4

4 Inflorescences capituliformes au sommet de pédoncules allongés ...........5

— Inflorescences différentes ……………………… 6

5 Plantes entièrement velues soyeuses, gousses globuleuses très courtes à 1 graine .................... Anthyllis p.p.

— Plantes glabres ou glabrescentes, gousses longuement linéaires ...... Coronilla p.p.

6 Plantes à rachis des feuilles persistant souvent spinescents, fleurs de plus de 15 cm de long……………………… Astragalus p.p.

— Plantes à feuilles caduques en entier, fleurs petites (6-7 mm)…............. Indigofera

Genre SERIE 4

1 Feuilles digitées ……………………… 2

— Feuilles pennées …………………… 4

2 Plantes à tiges sous frutescentes prostrées rampantes. Fleurs par 1-2 à l’aisselle des feuilles ……………………… Amphinomia p.p.

— Plantes à tiges dressées. Fleurs en grappes terminales ou en verticilles très denses ...... 3

3 Plantes entièrement veloutées blanchâtres; feuilles à 5 folioles. Fleurs jaunes en grappes terminales ……………………… Crotalaria p.p.

— Plantes glabres ou hispides mais alors à pilosité hérissée; feuilles 7-13 folioles. Fleurs bleues, rarement jaunes et dans ce cas en ver-ticilles denses superposés .......... Lupinus

4 Gousses orbiculaires lisses, plates, de 14-16 mm de diamètre, largement membraneuses sur ses marges (fig. 1512) ……………… Hymenocarpus

— Gousses non orbiculaires plates et lisses (ou si orbiculaires, fortement fovéolées: Onobrychis pallasii) ……………………… 5

5 Feuilles paripennées souvent terminées par une vrille ........................... 6

— Feuilles imparipennées, toujours dépourvues de vrille .......................... 9

6 Stipules plus grandes que les folioles, ovales cordiformes ….......... Pisum

— Stipules bien plus petites que les folioles, plus ou moins laciniées ou lobées ……………………… 7

7 Graines lenticulaires ……………………… Lens

— Graines arrondies ou plus ou moins anguleuses ..................................... 8

8 Filet des étamines devenant libre tous au même niveau. Fleurs en général peu nombreuses au sommet de longs pédoncules. Folioles lancéolées ou linéaires .............. Lathyrus p.p.

— Filet des étamines devenant libre à des niveaux échelonnés. Fleurs en général sessiles ou en grappes très denses. Folioles en général ovales ......................................Vicia

9 Gousses linéaires comprimées régulièrement dentées en scie sur ses marges (fig. 1564) ............................... Biserrula

— Gousses non dentées en scies sur ses marges ……………………… 10

10 Feuilles pubescentes glanduleuses à folioles dentées en scie. Fleurs solitaires; gousses vésiculeuses ........................................... Cicer

— Plantes ne répondant pas à ces caractères ……………………… 11

11 Gousses présentant des étranglements, se désarticulant à maturité en articles successifs indéhiscents ……………………… 12

— Gousses ovoïdes ou cylindriques ne se désarticulant pas en articles successifs .......... 15

12 Gousses à échancrures très profondes et situées sur un même côté (fig. 1566-71) ……………………… Hippocrepis

— Gousses à échancrures peu marquées et symétriques ……………13

13 Gousses largement aplaties à articles circulaires fortement réticulés ou hérissés d’aiguillons (fig. 1572-75) ; fleurs en grappes roses ou blanchâtres ………………Hedysarum

— Gousses étroitement linéaires. Fleurs en ombelles jaunes ou noirâtres ……………………… 14

14 Folioles toutes égales, 6-10 paires par feuille ……………… Ornithopus

— Foliole terminale bien plus grande que les autres: 2-4 paires de folioles par feuille ……………………… Coronilla p.p.

15 Gousses échinulées, ou fovéolées orbiculaires ou ovoïdes ……………………… 16

— Gousses à parois lisses ovoïdes ou cylindracées ……………………… 17

16 Gousses tout au plus 2 fois plus longues que larges, toujours plus ou moins aplaties, fovéolées et souvent munies d’aiguillons épais (fig. 1585-90) ...................... Ononbrychis

— Gousses 3 fois plus longues que larges, cylindriques, simplement pourvues d’aiguillons sur toute leur surface (fig. 1591) ……………………… Glycyrrhiza

17 Calice longuement villeux à dents très longues, plumeuses. Fleurs pourpre-rosé en capitules oblongs isolés au sommet d’un très long pédoncule ................................. Ebenus

— Plantes ne répondant pas à ces caractères ……………………… 18

18 9 étamines soudées en tube, la 10sup libre …………… Astragalus p.p.

— Les 10 étamines soudées en tube ……………………… 19

19 Inflorescence capituliforme; fleurs jaunes ou roses. Plantes hispides ......... Anthyllis p.p.

— Inflorescence en grappe allongée. Fleurs blanches ou bleuâtres. Plantes glabres ……………………… Galega

Erinacea Adanson

Sous-arbrisseau de 10-25 cm formant des coussinets hémiphériques rendus très épineux par les rameaux stériles. Feuilles inférieures trifoliolées, les autres unifoliolées, caduques. Pas de stipules. Fleurs bleu-violet, exceptionnellement blanches. Calice tubuleux, à 5 dents subégales, renflé en vessie. Pétales longuement onguiculés. 10 étamines monadelphes. Style arqué. Gousse viîleuse, linéaire, à 1-6 graines; bombée et apiculée, atteignant 2 cm — Pelouses rocailleuses des hautes montagnes — AR: Aurès, Bellezma, Mts du Hodna et de Djelfa, Babors, Djurdjura. ASl — | Oro. W. Méd, «Kedad» — (= E. pungens Boiss.).

1303. — E. anthyllis Link.

subsp. anthyllis Mar Alg

Erinacea anthyllis, Errachidia
photo: Chatelain
Erinacea anthyllis MA Col du Zad 2200m 2.AD
Erinacea anthyllis MA Col du Zad 2200m
photo: Dobignard

subsp. schoenenbergeri Raynaud Tun*

Ulex L. (Ajonc)

Fleurs jaunes, axillaires, à 1-2 bractéoles. Calice jaune, velu ou pubescent à deux lèvres profondément fendues (fig.). 10 étamines monadelphes, à anthères alternativement plus longues basifixes et plus courtes dorsifixes. Ovaire pluriovulé. Gousse paucisperme variable. Arbrisseaux très épineux à feuilles primordiales trifoliolées puis transformées en épines de même que les rameaux et ramuscules.

1 Corolle longue de 14-18 mm à bractéole basale ovale grande, large de 3-4 mm. Calice fendu jusqu’à la base. Gousse ovale très velue, à 4-6 graines. Arbrisseaux de 1-2 m — Al: Alger, Kl: Fort National. (spontanée ?) — |Eur.|. Mad(N) Can(N) Alg(E)

1304. — U. europeus L. subsp. europaeus

— Corolle ne dépassant pas 10 mm de long, à bractéole basale petite, oblongue, large de moins de 1 mm.................. 2

2 Calice presque aussi long que la corolle (fig.)» à 2 lèvres séparées jusqu’à la base. Feuilles spinuliformes, longues de 1-3 mm, à ramule spinescent développé à leur aisselle. Gousses dépassant à peine le calice, ovoïdes, de 10-15 mm, brunes ou noirâtres — Forêts et brous­sailles du littoral — AR: 01 — j W. Méd. | — « Chebroq» — (— U. africanus Webb).

1305. — U. parviflorus Pourret

subsp. africanus (Webb) Greuter Mar Alg

Ulex parviflorus _monts des Trara_Medjahdi
Ulex parviflorus, monts des Trara.
photo: Medjahdi

subsp. funkii (Webb) Guinea Mar

U. baeticus Boiss. Mar

Stauracanthus Link

— Calice 2 fois plus court que la corolle (fig.) à 2 lèvres soudées dans leur tiers inférieur. Feuilles squamiformes ou nulles. Gousses courtes ovales, comprimées, de 6-10 mm, dépassant à peine le calice et noires — Forêts du littoral — R: Mts de Tlemcen, Sebdou -— I Ibér. Mar. ) — (incl. U. webbianus Coss., Ulex boivinii Webb). Mar Alg

1306. — U. Boivini Webb Stauracanthus boivinii (Webb) Samp.

Stauracanthus boivinii_hafir_medjahdi
Stauracanthus boivinii
Hafir, photo: Medjahdi

Stauracanthus spectabilis Webb [ Ulex spectabilis (Webb) Nyman] Mar

Genista L. (Genêt)

Calice à 5 segments, les 2 supérieurs libres ou soudés, les 3 inférieurs formant une lèvre à 3 dents profondes; rarement calice campanulé à 5 dents subégales. Carène oblongue, droite ou presque, biggibeuse latéralement. Etendard étroit. 10 étamines monadelphes, en tube non fendu, 5 longues et 5 courtes. Stigmate oblique. Gousse déhiscente, variable. Arbrisseaux épineux ou parfois aphylles et junciformes. Feuilles 1-3 foliolées, stipulées ou non. Graines non arillées.

1 Fleurs en capitules denses, situés au sommet des tiges, s’insérant toutes au même niveau……………………… 2

— Fleurs en grappes situées à l’aisselle des feuilles, s'insérant sur un axe toujours plus ou moins allongé ……………………… 5

2 Arbrisseau à rameaux divariqués et imbriqués, puis spinescents. Feuilles bien développées, pourvues à leur base de 2 stipules spinescentes et longues de 1-3 mm. Inflorescences multiflores, calice très velu. Gousse hispide un peu plus longue que le calice, de 8-12 mm, violette et falciforme, disperme apiculée. Fleurs jaunes — Forêts claires — AR: Ol: — ssp. eu-cephalantha Maire var. oranensis Maire — | End. N.A. |.

1307. — G. cephalantha Spach

subsp. cephalantha Mar Alg

Genista cephalantha monts Trara,
photo Medjahdi

subsp. demnatensis (Coss. ex Murb.) Raynaud Mar*

— Arbrisseaux à rameaux dressés, éphédroides. Feuilles très vite caduques ……………………… 3

3 Inflorescences 3-5 flores. Calice brièvement pubescent. Feuilles réduites à de simples écailles. Rameaux courts, raides et forts. Gousses dispermes, de 10-12 mm, pubescentes. Fleurs jaunes — Forêts claires steppes — R : 01-2-3 — | End. W. N.A. | — «Chedida». Mar Alg

1308. — G. quadriflora Munby

Genista quadriflora Monts des Traras
Photo: Medjahdi

— Inflorescences 6-10 flores. Calice pubescent ou densément laineux blanchâtre. Feuilles petites mais présentes ……………………… 4

4 Gousse ovoïde, monosperme, entourée en entier par le calice et les débris de la corolle. Corolle simplement pubescente (fig.). Feuilles pourvues à la base de 2 stipules, très petites et spinescentes. Rameaux grêles. Fleurs jaunes — Broussailles, steppe — End. N.A. Alg Tun Lib

1309. — G. microcephala Coss. et Durieu

a) Calice laineux — Aurès, H2 :

var. genuina Maire.

— Calice simplement pubescent — H1-H2 :

var. capitellata (Coss.) Maire ≡ G. capitellata Coss.

— Gousse allongée, linéaire, de 2,5-3 cm, dépassant longuement le calice, à 3-5 graines (fig.). Corolle à pubescence dense, laineuse. Feuilles sans stipules — Forêts claires — AR: 01 — | Bét. Rif. Mar Alg

1310. — G. umbellata (L’Hér.) Poirret

5 Arbrisseaux inermes à feuilles supérieures toujours unifoliées ............... 6

— Arbrisseaux plus ou moins épineux, à feuilles supérieures 1-3 foliotées ……………………… 10

6 Calice campanulé à 5 dents courtes subégaîes (fig.), presque glabre. Plante à longs rameaux cylindriques et érigés; haute de 1-2 m. Inflorescence en grappe simple ou composée, à fleurs très espacées. Gousse polysperme, comprimée, stipitée, de 25-50 mm de long. Espèce saharienne — Rocailles plus ou moins ensablées — AR: SS — | End. Sah. — «Tellegit».

1311. — G. saharae Coss. et Dur. ≡ Calobota saharae (Coss. & Dur.) Boatwr. & B.-E. van Wyk

— Calice nettement bilabié (fig. 1314). Plantes non sahariennes à fleurs soit solitaires soit en grappes courtes 3-5 flores, soit en inflorescences denses et allongées ................................. 7

7 Fleurs solitaires à l’aisselle des feuilles ou formant des grappes ter­minales très courtes à 3-5 fleurs. Arbrisseau bas, 10-30 cm étalé, à rameaux densément feuillés et à feuilles très hispides-soyeuses. Gousse acuminée, comprimée, soyeuse polysperme. Fleurs jaunes — Rocailles et forêts claires — R: C1-AS1-2-3 — | Ibér. Maur. Mar Alg

1312. — G. pseudopilosa Coss.

— Fleurs en grappes très allongées et très fournies. Arbustes élevés à rameaux dressés ....... 8

8 Gousses allongées (15-18 mm). 2-5 spermes. Feuilles ovales-ellipti-ques, glabres sur leur face supérieure, velues, soyeuses en dessous— Forêts claires — | W. Méd. Alg Tun

1313. — G. cinerea (vill.) DC.

a) Arbrisseau pliis ou moins étalé, de 1 m de hauteur. Fleurs de 12 mm. Gousse à pubescence argentée — AR: H2, AS3 : Mts de Djelfa.

ssp. cinerea Maire

— Arbuste de 1,5-2 m. Fleurs longues de 14-17 mm. Gousses à pubescence fauve — AC: 01-2-3. Gousses courtes, ovoïdes, dépassant à peine le calice, en général monospermes (fig. 1314). Feuilles linéaires ou lancéolées, hispides…………. 9

9 Calice fortement bilabié, lèvre supérieure à 2 dents triangulaires, l’inférieur à 3 dents sétacées (fig.). Tiges à feuilles persistantes, les inférieures trifoliolées à folioles longues de 8-12 mm. Corolle velue soyeuse extérieurement. Espèce très variable — End. j — «Teq- taq».

1314. — G. numidica Spach

a) Gousse à peu près glabre — R: 01: Aïn Tedeles. Alg*

ssp. ischnoelada (Pomel) Batt.

— Gousse tomenteuse ……………………… b

b) Grappes denses et courtes (5-7 cm) — C: K2-3. Alg*

ssp. numidica (Spach) Batt.

— Grappes lâches et bien plus allongées ……………………… c

c) Folioles plus ou moins spatulées — A2: Zaccars. Alg*

ssp. sarotes (Pomel) Batt.

— Folioles linéaires — Kl ; Djurdjura. Alg*

ssp. filiramea (Pomel) Batt.

— Calice à peine bilabié à 5 dents subégales (fig.). Feuilles unifoliolées rapidement caduques, en général à folioles longues de 3-5 mm. Corolle faiblement villeuse extérieurement. Plante polymorphe — Ibér.-Maur. — «Haït el Atrous». Mar Alg

1315. — G. spartioides Spach

a) Arbrisseaux peu élevés. Ovaire glabre ou presque glabre — R: Ol.

ssp. eu-spartioides Maire

— Arbuste de 1,5-3 m. Ovaire très hispide. Labiole calicinal fortement 3-lobé: Bibans, Portes de fer : var. Cossoniana (Batt.) Maire. Labiole calicinal faiblement 3-denté — R: Mts de Tlemcen: var. Pomaricus Maire.

ssp. pseudo-retamoides Maire

10 Gousses linéaires, au moins 3 à 4 fois plus longues que larges, polyspermes, dépassant longuement le calice ……………………… 11

— Gousses à peine plus longues que larges, ovoïdes. 1-2 sperme, dépassant peu le calice.……………………… 12

11 Calice très hispide, persistant sur la gousse. Celle-ci assez courte (1,5-2,5 cm). Folioles ovales-allongées ou linéaires, larges de 1-2,5 m. Arbrisseau éphédroïde, très rameux, à rameaux courts vulnérants. Feuilles non stipulées. Folioles soyeuses — Forêts claires — | Méd. | — «Aouira». Alg Tun

1316. — G. aspalathoides Lam.

a) Fleurs par 2-4, stigmate terminal — RR: K3: La Calle; Cap Rosa.

ssp. aspalathoides Maire

— Fleurs isolées, stigmate unilatéral formant une lame sur la face postérieure du style — R: Cl: Mt Getian. H1 : Saïda, El Aricha.

ssp. erinaceoides (Lois.) Maire incl. in G. lobelii subsp. longipes (Pau) Heyw.

— Calice presque glabre, caduc en entier ou en partie sur la gousse, se coupant circulairement au-dessus de la base; celle-ci longue de 3-6 cm. Folioles ovales larges de 3-6 mm. Arbuste de 1-3 m, vert gai. Vieux rameaux transformés en énormes épines très vulnérantes. Feuilles stipulées, à stipules transformées en petits aiguillons — Forêts du littoral — C: à TE d’Alger. RR: à l’intérieur — j End. N.A. I — «GueTidoul» (incl. G. salditana Pomel). Alg Tun

1317. — G. ferox (Poir.) Dum. Cours.

12 Plante très rameuse, presque inerme mais à stipules spinescentes longues de 1-3 mm. Feuilles toutes trifoliolées. Calice à lobes terminés en longues dents spinuleuses (fig.). Corolle glabre. Gousse monosperme, glabre, rugueuse et rostrée, de 10 mm sur 4. Feuilles presque toutes trifoliolées — RR: Ol: Dahra, Beni Zehoual, Med- jaher — | End. Alg*

1318. — G. spinulosa Pomel

— Plantes très épineuses. Lobes du calice herbacés. Feuilles supérieures au moins unifoliolées ……………………… 13

13 Epines grêles, très rameuses (fig.), à 10-15 divisions au moins sur la tige principale. Fleurs orangées, assez grandes. Grappes florifères terminées en rameaux feuillés. Gousse laineuse, rostrée, à bec ascendant, noir foncé — Broussailles — AR: Kl-2-3 — End. Alg Tun

1319. — G. ulicina Spach

— Epines fortes, non ou peu rameuses. Fleurs jaunes ................................ 14

14 Folioles et rameaux longuement pubescents. Inflorescences en grappes terminales courtes et denses. Epines les unes simples, les autres tricuspides; fortes et longues. Gousse velue — I End. Mar Alg

1320. — G. erioclada Spach ≡ G. hirsuta subsp. erioclada (Spach) Raynaud

Genista erioclada, Monts des Trara_Tlemcen
Photo: Medjahdi

a) Rameaux densément pubescents laineux — AR: 01-2-3.

ssp. erioclada Emb. et Maire ≡ G. hirsuta subsp. erioclada (Spach) Raynaud

— Rameaux glabrescents, dents du calice plus ou moins glabres — R: 03: Mts de Daya et de Tlemcen.

ssp. atlantica (Spach.) Maire ≡ G. hirsuta subsp. erioclada (Spach) Raynaud

— Folioles glabres. Inflorescences allongées ……………………… 15

15 Grappes florifères terminées en rameau feuille. Gousse apiculée, de contour circulaire (fig.). Calice fortement cilié sur ses marges. Feuil­les supérieures unifoliolées — Forêts sur silice — R: Kl-2-3 — End. — (= G. Kabylica Coss.).

1321. — G. vepres Pomel ≡ G. triacanthos subsp. vepres (Pomel) P.E. Gibbs

— Grappes florifères non terminées en rameau feuillé. Gousses 1 fois ½ à 2 fois plus longues que larges. Calice à peu près glabre. Feuilles toutes unifoliolées, stipulées au moins en partie, à stipules spinuleuses. Hameaux à épines simples, tricuspides ou pennées. Espèce poly­morphe — j End. N.A. | — «Guendoul». «Chebrak». Mar Alg Tun

1322. — G. tricuspidata Desf.

a) Etendard cordé à sa base. Grappe florifère longue et effilée, terminale — CC: dans tout le Tell. RR: ailleurs : Mts de Bou-Saada.

ssp. eu-tricuspidata Maire

— Etendard arrondi à sa base. Grappes florifères courtes paraissant sou­vent axillaires disposées sur de petits rameaux latéraux — AR: dans tout le Tell, sauf en Oranie où il est commun.

ssp. duriaei (Spach.) Batt.

Genista ancistrocarpa Spach Mar

Genista clavata Poir. Mar

Genista carpetana subsp. nociva (Pau & Font Quer) C. Vicioso & M. Lainz Mar

Genista florida L. Mar

G. tridens (Cav.) DC.

subsp. juniperina (Spach) Talavera & P.E. Gibbs Mar

subsp. tridens Mar

G. hirsuta Vahl

subsp. erioclada (Spach) Raynaud Mar

subsp. hirsuta [absent Afr. N.?]

subsp. lanuginosa (Spach) Nyman [Afr. N. ?]

G. scorpius (L.) DC.

subsp. scorpius Mar

subsp. intermedia Emb. & Maire Mar*

subsp. myriantha (Ball) Maire Mar*

G. segonnei (Maire) P.E. Gibbs Mar*

G. tamarrutii Caball. [= G. ifnensis A. Caballero] Mar*

G. tournefortii subsp. jahandiezii (Batt.) Talavera & Gibbs Mar*

Teline Medik.

Lèvre supérieure profondément bifide, carène oblongue, feuilles trifoliolées et pétiolées, graines strophiolées, plantes inermes.

T. osmarensis (Coss.) Gibbs & Dingwall [ Genista osmarensis Coss.] Mar*

T. patens (DC.) Talavera & Gibbs [ Genista patens DC.] Mar(?)

Pterospartum (Spach) K.Koch

P. tridentatum (L.) Willk. [ Genista tridentata L.] Mar

Retama Raf. (Retam «Rtem»)

Calice bilabié, petit, à lèvre supérieure profondément bidentée. Pétales à onglets plus ou moins soudés au tube staminal. Etendard dressé, 10 étamines monadelphes. Gousse indéhiscente, 1-2 sperme. Arbrisseaux inermes à rameaux jonciformes et soyeux. Feuilles inférieures trifoliolées, les autres unifoliolées; très caduques. Folioles soyeuses.

1 Fleurs jaunes, très petites (5-6 mm), en grappes latérales 8-15 flores disposées sur les rameaux âgés. Arbrisseau de 1-2 m, à rameaux pubescents plus ou moins dressés. Feuilles très petites. Gousse glo­buleuse, jaune brun, de 7-13 X 5-7 mm — Pâturages rocailleux — C: Cl. 03. Hl-2. AS — | Ibéro-Maur.| Mau Mar Alg Tun

1323. — R. sphaerocarpa (L.) Boiss.

Retama spaerocarpa
Photo: Dupont

— Fleurs blanches, plus grandes (8-15 mm). Gousse ovoïde aiguë ....... 2

2 Fleurs de 7-9mm. Etendard égalant la carène ou plus long. Gousse non dilatée sur sa suture ventrale. Arbustes sahariens de 1-3,5 m à rameaux veloutés rapidement aphylles, éphédroides — Dunes — C: Hd. AS et H. SS et SO — | Sah. Sind. | — (incl. H. Duriaei Webb). Mar Alg Tun Lib Egyy

1324. — R. Retam Webb = R. raetam (Forssk.) Webb subsp. raetam

Retama raetam ssp. raetam
Photo: Chatelain

— Fleurs de 14-15 mm. Etendard plus court que la carène. Gousse à suture ventrale dilatée. Arbustes de 2-4 m, des dunes littorales. [se distinque de R. monosperma par carène obtuse et ses fruits et graines ovoides] sp. Bovei (Spach.) Maire — AC: litt. à l'W de Cherchell, R: Bône — Ibéro-Maur. I Mar Alg Tun

1325. — R. monosperma (L.) Boiss. ssp. bovei R. raetam (Forssk.) Webb
subsp. bovei (Spach) Talavera & Gibbs

Retama raetam ssp_bovei
Photo: Chatelain
Retama raetam ssp_bovei, Djerba
Photo: Dobignard

R. monosperma (L.) Boiss. [ Spartium monospermum L.] Mar
Arbuste (1,5)2-3 m.Racème pauciflore, fleurs blanches, gousse ovale mucronée rougeatre couverte de rides à maturité. zones maritimes (Esp.Gibraltar, NW Maroc) Alg??

la photo ci-dessous est-elle R. monosperma selon la flore de Quézel ou le "vrai" monosperma? qui jusqu^à présent ne serait pas en Algérie

Retama monosperma, littoral Mostagnem
Photo: Medjahdi

R. dasycarpa Coss. [ Genista dasycarpa Ball (nom. nud.)] Mar*

Spartium L. (Genêt d’Espagne)

Arbuste de 1-4 mètres, non épineux, à rameaux dressés junciformes et compressibles. Feuilles unifoliolées rapidement caduques, glabres en dessus. Fleurs jaune d’or odorantes, de 2,5 cm, en grappes lâches. Calice scarieux fendu jusqu’à la base en une seule lèvre obliquement coupée. Etendard dressé. 10 étamines monadelphes. Gousses lancéolées, à la fin glabres, noirâtres, à sutures aplaties de 5-8 cm sur 6-10 mm, polyspermes — Collines surtout argileuses — AR: dans le Tell — Méd. — «Tertak», «Kessaba». Mad(N) Can(N) Mar Alg Tun Lib

1326. — S. junceum L.

Anagyris L. (Bois puant)

Arbuste fétide de 1-4 m. Feuilles trifoliolées, pubescentes en-dessous. Grappes à 3-10 fleurs. Fleurs de 1,8-2 cm à calice campanulé à 5 dents; jaunes tachées de noir. Etendard bien plus court que les autres pièces. 10 étamines libres. Gousse stipitée, pendante, de 10-18 X 2 cm, glabre et fauve. Graines reniformes et violettes, toxiques — Broussailles, ravins argileux — AC: dans le Tell. RR: ailleurs — I Méd. — «Kheroua». Mar Alg Tun Lib Egy

1327. — A. foetida L.

Anagyris foetida, Ain-elhoutz
Photo: Medjahdi

Crotalaria L.

Calice campanulé plus ou moins bilabié. 10 étamines (5 grandes et 5 petites), monadelphes en tube fendu vers le haut. Style courbé, plus ou moins poilu vers l’extrémité. Gousse turgide déhiscente, polysperme.

1 Feuilles à 5-7 folioles, rarement à 3. Inflorescences en grappes denses à fleurs jaunes veinées de brun, longues de 7-8 mm. Herbes vivaces hautes de 20-50 cm couvertes d’un tomentum blanchâtre — Lit sablonneux des oueds — C: SC et SO — | End. W. Sah. | — «Afarfar». Mau Mar Alg Lib

1328. — C. saharae Coss.

Crotalaria saharae
Photo: Chatelain

— Feuilles à 3 folioles. Inflorescences en grappe lâche à fleurs jaunes en entier, longues de 12-14 mm. Arbrisseau atteignant 1 m — Ro­cailles ensablées — SO: R: Tabelbala — | End.| — «Afarfar». Mar(?) Alg*

1329. — C. vialattevi Batt.

Adenocarpus DC. («Ourzir», «Aouzzir», «Agoultin»)

Calice bilabié. Lèvre supérieure fendue jusqu’à la base, l’inférieure tri- dentée. 10 étamines soudées en tube fermé. Style courbé. Gousse linéaire, comprimée, déhiscente, complètement couverte de tubercules glanduleux (fig. 1333). Arbrisseaux velus ou soyeux. Feuilles trifoliées et stipulées. Stipules très petites. Fleurs jaunes.

1 Folioles étroites, linéaires, convolutées sur les marges, au moins 6 fois plus longues que larges ................... 2

— Folioles ovales, planes, au plus 3-4 fois plus longues que larges. .......... 3

2 Sous-arbrisseau peu élevé (30-70 cm), à fleurs groupées en capitules terminaux. Feuilles très serrées sur la tige; petites (8-12 mm), à pétiole très court (1-3 mm). Gousse de 10-17 mm — Forêts claires sub-littorales — RR ; Sahel d’Oran — | End.| Alg*

1330. — A. umbellatus Coss. & Durieu ex Batt.

— Arbuste de 1-5 m à fleurs en grappes terminales de 3-10 cm. Feuilles denses sur la tige, longues de 15-25 mm, à pétiole allongée (5-10 mm). Gousses de 30-60 mm — Forêts — R: Mts de Tlemcen: var. speciosus (Pomel) Batt. — I Bét.-Rif.| Mar Alg

1331. — A. decorticans Boiss.

Adenocarpus decorticans
Photo: Justin

3 Feuilles soyeuses, argentées sur leurs deux faces — Rocailles arides. Montagnes de Figuig près de nos limites — | End. S. Mar.| Mar*

1331bis — A. bacquei Batt. & Pit.

Adenocarpus bacquei
Photo: Dobignard

— Feuilles glabres ou presque, vertes ............................. 4

4 Inflorescence en grappe ombelliforme, pauciflore et courte. Calice foliacé, longuement villeux. Feuilles petites, à folioles de 2,5-9 X 1,5­5 mm, ciliées sur les marges, 3-4 fois plus longues que larges à pétiole très court — Forêts — RR: Tiaret, vallon de Sidi Khaled | End. |. Alg*

1332. — A. faurei Maire

— Inflorescence en grappe allongée. Calice membraneux à peu près glabre. Feuilles plus grandes (10-12 x 5-6 mm), très lâchement hispides en dessous, 2 fois plus longues que larges, à pétiole aussi long que les folioles — Forêts humides — R: Babor, Akfadou: ssp. commutatus (Guss.) Maire var. barbarus Maire — | Eur. Méd. |. Mad(P) Alg

1333. — A. complicatus (L.) J. Gay

subsp. bracteatus (Pau & Font Quer) Talavera & Gibbs [ A. bracteatus Pau & Font Quer] Mar*

subsp. nainii (Maire) P.E. Gibbs [ A. intermedius var. nainii (Maire) Maire] Mar*

A. anagyrifolius Coss. & Balansa Mar*

Adenocarpus_anagyrifolius
Photo: Chatelain

A. artemisiifolius Jahand., Maire & Weiller Mar*

A. boudyi Batt. & Maire Mar*

A. cincinnatus (Ball) Maire [ Cytisus cincinnatus Ball] Mar*

A. telonensis (Loisel.) DC. [ Cytisus telonensis Loisel.] Mar

A. ×subdecorticans Humbert & Maire [ A. complicatus subsp. nainii (Maire) P.E. Gibbs × A. decorticans Boiss.] Mar*

Ononis L. (Bugrane)

Calice à tube glanduleux en dedans et à 5 divisions profondes et sub­égales. Etamines monadelphes, à anthères toutes semblables ou 5 grandes et 5 petites. Ovaire poilu. Style subulé, genouillé et ascendant. Gousse sessile ou subsessile, déhiscente, saillante ou incluse, de forme variable mais généralement renflée. Feuilles trifoliolées en général (parfois unifoliolées ou 5-7 foliolées), stipulées, à stipules adnées au pétiole. Folioles denticulées.

1 Plantes vivaces ou ligneuses …………… 2

— Plantes annuelles ……………………… 10

2 Fleurs roses, blanches ou purpurines ………………3

— Fleurs jaunes ou jaunâtres ……………………… 6

3 Plante prostrée, rampante, de 5-25 cm, formant des touffes denses au ras du sol. Pédoncule floral articulé, plus long que la feuille qui l’axille. Fleurs roses, solitaires. Gousse renflée, 1,5-2 fois plus longue que le calice de 10-12 mm sur 6 — Pelouses des montagnes — AR: Aurès, Bellezma, Djurdjura — I Oro. W. Méd.|

1334. — O. cenisia L. Incl. in O. cristata Mill.

subsp. cristata Mar Alg

subsp. ayachica Dobignard, Jacquem. & Jeanm. Mar*

— Plantes vivaces ligneuses, érigées ……………………… 4

4 Pédoncules articulés, bien plus longs que la feuille qui les axille. Gousse 5-8 fois plus longue que le calice, 18-25 mm sur 6-7, glanduleuse, très hispide. Sous-arbrisseau de 30-100 cm, à tiges ligneuses, dressées. Feuilles florales bractéiformes très petites. Fleurs roses à étendard poilu — Broussailles — R: Aurès, Boghar — |W. Méd.| Mar Alg

1335. — O. fruticosa L.

— Pédoncules non articulés, bien plus courts que la feuille qui les axille. Gousse ne dépassant pas le calice ................. 5

5 Arbrisseau épineux, à épines vulnérantes. Feuilles supérieures bractéiformes. Tiges glabres ou presque glabres, glanduleuses. Fleurs roses solitaires sur les ramules épineux, ne formant jamais de grappes terminales — Forêts claires, pâturages — R: A2. 01-2-3: ssp. antiquorum (L.) Arcang — I Eur. As. I — (= O. pungens Pomel).

1336. — O. spinosa L.

Ononis spinosa, Hafir.
Photo: Medjahdi

subsp. antiquorum (L.) Arcang. Mar Alg Tun Lib

subsp. australis (Širj.) Greuter & Burdet Mar

subsp. maritima (Dumort.) P. Fourn. [≡ O. maritima Dumort.] Mar(?)

— Arbrisseau inerme à feuilles supérieures au moins en partie 3 foliolées. Tiges densément hispides. Fleurs en épis allongés terminaux. Fleurs roses — Forêts et broussailles. Plante variable — I Méd.

1337. — O. hispida Desf.

a) Grappe lâche. Gousse bien plus courte que le calice — C: dans le Tell oriental. Mar Alg Tun

ssp. hispida Sirj.

— Grappe dense et courte. Gousse égalant le calice — AC: K2-A2. 01-2. Mar Alg Lib

ssp. arborescens (Desf.) Sirj.

Ononis hispida ssp. arborescens
Photo: Dobignard

6 Arbrisseau de 60-100 cm formant des coussinets denses plus ou moins hémisphériques à la surface du sol. Feuilles toutes trifoliolées, à folio­les arrondies. Fleurs en grappes terminales pauciflores, géminées, presque sessiles. Gousse de 5-6 mm sur 5, ovale, poilue, glanduleuse, 2-sperme — Pâturages des hautes montagnes — RR : Babors, Djurdjura au Lalla Khedidja — | Oro-W-Méd.| Mar Alg

1338. — O. aragonensis Asso

Ononis aragonensis
Photo:Justin

— Plantes à tiges non ou à peine ligneuses ne formant pas des buissons très denses. Folioles ovales-lancéolées …………………… 7

7 Corolle ne dépassant pas le calice. Plantes peu élevées, rampant plus ou moins sur le sol. Pédoncules florifères non articulés, toujours uniflores et très courts …………………… 8

— Corolle bien plus longue que le calice. Plantes à tiges dressées. Pédoncules florifères articulés, 1-pluriflores, plus longs que les feuilles …………………… 9

8 Plante de 10-40 cm à peu près glabre. Folioles sessiles. Calice à di­visions étroitement linéaires. Gousse ovoïde, glabre, noirâtre, 3-6 sperme. Graines chagrinées — Rocailles — RR: Cherchell — | W. Méd. |. Mar Alg Tun

1339. - O. minutissima L.

— Plante de 8-25 cm, entièrement velue-glanduleuse. Folioles pétiolées. Calice à divisions largement triangulaires. Gousse ovale-rhomboïdale, pubescente, noirâtre, 3-5 sperme. Graines chagrinées — Rocailles, broussailles — AC: C1-A2, 02-3. AS — | Méd | — (= O. Columnae

1340. — O. pusilia L.

subsp. pusilla Mar Alg Tun

Ononis pusilla_Ras el Asfour_le col,
Photo: Medjahdi
dessin: Fl. Afr. N.

subsp. saxicola (Boiss. & Reut.) Malag. [ O. saxicola Boiss. & Reut.] Mar

9 Feuilles unifoliolées, les florales réduites à une bractée squamiforme. Fleurs blanchâtres. Gousses longuement exsertes — Forêts claires — R: Al, Zaccars, 03: Oued Imbert. ssp. eu-serotina Maire — | End.N'A. |Alg*

1341. — O. serotina Pomel

— Feuilles inférieures et moyennes trifoliolées (rarement 5-7 foliolées) ; les florales en général unifoliolées mais toujours bien développées. Fleurs jaunes. Plante très vai'iable — I Méd.

1342. — O. natrix L.

a) Folioles étroites, linéaires-lancéolées, toutes sessiles ou brièvement pétiolulées …………………… b

— Folioles ovoïdes, la médiane plus ou moins longuement pétiolulée …………………… c

b) Sous-arbrisseau densément glanduleux-visqueux. Stipules en partie libres — AC: Hd. AS. SS. Mar Alg Tun

ssp. polyclada (Murb.) Sirj. ≡ O. angustissima subsp. polyclada Murb.

— Sous-arbrisseau non visqueux. Stipules presque complètement soudées en gaine fermée — RR: Nemours.

ssp. angustissima (Lamk.) Sirj. ≡ O. angustissima Lam.

c) Corolle petite (6-10 mm) — R: de Gouraya à Ténès. Mar Alg

ssp. hispanica (L. fils) Sirj.

— Corolle grande (10-20 mm) ……………………… d

d) Calice simplement glanduleux — C: dans le Tell. — (incl. O. Clausonis Pomel). Mar Alg Tun Lib

ssp ramosissima (Desf.) Batt.≡ O. ramosissima Desf.

— Calice glanduleux et a divisions portant de nombreux poils dressés, très longs — R: dans le Tell. Mar Alg Tun Egy

ssp. natrix

subsp. arganietorum (Maire) Širj. [ O. arganietorum Maire] Mar*

subsp. hesperia Maire [≡ O. hesperia (Maire) Forther & Podlech] Can Mar

subsp. prostrata (Braun-Blanq. & Wilczek) Širj. Mar*

ssp. xx nvlle Dobignard Mar*

10 Pédoncules florifères plus ou moins allongés, toujours articulés et souvent terminés en pointe herbacée, portant 1-3 fleurs. Gousse pendante ……………………… 11

— Pédoncules florifères très courts, toujours uniflores, jamais articulés ou aristés. Gousse dressée ……………………… 20

11 Gousse de 15-25 mm, fortement bombée au niveau des graines, toruleuse, à 5-10 graines (fig.), très hispide, cloisonnée entre les graines. Petite plante de 5-25 cm, érigée. Feuilles trifoliolées à folioles plus ou moins articulées, la médiane longuement pétiolulée hispide Forêts claires — AR: Cl. A2. 01-2-3. H. AS — | Méd.| Mar Alg Tun Lib

1343. — O. ornithopodioides L.

— Gousses non fortement renflées au niveau des graines ......................... 12

12 Fleurs jaunes ou blanches, à étendard parfois strié de pourpre. Pédoncules plus ou moins aristés (cf. aussi O. incisa) …………… 13

— Fleurs roses ou lilas. Pédoncules non aristés ……………………… 17

13 Fleurs blanches, grandes (15-20 mm). Stipules grandes, longues de 1-1,5 cm, largement soudées sur les 3/4 de leur longueur. Feuilles 3 foliolées. Folioles ovales-arrondies, très obtuses, denticulées — Broussailles, cultures — AC: Cl. 01-2-3 — | Méd. [ — (= O. peminiflora Lag.)Mar Alg Tun

1344. — O. biflora Desf.

— Fleurs jaunes …………… 14

14 Corolle bien plus courte que le calice, petite (5 mm). Calice à lobes étroitement linéaires à tube très court, presque nul. Feuilles trifoliolées à l'exception des florales. Folioles lancéolées, 3-4 fois plus longues que larges. Graines tuberculées — Forêts claires — AC: dans toute l'Algérie — I Méd. — «Adjerem». Can Mar Alg Tun Lib Egy

1345. — O. sicula Guss.

— Corolle plus longue que le calice …………… 15

15 Pédicelle terminé en une longue pointe herbacée au moins aussi longue que la fleur (fig.). Fleurs groupées en longue grappe terminale dense. Feuilles les unes trifoliolées les autres unifoliolées. Graines tuberculées — Sables surtout maritimes — I End. I. — Plante polymorphe

1346. — O. antennata Pomel

a) Folioles plus ou moins émarginées au sommet, corolle à peine plus longue que le calice - R: Litt. oranais. Mar Alg

ssp. massesylia (Pomel) Sirj.

— Foliole oblongue. Corolle 1,5 à 2 fois plus longue que le calice b

b) Foliole oblongue linéaire — C: Al-2. Mar Alg

ssp. antennata Sirj.

— Foliole ovale — AR: 01-2. Mar Alg

ssp. natricoides Coss. ex Sirj

— Pointe herbacée du pédicelle bien plus courte que la fleur ou nulle.Fleurs non en longue grappe. Plantes velues-glanduleuses …………… 16

16 Lobes du calice fortement accrescents sur la gousse. Pédoncules florifères courts, non aristés. Graines lisses. Inflorescences en grappe terminale courte et dense — Forêts claires — AC: dans le Tell. RR: ailleurs : Djelfa — | Méd.| Mar Alg Egy

1347. — O. pubescens L.

— Lobes du calice non accrescents. Pédoncules florifères aristés, dépassant la feuille. Graines verruqueuses. Fleurs axillaires tout au long de la tige n'individualisant pas de grappes terminales. Plante de 10­30 cm à folioles ovoïdes — Broussailles, forêts claires. Plante très polymorphe — | W. Méd. .

1348, — O. viscosa L.

a) Corolle sensiblement de la même longueur que le calice - C: dans le Tell (incI. O. crotalarioides Coss.). Mar Alg Tun Lib

subsp. breviflora (DC.) Nyman

- Corolle plus longue que le calice R: Tell algéro-oranais. Can Mar Alg

ssp. viscosa Asch. et Graeb.

subsp. brachycarpa (DC.) Batt. [ O. brachycarpa DC.] Mar Alg Tun

subsp. porrigens Salzm. ex Ball [ O. porrigens (Ball) Lindb.] Mar

subsp. subcordata (Cav.) Širj. [ O. subcordata Cav.] Mar

17 Folioles étroites, linéaires, incisées-dentées au sommet. Bractées florales longuement soudées entre elles, aussi longues que les folioles. Fleurs rosées (ou jaunes, d’après les flores). Petite plante prostrée à fleurs petites (6 mm). Graines réniformes — Steppes — AR :Hl. RR: H2: Sétif — | End.| Alg*

1349. O. incisa Coss. et Dur.

18 Fleurs lilas pâle, isolées tout au long de la tige sur des pédoncules au moins aussi longs que la feuille qui les axille. Pédoncules dressés puis étalés sous le fruit. Calice simplement glanduleux — Forêts claires — AC : dans le Tell, surtout à FW d'Alger — | Ibéro-Maur| Can Mar Alg Tun

1350. — O. laxiflora Desf.

— Fleurs roses, lilas ou blanches groupées au sommet des tiges en épis feuillés plus ou moins denses. Pédoncules bien plus courts que la feuille qui les axille, dressés ….. 19

19 Corolle ne dépassant pas le calice, longue de 7-8 mm. Gousses appliquées contre la tige à maturité. Carène non rostrée — Pâturages, broussailles — C: dans toute l'Algérie, surtout dans le Tell — | Méd. (incl. O. mollis Savi).

1351. — O. reclinata L.

- Folioles des feuilles caulinaires obovales ou orbiculaires. Corolle (7,5-10 mm) subégale ou parfois dépassant les dents du calice........................subsp. reclinataCan Mar Alg Tun Lib
- Folioles des feuilles caulinaires généralement oblongues et linéaires-cunéiformes. Corolle (3-6,5 mm), plus courte que les dents du calice............................subsp. mollis (Savi) Beg.Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

— Corolle plus longue que le calice, de 12-15 mm. Gousses simplement réfléchies à maturité. Carène rostrée — Forêts claires, pâturages — | W. Méd. | — Plante polymorphe.

1352. — O. pendula Desf.

a) Fleurs pendantes dès l’anthèse — C: dans le Tell. Mar Alg Tun Lib

ssp. fontanesiana Maire incl. in subsp. pendula

— Fleurs restant dressées ou étalées — R: Mts de Tlemcen (= O. laxiflora ssp. grandiflora Batt.). Mar Alg

ssp. grandiflora (Munby) Maire subsp. munbyi (Širj.) Greuter & Burdet

subsp. boissieri (Širj.) Devesa [ O. pendula f. boissieri Širj.] Mar

subsp. broussonetii (DC.) Emb. & Maire [ O. broussonetii DC.] Can Mar

20 Fleurs jaunes. Feuilles toutes ou presque toutes unifoliolées ……… 21

— Fleurs blanches, roses ou purpurines …………… 22

21 Tiges dressées, rigides, terminées en grappe allongée. Feuilles très réduites, les supérieures bractéiformes. Folioles non charnues. Stipules lancéolées, simplement dentées à leur sommet. Graines verru- queuses — Sables littoraux et sub-littoraux — 01-2-3 — | Ibéro-Or.| Mar Alg

1353. O. euphrasiifolia Desf.

— Tiges rampantes, diffuses, terminées en grappes feuillées mal individualisées. Folioles charnues. Stipules ovoïdes, fortement dentées. Graines lisses — Sables surtout littoraux — C: sur tout le littoral. RR: ailleurs : Médéa, Mostaganem — Méd. — «Adjerem er ramel». Can Mar Alg Tun Lib Egy(?)

1354. — O. variegata L.

22 Feuilles toutes unifoliolées (sauf très rarement celles situées tout à fait à la base de la tige) ..........................23

— Feuilles toutes ou en partie trifoliolées, et en particulier celles situées au-dessous du début de l'inflorescence ......... 24

23 Inflorescence en longue grappe terminale (5-10 cm) très dense. Corolle plus courte que le calice, celui-ci atteignant 13-20 mm à divisions linéaires très longues (fig.), hispide de poils hérissés très longs. Graines lisses — Forêts, pâturages — I Méd. I — AR: Tell algérois et oranais. RR: ailleurs: ssp. eu-alopecuroides Maire. Mar Alg

1355. — O. alopecuroides L.

subsp. exalopecuroides (G. Lopez) Greuter & Burdet [ O. exalopecuroides G. Lopez)] Mar Alg Tun

subsp. simulata (Pau & Font Quer) Maire [≡ O. simulata Pau & Font Quer] Mar*

— Inflorescence en grappes plus courtes (2-4 cm), assez lâches. Corolle un peu plus longue que le calice (6-10 mm), à lobes lancéolés simplement hispides (fig.). Graines tuberculées — Forêts claires, brous­sailles | Ital.-Alg. |.

1356. — O. alba Poiret

a) Plante très visqueuse. Stipule plus ou moins semi-circulaire — AC: dans le Tell algéro-constantinois. Alg*

sssp. monophylla (Desf.) Murb.

— Plante peu visqueuse. Stipules ovales lancéolées — R: Tell constantinois Alg Tun

ssp. Poiretiana Maire subsp. alba

subsp. tuna (Pomel) Maire
[ O. monophylla subsp. tuna (Pomel) Sennen & Mauricio] Mar Alg Tun

24 Inflorescences en grosses grappes terminales très denses, larges de 3-6 cm........ 25

— Inflorescences à fleurs plus ou moins dispersées sur la tige ou en grappes terminales lâches de moins de 2,5 cm de diamètre …………… 28

25 Fleurs blanches …………… 26

— Fleurs nettement roses ou blanc-rosé …………… 27

26 Plante verte, à sépales et pétioles longuement ciliés. Bractées florales laciniées, scarieuses. Fleurs de 17-20 mm longuement dépassées par les feuilles florales trifoliolées et à folioles lancéolés. Graines tuber­culées — Terrains argileux — Dahra: Cassaigne, M’Sila — End. Alg*

1357. — O. crinita Pomel

— Plante soyeuse, veloutée, très grande taille. Bractées florales large-ovales-lancéolées, herbacées. Fleurs de 23-30 mm. Feuilles florales bractéiformes. Gousse volumineuse de 20-25 mm à 2 graines papilleuses — Champs argileux — R: Dahra entre Ténès et Mostaganem , End. ,.

1358. O. avellana Pomel

27 Corolle blanc rosé, très grande (25-30 mm). Calice à tube très allongé (10-18 mm) plus long que les divisions à l’exception de la dent médiane inférieure qui peut l’égaler. Plante puissante. Feuilles trifoliolées. Graines tuberculées — Ravins humides — RR: 02: St Denis du Sig, Bou-Tlelis — | End. |. Alg*

1359. — O. megalostachys Munby

— Corolle rose, de 15-20 mm. Calice à tube de 5-7 mm plus court que les divisions. Plante puissante (30-50 cm). Feuilles trifololiées. Graines finement tuberculées — Pâturages — R: Tell algérien dans les plaines argileuses humides — I End. I. Alg Tun

1360. — O. rosea Dur.

28 Plante à tiges hérissées de longs poils raides étalés, blanchâtres de 2-4 mm de long. Grappes terminales courtes, dépassées par les bractées. Feuilles presque toutes trifoliolées, à folioles en général circulaires ou plus ou moins ovales — Collines argileuses — R: Sahel d’Oran — | Oran-Rif. I (= O. monophylla ssp. villossima Batt.). Mar Alg

1361. — O. villosissima Desf.

— Plantes à tiges soit glabres, soit scabres soit à poils appliqués……………………… 29

29 Grappes florifères allongées, en général de plus de 6 cm de long, à fleurs espacées. Plantes en général florifères presque dès leur base ……………………… 30

— Grappes florifères condensées au sommet des tiges, courtes, ne dépassant pas 4 à 5 cm, à fleurs très serrées, imbriquées ……………………… 31

30 Feuilles caulinaires à folioles lancéolées-aiguës, à 3-4 paires de dents latérales et à 1 dent terminale (fig.). Feuilles du sommet, de la grappe bractéiformes réduites, bien plus courtes que la fleur. Gousses de 5 mm X 2, Graines verruqueuses — Dunes, sables — AC: H. SS. Tell oranais — I S. Méd. |. Mad Can Mau(?) Mar Alg Tun Lib Egy

1362. — O. serrata Forssk.

— Feuilles caulinaires à folioles ovales-obtuses (fig.). Feuilles du sommet de la grappe unifoliolées, mais plus longues que la fleur. Graines lisses — Pâturages argileux — RR: Constantine: var. cirtensis Batt. Méd. Mar Alg

1363. — O. hirta Desf.

31 Epi florifère à tube du calice et à pétiole des feuilles florales très dilaté, tous scarieux blanchâtres. Feuilles inférieures toutes trifolio­lées. Graines tuberculeuses — Broussailles — C: dans le Tell — Méd. Mad Can Mar Alg Tun Egy

1364. — O. mitissima L.

— Epi florifère non en partie scarieux blanchâtre, herbacé en entier……………………… 32

32 Feuilles à pétiole nettement aplati plus long que la foliole teiminale. Folioles linéaires-lancéolées présentant 6-10 paires de grosses dents latérales régulières (fig.). Fleurs roses nuancées de blanc. Graines lisses, marbrées — Forêts claires — H: A2 — I End. Alg. Rif. var. Munbyana Maire.

1365. — O. cephalantha Pomel

subsp. cephalantha Alg*

subsp. pseudocephalantha (Emb. & Maire) Maire Mar*

— Feuilles à pétiole plus court que la foliole médiane, non aplati. Folioles irrégulièrement dentées, à dents très petites. Fleurs roses ou purpurines …………… 33

33 Fleurs de 10-12 mm. Gousse de 4-5,5. Graines finement verruqueuses. Stipules des feuilles inférieures longues de 4-6 mm, vertes et en général caduques sur la tige florifère. Graines tuberculées — Dunes, broussailles — AC: sur le littoral. R: H. AS — | Méd. | — (= O serrata ssp. diffusa (Ten.) Batt.). Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1366. — O. diffusa Ten.

— Fleurs de 13-15 mm. Gousse de 6-8 mm. Graines lisses. Stipules des feuiles inférieures longues de 10-13 mm rapidement membraneuses et persistant sur la tige florifère. Graines lisses — Sables littoraux — RR: K3: La Calle, Bône — | Ibér.-Maur. | — (= O. serrata Forsk. ssp. Cossoniana (Boiss et Reut,) Batt.). Mar Alg Tun

1367. — O. cossoniana Boiss. et Reut.

O. angustissima Lam.

subsp. falcata (Viv.) Murb. [ O. natrix subsp. falcata (Viv.) Širj.] Alg Tun Lib

subsp. filifolia Murb. [ O. natrix subsp. filifolia (Murb.) Širj.] Alg Tun

subsp. mauritii (Maire & Sennen) Forther & Podlech [ O. natrix subsp. mauritii (Maire & Sennen) Maire] Mar Alg

subsp. paralias (Forther & Podlech) Dobignard Mar*

O. clausonis (Pomel) Pomel [ O. picta var. clausonis Pomel] Alg*

O. aurasiaca Forther & Podlech Alg*

O. talaverae Devesa & G. Lopez Mar Alg

O. atlantica Ball Mar*

O. baetica Clem. Mar

O. broteriana DC. [ O. subspicata var. broteriana (DC.) Pau)] Mar

O. cephalotes Boiss. Mar

O. cintrana Brot. [Incl. O. nainii Batt.] Mar

O. cuatrecasasii Devesa Mar*

O.cristata

subsp. ayachica Dobignard, Jacquemoud & Jeanmonod

subsp. cristata

O. filicaulis Boiss. Mar

O. gines-lopezii Devesa Mar*

O. jahandiezii Maire & Weiller Mar*

O. leucotricha Coss. [ O. pinnata var. leucotricha (Coss.) Maire] Mar

O. maweana Ball Mar*

O. mogadorensis Forther & Podlech [Incl. O. natrix var. gibraltarica auct. non Boiss.] Mar*

O. pedicellaris (Batt.) Širj. [ O. monophylla subsp. pedicellaris Batt. ] Mar*

O. peyerimhoffii Batt. Mar*

O. pinnata Brot. Mar

O. polyphylla Ball [ O. viscosa subsp. polyphylla (Ball) Maire] Mar*

O. polysperma Barratte & Murb. [Incl. O. stenophylla Coss. ] Mar*

O. pseudoserotina Batt. & Pit. [ O. serotina subsp. pseudoserotina (Batt. & Pit.) Maire] Mar*

O. reuteri Boiss. [ O. aragonensis var. reuteri (Boiss.) Pau] Mar

O. sieberi DC. [ O. viscosa subsp. sieberi (DC.) Širj. ] Mar(?) Tun Lib

O. speciosa Lag. Mar

O. tazaensis Forther & Podlech [Incl. O. natrix var. saaniana Negre] Mar*

O. thomsonii Oliv.

subsp. semiglabra (Maire) Dobignard [ O. thomsonii var. semiglabra Maire] Mar*

subsp. thomsonii Mar*

O. tournefortii Coss. Can Mau Mar

O. tridentata L. subsp. tridentata Mar

O. vaginalis Vahl [Incl. O. vestita Viv.] Can(?) Tun Lib Egy

O. zygantha Maire & Wilczek Mar*

O. ×schouwii DC. = O. pendula Desf. × O. reclinata L. Mar

Calycotome Link. ( «Gendoul»)

Calice à 5 dents subégales peu visibles; se coupant circulairement en son milieu après l’anthèse (fig.). Etendard ovoïde. Carène courte. 10 étamines monadelphes. Gousse déhiscente à suture supérieure épaissie et presque ailée, oblongue-linéaire, comprimée. Arbrisseaux épineux à épines vulnérantes à stipules peu visibles. Fleurs trifoliolées généralement jaunes.

1 Gousses glabres ou parfois tout au plus villeuses sur les marges. Tiges et épines glabres ou presque — Forêts, broussailles — CC: dans le Tell jusque dans le Dahra, Aurès — ssp. spinosa Burnat — | W. Méd.| Alg Lib(?)

1368. — C. spinosa (L.) Link

— Gousses densément villeuses ainsi que les tiges et les épines — Forêts, broussailles — | Méd.|

1369. — C. villosa (Poiret) Link

a) Gousse sub-quadrangulaire laineuse, à ailes de la suture ventrale larges, ondulée-sinuée, rabattue sur les faces — Terrains siliceux bien arrosés — AC: sur le littoral à 1T3. de Philippeville.

ssp. villosa Rouy Incl. in C. villosa (Poiret) Link

Calicotome_villosa
Photo: Chatelain

— Gousse aplatie villeuse, à ailes de la suture ventrale très courtes — Terrains calcaires — C: Tell oranais. Mar Alg Tun Lib

ssp. Intermedia (Salzm.) Maire C. intermedia C. Presl

Calicotome intermedia, Monts de Tlemcen
Photo: Medjahdi

Cytisus L. (Cytise)

Calice turbiné ou cupuliforme, avec un disque glanduleux intérieur, subbilabié à dents courtes. 10 étamines monadelphes en un tube non fendu, grandes et 5 petites. Ovaire multiovulé. Gousse linéaire ou oblongue, compri­mée, déhiscente, polysperme. Graines arillées. Arbustes ou arbrisseaux à feuilles en général trifoliolées. Stipules réduites ou nulles. Fleurs jaunes.

1 Feuilles unifoliolées, très rapidement caduques. Sous-arbrisseau des hautes montagnes de 30-60 cm et formant des coussinets hémisphéri­ques. Tiges raides et dressées, très denses plus ou moins piquantes à leur sommet. Fleurs solitaires en grappes courtes et nues. Gousse de 20-25 mm de long., oblongue, velue, noire à la fin — Pâturages rocailleux des hautes montagnes — R: Aurès, Bellezma, Mts du Hodna, Djurdjura: ssp. Balansae (Boiss.) Maire | Oro W. Méd. | — «Irrhis», «Amsgré» — ( = Genista purgans L.). Mar Alg

1370. — C. purgans (L.) Benth. Incl. in C. balansae (Boiss.) Ball

Cytisus balansae subsp. balansae
Photo: Chatelain

— Feuilles trifoliolées et persistantes. Arbustes toujours plus ou moins ramifiés ………… 2

2 Folioles étroitement linéaires, convolutées sur les bords. Feuilles sessiles sur la tige, sans stipules (fig.), velues, soyeuses en dessous. Fleurs pâles en grappes capituliformes courtes. 3-8 flores, en général dépassées par les feuilles. Gousse de 15-20 mm, pubescente, oblongue — Forêts claires du littoral — C: à l'W d’Alger — j W. Méd. | — «Chahmet el Atrous» «Hisbane» — (— Genista linifolia L.). Mar Alg

1371. — C. linifolius (L.) Lamk. ≡ Teline linifolia (L.) Webb & Berthel.

— Folioles ovales ou lancéolées. Feuilles toujours pétiolées ....................... 3

3 Inflorescences en grappes capituliformes terminales. Feuilles à folioles lancéolées, 3-5 fois plus longues que larges. Gousse comprimée, courte (15-17 mm) restant incluse dans les débris de la corolle (fig.). Petit arbrisseau de 30-50 cm peu feuillé — Forêts claires — AR: A2, 02,-3, Ibér.-Maur. | — «Erka» — (= Spartium biflorum Desf.).

1372. — C. fontanesii Spach ex Ball

subsp. fontanesii Mar Alg

Cytisus fontanesii subsp. fontanesii
Photo: Chatelain

subsp. plumosus (Boiss.) Nyman Mar

— Inflorescences axillaires tout le long de la tige. Folioles ovales. Gousse linéaire bien plus longue (20-60 mm) ............4

4 Folioles densément hispides, soyeuses sur leurs 2 faces, la médiane presque 2 fois plus longue que les latérales, noircissant à la dessica­tion. Feuilles non stipulées. Fleurs par 1-3 à l’aisselle des feuilles supérieures (fig.). Gousse de 30-35 mm, velue. Arbuste de 1-2 m — Forêts humides — C: Tell algéro-constantinois. R : en Oranie: M’Sila,, Mts de Tlemcen — | W. Méd. — ;l Gikio», «Bouharis». Mar Alg Tun

1373. — C. triflorus L’Her. Incl. in C. villosus Pourr.

Cytisus triflorus, Hafir
Photo: Medjahdi

— Folioles glabres ou brièvement pubescentes, les médianes à peine plus grandes que les latérales ............................ 5

5 Fleurs médiocres disposées par 4-8 en petits corymbes situés au som­met de petits rameaux secondaires (fig.). Feuilles petites et caduques. Gousse longue de 20-30 mm, fortement hispide, rétrécie entre les graines, brunes. Arbuste de 1-3 m — Forêts; broussailles — AC: dans le Tell — Méd. | — (= Genista candicans L.). Mar Alg Tun

1374. — C. monspessulanus L. ≡ Teline monspessulana (L.) K. Koch

Teline monspessulana_Terni
Photo:Medjahdi

— Fleurs grandes 13-22 mm disposées par 1-3 à l’aisselle des feuilles de la tige principale. Gousse de 40-60 mm, très plate, non rétrécie entre les graines, souvent glabrescente à maturité. Arbuste de taille variable — Forêts et broussailles de zones littorales — I W. Méd. — Plante polymorphe — (= Sarothamnus arboreus (Desf.) Boiss.).

1375. — C. arboreus (Desf.) DC.

a) Gousses nettement pubescentes à maturité par des poils très apprimés. Fleurs de 13-16 mm — AC: 01-2-3. Mar Alg

ssp. baeticus (Webb) Maire

— Gousses pratiquement glabres à maturité. Fleurs de 18-22 mm — AC: Al-2. RR: Ol. Mar Alg

ssp. eu-arboreus Maire = subsp. arboreus

subsp. catalaunicus (Webb) Maire Mar

C. multiflorus (L’Hér.) Sweet [absent ou eteint Algerie] [ Spartium multiflorum L'Hér.] Alg(E)

C. grandiflorus (Brot.) DC. subsp. grandiflorus Mar

C. scoparius (L.) Link subsp. maurus (Humbert & Maire) Talavera Mar*

C. striatus (Hill) Rothm. [ Genista striata Hill] Mar

N.B. — C. sessilifolius L. Lang a été indiqué dans le Massif des Babors, il n’y a jamais été revu. ≡ Cytisophyllum sessilifolium (L.) O. Alg(?)

Argyrolobium Eckl et Zeyr.

Calice profondément bilabié. Lèvre supérieure à 2 dents, l’inférieure à 3. 10 étamines monadelphes, en tube, fendu. Ovaire pluri-ovulé. Gousse linéaire, déhiscente, velue, généralement toruleuse. Graines non arillées. Sous-arbrisseaux inermes, sahariens. Feuilles trifoliolées, stipulées. Fleurs jaunes.

1 Fleurs par 3-6 en grappes capituliformes terminales ou rarement axillaires, à corolle 2 fois plus longue que le calice. Folioles largement ovales arrondies (fig.). Plante velue, veloutée — Rocailles désertiques — R: AS, SS, jusque dans le M’Zab — End. N. Sah. — (— Genista Pomeliana Maire). Mar Alg Lib(?) Egy

1376. — A. saharae Pomel

— Fleurs isolées à l’aiselle des feuilles, à corolle pâle dépassant à peine le calice. Folioles lancéolées ou linéaires ........... 2

2 Sous-arbrisseaux à tiges étalées. Folioles ovales 3-5 fois plus longues que larges (fig.). Fleurs et gousses sessiles. Labre calicinal divisé tout au plus dans sa moitié apicale — Rocailles, lits d’oueds — AC: Hd. AS1-2-3. SS-SC — | Sah. Méd.| Mau Mar Alg Tun Lib Egy

1377. — A. uniflorum (Desc.) Jaub. et Spach.

— Sous-arbrisseaux à tiges dressées élevées atteignant 70-80 cm. Folioles étroitement linéaires 10-20 fois plus longs que larges (fig.). Fleurs et gousses nettement pétiolées. Labre calicinal divisé au moins dans les 2/3 de sa longueur — Zones d’épandages, savanes à Acacia, — R ; versant méridional du Hoggar et du Tassili. SO : Zemmour: var. garamantum Quézel — I E. Afr.| Mau Mar(?) Alg Lib(T) Egy

1378. — A. abyssinicum Jaub. et Spach. incl in A. arabicum (Decne.) Jaub. & Spach

A. microphyllum Ball [ Genista maroccana var. microphylla (Ball) Maire] Mar*

Argyrolobium_microphyllum, Maroc
Photo: Chatelain

Lotophyllus Link.

Sous-arbrisseau prostré à feuilles trifoliolées et stipulées. Folioles obovales-hispides. Fleurs 1-5 à l'aisselle des feuilles supérieures ou terminales, de 10-20 mm, jaune plus ou moins orangé, 10 étamines toutes soudées en tube ouvert sur le dos. Gousse hispide, brièvement rostrée, comprimée, de 30-40 mm. Espèce polymorphe — | Méd. | — (— Cytisus argenteus L. — Argyrolobium Linnaeanum Walp.).

1370. — L. argenteus (L.) Link incl in Argyrolobium zanonii (Turra) P.W. Ball

a) Fleurs de 15-20 mm — AC: dans le Tell à l’W. d’Alger. Mar Alg

ssp. grandiflorus (Boiss. et Reut.) Maire ≡ Argyrolobium zanonii subsp. grandiflorum (Boiss. & Reut.) Greuter

— Fleurs de 10-12 mm ………… b

b) Stipules linéaires. Fleurs par 2-5 — C: dans toute l’Algérie. Mar Alg Tun

ssp. Linnaeanus (Walp.) Maire Argyrolobium zanonii subsp. zanonii

— Stipules ovales lancéolées. Fleur en général solitaire — RR: AS1 ; Dj Mzi. Mar* ??

ssp. stipulaceus Bail Argyrolobium zanonii subsp. stipulaceum (Ball) Greuter

Argyrolobium zanonii subsp. fallax (Ball) bGreuter & Burdet Mar*

Dorycnium (L.) Miller

Calice à 5 dents. 10 étamines diadelphes (9-1), à filets renflés. Gousse oblongue, brièvement linéaire, déhiscente, cylindrique ou turgide, 1-4 sperme. Graines non arillées. Sous-arbrisseaux ou plantes vivaces. Feuilles trifoliolées et stipulées (Stipules identiques aux folioles).

1 Plante glabrescente ou à pilosité courte très apprimée, argentée, de 30-80 cm. Folioles linéaires, 5-8 fois plus longues que larges (fig). Gousse monosperme, ovoïde, globuleuse. Fleurs blanches ou rosées. Inflorescences en capitules denses au sommet d’un pédoncule 3-5 fois plus long que la feuille correspondante. Plante variable — | Méd.

1380. — D. pentaphyllum Scop.

a) Pédicelle égalant environ la longueur du tube du calice. Tiges presque entièrement herbacées — Prairies marécageuses — RR: Al: La Ras-sauta à Fort de l’Eau — (= D. gracile Jord.). Alg

ssp. Jordanianum (Willk.) Batt. incl in D. herbaceum Vill. subsp. gracile (Jord.) Nyman

— Pédicelle bien plus court que le tube du calice. Plante à tiges ligneu­ses, plus ou moins imbriquées ramifiées — Pâturages arides — AR: H1: Mts de Bou-Saada, de Djelfa, Sebdou et Daya. RR : ailleurs. Philippeville Alg Tun

ssp suffruticosum (Will.) Rouy Incl in subsp. pentaphyllum

— Plantes velues à pilosité dressée. Folioles obovales 2 à 3 fois plus longues que larges (fig.). Gousses oblongues ou oblongues-linéaires, à 2-4 graines ………… 2

2 Sous-arbrisseau de 20-30 cm, très velu, à feuilles grisâtres. Fleurs de 12-15 mm de long, en capitules lâches de 5-10 fleurs d'un blanc rosé. Gousses courtes dépassant peu le calice, longues de 8-10 mm (fig.) — Broussailles — RR: environs de Bône — | Méd. I — Bonjeania hirsuta Reich.). Alg Lib

1381. — D. hirsutum (L.) Ser.

— Herbe dressée, haute de 50-200 cm, pubescente, à feuilles vertes. Fleurs de 6-8 mm, blanches, en capitule dense de 20-40 fleurs. Gousses dépassant longuement le calice, longues de 13-15 mm (fig.) — Bord des eaux — C : dans le Tell — RR ailleurs: Aurès, Bellezma — Méd. | — (= B. recta Reich.). Mar Alg Tun Lib ##le dessin ne correspond à D. rectum!##

1382. — D. rectum (L.) Ser.

Lyauteya Maire

Arbrisseau à feuilles en général 3 foliolées, argentées, sans stipules. Rameaux intriqués. Inflorescences axillaires, 1-3 flores. Calice villeux à 5 divisions sub-égales, plus courtes que le tube. Fleurs jaunes, un peu plus longues que le calice. Gousses de 10-13 X 3 mm, linéaires oblongues, bien plus longues que le calice plus ou moins persistant — Rocailles arides — RR: AS1 aux environs de Figuig: Mt. Grouz, Araïra et El Maïz, tout près de nos frontières — | End. I — (= Cytisus Ahmedi. Batt. et Pi tard). Mar* Alg(?)

L. Ahmedi (Batt. et Pitard) Maire. ≡ Cytisopsis ahmedii (Batt. & Pit.) Lassen

Rhynchosia Lour.

Plante vivace à tiges lianescentes allongées. Feuilles à 3 folioles ovoïdes cunéiformes 1-3 X 1-3 cm, veloutées blanchâtres Stipules très petites. In­florescences en grappes axillaires lâches, très allongées. Fleurs jaunes plus ou moins tâchées de pourpre, petites (5-7 mm). Calice campanulé-tubuleux, à 5 dents. Etamines diadelphes (9-1). Ovaire à 1-2 ovules. Gousses déhiscentes brunes, hispides, de 12-20 X 6-7 mm, un peu arquées, à 1-2 graines — Savanes désertiques — R: SC: Hoggar sur le versant méridional — I Pal-Trop. (= Dolichos Memnonia Del.). Mau Mar Alg Egy

1383. — Rh. Memnonia (Del.) Boiss. incl in R. minima (L.) DC.

Alhagi Adanson

Herbe annuelle ou plus ou moins vivace à rameaux rigides et très épi­neux. Feuilles très caduques, unifoliolées, ovales-elliptiques, petites, à sti­pules petites. Fleurs 1-4 naissant sur les axes spiniformes, purpurines, petites (3-5 mm). Calice à 5 dents courtes et sub-égales. 10 étamines diadelphes (9-1). Ovaire 3 pluri ovulé. Gousses blanchâtres plus ou moins toruleuses à parois épaissies de 20-25 X 1,5-2 mm — Oasis — RR: portion orientale du Sahara central, Tassili n'Ajjer — [ E. Méd. Sah. | — «Adjouî». Alg Lib Egy

1384. — A. maurorum DC. subsp. graecorum (Boiss.) Awmack & Lock

Hammatolobium Fenzl.

(— Ludovicia Coss.)

Plante vivace sous ligneuse à la base, haute de 5-40 cm, entièrement revêtue de poils soyeux appliqués. Feuilles sessiles à 3 folioles lancéolées, stipules 2, semblables aux folioles. Fleurs par 2-3 au sommet des tiges sur un pédoncule de 1-3 cm, grandes 18-20 mm, à calice très hispide, longue­ment tubuleux, jaunes. 10 étamines diadelphes (9-1). Ovaire pluriovulé. Gousses de 40-50 X 3,5-4 mm articulées-hispides, à articles carrés avec 1 marge proéminente (fig.) — Fissures des rochers — RR: Nemours (Dj Zendal) [ End. Rif-Trarha, — (= Ludovicia Kremeriana Coss.). Alg Mar

1385. — H. kremerianum (Coss.) C. Mull

Hammatolobium keremerum, Monts des Traras
Photo: Medjahdi

Tetragonolobus Scop.

Calice tubuleux, à 5 dents égales. Etendard dressé, ailes plus courtes, carène arquée et rostrée. 10 étamines diadelphes (9-1), inégales, les plus longues à filet dilaté au sommet. Style flexueux. Gousse plus ou moins tétra-gone, linéaire, déhiscente, à angles plus ou moins ailés, polysperme. Plantes herbacées, feuilles trifoliolées, à deux stipules foliacées.

1 Plante vivace de 10-30 cm, formant des gazons denses. Fleurs jaune vif, solitaires sur un pédoncule de 3-5 cm bien plus long que la feuille correspondante. Calice à dents plus courtes que le tube. Gous­se 4 ailes étroites — Prairies humides — R: et éparse en Algérie, sauf sur les hauts plateaux où elle paraît — AC — I Eur. I — «Gern el Kebch» — (= T. siliquosus L.).Mar Alg Tun

1386. — T. maritimus (L.) Roth

Tetragonolobus maritimus
Photo: Chatelain

— Plantes annuelles. Fleurs jaunes ou rouges ………… 2

2 Fleurs jaunes ou jaune orangé, sur un pédoncule bien plus long que la feuille correspondante .......... 3

— Fleurs rouge pourpre ou rouge brique, sur un pédoncule pas plus long que la feuille correspondante ........ 4

3 Gousses hispides à 4 ailes aussi larges ou plus larges que le diamètre du fruit. Fleurs jaunes ou jaune orangé. Pédoncules 2-4 flores. Divi­sions du calice plus courtes que le tube — Forêts claires, broussailles — AC : dans le Tell. R: en Oranie — | Ital.-Alg.| Alg Tun

1387. T. biflorus (Desr.) Ser.

— Gousses à 4 ailes très étroites (fig.). Pédoncules en général biflores. Fleurs jaunes. Divisions du calice bien plus longues que le tube — Prairies humides — RR: Mitidja à Baba-Ali — j Sic. E.N.A. (= T. Conjugatus Auct.). Alg Tun

1388. — T. Gussonei Huet incl. in T. conjugatus (L.) Link subsp. conjugatus

4 Gousses à 4 ailes ondulées, aussi larges ou presque aussi larges que le diamètre du fruit (fig.)* Pédoncule égalant environ la feuille cor­respondante (1-2 flores). Fleurs d’un rouge-pourpre à carène souvent presque noire — Forêts claires, pâturages — C: dans le Tell — RR ailleurs — Méd. — «Guernich» «Garaubouche», «Guerfa *. Can(N) Mar Alg Tun Lib Egy

1389. — T. purpureus Moench

— Gousses présentant seulement 2 ailes très peu saillantes sur leur suture ventrale (fig.). Pédoncules plus courts que la feuille correspon­dante, uniflores. Fleurs d’un rouge brique — Pâturages argileux — R et épars. Constantine, A2, 01-2 — | Méd. j — (= T. guttatus Pomel, Lotus corrugatus Bail.). Mar Alg

1390. — T. Requieni (Mauri) F. et M. incl. in T. conjugatus subsp. requienii (Sanguin.) E. Dominguez & Galiano

[Amphinomia DC.] = Leobordea Del. (= Lotononis (DC.) Eckl et Zeyh. )

CCalice à 5 dents 4 dents supérieures unies par paire, la cinquième, infé­rieure, plus courte et plus étroite. 10 étamines monadelphes, à tube fendu en long, 5 grandes et 5 courtes. Ovaire multiovulé. Gousse comprimée, plus ou moins allongée, déhiscente. Plantes velues. Feuilles à 3 ou 5 folioles et 1-2 stipules.

1 Herbe annuelle prostrée à feuilles trifoliolées. Fleurs petites (5-6 mm), roses, en glomérules pauciflores sessiles opposés aux feuilles; Gousse de 6-7 mm — Lits des oueds, rocailles désertiques — R: SS: Biskra. C: SC et SO — Sah. Sind. — (= A. lotoidea (Del.) Maire). Mau Mar Alg Lib Egy

1391. — A. dichotoma (Del.) F. Q. et Rothm. Incl in L. platycarpa (Viv.) B.-E. Van Wyck & Boatwr.

— Herbe vivace à feuilles pentafoliolées. Fleurs plus grandes (12-15 mm), jaunes, isolées ou 2-3, brièvement pédonculées et opposées aux feuil­les. Gousse de 12-13 mm — Pâturages arides — R: çà et là sur le littoral à l'W de Ténès — | lbéro-Mar|. Mar Alg

1392. — A. lupinifolia (Boiss.) Pau L. lupinifolia Boiss.

L. bullonii (Emb. & Maire) B.-E. Van Wyck & Boatwr. [ Amphinomia bullonii (Emb. & Maire) Font Quer & Rothm.] Mar*

L. maroccana (Ball) B.-E. Van Wyck & Boatwr [ Amphinomia maroccana (Ball) Font Quer] Mar*

Lotononis maroccana
Photo: Chatelain

L. tapetiformis (Emb. & Maire) B.-E. Van Wyck & Boatwr.[ Amphinomia tapetiformis (Emb. & Maire) Maire] Mar*

Lotus L. (Lotier)

Calice à 5 dents presque égales ou à 2 lèvres. Etamines diadelphes (9-1), à filets alternativement dilatés à l’apex. Ovaire multiovulé. Gousse oblongue ou linéaire, déhiscente, non ailée sur les sutures. Graines non arillées. Feuilles trifoliolées et stipulées, à stipules foliacées et libres. Fleurs jaunes, blanchâtres ou rosées.

Graeme S., M. Remizova.& D.D. Sokolof ( (2006) A taxonomic survey of Lotus section Pedrosia. A taxonomic survey of Lotus section Pedrosia . Wulfenia 13: 97-192

1 Fleurs roses ou blanches ………… 2

— Fleurs jaunes ou orangées parfois plus ou moins tachées de brun …… 3

2 Feuilles et calice hérissés de poils raides et épars longs de 1,5-2 mm. Fleurs toujours solitaires. Gousse fortement arquée, en faucille, lisse, sans suture saillante, de 30-40 cm de long (fig.) — Dayas; pâturages humides — AR: dans le Tell — | Méd. |. Mad Mar Alg Tun Lib

1393. — L. conimbricensis Brot.

— Feuilles et calice hérissés de poils courts et apprimés, denses. Fleurs en général par 2 au sommet du court pédoncule. Gousses presque droites, à sutures saillantes, bosselées au niveau des graines — Pâturages désertiques, lits d’oueds — RR: SS dans le Sud oranais. AC: SC dans les zones montagneuses. SO — I Sah.-Ar. |. Can Mau Mar Alg Lib Egy

1394. — L. glinoides Del.

3 Gousses épaisses, volumineuses, renflées (25-30 X 5-7 mm), arquées, profondément canaliculées sur la face ventrale (fig.) rostrées. Graines tuberculeuses. Plante annuelle presque glabre. Fleurs jaunes grandes, 1-2 sur un pédoncule bien plus long que la feuille correspondante — Pâturages, forêts claires — C : dans le Tell — | Méd. | — «Guern el ferd». Mar Alg Tun Lib Egy

1395. — L. edulis L.

Lotus edulis
Photo: Medjahdi
Graine lotus edulis_Honiane_medjahdi
Photo: Medjahdi

— Gousses étroites, cylindriques ou plus ou moins comprimées, jamais renflées-vésiculeuses…………… 4

4 Gousses recourbées, aplaties transversalement………… 5

— Gousses rectilignes de section plus ou moins cylindriques (R: un peu incurvées dans leur quart apical et nettement aplaties: cf. L. pusilus) ………… 6

5 Gousses recourbées en demi-cercle très étroit (fig.) ; large de 1-1,5 mm. Petite plante vivace, velue-argentée. Fleurs par 3-7, courtement pédicellées sur des pédoncules 5-10 fois plus long que la feuille corres­pondante — Rochers maritimes — R: de Djidjelli à la Tunisie —Alger-Prov. Alg Tun

1396. — L. drepanocarpus Dur.

— Gousses arquées seulement dans leur tiers apical, larges de 3-3,5 mm à graines fortement saillantes (fig.). Plante annuelle, de 10-40 cm, érigée, faiblement pubescente. Fleurs par 2-5, sessiles sur un long pédoncule — Pâturages, forêts claires — C: dans le Tell — | Méd. | — «Redjel el Ghorab».Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1397. — L. ornithopodioides L.

6 Plantes vivaces à souche épaisse plus ou moins rampante formant souvent des coussinets denses ………… 7

— Plantes annuelles. Fleurs jaunes, petites (5-8 mm) ………… 12

7 Fleurs isolées à l’aisselle des feuilles sur un pédoncule très court. Feuilles à pétioles bien développés. Folioles ovales-cunéiformes moins de 2 fois plus longues que larges — Rocailles désertiques — SS: C: dans les montagnes. SO — | End. Sahara I — «Nedjem». Mau Mar Alg Tun

1398. — L. Roudairei Bonnet ≡ Kebirita roudairei (Bonnet) Kramina & Sokoloff

— Fleurs par 2-7 sur un pédoncule allongé bien plus long que la feuille correspondante ..... 8

8 Corolle bicolore; jaune avec l’étendard brun sur sa face externe. Plante à tiges érigées à folioles vertes, à pilosité courte, apprimée, oblongues ou linéaires (se distingue de L. eriosolen qui a de long poils). Feuilles espacées sur la tige — Oueds saha­riens — C: Montagnes du Sahara central. AR: SO: ssp. Battandieri Maire. — | Sah. | — «Habaliya». Mau Mar Alg Lib

1399. — L. jolyi Batt.

Lotus jolyi
Photo: Chatelain

— Corolle jaune parfois plus ou moins striée de pourpre sur l’étendard, rarement bicolore mais, dans ce cas, à étendard orangé vif ………… 9

9 Calice nettement bilabié à dents très inégales (fig.). Plantes pubescentes-soyeuses, à pilosité apprimée, souvent blanchâtres ou grisâtres, espèce très polymorphe — Méd. | — «Goueraïne».

1400. — L. creticus L.

a) Feuilles sessiles soyeuses blanchâtres — C: sables maritimes du littoral. Can Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. eu-creticus Briquet Incl. in L. creticus L.

Lotus creticus
Photo: Medjahdi

— Feuilles nettement pétiolées ………… b

b) Plante à pubescence blanche soyeuse très dense (aspect de la ssp. précédente) — Sables maritimes — RR: La Calle, Marsa Madagh près d’Oran (= L. Salzmanni Boiss. et Reut.).

ssp. commutatus (Guss.) Batt. incl. in L. creticus

— Plantes à indûment peu dense, vertes plus ou moins soyeuses ………… c

c) Fleurs de 14-17 mm, d’un jaune vif. Calice à dents latérales aiguës, aussi longues que l’antérieure — Montagnes de l’intérieur — AC: Haut Tell, Atlas saharien. RR: ailleurs: l’Alma, Oran — (= L. pros­tratus Batt.). Mar Alg Tun Lib

ssp. collinus (Boiss.) Briquet Incl. in L. longisiliquosus R. Roem.

— Fleurs de 8-12 mm, en général jaune clair. Calice à dents latérales obtuses, plus courtes que l’antérieure — AC : dans le Tell — «Nejel» — «Bou Kheras» — (= L. prostrafrus Desf. = L. Allionii Desv.).Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. cytisoides (L.) Asch. L. cytisoides L.

— Calice eampanulé à dents égales ou subégales (fig.). Plantes vertes plus ou moins pubescentes, souvent glabres ………… 10

10 Fleurs 8-12, en ombelle. Dents du calice étalées avant la floraison. Grande plante à peu près glabre, à tiges dressées fistuleuses, à souche rampante stolonifère — Prairies humides — R: dans le Tell — Eu/ras. 1 — (= L. uligninosus Schk., = L. major Sm). Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1401. — L. pedunculatus Cav.

— Fleurs par 3-6, en ombelle. Dents du calice conniventes avant la floraison. Plantes cespiteuses à tiges souvent longuement rampantes étalées en cercle ................................................ 11

11 Fleurs assez petites ne dépassant pas en général 7-8 mm. Tiges et calices densément hérissés de poils dressés longs de 2-3 mm. Tiges très allongées, fistuleuses — Prairies marécageuses — AR: dans le Tell. RR : ailleurs: Sersou — Méd. — «Tadkhess» — (= L. lamprocarpus Boiss., = L. Clausonis Pomel). Mar Alg Tun Egy

1402. — L. palustris Willd.

— Fleurs nettement plus grandes (10-15 mm). Tiges et calices subglabres ou hérissés d’une pilosité courte plus ou moins dense mais toujours apprimée. Tiges moins allongées, non fistuleuses. Espèce très variable — Prairies humides — I Eut.-As. | — «Bou Geru» «Bou Kheris», «Medjem».

1403. — L. corniculatus L.

a) Folioles ovales. Tiges plus ou moins érigées — AC: dans le Tell, Aurès. Mad Mar Alg Tun Lib

ssp. corniculatus

— Folioles lancéolées ou linéaires-lancéolées. Tiges prostrées étalées en cercle — AC: dans le Tell. Mar Alg Tun

ssp. decumbens (Poiret) Briq. Incl. in subsp. preslii (Ten.) P. Fourn.

subsp. alpinus (DC.) Rothm. Mar

subsp. carpetanus (Lacaita) Rivas Mart. [ L. carpetanus Lacaita] Mar

subsp. delortii (Timb.-Lagr.) O. Bolos & Vigo [ L. delortii Timb.-Lagr.] Mar

12 Calice et tiges hérissés de poils dressés très denses, brunâtres, longs de 2-3 mm (fig.). Inflorescences à 3-5 fleurs. Corolle bleuissant à la dessication ............................. 13

— Calice et tiges à pubescence courte et apprimée ou parfois dressée très lâche, mais dans ce cas, inflorescences à 1, rarement 2 fleurs. Corolle ne bleuissant pas à la dessication ........14

13 Gousse plus courte que le calice (fig.). Corolle à peine plus longue que le calice. Feuilles florales unifoliolées à foliole sessile linéaire ou linéaire-lancéolée. Petite plante de 5-20 cm — Pâturages sablonneux, forêts claires — AC: dans le Tell algéro-constantinois. RR: ailleurs: Oran à M’Sila — | Méd. |. Mad Can Mar Alg Tun Egy

1404. — L. parviflorus Desf.

— Gousse 2-3 fois plus longue que le calice. Corolle dépassant largement le calice. Feuilles florales en général 3 foliolées à folioles terminales obovales. Plante de 10-50 cm — Prairies humides, dayas — AC: dans le Tell — | Méd.-Atl. ! — (incl. L. stagnalis Batt.) (fig.). Mad Can Mar AlgTun Lib

1405. — L. hispidus Desf. Incl. in L. subbiflorus Lag.

14 Gousses nettement aplaties latéralement, légèrement incurvées dans leur quart apical, carénées sur les marges, saillantes au niveau des graines, larges de 2 mm (fig.). Pédoncules en général biflores, rarement 1-3 flores, à fleurs sessiles. Petite plante à pilosité apprimée très dense — Pâturages sablonneux arides et désertiques — RR: dans le Tell: Chéliff, Mostaganem. AR: Hl, AS. C. SS — | Méd.-lran-Tour. j — «Agifa» — (= L. villosus Forsk, = L. halophilus Boiss. et Sprun.). Mar Alg Tun Lib Egy

1406. — L. pusillus Medik Incl In L. halophilus Boiss. & Spruner

— Gousses rectilignes très grêles, larges tout au plus de 1 mm, cylindriques. Pédoncules presque toujours uniflores (rarement biflores), à fleurs nettement pédicellées. Plante à pilosité hérissée très lâche — Dayas sub-littorales — RR: K2: Sahel de Collo, Al: L’Aima, Le Corso — | Eur.-As. I. Mad Can Mar AlgTun Egy

1407. — L. angustissimus L.

arenarius Brot. [ Pedrosia arenaria (Brot.) Lowe] Can(?) Mar

L. assakensis Coss. ex Brand Mau Mar

L. benoistii (Maire) Lassen [ Benedictella benoistii Maire] Mar*

L. castellanus Boiss. & Reut. [ L. subbiflorus subsp. castellanus (Boiss. & Reut.) P.W. Ball] Mar Alg

L. chazaliei H. Boissieu Mau Mar

L. glaber Mill. [Incl. L. corniculatus var. filicaulis (Durieu) Brand] Mar Alg Tun Lib Egy

L. glaucus Dryand. ex Aiton subsp. glaucus Mad Can(?) Mar(?)

L. maroccanus Ball Mar*

L. polyphyllos E.D. Clarke [Incl. L. creticus subsp. commutatus (Guss.) Batt.] Tun Lib Egy

L. pseudocreticus Maire, Weiller & Wilczek Mar*
Très proche de creticus et assakensis, c'est probablement un hybride. L. pseudocreticus et L. creticus sont absent de la zone de Tarfaya (AA)

L. simoneae Maire, Weiller & Wilczek Mar*

Lotus simoneae Photo:Chatelain
Lotus simoneae
Dessin: Fl.Afr.Nord

L. villicarpus Andr. [Incl. L. eriosolen (Maire) Mader & Podlech] Mar*

L. weilleri Maire [Incl. L. macrocarpus H. Lindb]. Mar*

Kebirita

Kebirita roudairei (Bonnet) Kramina et D. D. Sokoloff [= Lotus roudairei Bonnet]

Scorpiurus L.

Calice en cloche à dents, les 2 supérieures presque entièrement soudées. 10 étamines diadelphes (9-1), les plus longues à filets dilatés au sommet. Ovaire sillonné, pluriovulé. Gousse contournée en spirale munie de 8 côtes longitudinales couvertes d’épines ou de tubercules, à 3-6 articles cylindracés se séparant à maturité. Feuilles simples et entières, stipulées. Annuelles.

1 Fleurs isolées (RR par 2) au sommet d’un long pédoncule, grandes 12-13 mm, orangées. Gousses larges de 6-8 mm, enroulées 1-2 fois sur elles-mêmes, couvertes de tubercules claviformes élargis et aplatis au sommet disposés en files longitudinales (fig.) — Champs, pâturages — C: dans le Tell — | Méd. I — Chevillette, «Tagourit». Mad Can Mar Alg Tun

1408. — S. vermiculatus L.

Scorpiurus vermiculatus, Tunisie
Photo: Chatelain

— Fleurs par 2-5, plus petites (8-9 mm), jaunes. Gousses larges de 2-2,5 mm, striées longitudinalement — Champs pâturages — I Méd. Espèce polymorphe. Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1409. — S. muricatus L.

a) Gousses striées à côtes externes portant des tubercules subglobuleux (fig.) — RR: Cap Aokas, Cherchell.

ssp. muricatus Thell.

— Gousses à côtes (au moins les externes) couvertes d’aiguillons ………… b

b) Gousses enroulées dans un plan, à côtes externes seules pourvues d’aiguillons (fig.) — C : dans tout le Tell.

ssp. sulcatus (L.) Thell.

— Gousses irrégulièrement enroulées, à côtes toutes pourvues d’aiguillons (fig.) — R : C1-H2.

ssp. subvillosus (L.) Thell.

Medicago L. (Luzerne)

Calice en cloche, à 5 dents subégales. Corolle caduque. 10 étamines diadelphes (9 + 1), à gaine large et fendue en dessus et à filets non dilatés au sommet. Ovaire pluriovulé. Gousse, soit courbe, soit tordue, soit roulée en hélice plus ou moins marquée, épineuse ou non, indéhiscente ou presque. Feuilles trifoliées et pétiolées. Folioles dentées au sommet. Deux stipules. Plantes herbacées.

- Fl. Algérie [Battandier & Trabut] append.2 IX: 60 (1889) -- Fl. Algérie [Battandier & Trabut] 1(2): 224 (1889) - Cat. Pl. Maroc 4: 1038 (1941) -- Genus Medicago. A taxogenetic study.: (1979) -- Fl. Tunisie [Pottier-Alapetite] 1: 333 (1979) -- Fl. Andaluc. Occ. 2: 118 (1987) -- Fl. Iberica 7(2): 766 (2000) -- Cat. Pl. Vasc. N. Maroc 1: 352 (2002) -- Trav. Inst. Sci. Univ. Mohammed V, Sér. Bot. 37: 212 (2005) -- Fl. Prat. Maroc 2: 146 (2007) -- Fl. Tunisie (Le Floc'h & Boulos) ed.2: 247 (2010).

CLE DES SERIES

1 Gousses falciformes ou réniformes-biconvexes et, dans ce dernier cas, très petites (2-3 mm) (fig. 1410-12………… Série 1

— Gousses contournées en hélice ………… 2

2 Plantes vivaces plus ou moins ligneuses à la base ………… Série 2

— Plantes annuelles ………… 3

3 Gousses inermes à suture dorsale lisse ………… Série 3

— Gousses plus ou moins épineuses ou muriquées ................................... 4

4 Fruits de plus de 10 mm de diamètre (épines non comprises). Epines longues, appliquées sur la gousse et enchevêtrées ………… Série 4

— Fruits de moins de 10 mm de diamètre ………… 5

5 Gousses à stries étroitement appliquées les unes contre les autres,à bord dorsal aplati et élargi en face, de 1,5-2,5 mm. Epines diver­gentes, courbées, plus ou moins appliquées sur la gousse, en général épaisses et courtes (1-2,5 mm) parfois nulles. ………… Série 5

— Gousses à stries non étroitement appliquées les unes contre les autres, à bord dorsal non élargi en face. Epines en général dressées, linéai­res, longues de 3-5 mm……… Série 6

Medicago SERIE 1 Gousses réniformes-biconvexes, oblongues ou falciformes

1 Gousses courbées en faucille ou parfois en anneaux (fig.), pubescentes. Plante vivace de 30-80 cm, pubescente, à fleurs jaunes et éten­dard strié de brun — Pâturages argileux — Maroc oriental à Taourirt, existe peut-être en Algérie occidentale — | Méd. As.| Mar(A) Alg(?)Lib(?)

1410. — M. falcata L.

— Gousses réniformes, fortement arquées, très petites (2-3 X 1,5-2 mm), biconvexes et monospermes. Plantes annuelles ou bisannuelles. ………… 2

2 Gousses noires à maturité, à nervures concentriques non recourbées à l’extérieur vers la suture dorsale (fig.). Calice à poils apprimés bien plus courts que la corolle. Fleurs de 1-3 mm, jaunes. Grappes multi-flores (10-20 flores) longuement pédonculées, denses — Pâturages, broussailles — C: dans le Tell, Aurès — I Méd.-Eur. ! — Minette, Lupuline, «Nafiëla». Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1411. — M. lupulina L.

— Gousses brun clair, à nervures divergentes recourbées à l’extérieur vers la suture dorsale (fig.). Calice à poils hérissés, plus long que la corolle. Fleurs de 2-2,5 mm jaunes. Grappes pauciflores (3-10 flores) à pédoncules en général assez courts peu denses — Broussailles,pâturages — CC: Hl-2, AS1-2-3, Cl. A2, 03 — | W. Méd.| Mar Alg Tun Lib

1412. — M. secundiflora Dur.

Medicago SERIE 2 Plantes vivaces à gousses contournées en hélice

1 Plante blanche tomenteuse à tiges prostrées. Fleurs jaunes, 5-10 en grappes très courtement pédonculées. Gousses cotonneuses, discoïdes, ouvertes au centre, en général à rebords munis d’épines courtes et écartées — Sables maritimes — AC: sur tout le littoral — | Méd.| "Nefel bahari " Can Mar Alg Tun Lib Egy

1413. — M. marina L.

— Plante verte à tiges érigées. Fleurs violettes ou jaune lavé de brun, grandes (6-11 mm), en grappes denses et multiflores assez longue­ment pédonculées. Gousses glabres ou plus ou moins pubescentes, en spirale de 3-4 tours, ouverte au centre, non épineuse — Champs, broussailles — CC: dans toute l’Algérie, sauf dans le Tell, littoral. Plante fréquemment cultivée — I Eur. As. devenue sub-cosmop. «Safsafa», «Nefel», «Sefsa». (C, A) Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1414. — M. sativa L.

Medicago sativa
Photo:Medjahdi

Medicago SERIE 3 Plantes annuelles. Gousses inermes, contournées en hélice

1 Gousses hémisphériques à spires emboîtées l’une dans l’autre com­me des cupules (fig.), grandes (13-15 mm), à 5-6 tours épaissis au sommet, un peu velues glanduleuses, ainsi que toute la plante. Fleurs jaunes, par 1-3 sur des pédoncules courts, longuement aristés — Champs, pâturages argileux — AC: dans le Tell. R: AS1-2-3 — | Méd. |. Mar Alg Tun

1415. — M. scutellata (L.) All.

— Gousses non hémisphériques à spires emboîtées ………… 2

2 Gousses plates ou plus ou moins lenticulaires, bien plus larges que longues ………… 3

— Gousses ovoïdes, à 5-6 tours de spires, plus longues que larges. ………… 6

3 Gousses de 12-18 mm de diamètre, lenticulaires, à faces convexes à nervures rayonnantes, à 3-5 tours, à bord plan plus ou moins foliacé ou ondulé (fig.)- Fleurs par 1-3 sur un pédoncule aristé plus court que la feuille correspondante — Forêts, pâturages — C: dans le Tell. R: Hl-2. AS1-2-3 — | Méd. |. Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1416. — M. orbicularis (L.) Bartal.

— Gousses ne dépassant pas 9 mm de diamètre ………… 4

4 Gousses à faces planes munies de nervures rayonnantes épaissies vers l'extérieur, larges de 7-9 mm (fig.). Stipules dentées. Fleurs par2-4 sur un pédoncule aristé plus court que la feuille correspon­dante — Pâturages — RR : Constantine, Bibans, Alger, Daya —F. Méd. |. Mar Alg Tun Lib

1417. — M. rugosa Desr.

— Gousses à faces convexes. Stipules laciniées. Pédoncules en général à 4-8 fleurs, toujours plus longs que la feuille correspondante ………… 5

5 Plante hérissée de longs poils glanduleux, raides sur les tiges. Tiges 20-50 cm, couchées ascendantes. Fleurs par 3-6 sur des pédoncules aristés. Gousses à 2-3 tours de spires en général obliques, à faces convexes, toujours inermes, à suture dorsale apparente, finement réticulées longitudinalement (fig.) — Forêts, pâturages — AC : Tell constantinois, Sahel d’Alger — | Italo-Alg. |.Can Alg Tun

1418. — M. soleirolii Duby

— Plante glabrescente. Fleurs nombreuses (10-25) en grappe dense, rarement par 3-5. Plante très variable — | Méd. |. Can Mar Alg Tun Lib

1419. — M. italica (Mill.) Fiori

a) Faces de la gousse fortement réticulées en réseau serré entre les nervures rayonnantes, épineuses ou non sur la suture dorsale (fig. a) — C: Tell algérois, paraît rare ailleurs — (inclus M. laevis Batt.).

ssp. corrugata (Dur.) Maire incl. in M. italica

— Faces de la gousse lisses entre les nervures rayonnantes, épineuses ou non sur la suture dorsale (fig………… b

b) Gousses de 1-1/4 tour de spire — C: dans toute l'Algérie mais sur­tout sur le littoral — (inclus M. obscura Retz et M. lenticularis Desr.) (fig. b).

ssp. Helix (Willd.) Emb. et Maire incl. in M. italica

— Gousses de 4 à 8 tours de spires — Çà et là dans tout le Tell — (inclus M. muricata Willd) (fig. c).

ssp. tornata (L.) Emb. et Maire incl. in M. italica

6 Gousses à spires lâches s’écartant en tire-bouchon, à bord dorsal non épaissi

cf. M. italica ssp. tornata

— Gousses à spires étroitement serrées les unes contre les autres, à bord dorsal aplati, large de 1,5-2 mm ………… cf. Série 5

(formes inermes de M. turbinata, M. Murex et M. litoralis).

Medicago SERIE 4 Plantes annuelles. Gousses contournées en hélice, plus ou moins épineuses, de plus de 10 mm de diamètre (épines non comprises). Epines longues plus ou moins appliquées sur la gousse, fortement enchevêtrées.

1 Gousses glabres, de 12 à 15 mm de diamètre, à épines de 3 à 6 mm, courbes (fig.). Pédoncules à 1-3 fleurs, non aristés, plus courts que la feuille correspondante — Forêts, pâturages — AC: dans le Tell algéro-constantinois — [ W. Méd. | — (incl. M. Echinus Lamk et DC.).Mad Can Mar Alg Tun

1420. — M. intertexta (L.) Mill.

— Gousses velues hirsutes, plus ou moins glanduleuses, de 10-15 mm, à épines plus courtes (2-3 mm), étalées à la surface du fruit (fig.). Pédoncule 1-3 flore non aristé, plus court que la feuille correspon­dante — Pâturages, prairies, parfois plus ou moins salées — C: dans le Tell. AR: ailleurs — | Méd.

1421. — M. ciliaris Krock Incl. in M. intertexta (L.) Mill.

Medicago SERIE 5

Plantes annuelles. Gousses épineuses de moins de 10 mm de diamètre (épines non comprises) à stries étroitement appliquées les unes contre les autres, à bord dorsal aplati et élargi en face de 1,5-2,5 mm. Epines forte­ment divergentes, courbées, plus ou moins appliquées sur la gousse, en général épaisses et courtes, parfois nulles.

1 Gousse tronquée à ses deux extrémités, ou au moins à sa base………… 2

— Gousse globuleuse ou ovoïde, non tronquée à ses extrémités ………… 4

2 Gousse tronquée seulement à sa base, glabre, à bord dorsal large de 1,5 mm, alvéolé, muni sur 2 rangs de tubercules largement coni­ques. Plante couchée velue ou pubescente — Rocailles, pâturages arides — Indiquée en Algérie par Munby — I Méd.| Can(A) Tun(?) Lib Egy

1422. — M. tuberculata Willd. incl. in M. turbinata (L.) All.

— Gousse tronquée à ses 2 extrémités ………… 3

3 Pédoncule pauciflore (1-3 flore), plus court que la feuille corres­pondante. Gousses de 7-8 mm de diamètre; suture dorsale portant les épines séparées, fortement saillante et entoui'ée de part et d’au­tre par un sillon très net — Broussailles, pâturages — CC: dans le Tell. R: ailleurs — Méd. j — (— M. tribuloides Dsr.). Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1423. — M. truncatula Gaertn.

— Pédoncule pluriflore (3-7 flore), dépassant la feuille correspondante. Gousses de 3-6 mm de diamètre; suture dorsale portant les épines ou rarement sans épines, non ou à peine saillante, jamais entourée de sillons (fig.) — Sables maritimes et de l’intérieur — CC: sur le littoral — AC ; Hl-2, AS1-2-3, SS. R: dans le Tell — | Méd. (incl. M. Brauni GG., M. rugulosa Batt. et M. arabica var. Faurei Maire). Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1424. — M. litoralis Rohde

4 Gousses fortement pubescentes, plus ou moins glanduleuses, à indûment roussâtre à maturité, à aiguillons courts de 1-1,5 mm distants entre eux de 2-3 mm. Stipules laciniées. Pédoncules 1-6 flores, aussi longs que la feuille correspondante — Broussailles, rocailles des montagnes — R: A2, Kl-2. Aurès et Bellezma — J Méd. | — (= M. Gerardi Willk.). Mar Alg Tun Lib Egy

1425. — M. rigidula Desr.

— Gousses glabres ou faiblement hispides à la maturité et, dans ce cas, à pilosité verdâtre. Suture dorsale portant en général des aiguillons courts (2-3 mm) assez rapprochés, ou parfois inermes ............ 5

5 Plante à peu près glabre. Pédoncules à 1-4 fleurs toujours aristés. Gousses toujours glabres. Pédicelle égalant le tube du calice — Broussailles, pâturages — AC: dans le Tell algéro-constantinois — Méd. .

1426. — M. murex Willd.

subsp. heterocarpa (Spach ex Durieu) Jauzein Mar (?) Alg Tun

subsp. murex Mar Alg Tun Lib

— Plante entièrement velue-hispide. Pédoncules à 1-2 fleurs, non aristés. Gousses hispides dans leur jeunesse, en général glabres ou un peu pubescentes à maturité (fig.). Pédicelles plus longs que le tube du calice — Pâturages, rocailles — AC: dans toute l’Algérie — Méd. I (= M. aculeata Gaertn.). Mar Alg Tun

1427. — M. turbinata (L.) Willd. Incl. in M. doliata Carmign.

Medicago SERIE 6

Plantes annuelles. Gousses contournées en hélice, plus ou moins épineu­ses, de moins de 10 mm de diamètre (épines non comprises), à stries non étroitement emboîtées les unes contre les autres, à bord dorsal non élargi en face. Epines en général dressées, linéaires, longues de 3-4 mm.

1 Plante entièrement pubescente et en particulier à folioles veloutées-hispides sur leurs deux faces. Fleurs très petites (3-4 mm), sur un pédoncule aristé assez court. Gousse de 3-4 mm sans les épines, pubescente, à aiguillons très denses, filiformes, dressés — Broussailles, pâturages — C: dans le Tell. AC: AS1-2-3. R: Hl-2 — | Ear.- Méd. I — «Hassaka». Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1428. — M. minima (L.) L.

Medicago minima
Photo: Chatelain

— Plantes glabres ou faiblement hispides ………… 2

2 Suture dorsale des gousses constituée par 4 bourrelets longitudinaux très saillants, chaque épine s’insérant respectivement et alternative- ment sur 2 bourrelets latéraux. Gousses fortement tronquées à leurs 2 extrémités, glabres, larges, sans les épines de 4-5 mm — Pâtura­ges — R: Tell algéro-eonstantinois — I Méd. I — «Nefla», « Aska» — (= M. maculata Willd.). Can Mar Alg Tun lib Egy

1429. — M. arabica (L.) Huds.

— Suture dorsale simple, constituée par un bourrelet unique portant les épines ou par un bourrelet médian bordé de chaque côté par un bourrelet latéral ………… 3

3 Gousses ovoïdes ou sphéroïdales, au moins aussi longues que larges (5-6 X 4-5 mm) sans les épines, à 5-7 tours de spires. Epines de 1,5-3 mm en général crochues au sommet (fig.). Stipules laciniées dans les 2/3 au moins de leur longueur — Pâturages arides — AC: Hl-2, AS1-2-3. SS: dans les montagnes. SO — | Méd. Sah. Sind. «Nefla », «Aska». Mad Can Mau Mar Alg Tun Lib Egy

1430. — M. laciniata (L.) Mill.

Medicago lacinata, Dj. Aïssa
Photo: Medjahdi

— Gousses tronquées à leurs extrémités, bien plus larges que longues. Stipules dentées ou faiblement laciniées ………… 4

4 Suture dorsale lisse, sans sillon longitudinal très apparent (fig.). Gousse à faces lisses ou faiblement réticulées ………… cf. M. italica

— Suture dorsale portant 3 sillons longitudinaux, un médian très saillant et 2 latéraux situés nettement en retrait (fig.). Gousses fortement réticulées-striées, larges de 5-9 mm — Broussailles, pâturages — C: dans le Tell. RR: ailleurs. SS: dans les oasis — | Méd. | — (= M. lappacea Dest. = M. denticulata Boiss. = M. pentacycla DC. = M. terebellum Willd.). Mad Can Mar Alg Tun Lib Eg

1431. — M. hispida Gaertn. Incl. in M. polymorpha L.

M. fischeriana (Ser.) Trautv. [advent. ancien Algerie] Alg(E)

M. radiata L. [ Trigonella radiata (L.) Boiss.] Alg(E)

M. arborea L. [cult. et natural. Afr. N.] Can(N) Mar (N) Alg (N) Tun (N)

M. rotata Boiss. Mar (A)

M.sauvagei Nègre
Pl. presque totalement glabre ou glabrescente, rarement à qq. poils simples sur le calice.Mar*

M. suffruticosa DC.
Plante en coussinet, souche ligneuse épaisse. Grappe de 2-7 fleurs Mar

Psoralea L.

Calice à 5 dents subégales. 10 étamines diadelphes. Ovaire uniovulé. Gousse incluse, ovale-comprimée, monosperme et indéhiscente. Plantes glanduleuses, vivaces, à tiges de consistance ligneuse ou presque. Feuilles trifoliolées longuement pétiolées et stipulées.

-- Fl. Algérie [Battandier & Trabut] 1(2): 265 (1889) -- Fl. Kabylie: 105 (1894) -- Fl. Algérie Tunisie: 108 (1902) -- Fl. Algérie Tunisie: 108 (1914) -- Cat. Pl. Maroc 2: 404 (1932) -- Fl. Eur. 2: 127 (1968) -- Fl. Tunisie [Pottier-Alapetite] 1: 377 (1979) -- Fl. Sahara (ed. 2): 298 (1983) -- Fl. Andaluc. Occ. 2: 189 (1987) -- Fl. Mauritanie: 229 (1991).

1 Inflorescences en capitule dense de 10-15 fleurs. Folioles entières. Plante érigée, haute de 50-150 cm. Fleurs longues de 1 cm au moins, à corolle bleue ou blanche bien plus longue que le calice — Forêts, broussailles — C: dans toute l'Algérie mais surtout dans le Tell — Méd. | — «Adna», «Menitna». Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy (S)

1432. — P. bituminosa L. ≡ Bituminaria bituminosa (L.) C.H. Stirt.

— Inflorescences en grappes allongées à fleurs espacées. Folioles sinuées-crénelées sur les marges. Fleurs de 5-6 mm au plus, à corolle ne dépassant pas le calice ………… 2

2 Folioles grisâtres, lancéolées, la médiane environ 4 fois plus longue que large, ne dépassant pas 2 cm. Grappes florifères très lâches, in­terrompues. Fleurs roses, ne dépassant pas 4 mm — Lits des oueds, bas-fonds argileux — R: SS. AC: SC, SO — ! Trop -Af. | — «Djer- tiat», «Hamma». Mar Alg Lib Egy

1433. — P. plicata Del. Cullen plicatum (Delile) C.H. Stirt.

Cullen plicatum, Maroc
Photo: Chatelain

— Folioles vertes, ovoïdes, la médiane 1 fois et demie plus longue que large, atteignant 3-4 cm. Grappes florifères assez denses, non inter­rompues. Fleurs violet-blanchâtres de 6-7 mm — Argiles humides, berges des oueds — RR: berges du Chelifï — I W. Méd. I — (- P. dentata DC.). Mad Can Mar Alg Tun Lib

1434. — P. americana L. Cullen americanum (L.) Rydb.

Bituminaria L.

1 - Folioles lancéolées à linéaires lancéolées; Fleurs rose-lilas.....1 1' - Folioles elliptiques à lancéolée; fleurs bleu-violet.....2

Bituminaria tunetana C. Brullo, Brullo & al. (2016)
Plante atteignant 50cm, vivace; feuilles trifoliolées à pétiole de 3-12cm, folioles partiellement poilus sur les deux faces, lancéolées à linéires-lancéolées, apex arrondi avec un mucron de 0.5-1.2mm; bractée 5-8mm; corolle rose lilas de 13-14mm long. Tun

Bituminaria bitumosa voir sous Psoralea

Melilotus Adanson (Melilot)

Calice à 5 dents subégales. Corolle caduque. Etamines diadelphes mais souvent pseudo-monadelphes (l’étamine véxillaire étant unie aux autres par son milieu), à filets non dilatés au sommet. Ovaire 2-8 ovulé. Gousse petite, globuleuse, dépassant le calice, apiculée, rugueuse ou striée, à une loge 1-4 sperme.

Plantes herbacées à feuilles trifoliolées dentées. Foliole médiane pétiolulée, les latérales subsessiles. Deux stipules adnées au pétiole. Plantes her­bacées annuelles, rarement vivaces.

-- Fl. Algérie [Battandier & Trabut] 1(2): 222 (1889) -- Fl. Eur. 2: 149 (1968) -- Fl. Tunisie [Pottier-Alapetite] 1: 328 (1979) -- Fl. Libya 86: 215 (1980) -- Fl. Sahara (ed. 2): 296 (1983) -- Fl. Andaluc. Occ. 2: 129 (1987) -- Fl. Iberica 7: 726 (1999) -- Fl. Egypt (Boulos) 1: 277 (1999) -- Fl. Iberica 7: 721 (2000) -- Cat. Pl. Vasc. N. Maroc 1: 354 (2002) -- Trav. Inst. Sci. Univ. Mohammed V, Sér. Bot. 37: 215 (2005) -- Fl. Prat. Maroc 2: 152 (2007) -- Fl. Tunisie (Le Floch & Boulos) ed.2: 251 (2010) --

1 Fleurs blanches, longues de 7-9 mm, en grappe très longue (10-20 cm). Folioles ovales-cunéiformes, grandes (1-3,5 cm), dentées. Gousses plus longues que larges (5-6 X 3,8-4 mm), entourées par le calice persistant, striées transversalement par 10-13 nervures saillantes ondulées. Plante puissante, dressée — Pâturages — R: 01-2 — |End, W.N.A. |. Mar Alg

1435. — M. speciosa Dur.

— Fleurs jaunes ou jaunâtres ………… 2

2 Pédoncules et grappes fructifères bien plus courts que la feuille correspondante. Gousse ovoïde aiguë (5-7 X 3,5-4,5 mm) à faces striées concentriquement par des nervures très serrées (fig). Plante de 10-40 cm, couchée ou ascendante — Prairies humides — AC: dans le Tell — | Méd.| — (= M. messanensis (L.) AIL). Mar Alg Tun Lib Egy

1436. — M. sicula (Turra) Jackson Incl. in M. messanensis (L.) All.

— Pédoncules et grappes fructifères bien plus longs que la feuille correspondante ………… 3

3 Gousses érigées, jamais pendantes, d’abord hispides, puis plus ou moins glabrescentes à maturité. Pédoncule très allongé, plus long que la grappe fructifère. Fleurs de 5-6 mm. Gousse de 3-3,5 x 2,5-3 mm, globuleuse apiculée, à nervures peu nombreuses et peu apparentes, en réseau. Plante de 10-40 cm, ascendante ou dressée — Broussailles arides -— H: AS3: Aurès, Hl, Dj-Amour — I Méd.| Alg Tun

1437. — M. neapolitana Ten.

— Gousses pendantes, toujours glabres. Pédoncules en général bien plus courts que la grappe fructifère .................. 4

4 Fleurs très petites (2-3 mm), ainsi que les gousses (1,5-2,5 x 2 mm). Plante grêle de 10-40 cm, dressée ou ascendante à grappes lâches à folioles cunéiformes lancéolées ou même linéaires supérieurement. Gousse ridée-réticulée (fig.) — Cultures — AC: dans le Tell. R: ailleurs. RR: SS, SC — | Méd. As. | — «Gourt», << Acheb el Ma- leuk» — (= M. parviflora Desf.). Mad (N) Can (N) Mau (A) Mar Alg Tun Lib Egy

1438. — M. indicus (L.) All.

— Fleurs plus grandes (3,5-8 mm) ainsi que les gousses (3,5-6 mm). Grappes fructifères denses ………… 5

5 Gousses striées concentriquement (fig.). Folioles lancéolées 3-6 fois plus longues que larges ………… 6

— Gousses réticulées ou striées transversalement (fig.). Folioles ovales ou cunéiformes, 1-2 fois plus longues que larges ………… 7

6 Etendard plus court que la carène. Fleurs longues de 3-7 mm. Gousse à stries concentriques nombreuses, assez faibles et régulièrement concentriques (fig.) — Pâturages, cultures. Plante très polymorphe — Méd. , — « Nefel», «Kenaba». Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1439. — M. sulcata Desf.

Melilotus sulcatus
Photo:Chatelain

a) Fleurs de 3,5-4 mm. Plante basse à tige épaisse. Pédoncule égalant au plus la demi-longueur de la grappe — C : dans toute l’Algérie. R :SS, SC.

ssp. brachystachys Maire incl. in M. sulcatus

— Fleurs de 5-7 mm. Plante vigoureuse à tige fistuleuse. Pédoncule aussi long que la grappe — C: dans le Tell — (~ M. compacta Salzm. = M. Leiosperma Pomel).Mad Mar Alg Tun Egy

ssp. segetalis (Brot.) Maire ≡ M. segetalis (Brot.) Ser.

— Etendard plus long que la carène. Fleurs longues en général de 8-10 mm (RR: 4-5 mm var. rigida (Pomel) Batt.). Gousse à stries concentriques très marquées peu nombreuses et irrégulières (fig.) — Champs argileux — AC: Bône, Mitidja, Dahra — | S. Méd. «Nefel», «Kessaba». Can(N) Mar Alg Tun

1440. — M. infesta Guss.

7 Stipules incisées-dentées. Fleurs de 7-9 mm. Gousse volumineuse (6-7 X 4-5 mm), ovoïde, globuleuse, irrégulièrement striée transversa­lement, à stries ramifiées anastomosées (fig.) — Broussailles — AC: dans le Tell. RR: ailleurs: Sétif — End. E.N.A. \ — «Aïad»,«Chemane» — (= M. physocarpa Pomel. M. numidica Dur.). Alg Tun

1441. — M. macrocarpa Coss. et Dur.

— Stipules linéaires entières. Fleurs de 4-5 mm. Gousses plus petites (3,5-4 X 2,5-3 mm), apiculées au sommet à 8-10 nervures saillantes flexueuses, non anastomosées (fig.) — Prairies, rocailles humides — R: La Calle, Chaïba, Oran, Dj Mzi — | Méd.| Mad Mar Alg Tun Egy

1442. — M. elegans Salzm.

N.B. — M. alba Medik. a été rencontré adventice à Alger et M. italica (L.) Lamk. à Miliana.

M. officinalis (L.) Pall. Incl. M. arvensis Wallr.] Mar(A) Alg(A) Lib(A)

Trifolium L. (Trèfle, «Nefel », «Fesa»)

Calice tubuleux ou en cloche, à 5 dents, inégales ou subégales. Corolle généralement marcescente, à pétales tous soudés intérieurement ou à éten­dard seul libre. Etamines diadelphes (9 -f 1) ou pseudo-monadelphes (la vexillaire étant parfois unie jusqu’à mi-hauteur), à filets souvent épaissis au sommet. Gousse incluse dans le périanthe marcescent, ovoïde ou oblongue, très petite, droite, indéhiscente ou tardivement déhiscente. Plantes herba­cées. Feuilles trifoliolées, généralement dentées. Deux stipules.

-- Fl. Algérie [Battandier & Trabut] 1(2): 240 (1890) -- Fl. Tunisie [Pottier-Alapetite] 1: 348 (1979) --- Gen. Trifolium: 117 (1984) -- Fl. Andaluc. Occ. 2: 100 (1987) -- Treb. Inst. Bot. Barcelona 12: 113 (1988) -- Anales Jard. Bot. Madrid 53(2): 265-267 (1996) -- Bocconea 8: 130 (1998) -- Fl. Iberica 7: 658 (1999) -- Fl. Egypt (Boulos) 1: 281 (1999) -- Fl. Iberica 7(2): 688 (2000) -- Cat. Pl. Vasc. N. Maroc 1: 340 (2002) -- Trav. Inst. Sci. Univ. Mohammed V, Sér. Bot. 37: 230 (2005) -- Fl. Prat. Maroc 2: 132 (2007) -- Fl. Tunisie (Le Floc'h & Boulos): 236 (2008) -- J. Bot. Soc. Bot. France 46-47: 40 (2009) -- Fl. Tunisie (Le Floc'h & Boulos) ed.2: 258 (2010)

1 Fleurs d’un jaune d’or. Tube du calice à 5 nervures. Capitules petits n’atteignant jamais 1 cm de long ………… Série 1

— Fleurs roses, blanches ou rarement jaunâtres (mais en ce cas capitules grands dépassant toujours 15 mm de long). Tube du calice à 10-20 nervures ………… 2

2 Calice à tube se renflant en vessie après la floraison (fig.) ; fleurs roses ...... Série 2

— Calice accrescent ou non, mais à tube ne se renflant jamais en vessie après la floraison.....3

3 Capitules axillaires 1-4 flore ou rarement 5-7 flore, mais alors s’enfonçant dans le sol après la floraison ………… Série 3

— Capitules pluriflores ne s’enfonçant jamais dans le sol après la floraison............... 4

4 Capitules fructifères allongés, plus de 2 fois plus longs que larges et toujours nettement pédonculés ………… Série 4

— Capitules fructifères globuleux ou ovoïdes, mais aloi’s pas plus de 1 fois et demie plus longs que larges, pédonculés ou non ………… 5

5 Capitules sessiles insérés à la fois à l’aisselle des feuilles caulinaires (parfois sur un axe secondaire très court) et au sommet des tiges. ………… Série 5

— Capitules toujours disposés au sommet des tiges principales et parfois des tiges secondaires, mais, dans ce cas, celles-ci toujours plus ou moins allongées et dépassant 2 cm de long .... 6

6 Capitules sessiles au sommet des tiges et involucrés pas des bractées dilatées (fig.).... Série 6

— Capitules toujours nettement pédonculés. ………… Série 7

Trifolium SERIE 1

Fleurs d’un jaune d’or plus ou moins tachées de brun. Tube calicinal à 5 nervures. Capitules de moins de 1 cm de long.

1 Fleurs disposées par 15-40 en capitule dense, à pédoncule raide. Etendard strié, très élargi, en forme de cuiller et bien plus long que les ailes (fig.). Feuilles pétiolées à foliole médiane nettement pétio­lulée. Style 3-4 fois plus court que la gousse. Plante pubescente de 5-30 cm, dressée ou ascendante — Pâturages, broussailles — CC: dans le Tell. R: ailleurs: AS — | Paléo-temp. | — (= T. agrarium L.). Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1443. — T. campestre Schreb.

Trifolium campester, Ifry
Photo: Medjahdi

— Fleurs disposées par 2-9 en capitule lâche à pédoncules filiformes. Etendard non élargi et à peine plus long que les ailes. Feuilles à folioles toutes sub-sessiles, elles-mêmes très courtement pétiolées. Style 6-7 fois plus court que la gousse. Plante glabre, de 5-25 cm, couchée-difïuse — Prairies humides, dayas — AR: dans le Tell, sauf en Oranie où il est R: ssp. micranthum (Viv.) Maire — I S. Eur.| Can Mar Alg Tun Lib

1444. — T. filiforme L. Incl. in T. micranthum Viv.

Trifolium SERIE 2 Calice à 10-20 nervures, se renflant en vessie après la floraison.

1 Capitule isolé, au sommet de l’axe principal feuillé, volumineux, large lors de la floraison de 2 cm du moins. Calice non bilabié, accrescent en entier, large sur le fruit de 4-5 mm, glabre, fortement réticulé (fig.). Corolle scarieuse, rougeâtre — Forêts, broussailles — AC: dans le Tell — | Méd.| Can mar Alg Tun

1445. — T. spumosum L.

— Capitules axillaires, leur pédoncule nu. Calice bilabié, à partie supérieure seule accrescente sur le fruit, toujours ± hispide ………… 2

2 Plantes annuelles. Capitules florifères ne dépassant pas 1 cm de diamètre ........... 3

— Plantes vivaces. Capitules florifères de 1-2 cm de diamètre ................................ 4

3 Pédoncules fructifères plus courts que la feuille correspondante. Feuilles longuement pétiolées. Fruits globuleux à dents du calice non apparentes, cachées par des poils cotonneux (fig.). Fleurs roses. Tiges couchées, étalées — Pâturages, prairies humides — C: dans le Tell. AR: ailleurs — | Méd. |. Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1446. — T. tomentosum L.

— Pédoncules fructifères bien plus longs que la feuille correspondante. Feuilles brièvement pétiolées, les supérieures sub-sessiles. Fruit oblong-conique; calice à dents du labre allongées bien visibles (fig.) plus ou moins hispide Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1447. — T. resupinatum L.

4 Capitules florifères larges en général de 2-2,5 cm. Fleurs du capitule nettement pédicellées, longues de 8-10 mm, à bractées très petites. Plante à tige au moins à la fin dressée. Fleurs roses — Forêts claires — RR ; Cl : Mt Dira. A2: Bou Zegza, Atlas de Blida, Téniet el Had ; var. Durandoi (Pomel) Gibelli et Belli. — | Méd.| Mar Alg

1448. — T. physodes M. Bieb.

Trifolium physodes, Maroc
Photo: Chatelain

— Capitules florifères ne dépassant pas 1,5 cm de large. Fleurs du capitule très serrées, sessiles, longues de 5-6 mm, à bractées bien visibles. Plante à tige longuement rampante, prostrée. Fleurs roses — Prairies humides — AC ; dans le Tell. R: ailleurs — | Euras- Méd.| Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1449. — T. fragiferum L.

Trifolium SÉRIE 3 Capitules axillaires 1-4 flore, rarement 5-7 flore, mais alors enterrés après l’anthèse.

1 Plante annuelle, dressée, a capitules restant toujours dressés. Corolle 3 fois plus longue que le calice. Fleurs toutes pourvues d’une bractée ovoïde courte plus ou moins laciniée. Inflorescence à 1-2 fleurs. Fleurs blanc-rougeâtre — Dayas — RR: Cl: Mt Dreat; Al: Koléa, 03: Daya, AS1: Mt Ksell: ssp. uniflorum (Munby) Maire — j W. Eur. (= Trigonella ornithopodioides DC.). Mad Mar Alg

1450. — T. melilotus-ornithopodioides L. Incl. in T. ornithopodioides L.

— Plante vivace à tige longuement rampante. Capitules à 2-7 fleurs d’abord dressés puis réfléchis, s’enfonçant souvent sous terre et en­tourés alors par 7-10 calices provenant des fleurs supérieures stériles (fig,). Fleurs blanchâtres — Prairies surtout montagnardes — AC: dans le Tell — | Méd.-Atl. |.

1451. — T. subterraneum L.

subsp. oxaloides Bunge ex Nyman, Can Mar Alg Tun

subsp. subterraneum Mad Can Mar Alg Tun Lib

Trifolium subterraneum
Photo: Hafir

Trifolium SERIE 4

Capitules fructifères allongés, au moins 2 fois plus longs que larges et toujours plus ou moins pédonculés, sans feuilles florales à la base.

1 Folioles ovales-cunéiformes, au plus une fois et demie plus longues que larges. Plante à tige hispide de poils étalés. Stipules à partie libre courte, lancéolée, acuminée. Corolle rosée plus courte que le calice, celui-ci à dents linéaires, hispides, 3 fois plus longues que le tube — Forêts, broussailles — C: Tell algéro-constantinois. R: Tell oranais |Méd.| Mad Can Mar Alg Tun

1452. — T. ligusticum Loisel.

— Folioles linéaires ou lancéolées, au moins 2 fois plus longues que larges ………… 2

2 Calice brièvement pubescent, à tube presque glabre (fig.) ………… 3

— Calice couvert de longs poils donnant au capitule un aspect soyeux-velouté (fig. 1457).... 5

3 Corolle rose, bien plus courte que les dents du calice. Capitules très denses, à pédoncule atteignant 2-7 cm. Portion libre des stipules scarieuse glabre ou faiblement ciliolée à la base — Broussailles, pâturages — I Méd. I — Espèce polymorphe.

1453. — T. phleoides Pourr.

a) Capitules isolés, longuement pédonculés, à pédoncule plus long que la feuille correspondante — AC: dans le Tell. Mar Alg Tun

ssp. Audigieri Fouc. incl. in subsp. phleoides

subsp. willkommii (Chab.) Munoz Rodr. [≡ T. willkommii Chab.] Mar

— Capitules en général géminés, brièvement pédonculés, à pédoncule plus court que la feuille correspondante — R : AS: Aurès, Mts Ksell. 03: Mt. de Tlemcen.

ssp. gemellum (Pour.) Gibelli. ≡ T. gemellum Willd.

T. gemellum subsp. gemellum Mar Alg

T. gemellum Willd. subsp. atlanticum (Ball) Dobignard [ T. atlanticum Ball Mar*

— Corolle blanche dépassant les dents du calice. Capitules lâches, portion libre des stipules ciliée sur tout son pourtour (fig. 1454) ………… 4

4 Dents du calice plus courtes que le tube (fig.). Plante grêle haute de 10-30 cm. Calice long de 5-6 mm — Forêts claires, broussailles — C: K2-K3-C1. RR: ailleurs: Sahel d’Alger, Santa Cruz à Oran — |End. E.N.A. |. Alg Tun

1454. — T. juliani Batt.

— Dents du calice plus longues que le tube. Plante élevée, rameuse, de 30-60 cm. Calice long de 9-12 mm — Pâturages — R: Sahel d’Alger, Mt de Tlemcen — |W. N.A. Can.| Can Mar Alg

1455. — T. isodon Murbeck incl. in T. obscurum Savi

5 Capitules très allongés, atteignant 4-8 cm, isolés au sommet des tiges. Corolle dépassant les dents du calice ou aussi longue qu’elles. Plante raide, dressée, presque glabre, sauf sur les stipules qui sont hérissées en entier de longs poils raides. Folioles étroitement linéai­res. Fleurs roses — Forêts claires — C: dans le Tell, Aurès — I Méd. — «Oundja». Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1456. — T. angustifolium L.

— Capitule ne dépassant pas 2,5 à 3 cm de long. Corolle bien plus courte que les dents du calice (fig.). Plante dressée ou diffuse re­couverte en entier d’un velouté, très rameuse et très florifère. Fleurs blanchâtres ou rosées — Forêts claires, pâturages — CC: dans le Tell. AR ; AS. Aurès — ! Paléo-temp. Mad Can MMar Alg Tun Lib

1457. — T. arvense L.

Trifolium SERIE 5

Capitules sessiles, insérés à la fois latéralement et au sommet des tiges.

1 Capitules involucrés par des stipules scarieuses largement ovales aussi longues que le tube du calice. Plante naine, de 3-8 cm, prostrée, à entre-nœuds très courts. Fleurs blanches — Pâturages argileux — RR: Maison-Carrée, Keddara — | ital.| Alg(E)

1458. — T. congestum Guss.

— Capitules non involucrés par des stipules ………… 2

2 Plantes entièrement glabres ………… 3

— Plantes à tiges, feuilles et calices densément hispides. Plantes de 5-25 cm ………… 4

3 Fleurs blanches. Herbe naine de 2-8 cm, rampante, à entre-nœuds très courts, glabrescente. Capitules pauciflores presque confluents sur les tiges. Calice bien plus long que la corolle — Pâturages humides — R: Tell algéro-constantinois — |Méd. |. Mad Can Mar Alg Tun

1459. — T. suffocatum L.

— Fleurs roses. Plante plus ou moins dressée de 10-30 cm, à entre­nœuds allongés, glabre. Capitules globuleux, multiflores. Calice plus court que la corolle — Pâturages — AC: dans le Tell, RR ailleurs: AS, Aurès — | Méd.-Atl.| Mad Can Mar Alg Tun

1460. — T. glomeratum L.

4 Calice à divisions linéaires lancéolées dressées, jamais étalées divari-quées sur le fruit (fig.). Tige droite et raide. Capitules oblongs, les axillaires peu nombreux, les terminaux en général géminés, inégaux. Stipules brusquement rétrécies en 2 pointes étroites. Plante pubes-cente — Forêts claires — AC: dans le Tell algéro-constantinois. R: en Oranie — | Méd.| Mad Can Mar Alg Tun

1461. — T. bocconei Savi

— Calice fructifère à divisions étalées, divariqués. Tige toujours plus ou moins rampante, flexueuse. Capitules axillaires nombreux ………… 5

5 Fleurs blanches. Calice à tube conique, bien plus court que les dents,celles-ci accrescentes indurées plus ou moins épineuses sur le fruit (fig.). Capitules latéraux toujours sessiles sur l’axe principal. Plante pubescente — Pâturages — C. en Algérie sauf sur les hauts plateaux— | Méd.-Atl |. Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1462. — T. scabrum L.

— Fleurs rosées Calice à tube urcéolé renflé, plus long que les dents, celles-ci non accrescentes sur le fruit (fig.). Capitules latéraux en général situés au sommet d’un axe secondaire court. Plante velue - Pâturages, broussailles — C: dans le Tell. KR: ailleurs: Aurès, Dira. | Méd. |. Mad Can Mar Alg Tun

11463. — T. striatum L.

Trifolium SERIE 6

Capitules sessiles au sommet des tiges et rarement de rameaux secondaires, involucrés par les bractées externes du capitule ou celles des feuilles florales, toujours fortement dilatées.

1 Plante vivace de 10-50 cm à souche épaisse munie de rejets stériles ………… 2

— Plante annuelle à souche grêle, sans rejets stériles ………… 3

2 Fleurs d’un blanc jaunâtre rarement rosées pâles de 16-20 mm en capitule nettement ovoïde. Folioles velues sur les 2 faces. Calice velu, à dent inférieure 2 fois plus longue que les autres, arquée- réfléchie — Forêts des montagnes au-dessus de 1 000 m: Djurdjura, Aurès, Mts du Hodna et de Tlemcen — I Euras.| Mar Alg

1464. — T. ochroleucon L.

— Fleurs rose vif ou rarement blanches de 10-15 mm en capitule glo­buleux. Folioles glabres sur leur face supérieure. Calice velu à dent inférieure à peine plus longue que les autres droites — Forêts, prairies humides — AR: dans le Tell. RR: ailleurs — | Euras.|

1465. — T. pratense L.

subsp. pratense Mad Can Mar Alg Tun

subsp. baeticum (Boiss.) Vicioso Mar

3 Tiges glabres. Pétioles et folioles hispides. Capitules blancs ou blanc -jaunâtre involucrés par les feuilles supérieures dont les stipules sont dilatés (fig.) — Forêts, broussailles. AC: dans le Tell algéro-constan-tinois — R: en Oranie — I Méd.-Eur.| Mar Alg Tun

1466. — T. pallidum Waldst. et Kit.

— Plantes hispides en entier, velues blanchâtres. Capitules involucrés par 2 feuilles opposées dont l’une est réduite aux stipules (fig.) .................... 4

4 Fleurs blanches ne dépassant pas le calice. Capitules larges de 1-1,7 cm. Portion libre des stipules triangulaires-aiguës, longue de 2-3 mm. Plante de 5-15 cm — Forêts, broussailles, pâturages — C: dans le Tell. RR : AS — | Méd.| Mad Can Mar Alg Tun Lib

1467. — T. cherleri L.

Trifolium cherleri
Photo: Medjahdi

— Fleurs purpurines un peu plus longues que le calice. Capitules larges de 2,5 cm environ. Portion libre des stipules atténuée en pointe aiguë, longue de 4-5 mm. Plante de 20-40 cm — Forêts claires, pâturages — RR: Mascara, Ghar-Rouban — |Méd.| Can Mar Alg

1468. — T. hirtum All.

Trifolium SERIE 7

Capitules pédonculés.

1 Plante vivace de 10-40 cm, à tiges longuement rampantes s'enracinant aux nœuds, florifères dans leur partie inférieure. Fleurs blanchâtres de 8-10 mm plus ou moins tachées de brun, réfléchies après l'anthèse, en capitules de 15-20 mm de diamètre. Feuilles toutes longuement pétiolées dressées. Calice glabre. Plante entièrement glabre — Prairies humides — C: dans le Tell. RR: ailleurs; Aurès — | Circurabor. — Trèfle blanc. Mad Can(N) Mar Alg Tun Egy

1469. — T. repens L.

N.B. — T. hybridum L. Plante voisine de la précédente mais à tiges dressées fistuleuses, florifères sur toute leur longueur, a été récoltée une fois dans les prairies marécageuses des environs de Bône. [T. hybridum L. subsp. elegans (Savi) Asch. & Graebn Mar Alg]

— Plantes annuelles ………… 2

2 Capitules très petits (4-8 mm de diamètre) denses, bien plus courts que la feuille axillante, brièvement pédonculés. Folioles ovoïdes, denticulées. Fleurs roses ou blanchâtres non réfléchies. Plante glabre, en général de petite taille 10-30 cm — Marécages, bords des dayas — RR: Blida. AS1: Mt. Ksell — | Eur. |. Mar Alg

1470. — T. parviflorum Ehrh. Incl. in T. retusum L.

— Capitules plus grands dépassant toujours 10 mm de large ………… 3

3 Plantes plus ou moins hispides, à calices en particulier toujours densément pubescents ou hérissés de longs poils raides ………… 4

— Plantes glabres en entier (calices compris) lesquels peuvent être exceptionnellement à dents ciliés ………… 7

4 Feuilles toutes alternes. Plante revêtue en entier d’une pubescence brunâtre. Calice très velu, fortement accrescent, à dents triangulaires s’étalant en étoile sur le fruit. Gorge du calice fermée par un anneau de poils. Fleurs blanc-rosé — Pâturages, broussailles — CC: dans le Tell. RR: ailleurs: Aurès, Bellezma — | Méd.| Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1471. — T. stellatum L.

Trifolium stellatum
Photo: Medjahdi

— Feuilles supérieures (situées immédiatement sous le capitule) opposées. Plantes à tiges glabres ou presque glabres, sans pubescence brunâtre ………… 5

5 Capitules ovoïdes, 1 fois 1/2 plus longs que larges, volumineux, (20-25 X 15-20 mm), courtement pédonculés. Calice à dent inférieure bien plus longue que les autres réfléchies (fig.). Fleurs blanc-rosé. Folioles ovales-lancéolées — Broussailles, forêts — C: dans le Tell. Méd. .

1472. — T. squarrosum L.

subsp. squarrosum Mad Can Mar Alg Tun

subsp. tunetanum (Murb.) Maire Tun*

— Capitules globuleux pas plus longs que larges, plus petits, ne dépassant guère 15 mm de diamètre ………… 6

6 Capitules très longuement pédonculés. Fleurs blanches ou, exceptionnellement, rosées. Calice à dent inférieure un peu plus longue que les autres, à 10 nervures. Feuilles très brièvement hispides. Folioles lancéolées 4-6 fois plus longues que larges — Pâturages humides des montagnes — RR: Cl: Dj. Ouach, Moulas. A2: Mt. Dira, Ouarsenis |Méd.| Mar Alg Lib

1473. — T. leucanthum M.Bieb.

— Capitules brièvement pédonculés paraissant parfois inclus dans les feuilles supérieures qu’ils dépassent à peine. Fleurs rosées. Calice à dents subégales, à 20 nervures. Feuilles hérissées de longs poils raides. Folioles ovoïdes 2-3 fois plus longues que larges — Forêts claires, pâturages — C: dans le Tell — I Méd.| Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1474. — T. lappaceum L.

7 Folioles linéaires-lancéolées, au moins 3 fois plus longues que larges ………… 8

— Folioles ovales ou cunéiformes, moins de 2 fois plus longues que larges ………… 9

8 Folioles à marges fortement dentieulées. Plante peu élevée (fig). Bractées inférieures très grandes, ovales, concrescentes en entier. Fleurs roses, plus longues que le calice; celui-ci largement campanulé à dents sétacées-filiformes (fig.) — Pâturages humides — AR: Tell algéro-constantincis. RR: en Oranie — I Méd.-Atl.| Mar ALg Tun Lib

1475. — T. laevigatum Poiret Incl. in T. strictum L.

— Folioles entières. Plante en général élevée, à bractées terminées en 2 pointes herbacées longues de 1-3 cm. Fleurs blanc-rosé, aussi longues que le calice; celui-ci à dents triangulaires-aiguës, étalées sur le fruit, ciliées (fig.) — Praires humides — C: dans le Tell. RR: ailleurs: Aflou — | Méd.| Mad Can Mar Alg Tun Lib

1476. — T. maritimum Huds Incl in T. squamosum L.

9 Fleurs sur un pédicelle long de 2-6 mm, rose vif (fig.). Capitules grands, 2-3 cm de diamètre. Calice à dents linéaires sétacées, bien plus longues que le tube. Plante à tige longuement rampante-fistuleuse — Prairies humides — AC: dans le Tell algéro-constantinois: ssp. eu-Michelianum Maire — | Méd.| Mar Alg

1477. — T. michelianum Savi

— Fleurs sessiles. Capitules plus petits, larges au plus de 2 cm ………… 10

10 Folioles cunéiformes à portion apicale rectiligne ou même plus ou moins émarginée (fig.). Tiges rampantes, pleines. Fleurs blanches en capitules de 12-15 mm de diamètre, réfléchies après la floraison. Gousses ovoïdes, à 3-4 graines — Pâturages. Forêts claires — C: dans le Tell algéro-constantinois. RR: en Oranie — |Méd.| Mar Alg Tun Lib

1478. — T. nigrescens Viv. subsp. nigrescens

— Folioles ovales-cunéiformes à portion apicale ogivale (fig.). Tiges plus ou moins dressées fistuleuses. Fleurs blanches ou roses en capitules de 15-20 mm de diamètre, non réfléchies après la floraison. Gousse étranglée entre les graines à deux graines — Forêts, pâturages humides — C: dans le Tell, surtout dans la var. Jaminianum (Boiss.) Gib. Et Bel 11 — I Méd.I Mar Mar Alg Tun Lib(N)

1479. — T. isthmocarpum Brot.

T. acutiflorum Murb. [sp. incertaine, eteinte ?] Mar*(E)

T. alexandrinum L. [Medit. orient., natural. Afr. N.] (N) Mar Alg Tun Lib Egy

Trifolium alexandrinum, Haouz
Photo: Dupont

T. cernuum Brot. Mad Mar

T. clypeatum L. [autrefois advent. Algerie] Alg (E)

T. constantinopolitanum Ser. Alg (A)

T. humile Ball Mar*

T. incarnatum L. [SE. Europe & E. Medit., natural. Afr. N.] Mad(N) Mar (N) Alg(N) Egy (N)

T. infamia-ponertii Greuter [Incl. T. angustifolium subsp. intermedium (Gib. & Belli) Arcang.] Mar Alg Tun

T. dubium Sibth. Mad Can Mar Tun

T. miegeanum Maire Mar*

T. montanum L. [absent Afr. N.] subsp. humboldtianum (A. Braun & Asch.) Hossain Mar (?)

T. pannonicum Jacq. [absent Afr. N., cult. ? ] Mar (?)

T. rubens L. [indigenat douteux Afr. N., eteint ?] Alg (E)

T. sylvaticum Loisel. Mar

Trigonella L.

Calice à 5 dents inégales ou subégales. Pétales libres. 10 étamines diadelphes (9-1) ou complètement monadelphes (la vexillaire soudée aux autres par son milieu) ; filets plus ou moins épaissis au sommet. Ovaire pluriovulé, à ovules sur 2 rangs. Gousse linéaire ou oblongue, déhiscente ou non, rostrée. Plantes herbacées à feuilles trifoliolées, à folioles denticulées. Deux stipules. Annuelles.

1 Fleurs solitaires ou rarement géminées, sessiles à l’aisselle des feuilles. Gousses longuement apiculées, plus ou moins arquées ……………………… 2

— Fleurs en ombrelle ou en racème très court, plus ou moins nom­breuses (3-15). Gousses à bec ne dépassant pas 1-3 mm ……………………… 3

2 Gousse allongée, glabrescente, longue de 7-10 cm, progressivement rétrécie en bec long de 3-5 cm. Graines sub-lisses. Fleurs blanchâtres, de 12-15 mm de long. Plante dressée, glabre, haute de 15-50 cm. Fréquemment cultivée et souvent sub-spontanée en Algérie — Méd. — Fenugrec «Holba».(N) Mar Alg Tun Lib Egy

1480. — T. fenum-graecum L.

— Gousse longue de 2-4 cm, brusquement rétrécie en bec de 1-2 cm (fig.). Graines fortement tuberculées. Fleurs blanchâtres, de 8-10 mm de long. Plante plus ou moins prostrée, velue-hispide, en particulier sur la gousse, haute de 5-15 cm au plus — AC: dans toute l’Algérie sauf dans la zone côtière — Méd. Mar Alg Tun

1481. — T. gladiata M.Bieb.

3 Fleurs sur des pédoncules allongés qui en général, dépassent les feuilles et atteignent 1-3 cm sous les fruits. Gousses par 5-8, réfléchies, faiblement arquées de 1-1,5 cm x 2-2,5 mm, à faces fortement réti­culées (fig ). Corolle jaune, 2-3 fois plus longue que le calice — Sable — RR: Tassiîi n’Ajjer. | E. Méd. | «Garat», « Acheub el Melk».Alg Tun Lib Egy

1482. — T. maritima Poir.

— Fleurs en tête sessile ou subsessile à l’aisselle des feuilles ................... 4

4 Gousses dressées, linéaires, arquées, longues de 3-4 cm (fig.) par 3-7 (RR: 2) à Faisselle des feuilles, à valves réticulées. Graines chagrinées. Fleurs jaunes petites (5-7 mm) — C: dans toute l'Algérie sauf dans le Tell littoral algéro-constantinois surtout R: SS. RR: SC: Aoulef — Ibéro-Maur.| Mau(A) Mar Alg Tun Egy

1483. — T. polyceratia L.

— Gousses courtes ne dépassant pas 1,3 cm, en têtes 3-15 flores plus ou moins étalées ....... 5

5 Gousses ovoïdes de 8-12 X 4-7 mm, apiculées au sommet, aplaties, à nervures transversales saillantes nombreuses, dressées hispides {flg.). Inflorescences à 3-6 fleurs jaunes. Plante annuelle à port de Medicago. Tiges érigées très hispides — Pâturages — AR: 01-2. — | Ibéro-Mar. — (rr Medicago ovalis (Boiss.). Urb,). Mar Alg

1484. — T. ovalis Boiss.

Trigonella ovalis
Photo: Medjahdi

— Gousses linéaires, 5 à 6 fois au moins plus longues que larges, glabres au moins à maturité, étalées en étoile ................ 6

6 Gousses pliées en zig-zag (fig.). Graines lisses. Fleurs jaunes. Plante glabrescente à tiges nombreuses, prostrées, rampantes — Bord des oueds — R: AS. AC: SS. SC. SO — | Sah. Sind. Af.| Can Mau Mar Alg Tun Lib Egy

1485. — T. anguina Del.

— Gousses rectilignes, ou plus ou moins incurvées falciformes, mais jamais pliées en zig-zag... 7

7 Plante de la zone méditerranéenne à tiges en général érigées, pubescente. Folioles triangulaires-ovales, plus ou moins aiguës au sommet. Gousses longues de 7-13 X 1-1,5 mm, linéaires striées, à peu près aussi longues que la feuille qui les axille (fig.). Graines tuberculées. Fleurs très petites (4-5 mm), jaunes — AC: dans toute F Algérie — | Méd. |. Can Mar Alg Tun Lib Egy

1486. — T. monspeliaca L.

— Plante des régions sahariennes à tiges prostrées rampantes. Folioles triangulaires, tronquées, dentées, plus ou moins émarginées au sommet, Gousses longues de 5-8 X 1-2 mm, bien plus courtes que la feuille correspondante ……………………… 8

8 Gousses bien plus larges dans leur tiers inférieur, ensuite progressivement rétrécies (fig.). Stipules petites, entières ou faiblement dentées — Lits des oueds, banquettes. — C: SS. SC. SO — | Sah. Iran. Tour.| Can Mau Mar Alg Tun Lib Egy

1487. — T. stellata Forssk.

— Gousses linéaires. Stipules fortement laciniées — Lit des oueds, ban­quettes — R: Tassili n'Ajjer — | End.| Alg*

1488. — T. balachowskyi Leredde

N. B. — T. hamosa L [Incl in T. glabra Thunb. Lib], et T. corniculata L. [T. esculenta Willd. advent. ancien, non confirme Afr. N. Mar (?) Alg (?) ]ont été rencontrées adventices autour d'Alger et T. laciniata L. à Oran. Alg Lib(?) Egy

T. caerulea (L.) Ser. [advent. ancien, Algerie] [ Trifolium caeruleum L.] Alg(E)

T. cretica (L.) Boiss. [advent. ancien Algerie] [ Trifolium creticum L.] Alg(E)

Colutea L. (Baguenaudier, «Gelouta»)

Arbuste de 1-3 m, presque glabre, non épineux. Feuilles imparipennées, à 3-5 paires de folioles ovales. Fleurs jaunes, grandes (2 cm), en petites grappes axillaires 2-8 flore. Calice pubescent 1 à 5 dents, inégales plus courtes que le tube. 10 étamines diadelphes (9-1). Ovaire pluriovulé à ovules sur 2 rangs. Gousses fortement renflées, vésiculeuses de 4-5 X 2-3 cm, pen­dantes, glabres, membraneuses stipitées — Forêts claires — AC: en dehors des zones littorales: A2, Mts de Djelfa, Aurès et Bellezma, Mts de Tlemcen, AS — | Méd. |. Mar Alg Tun

1489. — C. arborescens L. ≡ C. atlantica Browicz

Robinia L. (Robinier)

Arbres atteignant 20 m de haut. Feuilles imparipennées à 4-8 paires de folioles ovoïdes obtuses. Fleurs blanches, grandes (18-20 mm), en grappes de 5-10 cm, odorantes. Calice à 5 dents. 10 étamines diadelphes (9-1), à tube staminal fendu en dessous. Ovaire multiovulé. Gousses de 10 X 2 cm, brunes, obtuses, plates. Stipules se transformant en épines aiguës de 15-20 mm. Plante originaire de l’Amérique du Nord, fréquemment cultivée et utilisée dans les reboisements. (N) Mad Can Mar Alg Lib

1490. — R. pseudoacacia L.

Tephrosia Pers.

Arbuste peu rameux, haut de 30 à 50 cm, à tiges raides glabrescentes. Feuilles 5-7 foliolées, à folioles ovales lancéolées. Inflorescence en grappe très allongée présentant 3-10 fleurs pourprées, éparses, unilatérales, souvent fasciculées par 2-3 à l'aisselle d’une bractée. Calice à 5 segments. 10 étamines diadelphes (9-1). Gousses linéaires aplaties un peu arquées vers le haut —Pâturages désertiques — AR: dans tout le SC au-dessous de 1500 m —Trop. Af. Mau Mar Alg Egy

1491. — T. leptostachya DC. T. purpurea (L.) Pers. subsp. leptostachya (DC.) Brummitt

N. B. — A l’extrême limite méridionale de notre aire existent sans doute 2 ou 3 autres espèces apartenant à ce genre tropical et en particulier: T. purpurea (L.) Pers. très voisine de l’espèce précédente, mais à tige pubescente et T. vicioides A. Rich.[ Incl in T. uniflora Pers. subsp. uniflora Mau Alg ] à fleurs blanches isolées, sessiles à l’aisselle des feuilles.

Anthyllis L. (Anthyllide)

Calice tubuleux, à 5 dents. Pétales longuement onguiculés souvent adnés à la base au tube staminal. Etendard tronqué ou à 2 oreillettes à la base. 10 étamines monadelphes ou diadelphes (9-1). Gousse droite ou arquée, in­cluse ou non dans le calice persistant, indéhiscente ou à déhiscence tardive. Feuilles composées, pennées, trifoliolées, ou unifoliolées. Stipules petites ou nulles. Plantes herbacées ou arbustives.

1 Inflorescence en grappe allongée feuillée (fig.). Arbrisseau de 30-80 cm à rameaux dressés blanchâtres. Fleurs jaunes, de 5-8 mm, à calice très hispide à 5 dents courbes sub-égales. Feuilles florales unifoliolées, les autres en général 3 foliolées — Forêts claires — R: Gouraya de Bougie, littoral entre Cherchell et Ténès, Oran, Mts de Tlemcen —W. Méd.Mar Alg

1492. — A. cytisoides L.

— Inflorescence en capitules terminaux ou en glomérules axillaires sessiles et épars tout le long de la tige ……………………… 2

2 Inflorescences en glomérules axillaires sessiles et pauciflores, épars le long de la tige ……………………… 3

— Inflorescences en capitules terminaux pluriflores ……………………… 4

3 Plante annuelle, prostrée. Calices fortement renflés vesiculeux après l’anthèse, velus. Fleurs jaunâtres (fig.). Feuilles à 3-5 folioles vertes et villeuses, la terminale ovoïde, grande (2-3 X 1-2 cm) — Pâturages — C: dans le Tell. R: ailleurs — I Méd. ! — «Oudna».

1493. — A. tetraphylla L. Tripodion tetraphyllum (L.) Fourr.

subsp. tetraphyllum Mar Alg Tun Lib Egy

subsp. purpureum (Maire & Wilczek) Dobignard Mar*

— Sous-arbrisseau de 20-60 cm à rameaux divariqués. Calices non accrescents, fortement hérissés de poils soyeux. Fleurs blanches ou rosées. Feuilles à 3-5 folioles pubescentes argentées, la terminale lancéolée (1-2 cm X 0,4-0,6 mm) (fig.) — Plante variable — | Ibero- Maur. | (fig.).

1494. — A. sericea Lag. [nom. illeg.] Incl. in A. lagascana Benedi

a) Poils du calice ne dépassant pas 1 mm de long. Etendard bien plus long que les ailes — Steppes d’Alfa — R: H1 : Mts de Djelfa, Sidi Laabed (incl. A. subsimplex Pomel). Mar Alg

ssp. eu-sericea Maire. Incl. in A. lagascana Benedi

— Poils du calice de 3 mm et plus. Etendard pas plus long que les ailles — Pâturages désertiques — C: SS à l’Est du M’Zab. Alg Tun Lib

ssp. Henonia (Coss.) Maire ≡ A. henoniana Coss. ex Batt.

4 Gousse falciforme, de 12-15 mm à rostres allongé-subulé de 5-6 mm et dépassant longuement le calice. Plante annuelle à tige dressée. Fleurs orangées. Calice soyeux. Feuilles inférieures simples, les supé­rieures à 3-5 folioles — Pâturages sablonneux. — R: K2-3, 01 — |Iber.-Maur.| — (— Cornicina hamosa (Desf.) Boiss.). Mar Alg Tun Lib

1495. — A. hamosa Desf. Hymenocarpos hamosus (Desf.) Vis.

— Gousse globuleuse ou ovoïde, incluse dans le calice. Plantes vivaces ou ligneuses.... 5

5 Arbuste ligneux haut de 1-3 mètres à rameaux dressés, entièrement soyeux-pubescent. Feuilles à 5-9 paires de folioles. Fleurs jaune clair. Gousse glabre, acuminée, oblongue — Rochers maritimes — R: K3 de Bône à la Calle — Méd. I — «Chehebas», «Chermitha». Alg Tun Lib(?)

1496. — A. barba-Jovis L.

— Plantes vivaces ou simplement sous-frutescentes à la base ................... 6

6 Feuilles inférieures à 3-5 folioles très inégales (fig.), la médiane bien plus grande; les supérieurs à 5-6 paires de folioles moins inégales. Fleurs jaunes, rougeâtres ou blanches. Gousse ovale, glabre. Plante vivace à tiges entièrement herbacées. Très polymorphe, représentée surtout chez nous par les 2 sous-espèces suivantes — Broussailles, pâturages — | Eur.-Méd.| Vulnéaire «Arq Safir».

1497. — A. vulneraria L.

a) Folioles glabres sur leur face supérieure, la foliole terminale des feuilles basales souvent unique, très grande (8-10 X 3-5 cm) (fig.). CC: dans le Tell. AR: ailleurs. Mar Alg Tun Lib Egy

subsp. maura (G. Beck.) Maire

— Folioles pubescentes sur les 2 faces; foliole terminale des feuilles basales moins grande. R: Oranie et Sud-oranais. Mar Alg

subsp. saharae (Sagorski) Jahand. & Maire

subsp. ajmasiana (Pau) Raynaud & Sauvage Mar*

subsp. fatmae Font Quer Mar*

subsp. fruticans Emb. [ A. vulneraria var. fruticans (Emb.) Maire] Mar*

subsp. gandogeri (Sagorski) Maire [ A. gandogeri Sagorski] Mar

subsp. ifranensis Cullen Mar*

subsp. matris-filiae Emb. & Maire Mar*

subsp. pseudoarundana H. Lindb. [Incl. A. vulneraria subsp. atlantis Emb. & Maire] Mar

— Feuilles toutes semblables, à de folioles égales et nombreuses (6-10 paires) plantes à souche sous frutescente ............... 7

7 Fleurs rose-pourpre. Tiges ligneuses rampantes, gazonnantes. Capi­tules isolés au sommet d’un pédoncule peu élevé naissant de la souche — Rocailles calcaires de hautes montagnes — R: Kl-2: Djurdjura, Talabort et Tackoucht : var. algrica Maire — I Oro-Sud-Eur. | Alg

1498. — A. montana L. subsp. montana

— Fleurs jaunes. Tiges suffrutescentes, dressées-ascendantes. Capitules en général assez nombi’eux sur la tige, terminaux et isolés au sommet de rameaux secondaires, parfois 2-4 plus ou moins superposés au sommet des tiges principales — Rochers calcaires — Monts de Tlem- cen: ssp. eu-polycephala Maire — I Ibero-Mar.| Mar Alg

1499. — A. polycephala Desf.

Anthyllis polycephala, Rif
photo: Rouvière

A. tejedensis Boiss. subsp. tejedensis Mar Alg

A. terniflora (Lag.) Pau [ Genista terniflora Lag.] Mar

Dorycnopsis Boiss.

Dorycnopsis gerardii (L.) Boiss [ Anthyllis gerardii L.] Mar

Emerus Mill.

E. major Mill. subsp. emeroides (Boiss. & Spruner) Soldano & F. Conti [≡ Coronilla emeroides Boiss. & Spruner] Tun(E)

Securigera DC.

S. atlantica Boiss. & Reut. [≡ Coronilla atlantica (Boiss. & Reut.) Boiss.] Alg Tun

S. securidaca (L.) Degen & Dörfl. [≡ Coronilla securidaca L.] Mar Egy

Coronilla L. (Coronille)

Calice à 5 dents subégales. Pétales onguiculés. 10 étamines diadelphes (9-1) à tube staminal fendu dans le haut et à filets plus ou moins dilatés vers le haut. Ovaire pluriovulé. Gousse cylindrique, quadrangulaire ou peu comprimée, droite ou arquée, se divisant en articles oblongs. Feuilles impari­pennées, stipulées. Plantes glabres herbacées ou arbustives.

1 Herbes annuelles ……………………… 2

— Arbrisseaux ou sous-arbrisseaux vivaces ……………………… 4

2 Fleurs rosées ou blanc violacé, en capitules 6-10 flores. Feuilles à 7-10 paires de folioles sub-égales. Gousses linéaires, recourbées à l'apex, à 6-15 articles, longues de 5-12 cm. Plante élevée (30 à 50 cm) — Forêts — AC : Kl-2-3. — R ; Al-2 — |End.| Alg Tun

1500. — C. atlantica Boiss. et Reut ≡Securigera atlantica Boiss. & Reut..

— Fleurs jaunes, en capitules 2-4 flores. Feuilles à 1-9 folioles très inégales. Gousses fortement incurvées ……………………… 3

3 Feuilles supérieures à 3 folioles, la terminale plus ou moins ovoïde et 3 à 4 fois plus grande que les latérales, celles-ci ovales orbiculaires. Rachis foliaire non élargi. Pédoncules en général plus courts que la feuille correspondante — Pâturages, cultures — C: dans toute l'Algérie — | Méd. I — «Redjel el oual» «Gors begra», «Akefa». Mar Alg Tun Lib Egy

1501. — C. scorpioides (L.) W.D.J.Koch

— Feuilles supérieures à 7-9 folioles, la terminale tout au plus 2 fois plus grande que les autres, toutes ovales, sauf les basales qui sont plus ou moins arrondies. Rachis foliaire dilaté. Pédoncule un peu plus long que la feuille correspondante — Sables — R: littoral à l’E de Djidjelli, 01-2-3: ssp. eu-repanda Maire, j Méd.

1502. — C. repanda (Poiret) Guss.

subsp. repanda Mar Alg Tun Lib Egy

subsp. dura (Cav.) Cout. Mar Alg

N. B. — La ssp. dura (Cav.) Maire = Ornithopus durus Cav. qui se différencie par ses feuilles à 4 paires de folioles petites, la terminale à peine plus grande et ses pédoncules 2-3 fois plus longs que la feuille correspondante, a été signalée sans localité précise en Algérie par Munby; elle est à rechercher en Oranie.

4 Arbrisseau à rameaux junciformes striés. Feuilles très espacées, à 2-3 paires de folioles oblongues ou linéaires. Fleurs par 2-6 — Brous­sailles steppes — | Méd. | — «Ayatt», «Zaza».

1503. — C. juncea L.

a) Arbrisseau feuillé. Gousses nettement articulées. Inflorescences sur un pédoncule allongé (5-10 cm) plus long que la feuille correspondante — C: dans le Tell. Mar Alg Tun

ssp. eu-juncea Maire

— Arbrisseau presque aphylle. Gousses à peine articulées. Inflorescences sur un pédoncule court ne dépassant pas 1-2 cm — C: AS à l'W du Hodna. SS: M’Zab. Mar Alg

ssp. pomelii Batt.

— Arbrisseaux ou sous-arbrisseaux non junciformes ……………………… 5

5 Sous-arbrisseaux ne dépassant pas 30 cm, très rameux à la base, prostrés. Folioles petites (4-5 X 2-3 mm), ovales, acuminées à l’apex, plus ou moins charnues. Stipules soudées. Fleurs de 5-7 mm par 5-10 sur un pédoncule 3 à 4 fois plus long que la feuille correspondante — Forêts, broussailles — AC: sauf sur le littoral — | Méd. Eur. |. est-ce descript de lotoides??

1504. C. minima L.

subsp. lotoides (W.D.J. Koch) Nyman Mar Alg Tun

subsp. minima Mar

Arbuste de 50-150 cm, dressés. Folioles plus ou moins cunéiformes, obtuses, émarginées au sommet de 8-12 x 5-7 mm. Stipules libres. Fleurs de 7-10 mm — Forêts, broussailles. Plante très variable — | Méd. | — «Felgi», « Tardjouant».

1505. — C. valentina L.

a) Stipules très petites, linéaires, caduques. Feuilles à 2-3 paires de folio­les — AC: dans le Tell à l’W de Bougie, Aurès. Mad (N) Can (N) Mar Alg Tun Lib

ssp. glauca (L.) Batt.

— Stipules des feuilles supérieures, obovales, orbiculaires, grandes, chlorophylliennes, atteignant de 7 à 15 mm de long ……………………… b

b) Stipules obovales de 4-8 X 3-7 mm — C: dans le Tell. Mar Alg Tun

ssp. pentaphylla (Desf.) Batt.

— Stipules plus larges que longues en général très grandes (10-15 X 15-20 mm) ……………………… c

c) Folioles ne dépassant pas 1 cm de long. Pédoncule 2 fois plus long que la feuille correspondante. Fleurs de 7-10 mm — RR: Sahel d’Alger. Mar Alg Tun

ssp. valentina

— Folioles dépassant 2 cm de long. Pédoncules bien plus longs. Fleurs de longs. Fleurs de 12-13 mm — AC: Kl-2, Al-2, Aurès et Bellezma. Alg*

ssp. speciosa (Uhrova) Greuter & Burdet

C. viminalis Salisb. Can Mar

C. ramosissima (Ball) Ball [≡ C. juncea subsp. ramosissima Ball] Mar

Indigofera L. (Indigotier)

Arbrisseau de 50-150 m. Feuilles à 1-4 paires de folioles ovoïdes argentées, la terminale plus grande. Grappes axillaires, 10-20 flores. Fleurs petites 3-4 mm, jaunâtres ou dorées. Calice à 5 dents. 10 étamines diadelphes (9-1), à tube staminal fendu en dessus. Gousses fortement arquées vers le haut, toruleuses de 8-15 X 3 mm, brunes, plus ou moins soyeuses — Lits des Oueds — R: SS.: dans le Hoggar, çà et là autour de Tamanrasset — | Paléo- trop. I — «Nila» — (= I. argentea L.). Alg Egy

1506. — I. articulata Gouan

N. B. — Le genre Indigofera essentiellement tropical est représenté à l’extrême Sud de nos limites par quelques autres espèces: T. sessiflora DC. [ Mau Alg Egy], I. semitrijuga Forsk, I. arenaria A. Rich en particulier. ces deux derniers sont inclusent dans I. hochstetteri Baker [ Mau Alg Egy]

I. argentea Burm. f., non L. (1771). Mau Mar(?) Alg Lib(T) Egy

Indigofera arrecta Hochst. ex A. Rich. Alg

Lupinus L. (Lupin)

Calice à 2 lèvres, la supérieure bifide ou tripartite, inférieure entière ou tridentée. 10 étamines monadelphes à tube non fendu, à anthères de 2 sortes. Gousse plus ou moins comprimée, rétrécie et plus ou moins cloisonnée entre les graines, oblongue, déhiscente et velue. Plantes poilues dressées, annuelles, à feuilles digitées à 5-9 folioles entières, stipulées et longuement pétiolées.

1 Fleurs jaune d’or, à odeur de violette, verticillées par 6-10 à verticilles bien distincts et distants. Feuilles velues sur les 2 faces. Gousse très large, rougeâtre, à 4-6 graines noires marbrées de blanc. Plante de 20-40 cm, à poils appliquées — Pâturages sablonneux — AC: dans tout le Tell — | Méd. | — «Rebib ed drias». Mad(N) Can(N) Mar(N) Alg Tun

1507. — L. luteus L.

—- Fleurs roses, bleues ou blanches ……………………… 2

2 Feuilles glabres sur leur face supérieure. Plantes à pilosité courte et lâche ……………………… 3

— Feuilles hispides sur leur face supérieure. Plantes revêtues en entier d’une pilosité très dense, brunâtres ……………………… 4

3 Folioles étroitement linéaires lancéolées 7-10 fois plus longs que larges. Fleurs bleues. Graines ovoïdes marbrées ou réticulées — Forêts brous­sailles — C: dans le Tell — I Méd. | — (incl. L. brachystachys Pomel, L. reticulatus Desv. et L. linifolius Roth.) Mad Can(N) Mar Alg(N) Tun Lib Egy

1508. — L. angustifolius L.

— Folioles ovales 2-3 fois plus larges que longues. Fleurs blanches teintées de bleu ou bleu pâle. Graines latéralement très comprimées, blanches et non marbrées — Cultures, prairies — Naturalisé autour d’Alger — ! E. Méd. — «Termes», «Termouss». (A) Mad Can Mar Alg(N) Tun Lib Egy

1509. — L. albus L. subsp. albus

4 Lobe inférieur du calice longuement bifide pas plus long que le lobe supérieur (fig.). Fleurs de 8-15 mm de long, graines lisses — Forêts, broussailles — AC: dans le Tell — | Méd.| Mar Alg Tun Lib

1510. — L. hirsutus L. incl. in L. micranthus Guss.

— Lobe inférieur du calice entier ou très brièvement trifide et 2 fois plus long que le lobe supérieur (fig.). Fleurs grandes (15-25 mm de long). Graines tuberculeuses-scabres, brunes et marbrées de fauve — Lit des oueds désertiques — R.: Tassili n’Ajjer: ssp. tassilicus Maire — | Méd. Sah. |. Mau Mar Alg

1511. — L. pilosus Murr.≡ L. tassilicus Maire

Lupinus tassilicus, Maroc Ms
Photo: Chatelain

N. B. — Cette espèce existe également en Tunisie et au Maroc: ssp. digitatus (Forsk.) Maire incl. in L. cosentinii, et dans le Sahara océanique: ssp. Luthereaui Maire Incl in L. tassilicus Maire— ssp. tassilicus Maire teste. Leredde).

L. cosentinii

N. B. — L. hispanicus Boiss. et Reut. Alg (?) a été indiqué aux environs de Constantine au siècle dernier, il n’y a pas été revu. Cette espèce se placerait dans notre clé auprès de L. pilosus dont il diffère par ses fleurs de petite taille (10-12 mm), violet pâle et non bleues.

L. atlanticus Gladst. Mar*
Plante annuelle de 60cm. tige et pétioles couverts de poils blancs de 2mm de long (se distingue de L. cossentinii qui a des poils de moins de 1mm). Pédicelles 1/3 de la longueur du calice, très épais. Gousses poilues 40-70x15-22mm avec 3-5 graines. Ecologie: anti-atlas 900-1500m. alt.

Lupinus atlanticus
Photo: Dobignard

Hymenocarpos Savi

Herbe annuelle de 10-50 cm, plus ou moins hispide, couchée ou ascendante. Feuilles supérieures imparipennées ou stipulées, sessiles, à 2-4 paires de folioles ovoïdes, foliole impaire bien plus grande. Feuilles inférieures simples. Fleurs jaunes, petites, 2-10 en ombelle sur un pédoncule allongé.

Calice en cloche, à 5 dents linéaires subégales et plus longues que le tube. Carène se terminant en bec. 10 étamines diadelphes (9-1), à filets très épaissis au sommet. Gousse réniforme, de 14-16 mm de diamètre, plane saillante, ailées, spinuleuse sur ses bords (fig.) à 2-3 graines reniformes — Pâturages I — R: Al-Ol: ssp. eu-circinnatus Maire — I Méd. — (= Medicago circinnata L.). Alg Tun Lib Egy

1512. — H. circinnatus (L.) Savi

H. cornicinus (L.) Vis. [≡ Anthyllis cornicina L.] Mar

H. lotoides (L.) Vis. [ ≡ Anthyllis lotoides L.] Mar

Pisum L. (Pois)

Plante glabre, dressée, pouvant atteindre et dépasser 1 m. Feuilles pari- pennées à 1-3 paires de folioles ovales-oblongues plus ou moins dentées, terminés par un vrille. Stipules plus ou moins orbiculaires aussi grandes ou plus grandes que les folioles, dentées-amplexicaules à la base. Fleurs par 1-3, bleuâtres ou blanchâtres, grandes. Calice à 5 dents foliacées et inégales les 2 supérieures plus courtes et plus larges. 10 étamines diadelphes (9-1), à tube tronqué transversalement. Gousses cylindriques, se terminant en bec, polyspermes, glabres Champs, broussailles — Méd. I — «Djelban». Espèce polymorphe.

1513. — P. sativum L.

a) Fleurs par 2-3 sur des pédoncules très longs 15-20 cm. Graines noires ou marbrées — CC: dans le Tell. Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. elatius (Stev.) P. Four. subsp. elatius (M. Bieb.) Asch. & Graebn.

— Fleurs en général isolées sur des pédoncules pas plus longs que les stipules ..... b

b) Graines arrondies, blanchâtres. Fleurs blanches à étendard violacé- Cultivé parfois subspontané. (A) Mad Can Mar Alg Tun Egy

ssp. hortense Neïlr. Incl. in subsp. sativum

— Graines anguleuses. Fleurs bleuâtres plus ou moins lavées de pourpre — Cultivé, parfois subspontané.

ssp. arvense (L.) P. Four. iincl. in subsp. sativum

Lens Tourn. (Lentille, «Adès», «Bersim»)

1 Feuilles supérieures terminées par une vrille ou au moins aristées, à 4-10 paires de folioles. Calice à 5 dents. Etamines diadelphes (9-1) ou monadelphes vers la base. Gousses de 12-15 X 6-8 mm, rhomboïdales et comprimées, à 1-2 graines lenticulaires; glabres. Fleurs de 5-7 mm, blanc bleuâtre, par 1-3 sur un pédoncule aussi long ou plus long que la feuille correspondante. Annuelles — Broussailles, pâturages. Espèce polymorphe — I Méd. |. (C) Mad Can Mar Alg Tun Lib

1514. — L. culinaris Medik.

a) Feuilles toutes terminées par une vrille, stipules entières. — Cultivée parfois subspontanée. (= Lens esculenta Moench).

ssp. esculenta (Moench) Briq. Incl. In L. culinaris Medik.

— Feuilles en général simplement aristées. Stipules dentées — R: çà et là dans toute l'Algérie (= Vicia nigricans Coss. et Germ. = Ervum nigricans M. B. = incl. Ervum villosum Pomel.). Mad Can Mar Alg Tun

ssp. nigricans (M.B.) Thell. ≡ L. nigricans (M. Bieb.) Godr.

— Feuilles supérieures sans vrilles ou arêtes, à 2-3 paires de folioles; gousses de 7-9 X 4 mm. Fleurs isolées (rarement 2) sur un pédoncule plus court que la feuille correspondante — Forêts — AR: Kl-2, Al, 03: Mts de Tlemcen — | Méd. |.Mar Alg

1515. — L. lenticula (Schreb.) Alef. Incl. In L. ervoides (Brign.) Grande

L. lamottei Čzefr. [L. culinaris var. tenorei auct. Afr. N.] Mar Alg

Vicia L. (Vesce, «Djilbans», «Djilbana»)

Calice à 5 dents subégales. Etamines diadelphes (9-1) ou monadelphes vers la base. Gousse de forme variable, comprimée aplatie, déhiscente. Graines globuleuses ou comprimées. Feuiles paripennées à rachis se terminant souvent par une vrille ou une soie; stipulées.

CLE DES SERIES

1 Fleurs sessiles ou subsessiles; isolées, géminées ou en racèmes très courts à l’aisselle des feuilles. Annuelles ……………………… Série 1

— Fleurs isolées ou en grappes, toujours plus ou moins longuement pédonculées (pédoncule de plus de 1 cm) ……………………… 2

2 Fleurs de plus de 10 mm de long et en général bien plus grandes (exceptionnellement de 8-10 mm, mais dans ce cas, plantes vivaces: V. glauca et V. ochroleuca ou en épis très denses: V. fulgens). Pédoncules de l’inflorescence robuste……………………… Série 2

— Fleurs de 4-8 mm. Plantes toujours annuelles, à pédoncules de l’inflorescence filiformes (sauf chez V. Monardi)……………………… Série 3

Vicia SERIE 1

1 Folioles grandes, charnues et glauques, larges au moins de 1,5 cm. Feuilles inférieures à 3 folioles, tiges érigées épaisses ……………………… 2

— Folioles petites, vertes et molles ne dépassant pas 1 cm de large. Feuille inférieure à 3-4 paires de folioles au moins. Vrilles présentes (parfois simples). Tiges grêles, flexueuses ……………………… 3

2 Feuilles pourvues de vrilles. Fleurs d’un pourpre plus ou moins noirâtre sur les ailes, en général par 1-2, grandes (20-22mm). Gousses de 5-6 X 1-1;2 cm, à faces glabres, denticulées-tuberculées sur les su­tures — Broussailles — j Méd. \ — «Bakher». Mad Mar Alg Tun Lib Egy

1516. — V. narbonensis L.

— Feuilles dépourvues de vrilles. Grandes plantes glauques de 30-100 cm, à tiges robustes. Folioles plus ou moins charnues grandes. Fleurs blanchâtres tachées de noir, en racème très court, longues de 2 cm. Gousses très grosses 5-30 X 2-4 cm charnues et pubescentes; ridées et noires à maturité — Cultivé et souvent plus ou moins subspontanée. (P) Mad Can Mar Alg Tun Lib

1517. — V. faba L. (Fève)

3 Etendard fortement velu sur sa face externe ……………………… 4

— Etendard glabre ou portant seulement quelques poils épars sur sa face externe ……………………… 5

4 Fleurs jaunes, isolées ou rarement par 2, subessiles à l’aisselle des feuilles, longues de 14-16 mm. Folioles cunéiformes, émarginées- aristées au sommet, très hispides sur les 2 faces. Tube du calice à peu près glabre. Gousse de 25-30 mm X 8-9, stipitée, hérissée de poils blancs et noirs tuberculés à la base — Forêts, broussailles — RR: BÔne, Oran - j Méd. |.Mar Alg Lib Egy

1518 _ V. hybrida L.

- Fleurs d’un violet pâle ou jaunâtre striées de pourpre, en racème très court à 2-4 fleurs, inséré à l’aisselle des feuilles. Folioles lancéolées apiculées, à pilosité apprimée, glabres sur la face supérieure. Tube du calice très velu. Gousse de 25-30 mm sur 5, stipiyée, pubescente Champs — RR: environs d’Alger et Oran (adventice) — | Eut. Méd.| Mar(A) Alg(A) Lib(E)

1519. — V. pannonica L.

5 Feuilles supérieures à 2-3 ou 4 paires de folioles ……………………… 6

— Feuilles supérieures à 6-8 paires de folioles ……………………… 7

6 Feuilles à 2 paires de folioles (rarement 3) (fig.). Folioles ovoïdes lancéolées glabres, grandes 2-3 X 0,6-1,5 cm. Fleurs rose pourpré, longues de 2 cm, soit isolées et courtement pédicellées, soit par 2-3 sur un pédoncule toujours bien plus court que la feuille correspon­dante. Gousses velues sur les sutures de 25-35 mm sur 7-10, non stipitées. Plante élevée — Prairies — AR: Tell algéro-constantinois Méd. |.Mar Alg Tun

1520. — V. bithynica (L.) L.

— Feuilles à 3-4 paires de folioles ovales, densément pubescentes, petites (6-8 X 2-4 mm). Fleurs toujours isolées sessiles purpurines, longues de 12-15 mm. Gousse glabre de 20-30 mm sur 3, non stipitée. Plante de 5-20 cm de haut — Forêts, broussailles — AR: montagnes au- dessus de 800 m dans toute l’Algérie — |Méd.| Mar Alg

1521. — V. lathyroides L

7 Gousses hérissées en entier de poils dressés tuberculés à la base, de 30-40 X 10-12 mm. Plante mollement hérissée de poils raides dressés, en particulier sur les folioles; celles-ci linéaires-lancéolées, très aiges. Fleurs de 18-20 mm — Forêts claires, pâturages — ! Méd. — «Djelban el Hanech».

1522. — V. lutea L.

a) Fleurs jaunes plus ou moins striées de brun — C: dans le Tell R: ailleurs. Mad Can Mar Alg Tun Lib

ssp eu-lutea Maire

— Fleurs purpurines ou jaunes tachées de pourpre — C: dans le Tell. Mar Alg Tun

ssp. vestita (Boiss.) Rouy.

subsp. cavanillesii (Martinez) Romero Zarco [≡ V. cavanillesii Martinez] Mar

— Gousses glabres ou glabrescentes, à pilosité apprimée, ainsi que toute la plante. Fleurs roses ou violacées ……………………… 8

8 Calice de 5-6 mm de long, à dents supérieures récurvées vers le haut (fig.). Folioles linéaires de 10-20 X 1-3 mm, émarginées-apiculées au sommet. Fleurs violet pâle de 13-15 mm, solitaires. Gousses très apla­ties, de 30-40 X 8-12 mm stipitées — Broussailles — R: Constantine. Al-2, 01-2 — | Méd.| Mad Mar Alg Lib Egy

1523— V. peregrina L.

— Calice de 1 cm à dents rectilignes (fig.). Folioles ovales ou lancéolées variables. Fleurs purpurines à ailes violacées, isolées ou par 2-3 à l’aisselle des feuilles, longues de 20-30 mm. Gousses plus ou moins cylindriques de 40-60 X 6-10 mm, non stipitées — Broussailles, pâtu­rages, prairies. Espèce très polymorphe — Eur-Méd. I — «Nefel», «Djelban», Vesce.

1524.— V. sativa L.

a) Plante portant à sa base des rejets souterrains blanchâtres, grêles, écailleux — AR: Hl-2. AS1-2-3. Cl. Can Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. amphicarpa (L.) Batt. =subsp. amphicarpa (Dorthes) Batt.

— Plante sans rejets souterrains, blanchâtres ……………………… b

b) Fleurs de 20-30 mm en général par 2; graines de 3-5 mm — C: dans le Tell. R : ailleurs.

ssp. obovata Gaudin Incl. in subsp. sativa

— Fleurs de 15-20 mm, en général isolées; graines de 2-3 mm .................. c

c) Plante à folioles nettement pubescentes, gousses brunes — AC: montagnes du Tell,

ssp consobrina (Pomel) Maire incl. in subsp. nigra

— Plante glabrescente; gousses noires ……………………… d

d) Folioles cunéiformes obovales. Feuilles inférieures sans vrilles — RR: dans le Tell. Can Mar Alg Lib Egy

ssp cordata (Hoppe) Batt.

— Folioles linéaires lancéolées. Feuilles toutes terminées en vrille — R: dans le Tell. (P) Mad Can Mar Alg Tun Lib

ssp, angustifolia (L.) Gaudin = subsp. nigra (L.) Ehrh.

subsp. macrocarpa (Moris) Arcang. Mar Alg Tun Lib

Vicia SERIE 2

1 Plante vivace à souche longuement traçante, prostrée, de 10-30 cm entièrement pubescente cendrée. Grappes à 3-8 fleurs rosées. Gousses glabres dè 15-20 X 5-7 mm (fig.) — Rocailles calcaires des hautes montagnes — R: Djurdjura, Aurès et Bellezma — S.W. Méd. Mar Alg

1525. — V. glauca C. Presl.

— Plantes annuelles ou vivaces à souche non traçante et non entièrement pubescentes, cendrées ……………………… 2

2 Fleurs 1-4, longues de 15-18 mm, sur un pédoncule plus court que la feuille correspondante.……………………… 3

— Fleurs en grappes fournies souvent très denses et toujours bien plus longues que la feuille correspondante ……………………… 4

3 Feuilles à 2-3 paires de folioles ovoïdes-lancéolées, grandes (2-3 X 0,6-1,5 cm) (cf. V. bithynica). — Feuilles à 6-8 paires de folioles plus ou moins alternes, bien plus petites et surtout plus étroites. Fleurs d’un violet bleuâtre. Gousses aplaties de 20-40 X 8-12 mm, glabres — Champs, pâturages — Espèce polymorphe — J Méd.

1526. — V. monantha Retz

a) Fleurs de 17-20 mm. Gousses de 35-40 X 10-12 mm — C: dans toute l’Algérie (= B. biflora Desf., = V. monanthos Desf.). Can Mar Alg Tun

ssp. calcarata (Desf.) Maire incl. in subsp. biflora (Desf.) Maire

— Fleurs de 14-16 mm. Gousses de 25-30 X 8 mm — AC: Hl-2. AS1-2-3. Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. cinerea (M.B.) Maire incl. in subsp. monantha

N.B. — V. multifida Wallr. est indiqué en Algérie par diverses flores des pays méditerranéens, sans doute en raison de confusion de synonymies. Cette plante, qui diffère de la précédente par ses stipules inégales, l’une linéaire, l’autre pétiolulée fortement laciniée, ne figure pas dans les herbiers d’Alger.

4 Folioles linéaires 25-40 X 2-2,5 mm, 1 à 4 paires par feuilles (fig.). Plante érigée, dépourvue de vrilles, très glabre. Fleurs blanchâtres à la base et purpurines au sommet, de 17-18 mm, en grappes denses unilatérales, pédonculées, sensiblement de la longueur de la feuille correspondante. Gousses glabrès, de 4-5 X 1 cm atténuées à la base

— Prairies, pâturages — CC: dans tout le Tell — R: Hl-2 — ! W. Méd. | — «Khenecheta» — (= Orobus atropurpureus Desf.). Mar Alg Tun Lib

1527. — V. sicula (Raf.) Guss.

— Folioles ovales ou lancéolées, plus petites, larges au moins de 3,5-4 mm, en général par 6-8 paires au moins sur les feuilles supérieures. Tiges toujours plus ou moins flexueuses, munies de vrilles ……………………… 5

5 Fleurs jaunes, longues de 10-12 mm. Grappes lâches, multiflores, plus courtes que la feuille correspondante. Feuilles plus ou moins hispides. Gousses glabres, luisantes, noirâtres, de 15-25 X 5-6 mm Forêts montagnardes. — Plante polymorphe — | Méd.

1528. — V. ochroleuca Spreng.

a) Fleurs plus ou moins lavées de brunâtre. Dents du calice glabrescentes — RR: Forêts de cèdres et de chênes à feuilles caduques: K2. Alg*

ssp. baborensis (Batt.) Maire subsp. baborensis (Batt. & Trab.) Greuter & Burdet

— Fleurs jaunes en entier. Dents du calice très hispides — AR: mêmes stations A2. Kl-2. Alg*

ssp. atlantica (Pomel) Maire.

— Fleurs au moins en partie violettes, bleuâtres ou purpurines ……………………… 6

6 Fleurs bicolores: blanches à la base et pourprées au sommet, s’épanouissant toutes ensembles, en grappes très denses, unilatérales ……………………… 7

— Fleurs autrement colorées, s’épanouissant généralement progressivement (rarement épanouissement simultané: V. villosa) ……………………… 8

7 Fleurs de 8-10 mm. Grappes très denses à 20-50 fleurs très serrées, très longuement pédonculées. Folioles lancéolées-aiguës plus ou moins hispides sur les marges. Gousses de 20-30 X 10 mm, glabres et lisses. Plante puissante de 1-2 m — Broussailles, prairies humides — RR: Cl: Barrai. Al: Maison-Carrée — | End.| Alg Tun

1529. — V. fulgens Batt.

— Fleurs de 14-16 mm. Grappes de 5-15 fleurs, longuement pédonculées, égalant ou dépassant un peu la feuille correspondante. Folioles obovales, hispides. Gousses de 25-35 X 10 mm, très hirsutes — Pâturages, champs. — Plante de 30-80 cm, polymorphe — I Méd.

1530. — V. benghalensis L.

a) Calice à dents filiformes sub-égales — AC: dans le Tell. Mad Can(N) Mar Alg Tun

ssp. atropurpurea (Desf.) Maire. Incl. in subsp. benghalensis

— Calice à dents inégales, les postérieures très courtes, les autres longuement filiformes — R: Al. 01-2.

ssp. aquitanica (Clavaud) Maire. Incl. in subsp. benghalensis

subsp. heterocalyx (Maire & Weiller) Hormat, Mar Alg

8 Folioles ovales ou ovales-lancéolées, tout au plus 3 à 4 fois plus longues que larges, grandes (20-25 X 8-12 mm). Gousses grandes (4-045 X 5-8 mm) stipitées et glabres. Fleurs claires, blanches lavées de violet pâle. Plante très élevée atteignant 2 à 3 m, très glabre — Broussailles — AC: dans le Tell — | Italo-Alg.| Mar Alg Tun

1531. — V. altissima Desf.

— Folioles linéaires-lancéolées, 5-8 fois plus longues que larges. Gousses ne dépassant pas 35 mm de long. Fleurs violettes ou purpurines…………….9

9 Inflorescences très florifères, allongées, bien plus longues que la feuille correspondante, 20-40 flores. Fleurs violet pourpre ou bleuâtres, longues de 14-18 mm, nutantes. Gousses brunes et lisses de 30-40 X 6-7 mm — Forêts montagneuses — R: A2. 02-3 — | Euras. .

1532. — V. tenuifolia Roth.

subsp. tenuifolia Mar Alg

subsp. villosa (Batt.) Greuter Mar Alg

subsp. delmasii (Emb. & Maire) Dobignard Mar*

— Inflorescences courtes, à 5-15 fleurs plus ou moins longuement pédonculées. Fleurs violettes ……………………… 10

10 Fleurs de 18-20 mm. Etendard à limbe aussi long que l’onglet. Grappes pauciflores, lâches â fleurs s’épanouissant progressivement. Gousses progressivement rétrécies à la base, longues de 30-35 mm (fig.) — Forêts montagneuses — AC: dans le Tell, Aurès, Mts du Hodna — | Méd.|Mar Alg Tun

1533. — V. onobrychioides L.

— Fleurs de 12-16 mm. Etendard à limbe bien plus court que l’onglet. Grappes denses, 10-20 flores s'épanouissant en même temps. Gousses brusquement rétrécies à la base, longues de 25-28 mm (fig.) — Broussailles, forêts — I Eur. Méd. J — Espèce polymorphe.

1534. — V. villosa Roth.

a) Gousses larges de 5-6 mm. Fleurs bicolores bleu violet à ailes jaunâtres — RR: K3. Can Mar Alg Tun

ssp. pseudocracca (Berthol.) Rouy.

— Gousses larges de 8-12 mm. Fleurs violettes — C: dans le Tell (V. varia Host.). Can Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. dasycarpa (Ten.) Cavil. Incl. in subsp. varia (Host) Corb.

subsp. eriocarpa (Hausskn.) P.W. Ball [≡ V. varia var. eriocarpa Hausskn.] Alg

subsp. garbiensis (Font Quer & Pau) Maire Mar*

Vicia SERIE 3

1 Inflorescences en grappes allongées et 6-12 flores. Fleurs de 7-8 mm……………………… 2

— Inflorescences pauciflores à 2-4 fleurs. Fleurs ne dépassant pas 7 mm.……………………… 3

2 Gousses de 20-22 X 8-10 mm, à 2 graines grosses et brunes, glabres. Fleurs bleu pâle en grappes lâches — Broussailles, pâturages — AR: 01-2, A2: Zaccars — J Ibéro-Mar. | — (incl. V. lagopus Pomel, = V. erviformis Boiss.).Mar Alg

1535. — V. vicioides (Desf.) Cout.

— Gousses fauves, plates de 25-40 X 10-15 mm, glabres, à 3-4 graines noires veloutées (fig.). Fleurs purpurines plus ou moins lavées de violet ou bleuâtres en grappes assez denses. Stipules dimorphes, une entière et l'autre 2-3 lobée — Broussailles, pâturages — AR: dans tout le Tell littoral, Ouarsenis — | Méd.| AlgTun

1536. —V. monardii Boiss. & Reut.

3 Gousses à 1-2 graines ……………………… 4

— Gousses à 3-6 graines ……………………… 5

4 Gousses petites de 7-10 X 3-4 mm (fig.), velues, noircissant à maturité. Style glabre au sommet. Fleurs blanc-bleuâtre, de 3-5 mm. Plante velue. Feuilles à vrilles rameuses — Broussailles, forêts clai­res — AR: 01-2-3. Al-2 — | N. Trop.| Mad Can Mar Alg Tun Egy

1537. — V. hirsuta (L.) S.F. Gray

— Gousses plus grandes (12-20 x 6-7 mm), jaunâtres ou brunâtres à maturité, glabres (fig.). Style barbu à l'apex. Fleurs bleuâtres de 4-5 mm. Plante glabrescente. Feuilles à vrilles rameuses — Brous­sailles, pâturages — CC: dans tout le Tell. RR: ailleurs: Aurès — | W. Méd. | Mad Can Mar Alg Tun

1538. — V. disperma DC.

5 Feuilles toutes dépourvues de vrilles. Gousses cylindriques de 15-20 X 4-5 mm, toruleuses, fortement saillantes au niveau des graines (fig.). Fleurs rosées, par 2-3, longues de 6-7 mm sur un pédoncule court — Cultivée çà et là. parfois subspontanée dans le Tell littoral |Méd. |(A,N) Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1539. — V. ervilia (L.) Willd

— Feuilles (au moins les supérieures) terminées en vrilles. Gousses plus ou moins aplaties, jamais toruleuses................... 6

6 Gousses grandes (25-30 X 8-10 mm), réticulées (fig.). Fleurs blan­ches, longues de 6-7 mm, par 3-6 sur un pédoncule plus court que la feuille correspondante. Feuilles supérieures à 8-9 paires de folioles — Broussailles, pâturages — AC: Tell littoral, surtout oranais —|Méd.| Mar Alg Tun

1540. — V. leucantha Biv.

— Gousses bien plus petites (8-12 X 3-4 mm), lisses (fig.). Fleurs bleu-pâle, longues de 3-4 mm, sur un pédoncule en général plus long que la feuille correspondante — Broussailles, pâturages. Espèce polymor­phe — I Méd. | — (= Ervum tetraspermum L.). Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1541. — V. tetrasperma (L.) Schreb

a) Pédoncules florifères aristés — CC: dans le Tell (= Ervum gracile DC).Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. gracilis Hook. Incl. in V. parviflora Cav.

— Pédoncules florifères non aristés ……………………… b

b) Dents du calice lancéolées, acuminées, plus longues que le tube — AC: Tell littoral surtout oranais (= Ervum pubescens DC.). Mad Can Mar Alg Tun Lib

ssp. pubescens (DC.) Asch et Gr. ≡ V. pubescens (DC.) Link

— Dents du calice triangulaires, plus courtes que le tube — AC: dans le Tell.

ssp. tetrasperma Moench. Incl. in V. tetrasperma (L.) Schreb.

V. cedretorum Font Quer Mar*

V. fairchildiana Maire Mar*

V. lecomtei Humbert & Maire Mar*

V. murbeckii Maire Mar*

V. raynaudii Coulot & Dobignard Mar*

Lathyrus (Tourn.) L. (Gesse)

Calice à 5 dents égales ou inégales. Etendard orbiculaire. Etamines diadelphes ou monadelphes, à tube tronqué transversalement. Gousse saillante, déhiscente, comprimée, oblongue ou linéaire, atténuée en bec oblique, stipitée ou non. Graines variables. Feuilles (au moins les supérieures) paripennées, à pétiole cylindrique ou anguleux ou élargi en phyllode. Folioles tou­tes herbacées ou plus ou moins transformées en vrilles ou en soies. Stipules foliacées ou non se prolongeant en pointe à la base.

CLE DES SERIES

1 Fleurs jaunes ……………………… Série 1

— Fleurs non jaunes ……………………… 2

2 Plantes ayant à la fois des fleurs très grandes (18-30 mm) et des feuilles à 2-4 folioles et pourvues de vrilles ……………………… Série 2

— Plantes ne présentant pas à la fois ces caractères ……………………… 3

3 Feuilles toutes à 1-2 folioles ……………………… Série 3

— Feuilles, au moins en partie, à 4-8 paires de folioles………………… Série 4

Lathyrus SERIE 1

1 Feuilles réduites à une vrille, remplacées par 2 grandes stipules ovales, sagittées à la base, glabres. Fleurs de 8-10 mm par 1-2 sur des pédoncules assez courts (fig.). Gousses planes glabres de 20-30 X 6-7 mm — Prairies, broussailles — CC: dans le Tell. R: ailleurs: Aurès, Mts du Hodna — j Méd.-Euras. I — «Hamam el bourdj». Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1542. — L. aphaca L.

— Feuilles à folioles développées ……………………… 2

2 Feuilles longuement décurrentes sur la tige, les inférieures à 1 foliole ovale-oblongue, les supérieures à 2-4 folioles lancéolées insérées sur un rachis ailé (fig.). Fleurs de 16-20 mm en général isolées, assez brièvement pédonculées. Gousses de 40-50 X 12-15 mm, glabres pourvues sur le dos de 2 ailes membraneuses étroites — Cultures — CC: dans toute l’Algérie. — Méd. — «Latila», «Garjola» (incl. L. ochroides Chab.). Mad Can Mar Alg Tun Lib

1543. — L. ochrus (L.) DC.

— Feuilles sessiles à 1 paire de folioles linéaires-lancéolées, longues, de 5-10 cm, glabres (fig.). Fleurs de 11-15 mm, disposées 1-3, assez brièvement pédonculées. Gousses glabres de 50-60 X 10 mm, non ailées sur le dos, veinées sur les faces — Champs, pâturages — AR: Tell Algéro-Constantinois — | Méd.|Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1544. — L. annuus L.

Lathyrus SÉRIE 2

1 Plante basse de 15-30 cm au plus, grêle. Fleurs saumon, de 18-22 mm, toujours isolées sur un pédoncule très grêle, de 2-4 cm, et à peine plus longs que la feuille correspondante. Feuilles à 2, rarement 4 folioles, lancéolées aiguës, 30-40 X 6-8 mm, glabres — Champs à Saoula près d’Alger d’oxi elle a disparu, semble-t-il — I Adv. —| End.|. Alg (P)

1545. — L. allardii Batt.

— Plantes puissantes, élevées. Fleurs généralement par 2-4, rarement isolées sur des pédoncules robustes bien plus longs que la feuille correspondante, grandes de 22-27 mm .................... 2

2 Plantes velues hispides de 60-120 cm. Feuilles en général à 2 folio­ les ovales-oblongues. Fleurs de couleurs variées, odorantes. Gousses hérissées — Cultivé et parfois subspontané — «Hanan» ou «allai» Pois de senteur. (C) Can Mar Alg Tun Lib

1546. — L. odoratus L.

— Plante glabre, grimpante, atteignant 1,5-2 m. Feuilles à 2 ou 4 folioles ovales-lancéolées. Fleurs rouges de 25-30 mm. Gousses de 10­11 X 1-1,3 cm, réticulées, glabres — Broussailles, ravins humides — AC: Al. R : ailleurs: Djurdjura. Forêt de M’Sila à Oran — | W. Méd. I — Parfois cultivé — «Djilban el Ghaba». Mad Can Mar Alg Tun(?)

1547. — L. tingitanus L.

Lathyrus SERIE 3

1 Feuilles unifoliolées, simples, linéaires-lancéolées, de 5-15 x 0,8-1 cm, sans vrilles (fig.). Fleurs rougeâtres, de 10-12 mm, disposées sur des pédoncules filiformes plus courts que la feuille. Gousses linéaires de 40-60 X 4-5 mm, glabrescentes — Broussailles, pâturages arides — R: Aurès, Mts du Hodna, Aumaie. AS1, Mts de Tlemcen —| Méd. I. Mar Alg Tun

1548. — L. nissolia L.

— Feuilles toutes à 2 folioles avec ou sans vrilles ……………………… 2

2 Gousses fortement velues-hispides de poils hérissés et tuberculés à la base, de 30-40 X 7-8 mm. Fleurs de 8-12 mm roses puis bleu violacé, 1-3 sur un pédoncule filiforme 3-4 fois plus long que la feuille correspondante. Vrilles rameuses — Marécages — AR: Kl-2-3, Mi- tikdja — | Méd.|Mar Alg Tun Egy

1549. — L. hirsutus L.

— Gousses glabres ……………………… 3

3 Pédoncules floraux terminés par une longue pointe de 2-3 cm au moins (fig.).......... 4

— Pédoncules floraux dépourvus de prolongement ou à prolongement très court (2-3 mm) et rapidement caduc……………………… 5

4 Pédoncules de 0,5-1,5 cm, ne dépassant pas en général la longueur du pétiole de la feuille correspondante, même à maturité (fig.). Fleurs d’un rouge brique, de 8-10 mm. Gousses fortement striées et bosse­lées. Feuilles à folioles linéaires de 20-50 X 2-5 mm et munies ou non de vrilles — Broussailles, forêts — C: dans le Tell — | Méd.| Mad Can Mar Alg Tun Egy

1550. — L. sphaericus Retz

— Pédoncules très longs (4-8 cm), dépassant fortement la feuille correspondante (fig.). Fleurs rouge-bleuâtre, de 7-8 mm. Gousses linéaires, lisses. Feuilles toujours pourvues de vrilles — Indiqué en Algérie sans localité précise — I Méd.| Can Mar Alg

1551. L. angulatus L.

5 Fleurs et gousses isolées, sessiles ou subsessiles à l’aisselle des feuilles, à pédoncule non aristé. Fleurs lilacines de 5-6 mm. Feuilles à vrilles nulles ou réduites à une arête courte. Gousses de 35-50 x 3-4 mm, généralement pubescentes — Champs — RR: Alger, Grande Kabylie — | Méd. |. Alg

1552. — L. inconspicuus L.

— Fleurs et gousses pédonculées, à pédoncule dépassant toujours 2 mm et en général bien plus long ……………………… 6

6 Tiges non ou à peine ailées. Folioles étroitement linéaires, ne dépassant pas 1-1,5 mm ……………………… 7

— Tiges fortement ailées. Folioles lancéolées, larges au moins de 3,5­4 mm ……………………… 8

7 Fleurs violacées. Gousses non stipitées de 28-32 X 8-9 mm, rectilignes (fig.). Graines marbrées et globuleuses. Calice long de 7-8 mm à dents 2 fois plus longues que le tube — Rocailles — RR: El Kantara — | End. S.E. Alg. Tun.| Alg Tun

1553. — L. numidicus Batt.

— Fleurs rouge brique ou purpurines. Gousses stipitées, de 30-40 x 10-13 mm. Calice long de 5 mm à dents sensiblement aussi longues que le tube. Graines tuberculeuses — Pâturages — R: çà et là dans le Tell — |Méd.| Can Mar Alg Tun Lib Egy

1554. — L. setifolius L.

N.B. — L. brachyodon Murbeck spécial à la région d’Aïn Draham en Tunisie existe sans doute dans nos limites. Il diffère de cette espèce en particulier par ses folioles largement ovales de 15-25 X 5-8 mm.

8 Pédoncule portant 4-12 fleurs très grandes (20-25 mm), d’un rose très vif; très long et dépassant toujours la feuille correspondante. Gousses de 60-90 X 7-9 mm. Plantes vivaces, élevées, à tiges grim­pantes de 1-2 m — Broussailles, forêts, pâturages — CC: dans tout le Tell et sur les montagnes. R: ailleurs — Méd, | — Pois vivace, «Khoud el farès» — (incl. L. ensifolius Bad. et L. sylvestris auct. alg. non L.).

1555. — L. latifolius L.

subsp. algericus (Ginzb.) Dobignard [≡ L. algericus Ginzb.] Mar Alg Tun

subsp. latifolius Mar(P) Alg(P) Tun(P)

— Pédoncules à 1-2 (rarement 3) fleurs longues de 12 mm au plus. Gousses bien plus courtes. Plantes moins élevées ……………………… 9

9 Gousses 4-5 fois plus longues que larges de 35-45 X 5-9 mm, rebordées mais non ailées sur le bord supérieur (fig.). Fleurs rouges, de 1 cm de long, 1 fois plus longues que le calice. Graines de 4-5 mm Champs, broussailles — CC: dans le Tell — R: ailleurs — f Méd.— «Djelban Bou Keroun». Can(N) Mar Alg Tun Lib

1556. — L. cicera L.

— Gousses tout au plus 2 fois plus longues que larges, munies sur le bord supérieur de 2 ailes plus ou moins denticulées ……………………… 10

10 Fleurs d’un pourpre sanguin. Gousses larges de 7-8 mm, à ailes foliacées ondulées et larges de 3-4 mm. Plante portant à sa base des tiges souterraines blanchâtres donnant naissance à des fleurs et des gousses de petite taille — Pâturages, broussailles — R: çà et là dans tout le Tell: Sahel d’Alger, Ben Chicao, Tlemcen: ssp. tetrapterus (Pomel) Maire — | Méd. I. Mar Alg

1557. — L. quadrimarginatus Chamb. et Bor. Incl. in L. amphicarpos L.

— Fleurs roses, bleues ou blanches. Gousses, larges de 12-14 mm à ailes étroites (1-1,5 mm) (fig.). Plante dépourvue de tiges souterrai­nes — Cultivée dans l’Algérie. Rarement subspontanée — j E. Méd. | — Jarosse, Pois carré, Gesse commune, «Adjilbane». (C,A) Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1558. — L. sativus L.

Lathyrus SÉRIE 4

1 Feuilles pourvues de vrilles, les supérieures à 2-4 paires de folioles et à pétiole élargi en forme de limbe (fig.). Fleurs de 15-18 mm, par 1-2 (rarement 3) sur des pédoncules robustes dépassant la feuille correspondante. Gousses de 50-70 X 10-12 mm, glabres, réticulées — Broussailles, pâturages. Plante polymorphe — I Méd.|. Mad Can Mar Alg Tun Lib

1559. — L. articulatus L. incl. in L. clymenum L.

a) Etendard violacé ou purpurin, mucronulé au sommet, ailes et carène bleues ou lilacées — RR: Philippeville.

ssp. Clymenum (Bris.) Maire ≡ L. clymenum L.

— Etendard pourpre émarginé au sommet, ailes et carène blanches ou rosées — CC: dans toute l’Algérie mais surtout dans le Tell.

ssp. typicus (Fiori) Maire. Incl. in L. clymenum L.

— Feuilles dépourvues de vrilles, simplement plus ou moins aristées. Fleurs par 3-12 en grappes longuement pédonculées (rarement iso­lées: L. saxatilis). (Orobus L.) ……………………… 2

2 Feuilles dimorphes, les inférieures à 2-3 paires de folioles ovales, les supérieures à 1-2 paires de folioles linéaires. Fleurs solitaires, très brièvement pédonculées, bleu-pâle, longues de 6-7 mm. Gousses fau­ves et glabres de 20-25 x 5-6 mm — Rocailles — RR: Al: Che- noua. AS3: El Kantara — | Méd. — (= L. ciliatus Guss.). Alg Lib

1560. — L. saxatilis (Vent.) Vis.

— Feuilles toutes semblables à 2-4 paires de folioles ovales lancéolées. Fleurs en grappes, longuement pédonculées. Plantes à tiges dressées, raides ....................................... 3

3 Folioles arrondies au sommet, pas plus de une fois et demi plus longues que larges de 1,5-2 X 0,8-1,2 cm, noircissant à la dessication. Fleurs pourpre brunâtre devenant ensuite bleu violacé de 10-12 mm, par 4-8 sur un pédoncule bien plus long que la feuille. Gousses de 50-55 X 5-6 mm — Forêts de Cèdres et de Chêne zéens — R: Kl-2 — I Eur.| Mar Alg Tun

1561. — L. niger (L.) Bernh.

— Folioles linéaires-laneéolées, 4-5 fois plus longues que larges, aiguës, ne noircissant pas à la dessication.............................. 4

4 Fleurs purpurines de 20-22 mm de long. Tiges quadrangulaires, non ailées. Stipules longues de 1,5-2 cm, étroites, subulées. Gousses fauves de 50-60 mm de long — Forêts de montagnes — RR: Chênaies du Dj. Touggour dans le Bellezma — |S. Eur. | — ssp. numidicus Maire — (= L. canescens Godr. et Gr.). Mar Alg

1562. — L. filiformis (Lam.) J. Gay

— Fleurs violacées puis bleuâtres, longues de 10-15 mm. Tiges quadrangulaires, ailées. Stipules longues de 1 cm, larges, brusquement rétrécies au sommet. Gousses noires, de 35-45 mm. Plante à souche stolonifère et tubéreuse — Forêts — RR: Terni, près de Tlemcen — Eur. | — (= L. macrorrhizus Wimm). Alg(E)

1563. — L. montanus (L.) Bernh. Incl. in L. linifolius (Reichard) Bassler

L. gorgonii Parl. [Incl. L. pseudocicera Pamp.] Alg (E) Lib Egy

L. tuberosus L Alg(E)

Lathyrus brachyodon Murb. Tun

Lathyrus du Maroc:

L. fissus Ball Mar*

L. pratensis L. Mar

L. pulcher J. Gay [Incl. L. tremolsianus Pau] Mar

L. zalaghensis Andr. Mar*

Biserrula L.

Herbe annuelle lâchement hispide, haute de 10-50 cm. Feuilles à 7-15 paires de folioles. Stipules lancéolées. Fleurs petites, blanc-bleuâtre, 3-10 en grappe dense brièvement pédonculée. Calice en cloche, à 5 dents égales et égalant le tube. Etamines diadelphes (9-1). Gousses de 15-30 x 6-8 mm, linéaires, réfléchies aplaties et présentant sur les marges une rangée de dents aiguës (fig.), indéhiscentes et à 2 loges — Broussailles, pâturages — AR: dans le Tell algérien — | Méd.| Mad Can Mar Alg Tun Lib

1564. — B. Pelecinus L. ≡ Astragalus pelecinus (L.) Barneby

Cicer L. (Pois chiche)

Plante annuelle de 20-40 cm, velue-glanduleuse. Feuilles à 6-8 paires de folioles crênelées-dentées. Stipules incisées-dentées. Fleurs isolées sur des pédoncules courts, bleuâtres, à corolle dépassant à peine le calice (7-9 mm). Calice à 5 dents égales, plus longues que le tube. Etamines diadelphes (9-1). Gousses globuleuses ovoïdes, renflées, jaunâtres-papyracées, contenant 2 graines velues — ! Méd. I — Cultivé et parfois plus ou moins subspontané — «Hammous». (C) Mad Can Mau Mar Alg Tun Lib Egy

1565. — C. arietinum L.

C. atlanticum Maire Mar*

Hippocrepis L.

Calice à 5 dents subégales ou les 2 supérieures soudées jusqu’au mi­lieu. Pétales onguiculés. Carène se terminant en bec acuminé. Etamines diadelphes (9-1), à filets alternativement dilatés au sommet et à tube fendu en dessus. Gousse souvent courbée ou subenroulée, à bord dorsal excavé à chaque graine, divisée en articles, monospermes courbés en fer à cheval et se séparant transversalement. Feuilles imparipennées, à folioles entières. Stipules foliacées ou membraneuses.

1 Plante vivace à souche ligneuse rampante plus ou moins ramifiée. Tiges scabres (10 cm environ), revêtues de poils appliqués, peu élevées. Fleurs par 3-8, jaunes ou jaunâtres, lavées de violet, longues de 8-12 mm. Calice hispide. Gousses presque droites, scabres, à parties seminifères très arquées et ailes très larges (fig.) *— Broussailles, pâturages — C: sauf dans les régions côtières. R: SS: région de Colomb Béchar — Ibéro-Maur. — (incl. H. atlantica Ball). Mar Alg

1566. — H. scabra DC. ≡ H. atlantica Ball

Hippocrepis atlantica
Photo: Chatelain

— Plantes annuelles à tiges herbacées. Fleurs jaunes ou blanchâtres ……………………… 2

2 Fleurs et gousses solitaires, très rarement par 2, sur un pédoncule nul ou très court (1-3 mm) à l’aisselle des feuilles. Plante glabre. Gousses seulement un peu arquées, glabres (fig.) de 20-40 mm — Broussailles, pâturages — C: dans le Tell: ssp. Linnaeana Maire —I Méd. |. Mar Alg Tun Lib

1567. — H. unisiliquosa L. Incl. in H. biflora Spreng.

— Inflorescences à 2-6 fleurs sur des pédoncules allongés dépassant en général la feuille correspondante ……………………… 3

3 Gousses contournées en spirale à 1-2 tours et à articles prolongés en ailes cornues linéaires, papilleuses ou glabres (fig.) — Steppes, rocailles — AC: Hl-2, AS. SS — | Sah. Sind.| Mar Alg Tun Lib Egy

1568. — H. bicontorta Lois. Incl. in H. areolata Desv.

— Gousses droites ou arquées, à ailes saillantes mais non cornues ............ 4

4 Fleurs longues de 15-18 mm, Calice à tube allongé de 3,5-5,5 X 5-6 mm, glabre en général — Pâturages sablonneux — RR: indiqué à Valmy près d’Oran par Munby: ssp. eu-Salzmannii Maire — | Ibéro- Maur. I. Can Mar Alg(?)

1569. — H. salzmannii Boiss. et Reut.

— Fleurs ne dépassant pas 10 mm. Calice à tube très court (1-2 mm au plus).......... 5

5 Fleurs de 5-7 mm. Gousses larges de 2-4 mm, en général glabres ou à peine scabres sur les graines (fig.) — Broussailles, pâturages — Plante très polymorphe — I Méd. I — «Menadjel». Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1570. — H. multisiliquosa L.

a) Gousses portant les sinus sur le bord convexe, à peu près glabres — C: Tell, AS et SS.

ssp. confusa Pau. incl. in H. multisiliquosa

— Gousses portant les sinus sur le bord concave, plus ou moins papilleuse sur les graines .......... b

b) Fleurs d’un jaune vif. Gousses larges de 3-4 mm — C: dans toute l’Algérie. Mar Alg Tun Lib

ssp. ciliata (Willd) Maire. ≡ H. ciliata Willd.

— Fleurs blanchâtres ou jaune pâle plus ou moins striées de violet. Gousses larges de 2,5 mm — AC: SS-SC et SO. Can Mau Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. constricta (Kunze) Maire. ≡ H. constricta Kunze

— Fleurs de 9-10 mm. Gousses larges de 4-6 mm, toujours densément papille uses au niveau des graines et portant les sinus sur le bord convexe (fig.) Stipules et bractées sans glandes — Broussailles, pâturages — C: Tell algéro-oranais. R: dans le Constantinois: ssp. Munbyana Maire — End. N.A. — (= H. Salzmannii Batt. non Boiss. et Reut.). Mar Alg

1571. — H. minor Munby

H. brevipetala (Murb.) E. Dominguez [≡ H. minor subsp. brevipetala (Murb.) Pott.-Alap.]
Plante annuelle, ...Folioles cunéiformes émarginées et mucronées. Glandes rouges entre bractées et à la base des stipules. Mar(?) Alg Tun

Hippocrepis brevipetala
Photo: Chatelain

H. cyclocarpa Murb. Tun Lib Egy

H. liouvillei Maire

subsp. acutiflora Emb. Mar*

subsp. liouvillei Mar*

H. maura Braun-Blanq. & Maire [≡ H. salzmannii subsp. maura (Braun-Blanq. & Maire) Maire] Mar*

H. monticola Lassen [Incl. H. scabra var. maroccana Pau & Font Quer] Mar Alg Tun Lib

H. neglecta Lassen [Incl. H. minor var. brevipetala auct. Maroc non Murb.] Mar*

H. unisiliquosa L. subsp. bisiliqua (Forssk.) Bornm. Tun(?) Lib Egy

Hedysarum L. (Sainfoin, «Sulla»)

Calice en cloche, à 5 dents égales ou inégales. Pétales à onglet très court. Carène obliquement tronquée ou arquée vers l’extrémité. Etamines diadelphes (9-1), à tube fendu en dessus. Gousse aplatie, divisée en articles monospermes ovales, orbiculaires ou quadrangulaires, se séparant à matu­rité. Feuilles imparipennées à deux stipules latérales.

1 Gousses lisses sur les faces (la périphérie peut-être échinulée). ............ 2

— Gousses muriquées-échinulées sur les faces ……………………… 3

2 Gousses réticulées lisses sur les faces, courtement dentées à la pé­riphérie, très aplaties, grandes, larges de 8-10 mm (fig.). Plante basse, sous-frutescente, à feuilles argentées. Fleurs en grappes allongées, longues de 15-20 mm, pourprées. Folioles vertes, glabres en dessus — Forêts claires sous Pin d’Alep — AR: Cl : Bibans, Guergour. Al-2: Zaccars, Ouarsenis, Boghar — |End.| Alg*

1572. — H. naudinianum Coss. & Durieu

— Gousses réticulées totalement inermes, larges de 4-6 mm (fig.). Plante basse, sous-frutescente, entièrement veloutée-blanchâtre. Fleurs en grappe allongée, longues de 20-25 mm, purpurines plus ou moins violacées — Forêts claires sur marnes — R: Aurès, Bellezma, Bou Thaleb — |End. | Alg*

1573. — H. perrauderianum Coss. & Durieu

3 Feuilles moyennes à folioles linéaires-lancéolées larges tout au plus de 4 mm ……………………… 4

— Feuilles moyennes à folioles ovales larges au moins de 6-7 mm ……………………… 5

4 Inflorescences en tête dense (même à la fructification) et atteignant au plus 2 cm de long. Folioles glabrescentes, souvent plus ou moins alternes dans la portion inférieure de la feuille. Gousses très épine* i-ses, plus ou moins laineuses (fig.) — Plante polymorphe — I Méd.— «Kheniget adjaiz».Mar Alg Tun Lib Egy

1574. — H. spinosissimum L.

a) Fleurs de 7-12 mm, rosées — Steppes — H: Hl. ASl-2. SS.

ssp. eu-spinosissimum Briquet. ≡ H. spinosissimum L.

— Fleurs de 15-20 mm, purpurines ou blanches — Argiles — C: dans le Tell. RR: ailleurs ; H2. Mar Alg Tun Lib

ssp. capitatum (Desf.) Asch. et Gr. Incl in H. glomeratum F. Dietr.

— Inflorescences en grappes très allongées (4-10 cm). Folioles hispides sur leurs 2 faces, toujours strictement opposées. Fleurs purpurines. Gousses plus ou moins épineuses seulement sur les faces, glabres (fig.). Plante vivace — Forêts, broussailles — AR: Cl, A2, 01-2-3, Hl — | W. Méd. | — (incl. H. Bovei Boiss. et Reut., H. Fontanesii Boiss. et H. laxum Pomel).

1575. — H. humile L. Incl in H. boveanum Bunge ex Basiner

subsp. boveanum Mar Alg Tun

subsp. europaeum Guitt. & Kerguelen Mar (?)

5 Fleurs blanches ou rosées plus ou moins striées de pourpre. Folioles toujours plus ou moins hispides ……………………… 6

— Fleurs purpurines, folioles glabrescentes ……………………… 7

6 Herbe annuelle. Inflorescences en épis denses, longues tout au plus de 5-6 cm à la fructification. Fleurs blanches plus ou moins rosées. Calices à peine hispides — Broussailles, pâturages — Plante polymorphe — | End. W. Alg.|

1576. — H. aculeolatum Munby ex boiss

a) Fleurs de 12-13 mm en inflorescences plus ou moins capituliformes — AC: 01-2. Mar Alg

ssp. micranthum (Batt.) Maire incl. in subsp. aculeolatum

— Fleurs de 20-25 mm, en grappes plus allongées — AC: 01: Dahra. Al à l’W d’Alger. Mar Alg

ssp. mauritanicum (Pomel) Maire

— Plante vivace, cespiteuse, à longues tiges plus ou moins prostrées. Inflorescences en grappes plus ou moins allongées atteignant 10-15 cm à la fructification. Grandes fleurs rosées ou blanches lavées de pourpre, parfois blanches. Calices entièrement hispides — Forêts, broussailles — C: 01-2-3, Cl, H2, Aurès — | End.-Alg.-Tun.| Mar Alg Tun

1577. — H. pallidum Desf.

7 Gousses faiblement rétrécies entre les articles, à articles plus ou moins carrés, larges de 6-7 mm, faiblement échinulées (fig.). Plante glabre à feuilles charnues épaisses. Fleurs de 12-14 mm, pourprées, en grappes denses s’allongeant à la fructification — Pâturages arides — R: El Kantara, Biskra, SS à l’E de Touggourt — | End. Alg.-Tun.| — «Hazelai». Mar Alg Tun

1578. — H. carnosum Desf.

— Gousses fortement moniliformes, larges de 4-5 mm, à articles fortement échinulés (fig.) ……………………… 8

8 Fleurs d’un rouge vif, à tiges allongées. Feuilles à 3-5 paires de folioles ovales, grandes (2-4 X 1-2,5 cm). Fleurs longues de 14-20 mm en grappes allongées, denses et longuement pédonculées. Gousses droites, larges de 4-5 mm, à articles couverts d'aiguillons — Brous­sailles, pâturages argileux. — C: Tell constantinois — RR : ailleurs: El Kantara, Alger, Oran — | Méd. | — «Sulla», «Sella», «Fedela». Mar Alg Tun Lib(N) Egy(N)

1579. — H. coronarium L.

— Fleurs pourpré violacé, de 8-12 mm, en grappes denses très allon­ gées. Feuilles à 2-3 paires de folioles grandes presque orbiculaires. Gousses flexueuses, par ailleurs, semblables à celles de l'espèce précédente — Broussailles, pâturages — C: dans tout le Tell — | Ibéro- Maur. i — «Sulla», «Sella», «Fomïla». Mar Alg Tun

1580. — H. flexuosum L.

H. argyreum Greuter & Burdet Mar*

Hedysarum argyreum
Photo: Chatelain

H. membranaceum Coss. & Balansa Mar*

Hedysarum membranaceum
Photo: Dobignars

Ornithopus L. (Pied d'oiseau)

Calice à 5 dents subégales ou les supérieures plus ou moins soudées. Pétales onguiculés. Carène presque droite. Etamines diadelphes (9-1), à filets alternativement dilatés au sommet. Gousse linéaire, comprimée, ar­quée, se terminant en bec, formée d'articles ovales oblongs ou globuleux. Articles monospermes, indéhiscents. Feuilles imparipennées, longuement pétiolées, à folioles nombreuses, stipulées. Plantes annuelles.

1 Fleurs jaunes. Gousses fortement arquées ……………………… 2

— Fleurs roses ou blanches. Gousses droites, plus ou moins recourbées seulement au niveau du bec ……………………… 3

2 Feuilles supérieures pétiolées. Plante glabrescente plus ou moins scabre. Pédoncule floral sans feuilles sous les fleurs. Gousses cylindriques, brunâtres, glabres de 20-25 x 1-1,5 mm à 5-10 articles (fig.) Broussailles, pâturages — C: Tell algéro-constantinois. R: Tell oranais — I Méd. — «Krima», «Kors begra», «Redjel el oual » — (= O. ebracteatus Brot.). Mad Can Mar Alg Tun

1581. — O. pinnatus (Mill.) Druce

— Feuilles supérieures sessiles. Plante hispide. Pédoncule floral possédant une feuille réduite sous les fleurs. Gousses latéralement comprimées, brun clair, ridées, à 5-10 articles bien marqués mais faiblement comprimés entre eux; de 25-30 X 2-3 mm (fig.) — Forêts, broussailles — C: dans le Tell — Méd. | — «Mekhleb es seba». Mad Can Mar Alg Tun

1582. — O. compressus L.

3 Gousses à rostre 3-4 fois plus long que l’article terminal; fortement striées, à articles ovoïdes 1 fois et demie à 2 fois plus longs que lar­ges (fig.). Fleurs de 10-12 mm, rosées — Forêts, broussailles sablon­neuses — R : Plateau de Mostaganem — | Ibéro-Mar. | Mar Alg

1583. — O. isthmocarpus Coss. ≡ O. sativus Brot. subsp. isthmocarpus (Coss.) Dostal

— Gousses à rostre pas plus long que l’article terminal; ridé en réseau,à articles arrondis. Fleurs de 4-7 mm, blanchâtres, à carène plus ou moins jaunâtre — Pâturages humides, dayas — ! Méd. , — ( — O. satûms Brot.). Mad Can Alg

1584. — O. perpusillus L.

a) Pédoncule de l’inflorescence pas plus long que la feuille correspondante. Fleurs de 4-5 mm — RR: signalé aux environs d’Alger par Desfontaines.

ssp. perpusillus Asch. et Gr. Incl. in O. perpusillus L

— Pédoncule de l’inflorescence bien plus long que la feuille correspondante. Fleurs de 6-7 mm — RR: K3: Edough.

ssp. roseus (Dufour) Rouy. incl. in O. sativus Brot.

O. sativus Brot. subsp. sativus Mad Mar Alg

O. uncinatus Maire & Sam. Mar*

Onobrychis Adanson (Sainfoin; Esparcette)

Calice à 5 dents subégales ou l’inférieure plus petite. Carène obtuse ou tronquée. Etamines diadelphes (9-1) ou pseudomonadelphes (la vexillaire libre seulement à la base). Gousse dépassant le calice; hémisphérique, orbi- culaire ou tordue en spirale, non articulée, indéhiscente, à 1-2 graines. Feuilles imparipennées à folioles entières. Deux stipules scarieuses soudées en une seule.

1 Gousses orbiculaires, très grandes (15-24 mm), largement ailées (fig.). Plante élevée vivace, entièrement villeuse, grisâtre. Feuilles impari­pennées à 2-10 paires de folioles ovales, très grandes (jusqu’à 5 cm de long). Fleurs de 10-20 mm, blanc jaunâtres à étendard purpurin, en grappes très allongées — Forêts claires — AR: Cl ; Bibans. Kl- 2-3: ssp. Kabylica Maire — | End. N. A. j (= O. Venosa Desv., =Hedysarum Venosum Desf.). Mar Alg Tun

1585. — O. pallasii (Willd) M.B. O. kabylica (Bornm.) Širj.

— Gousses bien plus petites non ailées, réticulées échinulées en entier, à suture ventrale droite. Folioles et fleurs bien plus petites. Plantes faiblement hispides ……………………… 2

2 Plantes annuelles, grêles. Fleurs de 5-7 mm, plus ou moins incluses dans le calice, disposées en grappes lâches à 3-7 fleurs ……………………… 3

— Plantes vivaces cespiteuses. Fleurs de 9-12 mm, dépassant le calice, disposées en grappes allongées denses, très florifères ………………… 4

3 Gousses plus longues que larges, pourvues de crêtes triangulaires sur la crête dorsale et sur 2 crêtes latérales (fig.). Calices densément hispides. Pédoncules floraux en général plus courts que la feuille correspondante — Broussailles, pâturages — C: 01-2-3: ssp. trilo- phocarpa (Coss. et Dur.) Maire — | E. Méd. I — (= incl. O. gaertneriana Batt. non Boiss.) — «Senn el adjouz». Mar Alg Tun Lib Egy

1586. — O. crista-galli (L.) Lam.

Onobrychis crista-galli
Photo:Medjahdi

— Gousses pas plus longues que larges, entièrement épineuses (fig.). Calices glabres. Pédoncules floraux bien plus longs que la feuille correspondante — Forêts, broussailles — C: Tell aigéro-constantinois. R: Tell oranais — |Méd. | Mar Alg Tun Lib

1587. — O. caput-galli (L.) Lam.

4 Fleurs blanc-jaunâtre plus ou moins lavées de purpurin. Folioles linéaires-lancéolées, 5-7 fois plus longues que larges. Gousses hispides, à suture centrale non élargies, à dents longuement spinescentes (fig.) — Forêts claires — R: montagnes du Constantinois, Al-2, Ol: Dahra— | S. Eur. I — «Ouden el Djerd» — (incl. O. paucidentata Pomel et O. Mairei Sirj.). Mar Alg

1588. — O. alba subsp. mairei (Širj.) Maire

— Fleurs rosé vif ou purpurines. Folioles ovales, 2-3 fois plus longues que larges ……………………… 5

5 Plante glabrescente. Gousses tuberculées ou très courtement épineuses. Cultivée comme plante fourragère, parfois subspontanée. Europ. (= O. sativa Lamk.). Mar (N) Alg (N)

1589. — O. viciifolia Scop.

— Plante pubescente plus ou moins argentée à poils courts et apprimés. Fleurs purpurines en têtes allongées longuement pédonculées; gousses semi-orbiculaires de 7-10 mm, pourvues de dents triangulaires aiguës, profondément fovéolées, à suture ventrale aplatie élargie (fig.). Brous­sailles, steppes. C: Hl-2. R: Zaccar, Ouarsenis: ssp. africana (Sirj.) Maire. I Ibéro-Maur. I. «Ouden el Djerd». (= O. cristata Pomel, non DC.).

1590. — O. argentea Boiss. ≡ O.conferta (Desf.) Desv.

subsp. conferta Mar Alg Tun

subsp. argentea (Boiss.) Guitt. & Kerguelen [ O. argentea Boiss.] Mar(?)

O. cadevallii Jahand., Maire & Pau Mar*

O. humilis (L.) G. Lopez

subsp. humilis Mar

subsp. jahandiezii (Širj.) Greuter & Burdet Mar*

O. saxatilis (L.) Lam. [≡ Hedysarum saxatile L.] Mar

Glycyrrhiza L. (Réglisse)

Herbe vivace à odeur de bitume. Tiges dressées robustes. Feuilles impari­pennées à 9-11 paires de folioles couvertes de grosses glandes globuleuses. Stipules caduques. Fleurs jaunâtres de 8-10 mm en grappes axillaires denses plus ou moins longuement pédonculées. Calice à 5 dents. Pétales libres. Etamines diadelphes (9-1). Gousses ovoïdes-oblongues de 12-15 x 8 mm, couvertes d’aiguillons raides, 2-4 spermes (fig.) — Champs argileux — R : Mitidja, Chelifï, Ténès, Mascara — | End. N. A.| — «Areq Souss». Mar Alg Tun

1591. — G. foetida Desf.

N. B. — G. glabra L. [Mar(C) Alg(P) Lib] à gousse sans aiguillons est assez souvent cultivée et parfois plus ou moins naturalisée en Algérie.

Ebenus L.

Plante vivace, canescente, à tiges ramifiées de 30-60 cm. Feuilles impa­ripennées à 2-5 paires de folioles linéaires-lancéolées et pubescentes soyeuses. Stipules plus ou moins soudées entre elles. Inflorescences très longuement pédonculées en épis ovoïdes denses rendus très villeux par les poils du calice. Fleurs roses, petites (5-6 mm), incluses dans le calice long de 12-15 mm et à divisions linéaires plumeuses (fig.). Etamines diadelphes à la base et monadelphes au-dessus. Gousses ovoïdes, membraneuses, incluses dans le calice velues à la base, réticulées — Broussailles, pâturages — C: dans toute l'Algérie, sauf sur le littoral constantinois — End. N.A. |. Mar Alg Tun Lib

1592. — E. pinnata L.

Ebunus pinnatus
Photo: Medjahdi

Astragalus L. (Astragale)

Calice tubuleux en cloche, à 5 dents subégales ou très inégales. Pétales généralement longuement onguiculés. Etendard dressé. Carène égalant environ les ailes. Etamines diadelphes, à gaine fendue au sommet. Ovaire pluriovulé à ovules sur 2 rangs. Gousse de forme variée, rarement uniloculaire, généralement à 2 loges plus ou moins complètes par introflexion de l’une des sutures, déhiscente ou indéhiscente. Feuilles imparipennées en général, stipulées.

CLE DES SERIES

1 Plantes annuelles ……………………… 2

— Plantes vivaces ……………………… 4

2 Fleurs sessiles ou sub-sessiles par 1-2 (rarement 3) à Faisselles des feuilles…Série 1

— Fleurs groupées en inflorescence multiflore ……………………… 3

3 Inflorescences et grappes fructifères capituliformes. Fleurs et fruits s’insérant sur un axe très court, long tout au plus de 2-3 mm……………………… Série 2

— Inflorescences en grappes allongées sessiles ou pédonculées ……………………… Série 3

4 Plantes sous-frutescentes à tiges ligneuses érigées, souvent epineuses ……………………… Série 4

— Plantes vivaces à tiges herbacées ……………………… 5

5 Plantes acaules, inflorescences naissant directement de la souche ………………………Série 5

— Plantes à tiges herbacées plus ou moins allongées et à inflorescences axillaires……………………… Série 6


Astragalus SERIE 1

Annuelles. Fleurs sessiles ou sub-sessiles, isolées ou géminées, exceptionnellement ternées à l’aisselle des feuilles.

1 Fleurs blanc-jaunâtres, en général 2-3 à l'aisselle des feuilles. Gousses oblongues de 15-18 X 4-5 mm, hispides de longs poils dressés, fortement arquées au sommet, profondément sillonnées sur le dos (fig.). Graines anguleuses. Plante velue, de 10 cm environ — Pâturages arides — RR: Hl: Saïda, Tiaret — | End. W. N. A. | — A. uncinatus Pomel). Mar Alg

1593. — A. gryphus Coss. & Durieu ex Bunge

— Fleurs bleuâtres ou violet pâle, en général solitaires mais parfois géminées. Gousses linéaires, allongées de 3-4 x 0,25 mm, glabres ou à poils courts apprimés épais, incurvées de la base, sillonnée sur le dos (fig.). Plante de 10-40 cm — Broussailles, pâturages — AR: Hl-2. Tell oranais — I Ibéro.-Maur.| — (= A. canaliculatus Willd.). Mar Alg

1594. — A. scorpioides Pourr. ex Willd.

Astragalus SERIE 2

Annuelles. Inflorescences et grappes fructifères capituliformes. Fleurs et fruits sessiles ou sub-sessiles s’insérant sur un axe très court (long tout au plus de 2 à 3 mm).

1 Gousses courtes, pas plus longues que larges, coriaces, à parois recouvertes de tubercules plus ou moins lamellaires, hispides (fig.), brusque­ment contractées en un rostre récurvé subulé aussi long que la gousse celle-ci longue de 10-12 mm. Fleurs purpurines ou violettes disposées par 7-15 sur des pédoncules à la fin 2-3 fois plus longs que la feuille correspondante. Plante velue-blanchâtre de 10-40 cm — Broussailles, terrains argileux — C : dans le Tell — | Méd. (= A. pentaglotis L.). Mar Alg Tun

1595. — A. echinatus Murr.

— Gousses linéaires, lisses à rostre très court ……………………… 2

2 Gousses à maturité restant érigées-dressées (fig.) ……………………… 3

— Gousses à maturité divergentes, étalées en étoile (fig.), au moins 5 fois plus longues que larges ……………………… 4

3 Inflorescences sessiles ou sub-sessiles à l’aisselle des feuilles. Gousses de 10-15 mm, à rostre de 1 mm. Fleurs jaunâtres rarement bleuâtres ou violacées — Pâturages, forêts claires — C: dans toute l’Algérie jusque sur l’Atlas saharien — | W. Méd. I — «Gerin el Rkezale». Mar Alg Tun

1596. — A. sesameus L.

— Inflorescences sur un pédoncule de 3-4 cm au moins, en général étalé puis redressé sous les fleurs. Gousses plus grosses (18-25 x 5 mm), à rostre de 2,5-3 mm. Fleurs purpurines ou violacées — Forêts, pâturages — AC: en Algérie, sauf sur la zone côtière — Ibéro-Maur. — «Bou Rehiba». Mar Alg Tun

1597. — A. geniculatus Desf.

4 Inflorescences (au moins les supérieures) sur des pédoncules allongés dépassant la feuille correspondante ……………………… 5

— Inflorescences sessiles ou subsessiles, les supérieures parfois brièvement pédonculées mais, dans ce cas, pédoncule dépassant rarement 0,5-1,5 cm ……………………… 6

5 Corolle pas plus longue que le calice; celui-ci à dents sétacées, très hispides, brunâtres. Fleurs purpurines. Gousses au début plus ou moins dressées, étalées-cruciformes seulement à la maturité — Pâturages — RR: Sétif, Laghouat, Tlemcen — ! Méd. j — «Akija», «Klerroubbel Maïs». Can Mar Alg Tun Lib

Selon la flore du Maroc corolle jaune

1598. — A. stella Gouan

Astragalus stella
Photo: Chatelain

— Corolle presque 2 fois plus longue que le calice; celui-ci à dents aigues-hispides. Fleurs jaunes ou violet pâle. Gousses étalées-cruciformes dès la floraison. Plante très variable. — Pâturages, forêts claires, rocailles désertiques — C: H. AS. 01-2-3; SS et SC — I Méd. Sah. | — «Bou Akifa», «Nefel», «Rebiane * — (incl. A. aristidis Coss. A. radiatus Ehrenb. A. trabutianus Batt.). Mar Alg Tun

1599. — A. cruciatus Link. ???Incl in A. longicaulis Pomel ou crenatus Schult-

Astragalus cruciatus

6 Inflorescences inférieures en général brièvement pédonculées. Fleurs bleues ou jaunes. Gousses hérissées de poils dressés assez longs (10-16 x 3 mm) — Pâturages arides — AR: Hd, SS. RR: Hoggar —I Méd.-Iran-Tour. | — (= A. pseudostella Batt. non Del.). Mar Alg Tun

1600. — A. sinaicus Boiss. ≡ A. saharae Pomel

Selon la flore du Maroc saharae: Pédondule atteignant au plus la demi-longueur de la f. axillante et corolle jaune de 5-6m et gousse avec des poils au plus de

Astragalus saharae, Draa
Photo: Chatelain

— Inflorescences inférieures sessiles. Gousses à pilosité courte et apprimée de 10-11 X 3 mm. Plante très voisine de la précédente — Pâturages désertiques — R: Aurès AS, SS — I Sah.|

1601. — A. tribuloides Del. Incl in A stella (voir ci-dessus)

Astragalus SERIE 3

Annuelles. Inflorescences en grappes allongées, sessiles ou pédonculées.

1 Gousses de 7-8x6 mm, réfléchies, triangulaires, en cœur à la base, aplaties dorso-ventralement, hispides (fig.). Grappes courtes (1-3 cm), subsessiles à l'aisselle des feuilles, très rarement longuement pédonculées (var. lougipes Lange); Fleurs jaunes ou bleuâtres, 6-10 en Tête dense — Broussailles, pâturages — C: dans le Tell — |Méd.| Mar Alg Tun Lib

1602. — A. epiglottis L.

— Gousses ovoïdes ou linéaires, de section plus ou moins cylindrique ou triangulaire ..........2

2 Gousses tout au plus 3 fois plus longues que larges ............................... 3

— Gousses au moins 5 fois plus longues que larges ................................... 4

3 Gousses de 15-18 X 7-8 mm, coriaces, glabres, trigones, à face dorsale plane, les latérales convexes, réticulées-striées (fig.). Grappes à 3-8 fleurs très lâchés, longues de 9-10 mm — Pâturages — AC: 01-2 —|Bét-Mar.| Can Mar Alg

1603. — A. edulis Bunge

Astragalus edulis, Draa
Photo: Chatelain

- Gousses de 7-8 mm x 3 mm, papyracées, vesiculeuses, très hispides,ovoïdes à suture dorsale très marquée. Grappes à 10-20 fleurs assez denses, longues de 4 mm — Pâturages désertiques — | Paléo-trop. Sah. | — (= A. arabicus Ehrenb.).

1604. — A. vogelii (Webb.) Borm.

a) Grappes florifères allongées longues de 3*4 cm — AC ; SS. Mau Mar Alg Lib Egy

ssp. prolixus (Sieb.) Maire incl. in subsp. vogelii

— Grappes florifères contractées longues de 1-1,5 cm — H: SS. ALg Egy

ssp. fatimensis (Hoscht. ex Chiov. ) Maire

4 Gousses volumineuses larges au moins de 5-6 mm ................................... 5

— Gousses petites, longuement cylindriques larges tout au plus de 3 mm .... 7

5 Gousses droites ou à peine arquées ......................................................... 6

— Gousses fortement arquées en demi-cercle, très hispides par des poils dressés, progressivement rétrécies à l'apex, de 20-30 X 5-6 mm (fig.). Inflorescences en grappes lâches 6-10 flore. Fleurs de 11-12 mm, purpurines — Pâturages rocailleux — RR: Nemours, Mts de Tlemcen |Bét.-Rif.| Mar Alg

1605. — A. mauritanicus Coss. et Dr. Incl in A. longidentatus Chater

6 Fleurs purpurines, longues de 20 mm, 1-5 en grappe dense pédonculée.Gousses de 25-35 X 8 mm, finement verruqueuses, hispides, à apex court. Plante prostrée, pluricaule basse, très hispide — Steppes — AC: H. AS: ssp. Warionis (Gand.) Maire — | E. Méd.| Alg Tun

1606. — A. peregrinus Vahl. subsp. warionis (Gand.)Maire

— Fleurs jaunes, de 8-10 mm, en grappes denses multiflores et pédon­culées. Gousses droites ou presque droites, glabres, de 20-40 X 6-8 mm, comprimées latéralement, terminées par un bec crochu, carénées (fig.). Grande plante érigée de 30-80 cm, presque glabre — Forêts claires — CC: dans le Tell — I Méd. j — «Kheroub et Maza», « Louz el Kelb». Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1607. — A. boeticus L.

7 Plante très glabre présentant tout au plus quelques poils sur les très jeunes feuilles ……………………… 8

— Plante plus ou moins hispide à folioles au moins velues sur leur face inférieure ……………………… 9

8 Calice restant herbacé même sur le fruit, très glabre. Gousses lisses, linéaires, arquées, de 20-25 X 3 mm. Fleurs par 1-5 en grappe très lâche; longues de 6-7 mm, blanches à étendard liliacin. Stigmate barbu — Lit des oueds désertiques — RR: SS: Tefedest à la montagne des génies — | End.| Mau Mar Alg Lib Egy

1608. — A. geniorum Maire Incl in A. eremophilus Boiss.

— Calice déjà membraneux sur la fleur, hispide. Gousse réticulée (fig.). Fleurs (1-7) en grappe lâche, longues de 9 mm, blanches ou violettes. Stigmate non barbu — Pâturages désertiques — AC: SS, SC et SO var. tenuirugis (Boiss). Coss. et Kral. — | Sah-Sind.| Mar Alg Tun Lib Egy

1609. — A. corrugatus Bertol. Incl. in A. crenatus Schult.

9 Folioles glabres sur leur face supérieure. Plante faiblement hispide. Gousses glabres à maturité, fortement incurvées en hameçon (fig.). Inflorescence souvent multiflores assez denses — Pâturages, forêts claires — AC dans toute l’Algérie — RR: SS: Laghouat, Biskra — Méd. ! — «Bou cennara». Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy

1610. — A. hamosus L.

— Plantes entièrement hispides, gris cendré. Gousses fortement hirsutes. Inflorescences lâches, toujours pauciflores ……………………… 10

10 Folioles ovoïdes, tout au plus 1 fois et demie plus longues que larges. Inflorescences 3-5 flores, à pédoncule en général plus court que la feuille correspondante. Fleurs blanc jaunâtre, longues de 10-12 mm — Pâturages sablonneux — AC: SS., R: SC et SO — | Sah. Sind.| — «Fouit Ibel». Mar Alg Tun Lib Egy

1611. — A. gyzensis Del. Incl. in A. arpilobus Kar. &Kir. subsp. hauarensis (Boiss.) Podlech

— Folioles lancéolées, 3 fois plus longues que larges. Fleurs violet pâle ........... 11

11 Gousses faiblement arquées, vêtues de poils laineux et mous de 15-25 X 3-3,5 mm (fig.). Fleurs à étendard et sommet de la carène lilacins, blanches pour le reste. Feuilles à 4-6 paires de folioles — Lit des oueds sahariens — RR: SS: M’Zab., C: SC, SO — | Sah-Sind. | Mau Mar Alg Lib Egy

1612. — A. eremophilus Boiss.

— Gousses fortement arquées, semi-annulaires ou annulaires, hispides de poils courts raides et apprimés (fig.). Fleurs violet pâle. Feuilles à 5-8 paires de folioles — Steppes, Oueds sahariens — RR: SS: Ben Zireg — SC : Amguid — SO — | Sah-Can, |. Can Mau Mar Alg Lib Egy

1613. — A. mareoticus Delile

Astragalus mareoticus, Tarfaya
Photo: Chatelain

Astragalus SÉRIE 4

Plantes sous-frutescentes à tiges ligneuses érigées.

1 Gousses demeurant enfermées dans le calice fortement accrescent, vésiculeux papyracé, glabre réticulé. Arbuste de 20-50 cm à tiges plus ou moins diffuses à rachis de feuilles s’indurant et se transformant en épines très fortes, à 3-8 paires de folioles très vite caduques. Fleurs blanc rosé. — | End. N. A. | — «Gdad», «Goundal», «Chouk ed derban».

1614. — A. armatus Willd.

xxAstragalus armatusxx
Photo:Dupont
Astragalus armatus
Photo: Medjahdi

a) Calice mature 6-9 mm de large, couvert de poils étalés-non ordonnés de 1.2-1.8mm. Rachis (3.5)5-7cm; Folioles (4-) 5-6 (-7) paires .................................................................... ssp. armatus

— Calice mature 8-15mm de large, couvert de poils appliqués ordonnés et courts (0.8(-1.2)mm) ou subglabres à glabres. Rachis 3-5(6) cm; Folioles (4-)5-8(-9) paires .........................ssp. numidicus

La distinction de ces deux subsp était déjà mise en doute par Battandier; nous pensons que les caractères de pilosité considérés comme fortement variables, de même que le nombre de folioles, confirmeraient qu'il s'agit d'un seul taxon.

— Gousses non enfermées dans le calice renflé-vésiculé. Fleurs jaunes……………………… .2

2 Rachis foliaire se transformant en épines raides. Plante ressemblant à l'espèce précédente. Calices fortement hispides. Fleurs jaunes, 1-4 à l’aisselle des feuilles. Gousses longuement ville uses, longues de 15-25 mm, acuminées en rostre spinescent et glabre de 4-5 mm — Pâturages sablonneux désertiques — AC: dans le SC., RR ailleurs: Erg Iguidi. | End-Sah.| Mau Mar Alg Tun(?) Lib Egy

1615. — A. pseudo-trigonus Batt. et Trab. Incl. in A. trigonus DC.

— Rachis perdant souvent rapidement ses folioles mais restant fragile, ne se transformant pas en épines. Gousses de plus de 2,5 cm de long ……………………… c

3 Gousses de 35-55 mm, droites sur le dos, fortement et grossièrement côtelées-réticulées par de grosses nervures saillantes (fig.), acuminées en rostre aigu et droit, long de 7-9 mm. Fleurs longues de 25 mm environ, pubescentes veloutées — Pâturages sablonneux désertiques et arides — AC: H. AS.SS — | End. N. Sah. | — «Gelza», «Foum el hamir», «Djelban el hamir». Mar Alg Tun

1616. — A. gombo Coss. & Durieu ex Bunge subsp. gombo

— Gousses ne dépassant pas 30 mm, veloutées ou hispides, à parois lisses ou à peine nerviées. Fleurs de 12-15 mm (très rarement 20-25 mm……………………… 4

4 Gousses à apex très court, 2-3 mm, triangulaires, à parois épaisses, spongieuses, longues de 25-30 mm (fig.). Plante à tiges généralement hautes de 50-100 cm. Folioles plus ou moins ovoïdes, hispides sur les 2 faces — Pâturages sablonneux désertiques — AR: SS, surtout dans le Sud oranais — | End. N. Sah. | — «Djelban el hamir», «Foui el hamir», «Gelga».Alg Tun Lib

1617. — A. gombiformis Pomel ≡ A. gombo
subsp. gomboëformis (Pomel) E. Ott

— Gousses à apex aigu long de 4-6 mm, à parois non épaissies-spongieuses, longues de 15-20 mm (fig.). Plante à tiges peu élevées (20-30 cm). Folioles lancéolées, fortement hispides sur les marges, à faces plus ou moins glabrescentes — Rocailles désertiques — | End. Sah.| Mau Mar Alg

1618. — A. akkensis Coss.

Astragalus akkensis
Photo: Dobignard

a) Fleurs de 13-15 mm. Gousses glabrescentes sur les faces — R: Hoggar.

ssp. Uzzararum Maire. [nom. inval.] incl. in A. akkensis

— Fleurs de 20-25 mm. Gousses veloutées hispides — AC: SS. Mar Alg

ssp. occidentales Maire. [nom. inval.], incl. in A. maurorum Murb.

Astragalus maurorum
Photo: Justin

Astragalus SÉRIE 5

Plantes vivaces et acaules. Inflorescences naissant directement de la souche.

1 Fleurs blanc-jaunâtres, longues de 25-30 mm. Grappes pauci ou multiflores, brièvement pédonculées, plus courtes que les feuilles. Gousses ovoïdes, vésiculeuses, obtuses, plus ou moins glabres à maturité de 20-35 X 15-20 mm (fig.) — Broussailles, pâturages. Plante très polymorphe — Méd. i — «Hachichet echems», «Tiferomin».

1619. — A. caprinus L.

Astragalus caprinus
Photo: Chatelain

a) Plante à peu près glabre. Gousse de 30-35 mm de long — C: Tell, Aurès et Bellezma. Mar Alg Tun Lib Egy

subsp. caprinus

— Plante hérissée de longs poils brunâtres. Gousse de 20-25 mm — AC: dans toute l’Algérie (incl. A. Reboudianus Coss.).

ssp. lanigerus (Desf.) Maire. incl. in subsp. caprinus

subsp. glaber (DC.) Podl. Mar Alg Tun

— Fleurs ne dépassant pas 18 mm de long, blanches ou plus ou moins pourprées. Gousses linéaires, non renflées vésiculeuses ……………………… 2

2 Herbes entièrement argentées-canescentes. Feuilles à 6-10 paires defolioles. Inflorescences denses, en général aussi longues que les feuilles. Fleurs purpurines, rarement blanches. Gousses de 12-20 X 5-7 mm, pubescentes-soyeuses à poils apprimés très courts — Pâturages sur­tout arides. Plante polymorphe — | W. Méd.

1620. — A. incanus L.

a) Gousses droites — AC: H. AS. Mar (?) Alg Tun

ssp. nummularioides (Desf.) Maire

— Gousses incurvées plus ou moins claviformes — AC: Oranie jusque sur l’Atlas saharien. Mar Alg

ssp. incurvus (Desf.) Maire

subsp. incanus Mar

Astragalus incanus
Photo: Dupont

— Herbes avec au moins la face supérieure des folioles glabres, souvent entièrement glabrescentes ……………………… 3

3 Fleurs blanchâtres en tête dense, sur un pédoncule plus court que les feuilles. Feuilles à 9-11 paires de folioles. Plantes densément pubescentes, glabres seulement sur la face supérieure des folioles. Gousses droites de 15-20 X 2-3 mm. — Rochers des hautes montagnes: Djurdjura sur l’Haïzer — I Oro-Méd.

1621. — A. depressus L.

subsp. depressus Mar Alg

subsp. atlantis Maire [ A. depressus subsp. helminthocarpos auct.] Mar*

— Fleurs purpurines ou violacées en tête plus ou moins allongée sur un pédoncule au moins aussi long que les feuilles. Feuilles à 10-20 paires de folioles. Gousses arquées-linéaires de 25-35 X 3-4 mm (fig.) — Forêts claires, pâturages — AC: Tell, Aurès — R: AS — | Méd.- Eur.| — «Sella», «Djilban el Maza». Mar Alg Tun

1622. — A. monspessulanus L.subsp. gypsophilus Rouy

Astragalus monspessulanus ssp_gypsophilus
Photo: Dobignard

A. monspessulanus L. subsp. monspessulanus Tun(?)

Astragalus SERIE 6

1 Vivace à tiges herbacées plus ou moins allongées. Inflorescences axillaires. 1 Inflorescences et épis fructifères en tête dense plus ou moins capituliforme, longues. Fleurs et gousses jointives, sessiles ……………………… 2

— Inflorescences ou au moins épis fructifères en grappes allongées, lâches, plus ou moins disjointes ……………………… 6

2 Grappes sessiles à l’aisselle des feuilles, très grandes 5-7 cm. Fleurs jaunâtres, longues de 25-30 mm. Gousses hispides, globuleuses, restant plus ou moins incluses dans le calice (fig.). Plante entièrement velue, blanchâtre, haute, de 60-100 cm — Forêts claires, steppes — R: Aurès, Biban, Ouarsenis, Steppes d’alfa du Sud oranais: ssp. africanus (Bun- ge) Bail — | W. Méd. |. Mar Alg

1623. — A. Narbonensis Gouan Incl in A. alopecuroides L.subsp. alopecuroides

Astragalus alopecuroides
Photo: Dobignard

— Grappes longuement pédonculées, bien plus petites (1-3 cm de diamètre au plus). Fleurs violettes ou pourpres ……………………… 3

3 Plantes vertes à pilosité lâche et hérissée, constituée par des poils à insertion basale. Folioles ovales, 2 à 3 fois plus longues que larges. ……………………… 4

— Plantes canescentes-argentées à pilosité apprimée dense, constituée par poils à insertion médiane. Folioles linéaires-lancéolées, 6 à 7 fois plus longues que larges ……………………… 5

4 Grappes très denses à 25-30 fleurs en capitule ovoïdes-trigones, très hispides, à peine plus longues que le calice (5-8 X 4-5), à 1-2 graines (fig.) — Forêts claires. Broussailles — C: dans toute l’Algérie — | W. Méd.| Mar Alg Tun

1624. — A. glaux L.

Astragalus glaux
Photo: Dobignard

— Grappes pauciflores (5-10 flores). Gousses linéaires-oblongues, droites de 10-15 X 3-4 mm, velues de poils courts et apprimés, polyspermes (fig.) — Pâturages — R: Mts de Tlemcen et de Daya — I lbéro-Mar.| Mar Alg

1625. — A. bourgeanus Coss.

5 Pédoncule floral plus court ou à peine plus long que la feuille cor­respondante. Gousse de 12-20 X 2,5-3 mm, linéaire, à rostre de 2-3 mm (fig.). Folioles aiguës — Pâturages arides — AC: Hl-2, AS — | Ibéro- Maur. I — (—A. tenuifolius Desf. non L.). Mar Alg Tun

1626. — A. tenuifoliosus Maire Incl. in A. algerianus E.Sheld.

Astragalus algerianus
Photo: Chatelain

— Pédoncule floral très robuste, bien plus long que la feuille correspon­dante. Gousse oblongues de 7-10 X 2,5-3 mm, acuminées en rostre aigu et à style en général persistant (fig.). Folioles émarginées au sommet — Rocailles arides — RR: Mts du Hodna, Maadid, Bou Taleb, Région d’Aïn Beida — var. numidarum Maire — | Eur.-Iran-Tour. | Alg

1627. — A. onobrychis L.

6 Gousses tout au plus 3 fois plus longues que larges, ovoïdes ............... 7

— Gousses au moins 5 fois plus longues que larges, linéaires .................. 9

7 Gousses uniloculaires renflées-vésiculeuses très grandes (7-8 X 2-3 cm). Grande herbe dressée, plus ou moins villeuse. Fleurs blanches ou jaunes, longues de 2-3 cm, nutantes. Grappes axillaires multiflores, longues de 5-6 cm — Forêts claires, broussailles — C: dans le Tell algéro-oranais — Méd. | — «Foui el hallouf», «Kherroub el Maiz»(= Erophaca baetica (L.) Boiss.).

1628. — A. lusitanicus Lamk incl. in Erophaca baetica (L.) Boiss.

subsp. baetica Mar Alg

subsp. orientalis (Chater & Meikle) Podlech ALg (?)

— Gousses plus ou moins biloculaires, bien plus petites 2,5 X 1 cm tout au plus ……………………… 8

8 Gousses ovoïdes, glabres, charnues de 10-13 X 8-11 mm. Tiges dresssées hautes de 30-60 cm, mollement hérissées de poils raides. Fleurs de 20-25 mm, sulfurines, 5-8 en grappes axillaires subsessiles et allongées — Rocaiîies — RR: 01: région de Nemours — | End. Trara-Beni-Snassen. I.Mar Alg

1629. — A. faurei Maire

— Gousses oblongues hispides de 25-30 X 10-15 mm. Fleurs bleuâtres puis jaunâtres, longues de 10-12 mm, 3-5 en grappes axillaires courtes — Pâturages arides — Signalées à Oudjda près de nos limites —| End. E. Mar.| Mar*

1630. — A. fontqueri Maire et Sennen

9 Plante glabre en entier. Fleurs de 10-12 mm, blanc violacé, en grappes 15-20 flore denses à l’anthèse, s’allongeant ensuite et alors en général aussi longues que la feuille correspondante. Gousses fortement arquées, glabres de 20-30 X 3-4 mm (fig.) — Pâturages — AC: dans le Tell algérois — | End. E.N.A.| Alg Tun

1631. — A. falciformis Desf.

Le dessin (gousse) ne semble pas correspondre...

— Plante densément hérissée de poils érigés. Fleurs de 15-18 mm, purpurines, en grappes multiflores s’allongeant fortement après l’anthèse, longuement pédonculées et dépassant largement la feuille correspon­dante. Gousses très hispides, à peine arquées de 20-30 X 3-4 mm (fig.). — Broussailles — RR: Ouarsenis à Aïn Lellout — ssp. nemorosus (Batt.) Maire. — I End. G. Atlas-Ouarsenis. Mar(?) Alg

1632. — A. reinii Baill. subsp. nemorosus (Batt.) Maire

A. reinii subsp. reinii Mar*

A. aberrans Forther & Podlech Mar*

A. algarbiensis Bunge Mar

A. annularis Forssk. Alg(?) Tun Lib Egy

A. asterias Steven

subsp. asterias Tun(?) Lib Egy

subsp. radiatus (Batt.) Greuter Alg Tun Lib Egy

A. cymbicarpos Brot. Mar

A. fontianus Maire [Incl. A. tetuanensis Podlech] Mar*

A. froedinii Murb. Mar*

A. granatensis Lam.

subsp. granatensis Mar [Astragalus boissieri Fisch.] Mar*

subsp. maroccanus (Font Quer) Dobignard [Astragalus boissieri subsp. maroccanus Font Quer] Mar*

A. ibrahimianus Maire [A. ochroleucus Coss.] Mar*

A. kralikii Coss. ex Batt. [A. biflorus auct. Tun. non L.] Alg Tun Lib Egy

A. maireanus Greuter & Burdet Mar*

Astragalus maireanus
Photo: Chatelain

A. maroccanus Braun-Blanq. & Maire Mar*

A. maurus (Humbert & Maire) Pau Mar*

A. pseudosinaicus Gazer & Podlech Mar Alg Tun Lib

A. reesei Maire Mar*

A. schizotropis Murb. Mar*

A. solandri Lowe [Incl. A. bubaloceras Maire] Mad Can Mar

Astragalus solandri
Photo: Dobignard

A. tragacantha L. [Incl. A. massiliensis (Mill.) Lam.] Alg(?) Tun

A. turolensis Pau subsp. exsul (Font Quer) Maire Mar*

Galega L.

Herbe vivace, glabre, atteignant 1 m. Feuilles imparipennées à 5-8 paires de folioles oblongues-lancéolées. Fleurs blanches ou bleuâtres en grappes multiflores axillaires, longuement pédonculées. Calice glabre, à 5 dents sub­égales. Etamines pseudo-monadelphes (la vexillaire soudée aux autres jusqu’au milieu). Gousses linéaires de 2-3 cm, glabres, plus ou moins toru- leuses — Prairies humides — RR: Al: Mitidja à Baba Ali — | Méd.-Eur. «Zeria». Mar(P) Alg(P)

1633. G. officinalis L.

G. africana Mill. Mar

Vigna Savi

V. unguiculata (L.) Walp. subsp. sesquipedalis (L.) Verdc [≡ Dolichos sesquipedalis L.] Mau(C) Alg(C) Lib(C) Egy(C)

Hesperolaburnum Maire

Hesperolaburnum platycarpum (Maire) Maire [Laburnum platycarpum Maire] Mar*


MIMOSACEAE

CLÉ DES GENRES

1 Arbuste de 60-80 cm. Fleurs à 10 étamines. Gousse à peine plus longue que large, globuleuse ……………………… Prosopis

— Arbres plus élevés. Fleurs à étamines très nombreuses. Gousse bien plus longue que large, toujours aplatie ……………………… Acacia

Prosopis L.

Arbrisseau de 50-80 cm. Feuilles rappelant celles de A. Seyal. Fleurs en épis axillaires allongés, verdâtres. Calice campanulé, 5 pétales brièvement soudés à la base. 10 étamines, ovaire multiovulé. Gousse noirâtre, globuleuse, stipitée de 1,5 X 1,3-2 cm, indéhiscente, cloisonnées entre les graines — Oasis — RR: Ayata dans le constantinois — Iran-Tour-E.Méd. Alg Tun Egy

1634. — P. Stephaniana (M.B.) Kunth. Incl. in P. farcta (Sol. ex Russel) J.F. Macbr.

Acacia L.

Calice à 4-5 dents. Pétales 4-5. Etamines nombreuses, libres ou un peu unies à la base. Ovaire uniloculaire à nombreux ovules; Gousse variable. Feuilles bipennées stipulées ou non. Arbres ou arbustes souvent épineux.

1 Feuilles à divisions secondaires à 3-7 folioles peu serrées et grandes (6-12 X 3-6 mm) (fig.). Arbre peu élevé (3-5 m). Inflorescences allon­gées en épis axillaires de 5-8 cm. Gousses très plates, membraneuses, stipitées de 5-8 x 2-3 cm — Oueds rocailleux — RR: Hoggar: O. in Ezzebin. | E. Afr. |.

1635. — A. laeta R. Br. ex Benth.

— Feuilles à divisions secondaires très nombreuses (15-50), très serrées, petites, plus ou moins linéaires-lancéolées (fig.) ……………………… 2

2 Fleurs en épis de 6-10 cm; Arbre élevé atteignant 18-20 m, à écorce blanchâtre et fendillée. Epines courtes, en général récurvées, formées par les stipules de feuilles. Feuilles caduques chaque année, apparaissant en septembre-octobre — Lits des oueds — R: SS dans les massifs montagneux SO — I Af. Trop, j — «Ahetès» (= Faidherbia albida (Del.) A. Chev.).

1636. — A. albida Del. = Faidherbia albida (Delile) A. Chev.

Acacia albida
Photo:www.sahara_nature
Acacia albida
Photo:www.sahara_nature

— Fleurs en glomérules sphériques. Arbres plus humbles 10-12 m au maximum à tronc brunâtre ou grisâtre et ne perdant leurs feuilles qu’en cas de sécheresse très prolongée ……………………… 3

3 Gousse large de 1,5 cm, poilue, présentant des eonstrictions toujours marquées entre les graines (fig.) : ssp. adstringens; parfois moniliformes, glabres: — ssp. nilotica; indéhiscente. Fleurs d’un jaune d’or en glomérules de 1,5-2 cm de diamètre — Arbre de grands oueds, oasis — RR ; Hoggar, Tassili n’Ajjer, peut être simplement naturalisé —E. Afr. ! — «Tsant», «Taggart».

1637. — A. scorpioides (L.) A. Chev. = Acacia nilotica subsp. tomentosa (Benth.) Brenan

— Gousses ne dépassant pas 7-8 mm de large, non ou tout à peine rétrécies entre les graines, glabres. Fleurs en glomérules de 8-10 mm de diamètre ……………………… 4

4 Gousses contournées en spirale à 1-3 tours (fig.). Fleurs d’un blanc sale. Arbre assez élevé (10-12 m), ramifié seulement à 3-4 m du sol. Ecorce noirâtre — Lits des oueds — SS: AR: Beni-Ounif, Colomb-Béchar. SC: C au Sud du Tademayt. SO — j Afr. Trop. | — «Talha», «Abser» (= A. tortilis (Forsk.) Hayne p.p.).

1638. — A. raddiana Savi = Acacia tortilis var. raddiana (Savi) Brenan

Acacia tortilis ssp.raddiana
Photo: www.sahara nature
Acacia tortilis ssp.raddiana
Photo: chatelain

— Gousses aplaties, droites ou plus ou moins arquées, larges de 6 mm, fauve clair ou brunâtre, d’aspect papyracé (fig.). Fleurs d’un jaune vif. Arbuste ou arbre peu élevé, ramifié dès le sol, à port érigé divariqué en V. Ecorce jaunâtre ou brunâtre — Lits des oueds. Zones d’épandages — C: SC et SO — j Afr. Trop. Sah. et Arabie | — « Seyal», «Tamat» (= A. flava Schw. var. seyal (Del.) Rob.).

1639. — A. seyal Del.

N. B. — De très nombreux Acacia sont cultivés en Afrique du Nord, soit dans les jardins, soit en haies et comme brise-vent. Ces derniers sont parfois plus ou moins naturalisés, tel est le cas pour: A. horrida (L.) Willd, A. cyanophylla Lindl. et A. melanoxylon R. Br.

A. horrida (L.) Willd

A. baileyana F. Muell. [Australie, cult. & subspont. Maroc]

A. cyclops A. Cunn. ex G. Don [Australie, natural. Afr. N.]

A. dealbata Link [Australie, natural. Macaron., Maghreb ?]

A. decurrens (Wendl.) Willd. [Australie, cult. Maroc]

A. dodonaeifolia (Pers.) Balb. [Australie, natural. Tun.?]

A. ehrenbergiana Hayne

Acacia ehrenbergiana
Photo: Chatelain
Acacia ehrenbergiana
Photo: Chatelain

A. farnesiana (L.) Willd. [pantrop., natural. Afr. N.]

Acacia farnesiana
Photo: Dobignard

A. gummifera Willd.

Acacia gummifera
Photo: Chatelain
Acacia gummifera
Photo: Chatelain

A. karroo Hayne [Afr. Sud, naturalisé Afr. N.]

Acacia_karroo
Photo: Chatelain

A. laeta R. Br. ex Benth.

A. longifolia (Andrews) Willd.

A. melanoxylon R. Br. [Australie, natural. Afr. N.]

A. mollissima Willd. [Australie, cult. & subspont. Maroc]

A. pycnantha Benth. [Australie, cult. Maroc]

A. retinodes Schltdl. [Australie, cult. & subspont. Afr. N.]

A. saligna (Labill.) H.L. Wendl. [Australie, natural. Afr. N.]

Acacia saligna, Tunisie
Photo: Chatelain

Albizia Durazz.

Albizia julibrissin Durazz. Mad(C) Can(C) Mar(C) Alg(P)

Argyrocytisus (Maire) Raynaud

Argyrocytisus battandieri (Maire) Raynaud Mar*

Bauhinia L.

Bauhinia rufescens Lam. Mau Alg

Chamaecytisus Link

Chamaecytisus mollis (Cav.) Greuter & Burdet [≡ Spartium molle Cav.] Mar*

Chamaecytisus pulvinatus (Quezel) C. Raynaud [≡ Cytisus pulvinatus Quezel] Mar*

Leucaena Benth.

L. pulverulenta (Schltdl.) Benth. [≡ Acacia pulverulenta Schltdl.] Can(C) Mar(C) Tun (C)


CEASALPINIACEAE

CLÉ DES GENRES

1 Arbres élevés à fleurs normalement dioïques, parfois hermaphrodites ou polygames très petites, apétales, en grappes courtes et peu visibles. Gousse longue de plus de 8 cm……………………… Ceratonia

— Arbustes à fleurs hermaphrodites, grandes, à 5 pétales jaune vif, en grappes axillaires bien plus longues que les feuilles. Gousses très aplaties, courtes (3-4 cm) ……………………… Cassia

Ceratonia L. (Caroubier)

Arbre de 5-15 m. Feuilles paripennées à 2-5 paires de folioles coriaces, vert foncé et luisantes au-dessus, ovales, entières, grandes (2-5 X 1,5-4 cm).

Grappes axillaires ou fasciculées sur le vieux bois, multiflores, courtes (1-3 cm), les unes mâles, les autres femelles. 5 sépales, 5 étamines. Gousses grandes (8-15 X 2-2,5 cm), brunâtres, pendantes, à 12-16 graines brunes et ovoïdes — Forêts, broussailles — C: dans le Tell. R: ailleurs: AS. Fréquemment cultivé — i Méd. ! — «Kharrouba ». Mad Can Mar Alg Tun Lib Egy(S)

1640. — C. siliqua L.

Ceratonia siliqua, madame
Photo: Chatelain
Ceratonia siliqua, monsieur
Photo: Chatelain

Cassia L.

Calice à 5 dents, 5 pétales. 5-10 étanuncs. Ovaire multiovulé. Feuilles paripennées.

1 Folioles obovales-obtuses, en général 2 fois plus longues que larges. Gousse plate, réniforme, obliquement aristée par le style au sommet, à valves papyracées portant en leur milieu une rangée de crêtes obtuses, interrompue entre les graines (flg.). — Zones d’épandages, savanes désertiques — C: SC et SO — | Soud-Dec. Sah. | — «Aquer- quer» (~ C. obovata Coll.). Mau Mar Alg

1641. — C. aschrek Forsk. incl. in Senna italica Mill.subsp. micrantha (Brenan) Lock

Senna italica
Photo: Benghanem
Senna italica
Photo: Benghanem
Senna italica
Photo: Benghanem

— Folioles lancéolées, bien plus étroites, 3-4 fois plus longues que larges. Gousse obtuse à valves planes et sans crêtes latérales — Savanes sub-désertiques — AR: SC: dans les grands oueds du versant S: du Hoggar — \ Soudan-Decc. 1 — (= C. acutifolia Del., C. lanceolata Coll.). Alg Egy

1642. — C. Senna L. incl. in Senna alexandrina Mill.

Senna Mill.

S. bicapsularis (L.) Roxb. Mad(N) Can(N) Mar(C) Egy(C)

S. multiglandulosa (Jacq.) H.S. Irwin & Barneby Mad(N) Can(N) Mar(C)

Caesalpinia L.

C. gilliesii (Wall. ex Hook.) D. Dietr. [≡ Poinciana gilliesii Wall. ex Hook.] Mad(N) Can(N) (C) Mar Alg Tun Lib Egy

N. B. — De nombreuses Cesalpiniées sont cultivées en Algérie, certaines comme arbre d'avenue ou en brise vent. Tel est, en particulier, le cas pour Cercis Siliquastrum L. (arbre de Judée); Gleditschia triacanthos L. (Février d’Amérique), Parkinsonia aculeata L.

Paraserianthes

Paraserianthes lophantha (Willd.) I.C. Nielsen subsp. lophantha [= Albizia lophantha (Willd.) Benth.] Cult Mar Alg tun

Parkinsonia L.

Parkinsonia aculeata, Maroc Larache
Photo: Chatelain




retour à l'index