SAPOTACEAE

Argania Roem. et Schult (Arganier)

Arbres de 2-10 m à écorce rugueuse craquelée. Feuilles coriaces alternes ± fasciculées, entières ± lancéolées; pétioles vert sombre en dessus. Inflorescences en glomérules axillaires. Fleurs petites de type 5. Corolle verdâtre en cloche. Etamines exsertes alternant avec 5 staminodes. Baie verte 1-2 cm, ovoïde à 2-3 graines soudées — Pâturages et rocailles désertiques — RR : SO : région du Dra — | End. W. Mar.I — « Argan » — (= A. sideroxylon Roem. et Schult.) (fig.).

 2153. — A. spinosa (L.) Skeels.

 
arganier
Argania spinosa
Photo: Chatelain


OLEACEAE

Arbres ou arbustes. Feuilles opposées entières ou composées. Fleurs en cyme ou grappe ± ramifiée 4-5 mères, à calice et corolle ± tubuleux ou nuls. Etamines 2, ± soudées au tube de la corolle, placées transversalement. Ovaire supère à 2 carpelles en général biovulés. Fruits : drupe, samarre ou baie.

CLE DES GENRES

1  Feuilles composées à 3-15 folioles………………………… 2

— Feuilles simples ………………………… 3

2 Feuilles pennées à 5-15 folioles opposées ou ternées. Fleurs petites en général, sans calice ni corolle. Fruit en forme de samarre (fig. 2154………………………… Fraxinus

— Feuilles à 3 folioles, alternes. Fleurs jaunes grandes 15-20 mm, fruit bacciforme ………………………… Jasminum

3  Feuilles argentées en dessous, vert ± cendré en dessus. Fruit ovoïde (olive) ………………………… Olea

— Feuilles vertes sur les 2 faces. Fruit globuleux ………………………… 4

4  Fleurs blanches en panicules amples terminalès. Fruit bacciforme à 2-4 graines. Arbuste à feuilles caduques ………………………… Ligustrum

— Fleurs jaunâtres en grappes très courtes à l’aisselle des feuilles. Fruit drupiforme à 1 noyau. Arbres ou arbustes à feuilles persistantes.  ………………………… Phillyrea

Fraxinus (Toum.) L. (Frêne)

Arbres ou arbustes. Inflorescences en panicule ample, ramifiée. Fleurs hermaphrodites dioïques ou polygames. Calice très petit Corolle nulle ou à 4 lobes linéaires. Ovaire à 2 loges biovulées. Graines ailées latéralement (fausse samarre).

1  Feuilles adultes grandes 12-25 cm, glabres à 5-13 folioles, grandes 4-9 X 1,5-2,5 cm, dentées en scie (fig.), toutes semblables. Bourgeons brunâtres. Inflorescences en grappes allongées, ramifiées, longues de 3-7 cm. Samarres ovales lancéolées aiguës au sommet (fig.) — Bord des eaux — C : dans toute l’Algérie — « Dardar », « Sella », « Rasleut » (F. oxyphylla M. Bieb). Eut. Plante très variable (= F. oxycarpa Willd.).

2154. — F. angustifolia Vahl

subsp. angustifolia [douteux Afr. N. ?]

subsp. oxycarpa (Willd.) Franco & Rocha Afonso Mar Alg Tun

Feuilles adultes plus petites 8-10 cm ± pubescentes sur leur face inférieure, dimorphes, celles des jeunes rameaux à 3-9 folioles lon-gues de 0,5-1,5 cm, toutes bordées de dents obtuses peu profondes (fig.). Bourgeons noirs. Inflorescences en petites ombelles sessiles, longues de 1-2 cm. Samarres émarginées au sommet (fig.) — Rochers, pâturages des hautes montagnes — R : Aurès, Bellezma, Mts' du Hodna. RR ailleurs : Kl, AS2 — I Oro-S. Méd. As. | — « Touzzalt — (= F. dimorpha Coss. et Dur.).

2155. — F. xanthoxyloides Wamm. sensu QS = F. dimorpha Coss. & Durieu

N.B. — F. ornus L. et F. excelsior L. sont parfois cultivés dans le Tell.

 
fraxinus ornus
Photo: Medjahdi

Jasminum (Tourn.) L. (Jasmin)

Arbuste de 1-2 m à feuilles en général alternes trifoliolées (fig.), d’un vert sombre à folioles ovales. Fleurs par 2-4 au sommet des rameaux. Calice à 5 dents, très court. Corolle à tube 2 à 3 fois plus long que le calice. Baie globuleuse noirâtre ou ± pourprée 5-6 mm — Forêts, broussailles — CC sauf sur les Hauts plateaux Méd. « Bou lila », « Agourmi ». Mar Alg Tun

2156. - J. fruticans L.

Jasminum frutican
Photo:Medjahdi

N.B. — J. officinale L. à fleurs blanches très odorantes et à feuilles à 3-7 folioles est très cultivé et parfois plus ou moins dans naturalisé dans le Tell.

J. grandiflorum L. subsp. grandiflorum [cultivé Afr. N.]

Olea L. (Olivier)

Feuilles ovales ou ovales lancéolées 2 à 5 fois plus longues que larges(fig.). Inflorescences en grappes denses axillaires et au sommet de rameaux courts, denses, à fleurs subsessiles. Fruit drupiforme de 5-10 mm à noyau épais, coriace et résistant — Pelouses, forêts claires — CC dans toute l’Algérie. R : SS : var. oleaster DC — I Méd. « Zebboudj », « Zitoun »...

2157. — O. europaea L.

subsp. europaea

subsp. maroccana (Greuter & Burdet) P. Vargas, J. Hess, Muñoz Garm. & Kadereit Mar*

N.B. — L’Olivier est très cultivé dans toute l’Algérie dans sa var. sativa DC.

Feuilles linéaires lancéolées 8-15 fois plus longues que larges mucronées au sommet (fig.). Inflorescences en grappes axillaires lâches, pauciflores, à fleurs nettement pédicellées. Fruits de 2-4 mm à noyau très fragile, à parois minces, simplement membraneuses — Rocailles, lit des oueds désertiques — R : SC dans les zones montagneuses : Hoggar, Tefedest, Tassili n’Ajjer, Mouydir — | End. C. Sah. Air <Aleo>.     Alg*

2158. — O. laperrinei Batt. et Tr = O. europaea subsp. laperrinei (Batt. & Trab.) Cif.

Ligustrum (Tourn.) L. (Troëne)

Arbrisseau à feuilles opposées oblongues lancéolées, entières, vert sombre et luisantes en dessus. Fleurs blanches petites, odorantes dépassant longuement le calice — Forêts humides — Indiqué en Algérie par Desfontaines (K2?) Euras.  Mar Alg(?)

— L. vulgare L.

L. lucidum Aiton [Asie, cult. & subpont. Afr. N.]

Phillyrea (Toum.) L. (Filaire, « Qtem », « Tamtouala »)

Arbre ou arbuste glabre à feuilles opposées, coriaces, vertes persistantes, très variables. Inflorescences globuleuses, subsessiles à l’aisselle des feuilles. Fleurs verdâtres ou jaunâtres, petites 4-5 mm. Corolle rotacée à tube très court — Forêts, broussailles Méd. Mar Alg Tun Lib(?)

2159. — Ph. angustifolia L.

a)  Feuilles lancéolées linéaires, étroites 20-40 X 3-8 mm entières, atténuées aux 2 extrémités, 4-8 fois plus longues que larges, drupes de 3-5 mm— Forêts des montagnes — R : Atlas Tellien et Saharien. RR ailleurs :K1.

 ssp. angustifolia

— Feuilles ovales-lancéolées 3-6 X 1-2,5 cm, 2 à 3 fois plus longues que larges, dentées sur les marges en général; drupes de 5-8 mm………………………… b

b)  Feuilles toutes semblables, atténuées à la base (fig. a); drupes apiculées — CC : dans toute l'Algérie tellienne, Aurès.

ssp. media (L.) Rouy

 
Phyllerea media
Photo: Medjahdi

— Feuilles de jeunes rejets cordiformes à la base ± épineuses sur les marges (fig. b), les autres ovales elliptiques; drupes obtuses ombiliquées au sommet — CC dans le Tell. RR ailleurs : Aurès, Bellezma. Mar Alg Tun Lib

  ssp. latifolia (L.) Maire = P. latifolia L.

 
Phylleria latifolia
Photo: Medjahdi

GENTIANACEAE

Plantes herbacées annuelles, glabres. Feuilles en général opposées. Fleurs solitaires ou en cymes terminales 5-mères (R4-6-12). Calice ± tubuleux. Corolle tubuleuse à préfloraison tordue. Etamines 5 (R4-6-12). Ovaire unilo culaire multi-ovulé à 2 carpelles. Fruit capsulaire à déhiscence septicide.

CLÉ DES GENRES

1  Feuilles au moins les supérieures soudées 2 à 2 à leur base. Fleurs à 6-12 pétales jaune vif. Calice divisé jusqu’à sa base en 6-8 lobes linéaires (fig. 2160) …………………………  Blackstonia

— Feuilles libres entre elles. Fleurs à 4-5 pétales roses, le plus souvent, rarement blancs ou rosés………………………… 2

2  Fleurs de type 5, toujours très brièvement pédicellées en grappes ou en têtes denses, larges de 5-10 mm (fig. 2164) ………………………… Centaurium

— Fleurs de type 4, très longuement pédicellées, larges de 2-3 mm. Plantes très grêles …………………………  3

3  Fleurs jaunes. Calice à tube bien plus long que les dents (fig. 2165), celles-ci triangulaires obtuses ………………………… Cicendia

— Fleurs roses. Calice divisé presque jusqu’à sa base, à tube beaucoup plus court que les dents (fig. 2166), celles-ci linéaires ………………………… Exaculum

 Blackstonia Huds. (= Chlora Adans.)

Plante de 10-60 cm glabre et glauque. Feuilles inférieures en rosettes, les autres opposées soudées. Inflorescences en cyme dichotome. Fleurs dé 18-30 mm. Calice divisé jusqu’à la base. Corolle rotacée à tube très court. 6-12 étamines — Pelouses, forêts — | Méd. | — « Rechitt ».

2160. — B. perfoliata L.

a) Fleurs de 8-15 mm, sépales, pétales, étamines 6-8, lobes du calice um nerviés. RE : K2-3. Mar Alg Tun

 ssp. perfoliata

— Fleurs de 20-35 mm. Sépales, pétales, étamines 8-12, lobes du calice trinerviés (fig.). CC : dans toute l'Algérie. R : sur les hauts plateaux. Mar Alg Tun

ssp. grandiflora (Viv.) Maire

 
Blackstonia grandiflora
Photo: Dobignard

subsp. imperfoliata (L. f.) Franco & Rocha Afonso Mar Tun

subsp. intermedia (Ten.) Zeltner Mar

subsp. serotina (Koch) Vollm. Mar Esp

et encore a faire

Centaurium Hill. emend. Adanson

Calice tubuleux à 5 angles saillants et à 5 lobes linéaires. Corolle à tube cylindrique assez long resserré à son sommet. 1 Fleurs jaunes, larges de 18-22 mm, à pédoncule aussi long que le calice, peu nombreuses 1-6 en cyme dichotome pauciflore au sommet de la tige — Bas-fonds humides, dayas — AR ça et là dans tout le Tell | Méd. Atl. |....

2161. — C. maritimum (L.) Fritsch

— Fleurs roses rarement blanches, sessiles ………………………… 2

2  Inflorescence disposée en épis lâches et allongés. Plante rameuse glabre. Fleurs petites 1 X 0,5 cm. Feuilles ovales obtuses, toutes caulinaires; pas de rosette de feuilles basales à la floraison — lieux humides — C : dans toute l’Algérie. R : SS, SC — | Méd. |.

2162. — C. spicatum (L.) Fritsch

 
Centaurium spicatum
Photo: Medjahdi

— Inflorescences en particules corymbiformes, lâche ou en cymes dichotomes régulièrement ramifiées ………………………… 3

3  Inflorescences en cymes dichotomes. Calice à la floraison aussi long que le tube de la corolle. Capsule incluse dans le calice. Feuilles inférieures non en rosette — Lieux humides — I Paléo-temp. |.

2163. — C. pulchellum (Sw.) Druce

a) Inflorescences denses multiflores. Plante de 15-40 cm, à tige ramifiée dans sa partie supérieure — CC : dans toute l’Algérie.

ssp. tenuiflorum (Hoffm, et Link.) Maire ≡ C. tenuiflorum (Hoffmanns. & Link) Fritsch

— Inflorescences lâches et pauciflores, plante ramifiée dès la base …………………………  b

b) Fleurs de 10-12 mm de long, plante très grêle — CC : dans toute l'Al-gérie. R : SS, SC.  Mar Alg Tun Lib

ssp. pulchellum

 
Centaurium pulchellum
Photo: Dupont

subsp. grandiflorum (Batt.) Maire

— Fleurs de 15-20 mm de long, plante plus robuste …………………………  c

c) Feuilles caulinaires espacées, plus courtes que les entre-nœuds; inflorescences à rameaux divariqués — R : Kl-2-3   Mar Alg Tun

 — E. candelabrum Lindb. = C. pulchellum subsp. grandiflorum (Batt.) Maire

ssp. grandiflorum (Batt.) Maire

— Feuilles caulinaires denses bien plus longues que les entre-nœuds; inflorescences à rameaux dressés — RR : en Algérie : 01, AC : SS, SC.

ssp. laxiflorum (Lindb.) Jah. et Maire = incl. in C. tenuiflorum (Hoffmanns. & Link) Fritsch

— Inflorescences en panicule corymbiforme dense, toutes les fleurs étant sensiblement dans le même plan. Calice à la floraison atteignant tout au plus la demi-longueur du tube de la corolle. Capsule plus longue que le calice. Feuilles inférieures en rosette — Pelouses, broussailles — Eut. Méd. I — (— E. Centaurium (L.) Pers.).

2164. — C. umbellatum (Gibb) Beck sensu QS  incl. in C. erythraea Rafn.

a) Fleurs grandes, longues de 18-20 mm, larges de 15-20 — R : 01.

ssp. grandiflorum (Biv.) Maire sensu QS incl. in C. erythraea

subsp. majus (Hoffmanns. & Link) M. Laínz

— Fleurs plus petites ne dépassant pas 15 X 13 mm  ………………………… b

b)  Fleurs de 13-15 X 10-13 mm à lobes dressés après l’anthèse — CC : dans tout le Tell

ssp. suffruticosum (Salzm.) Maire ≡ C. erythraea subsp. suffruticosum

— Fleurs de 10 X 10 mm à lobes étalés après l'anthèse — RR : AS3 : Aurès.

?? ssp. spartum (Lindb.) Maire

C. barrelieroides Pau

C. erythraea Rafn

  subsp. apertum (H. Lindb.) Greuter Mar Alg

  subsp. bernardii (Maire & Sauvage) Greuter Mar*

  subsp. erythraea Mar

  subsp. majus (Hoffmanns. & Link) M. Laínz Mar Alg Tun

  subsp. rhodense (Boiss. & Reut.) Melderis Mar? Tun

  subsp. suffruticosum (Griseb.) Greuter Mar Alg Tun

C. mairei Zeltner Alg

C. tenuiflorum (Hoffmanns. & Link) Fritsch

  subsp. acutiflorum (Schott) Zeltner

  subsp. tenuiflorum

Cicendia Adanson

Petite plante glabre annuelle de 5-15 cm, très rameuse à tiges rigides filiformes. Fleurs en cyme dichotome, longuement pédonculées, très petites 2-3 mm, à corolle à tube plus long que le calice» à divisions étalées — Dayas — RR : Al, Kl, 03 à Daya — | Méd. Atl. | — (= Microcala filiformis Hoffm.et Link.). Mar Alg Tun

 2165. — C. filiformis (L.) Delarbre

Exaculum Carmel.

Petite plante présentant les caractères végétatifs du genre précédent, mais en différant par la structure de la fleur — Dayas — RR : Al, Kl-2-3 — | Méd. Atl. | — (=Cicendia pusilla (Lam.) Gris). Mar Alg Tu

2166. — E. pusillum (Lam.) Caruel

Gentiana L.

G. atlantica Litard. & Maire Mar*

G. ciliata L. Mar

G. sierrae Briq. Mar

G. tenella Rottb. Mar

G. tornezyana Litard. & Maire Mar*


APOCYNACEAE

Description :

Arbustes ou plantes herbacées à feuilles opposées. Fleurs solitaires axillaires ou en corymbes terminaux. Fleurs 5-mères à calice et corolle tubuleux, cette dernière à préfloraison tordue, à lobes pourvus en général à la gorge d’écailles. Etamines 5 insérées sur le tube de la corolle. Ovaire supère à 2 carpelles ± soudés. Fruit sec folliculaire.

CLE DES GENRES

1  Arbuste de 1-4 m. Feuilles longuement lancéolées, opposées ou ternées. Fleurs roses exceptionnellement blanches, en corymbes terminaux ………………………… Nerium

— Plante vivace à tiges prostrées sarmenteuses. Feuilles ovales. Fleurs violettes, exceptionnellement blanches, isolées à l'aisselle des feuilles ………………………… Vinca

Nerium L.  (Laurier rose, « Defîa », « Illili », « Elel »)

Arbuste très glabre à tiges érigées. Feuilles coriaces entières 4-10 X 2-3 cm. Fleurs grandes 3-4 cm. Calice 5 lobes 2 à 3 fois plus court que le tube de là corolle. Corolle à limbe étalé à gorge munie de 5 écailles multifides opposées aux divisions. Etamines incluses (fig.). Fruits à 2 follicules linéaires lancéolés, soudés, longs de 4-8 cm. Graines portant une aigrette de poils — Lits des oueds, rocailles humides — CC : dans toute l’Algérie. R : SS, SC : dans les montagnes — | Méd. |. 

2167. — N. oleander L.

Nerium oleander
Photo: Medjahdi

Vinca L. (Pervenche)

Plantes rampantes à feuilles opposées pétiolées. Corolle à gorge nue. Graines tuberculeuses sans aigrette.

1  Calice à lobes linéaires glabre, plus court que le tube de la corolle (fig.). Feuilles ovales-lancéolées, arrondies à la base, glabres. Corolle large de 3-4 cm, à lobes obliquement acuminés, élargis en leur milieu — Forêts, broussailles humides — CC : Kl-2-3; AC : dans le reste du Tell — | W Méd. | — (= V. media Link. et Hoffm.). Mar Alg

2168. — V. difformis Pourr.

Vinca difformis
Photo: Medjahdi

— Calice à lobes pubescents ciliés sur les marges, aussi long que le tube de la corolle (fig.). Feuilles ovales cordiformes à la base, ciliées sur les marges. Corolle de 4-5 cm, à lobes cunéiformes élargis au sommet — Lieux humides, broussailles — R : La Calle, Alger, Miliana, etc. — Spontané ? — j Euras. |.   Mar(C) Alg(C)

2169. — V. major L.

Catharanthus roseus (L.) G. Don [Cult Jardins]


ASCLEPIADACEAE

Description :

Arbres, arbustes, lianes ou plantes herbacées ou succulentes. Feuilles opposées sans stipules. Inflorescences en général cymeuses. Fleurs 5-mères. Sépales et pétales ± soudés à la base. Corolle rotacée ou campanulacée, doublée d’une paracorolle à 5 pièces ± soudées, en général d’origine staminale. Etamines 5 à anthères sessiles, en général adhérentes au stigmate et formant avec lui un « gynostème », souvent déhiscentes en pollinies. Fruit formé de 2 follicules déhiscents par la suture ventrale. Graines en général pourvues d’une aigrette.

CLÉ DES GENRES

1 Plante grasse d’aspect cactiforme, à tiges ± tétragones, crassulescentes, charnues et à feuilles rudimentaires (fig. 2172) ………………………… Caralluma

— Plante ne présentant pas ces caractères ………………………… 2

2  Arbres à feuilles amples 10-20 X 8-15 cm, subsessiles, coriaces; follicules volumineux globuleux 5-8 mm ………………………… Calotropis

— Arbustes ou plantes herbacées à feuilles ne dépassant pas 3-4 cm de large. Follicules bien plus petits, ovoïdes ou linéaires, larges de 3 cm au plus ………………………… 3

3  Arbustes feuillés à tiges toutes ligneuses. Corolle rotacée à 5 lobes et 5 filaments insérés dans leurs sinus (fig. 2175) ………………………… Periploca

— Plantes à rameaux herbacées, lianes ou arbustes aphylles. Corolle ne présentant pas ces caractères ………………………… 4

4  Follicules hérissés, au moins en partie, de tubercules ou de pointes herbacées ………………………… 5

— Follicules lisses ………………… 7

5  Plantes glabres à feuilles lancéolées linéaires à tiges érigées. Folliculedensément hérissé de pointes filiformes (fig. 2176) ………………………… Gomphocarpus

— Plantes grisâtres pubescentes, à feuilles ovales ou ovales-lancéolées, Follicules à pointes robustes éparses (fig. 2179) ………………………… 6

6  Petite plante, haute de 10 cm au plus, à tiges raides et à inflorescen-ces denses, courtement pédonculées. Fleurs blanc-verdâtre. Feuilles lancéolées ………………………… Glossonema

— Plantes de 30-80 cm à tiges allongées ± volubiles. Inflorescences longuement pédonculées. Fleurs brunâtres. Feuilles cordiformes ………………………… Caralluma

7  Arbustes aphylles éphédroïdes ou plantes à tiges lianescentes ………………………… 8

— Plantes à tiges herbacées …………………………  9

8  Arbustes aphylles ou plantes lianescentes à feuilles vertes ovales ou lancéolées, non ou à peine cordées à la base. Plantes du Sahara central ………………………… Leptadenia

— Plantes lianescentes à feuilles glauques, fortement cordées. Plante de la zone méditerranéenne ………………………… Cynanchum

9  Plante à feuilles vertes, ovales lancéolées, des zones bien arrosées du littoral ... Vincetoxicum

— Plante à feuilles glauques, linéaires, lancéolées, du Sahara central…………………………  Solenostemma

Caralluma

Corolle rotacée charnue brunâtre ± tachée, à 5 lobes ovales ou linéaires. Paracorolle charnue courte, présentant 5 lobes appliqués contre les anthères et en général 10 autres réunis par paires et alternant avec eux. Follicules glabres fusiformes très aigus.

1  Tiges élevées 20-50 cm, larges de 2,5 cm au moins, glauques. Fleurs par 2-4 en grappes courtes. Fleurs de 2 cm. Follicules linéaires longsde 10-15 cm — Rocailles — RR : SS : Hoggar au N de Tamanrasset |Trop. |.  

2170. — C. tombuctuensis (L. Chev.) N.E. Br. incl. in Desmidorchis acutangula Decne.

— Tiges de 5-10 cm, larges de 1,5 cm au plus. Fleurs bien plus petites, follicules de 5-6 cm au plus ………………………… 2

2  Plante du Sahara central. Tiges à angles peu marqués, pourvues d’appendices coniques très aigus (fig.) — Rocailles désertiques—R: SS :Hoggar et Tassili des Ajjer en montagne. — |End. |— «Taïberou ».

2171. — C. venenosa Maire  incl. in Orbea decaisneana (Lehm.) Bruyns

— Plante de la zone méditerranéenne de l’Algérie. Tiges quadrangulaires à angles sinués, lobés ondulés (fig.) ………………………… 3

3  Corolle de 10-12 mm à lobes triangulaires très obtus ± ciliés sur les bords (fig.). Paracorolle à 5 dents. Fleurs tachées de jaune et de pourpre — Rochers calcaires — R : AS1, 03 : Ghar Rouban, Ol :Mt Filaoucene : ssp. Gussoneana (Mik.) Maire — | Méd. I — « Dermous » — (=Apteranthes Gussoneana Mik.).

2172. — C. europea Guss. ≡ Apteranthes europaea (Guss.) Murb.

— Corolle de 7-8 mm à lobes linéaires. Paracorolle à 15 dents. Fleurs brunes — Rochers calcaires — AC : Ol — | Bet. Rif. I — « Rolak » —(= Boucerosia Munbyana Dec.) (fig.).

2173. — C. munbyana (Dec.) N.E. Brown ≡ Apteranthes munbyana (Decne. ex Munby) Meve & Liede

C. dalzielii N.E. Br. Mau Mar(?)

Asclepias L.

Asclepias curassavica L. Mar

Orbea Haw.

O. decaisneana (Lem.) Bruyns [= Caralluma venenosa Maire] Mar Alg

Desmidorchis Ehrenb.

D. acutangula Decne. [= Caralluma tombuctuensis (A. Chev.) N.E. Br., Caralluma acutangula (Decne.) N.E. Br. ] Mar Alg Egy

Calotropis R. Brown

Petit arbre de 2-4 m à latex blanchâtre ± pubescent dans sa jeunesse. Tronc à écorce subéreuse craquelée épaisse. Feuilles persistantes. Inflorescences en cymes axillaires. Fleurs grandes 2-3 cm. Calice divisé presque jusqu’à sa base. Corolle blanche, à partie supérieure des lobes bleue violacée ± pourprée, rotacée. Paracorolle à 5 pièces verticales carénées, bossues à la base — Lits des oueds — C : SS, SM, SO. R : SS surtout dans les oasis — Sahelo-Sah. | — « Krenka », « Ouhechar », « Tourha », « Tega ». Mar Alg Tun Lib Egy

2174. — C. procera (Aiton) W.T. Aiton

Calotropis procera, MS
Photo: Chatelain

Periploca L.

Corolle rotacée présentant 5 appendices aristés entre les pétales. Follicules glabres.

1  Feuilles lancéolées cunéiformes sessiles 10-25 X 3-5 mm, au moins 5 fois plus longues que larges. Inflorescences ombelliformes subsessiles à l’aisselle des feuilles. Fleurs de 1 cm au plus. Arbustes ± lianescents. Follicules divariqués linéaires lancéolés 5-8 X 0,5-0,8 cm — Rocailles arides — C : SS, R : 01, AS1-2-3, SC : dans les montagnes, SO —Méd. Sak. | — « Halleb » « Sellouf ».

2175. — P. laevigata Ait. sensu QS = incl. in P. angustifolia Labill.

 

— Feuilles ovales aiguës pétiolées 4-8 X 2,5-6 mm, 2 fois plus longues que larges. Inflorescences axillaires, longuement pédonculées, lâches. Fleurs de 18-22 mm — Haies — RR : Ol : Mostaganem à Tijdit —Adv. j E. Méd. ).

2178  —  P. graeca L.

Gomphocarpus R. Br.

Plante de 1-2 m, ligneuse à la base. Feuilles linéaires-lancéolées, vertes, 5-10 X 0,8-1 cm, pétiolées. Inflorescences en ombelles axillaires pédonculées. Fleurs de 1 cm blanches. Corolle rotacée à 5 lobes. Paracorolle à 5 pièces naviculaires dressées. Follicules ovales aigus renflés en vessie, densément hérissés de pointes filiformes (fig.) de 1 cm au moins — Lieux humides, lites oueds — R : K2-3, Cl RR : environs d’Oran — | Méd. | — « Rfel » « Driba ». Mar Alg Tun

 2176. — G. fruticosus (L.) R. Br.

Glossonema Decaisne

1 Plante à tiges prostrées, grisâtre. Lobes de la corolle lancéolés. Paracorolle à 5 divisions pétaloïdes, tridentées au sommet, à fouet médian inséré au fond d’une échancrure (fig.). Follicules ovoïdes, lancéolés aigus 1,5-3 X 1-1,5 cm, portant un petit nombre de pointes herbacées linéaires — Savanes désertiques — R : SC, SO, SM — | Trop. Mau Mar Alg Lib Egy

2177. — G. boveanum Dec. subsp. boveanum

— Plante à tiges érigées, verte, fortement pubescente. Divisions de la paracorolle lancéolées, progressivement atténuées en fouet (fig.). Follicules comme dans l’espèce précédente, mais à pointes herbacées, bien plus nombreuses, crochues à leur sommet — Rocailles désertiques — R : SC dans les massifs montagneux — End. Sah. Mau Alg Egy

2178. — G. gauthieri Batt. et Trab. = G. boveanum subsp. nubicum (Decne.) Bullock

Pergularia L. (Daemia R. Brown)

Plante à tige volubile entièrement pubescente. Feuilles ovoïdes cordées. Inflorescences corymbiformes longuement pédonculées. Fleurs longuement pédicellées, vert brunâtre de 10-12 mm. Corolle 5 lobée, cupuliforme à tube court. Paracorolle double, l’extérieure annuliforme 5-10 lobes, l’intérieure à 5 pièces éperonnées libres. Follicules ovoïdes aigus 5-7 X 3-5 mm, portant de petites pointes près des sutures (fig.) — Pâturages désertiques — CC : SS, SC, SM, SO — | Sah. Sind. \ — « Demia » « Aleg « Tachkat » (= D. cordata R. Brown).   Mar Alg Tun Lib Egy

2179. — P. tomentosa L.

Pergularia tomentosa
Photo: Chatelain
Pergularia tomentosa, Ougarta
Photo: Benhouhou
Pergularia tomentosa, Ougarta
Photo: Benhouhou

P. daemia (Forssk.) Chiov. Alg

Leptadenia R. Br.

1  Arbuste aphylle ou à feuilles très petites sur les jeunes pousses, de 1-4 mm, à tiges allongées rigides ± striées d’un vert jaunâtre, glabres. Inflorescences umbelliformes, éparses, courtes 1-3 cm, à pédoncule court: 1 cm. Fleurs petites, 4-5 mm, verdâtres. Follicules lancéolés, aigus, grands, 5-10 X 0,8-1 cm — Lit des oueds sablonneux AC : SC, SM, SO — | Trop. | — « Rtem » — (fig.). Mau Mar Alg

2180. — L. pyrotechnica (Forssk.) DC

— Liane pouvant atteindre plusieurs mètres, à feuilles opposées, les inférieures linéaires cordiformes, les supérieures ovales 20-40 X 2-6 mm. Inflorescences en grappes rameuses allongées, lâches — Rocailles — RR : SS : Hoggar et Tassili — j Trop. Alg

2181. — L. heterophylla Dec. = incl. in L. arborea (Forssk.) Schweinf.

Leptadenia lanceolata (Poir.) Goyder. Alg

Cynanchum L.

Plante herbacée volubile de 20-80 cm. Feuilles glauques lancéolées trian-gulaires, fortement cordées à la base (flg.). Inflorescences en grappes corym-biformes assez longuement pédonculées, dépassant la feuille correspondante. Fleurs de 6-6 mm blanchâtres. Calice à lobes aigus 2 à 3 fois plus courts que la corolle. Corolle rotacée, profondément 5 lobée. Paracorolle tubuleuse à 5-10 dents. Follicules fusiformes 5-10 cm — Pelouses humides — CC sur le Tell, RR ailleurs. SS : Oued Rhir — | Méd. As. | — « Lebina ». Mar Alg Tun Lib Egy

2182. — C. acutum L.

Cynanchum acutum
Photo: Medjahdi

Vincetoxicum Mœnch

Plante érigée. Feuilles vertes ovales lancéolées à peine cordées à la base, finement pubescentes (fig.). Inflorescences comme dans le genre précédent. Corolle rotacée à 5 lobes aigus. Paracorolle charnue à pièces adhérentes entre elles 5-10 lobées. Follicules de 4-6 cm, renflés à leur base — Forêts, rocailles des régions montagneuses — AC : Kl-2 RR : ailleurs : Monts de Tlemcen | Eur. Mar Alg

2183. — V. officinale Moench = V. hirundinaria Medik.

Solenostemma Hayne

Plante finement pubescente, glauque, à feuilles lancéolées pétiolées. Inflorescences en cymes ombilliformes très denses à l’aisseüe des feuilles supérieures. Fleurs blanches très odorantes 7-9 mm. Follicule noirâtre pyriforme 3-6 X 1,5-2 cm — Rocailles désertiques — C : SC, SO, SM — | Sah. | — « crelchchem » — (= S. oleifolium (Ned.) Bull, et Bruce) (fig.). Alg

2184. — S. argel (Del.) Hayne

Apteranthes Mikan

A. burchardii (N.E. Br.) Plowes [Caralluma burchardii N.E. Br.]

subsp. maura (Maire) Meve & F. Albers Mar*

 
Apteranthes burchardii
Photo: Dobignard

A. europaea (Guss.) Murb. [= Caralluma europaea (Guss.) N.E. Br.]

  subsp. europaea Mar Alg Tun Lib Egy

  subsp. maroccana (Hook. f.) Plowes Mar*

Apteranthes europaea
Photo: Dobignard

A. joannis (Maire) Plowes [=Caralluma joannis Maire] Mar*

Apteranthes joannis
Photo: Magnouloux

A. munbyana (Decne. ex Munby) Meve & Liede [=Caralluma munbyana (Decne. ex Munby) N.E. Br.] Mar Alg


CONVOLVULACEAE

Description :

Plantes herbacées ou volubiles, feuillées ou aphylles. Feuilles alternes, entières ou lobées, sans stipules. Fleurs solitaires ou en glomérules 5 (BR 4) mères. Calice à sépales ± inégaux, parfois accrescent. Corolle campanulacée ou rotacée. Staminés 5, libres, alternant parfois avec des écailles intrastami nales (Cuscuta). Gynécée supère à 2 carpelles unis. Styles 1-3. Fruit capsulaire.

CLÉ DES GENRES

1  Plante parasite sans chlorophylle à tiges volubiles, filiformes, pour vues de suçoirs. Fleurs en glomérules denses. Feuilles nulles …………………………  Cuscuta

— Plantes non parasites pourvues de feuilles …………………………  2

2  Corolle rose très petite, inclue dans le tube à 5 lobes aussi longs que le tube. 2 styles (fig. 2191)  ………………………… Cressa

— Corolle plus grande dépassant le calice, entière, infudibuliforme à 5 plis et sans divisions marquées, à 1 style  ………………………… 3

3  Stigmate capité, plis de la corolle limités par 2 nervures saillantes. Plantes très glabres ………………………… Ipomaea

— Stigmate bilobé, à lobes linéaires aplatis, plis de la corolle sans nervures saillantes. Plantes glabres ou hispides………………………… 4

4  Calice entouré par 2 grandes bractées foliacées égalant au moins la moitié de sa longueur (fig. 2194). Fleurs de 4-6 cm. Plantes glabres ………………………… Calystegia

— Calice découvert. Fleurs en général plus petites. Plantes plus ou moins hispides ………………………… Convolvulus

Cuscuta L. (Cuscute, «Zouh niouk», «Kouchout»)

Plantes annuelles sans chlorophylle, parasites sur de nombreuses plantes, à tiges grêles, volubiles, et feuilles squamiformes. Inflorescences en glomérules denses. Fleurs 4 ou 5 à corolle +- divisée et à tube pourvu d’écaillesau-dessous des étamines. Ovaire à 2 loges, 1-2 styles. Capsule à déhiscence en général pyxidaire. Genre de détermination délicate -et pour lequel, les données relatives à l’Algérie sont très insuffisantes. Les espèces suivantes ont été rencontrées.

1  Un seul style, stigmate capité (fig.). Capsule à déhiscence pyxidaire. Fleurs rosées. Plantes à tiges indurées de 1-3 mm de diamètre. Capsule grande 5 mm — Parasite surtout sur les arbres et les arbustes — RR : 03 : Mont de Tlemcen, Ghar-Rouban — I Sud-Euras. Mar Alg

2185. — C. monogyna Vahl

— 2 styles (fig.). Plantes à tiges très grêles, capsule bien plus petite …………………………… 2

2  Stigmates capites (fig.). Capsule à peu près indéhiscente, bacciforme. Fleurs pédonculées ………………………..… 3

— Stigmates filiformes (fig.). Capsule s’ouvrant par une fente circulaire presque basale. Fleurs sessiles ou subsessiles ………………… 4

3  Ovaire et capsule globuleux ± déprimés au sommet. Corolle à lobes réfléchis (fig.) — RR : K2 : Oued Marsa, Cl : sur diverses plantes herbacées — Introduite — I Chine-Océanie | — (incl. C. cesatiana Bert.)

2186. — C. australis R. Br. incl. in C. scandens Brot.

— Ovaire et capsule ovales, rétrécis vers le sommet Corolle à lobes étalés (fig.). R : Al-2, RR : 03 : Boukanefis, Dayas. Parasite sur la luzerne — Introduit — I S. Amér. I — (— C. corymbosa Choisy, C. racemosa Engel). Alg(A)

2187. — C. suaveolens Ser.

4  Style en général plus long que l’ovaire, écailles hypo-staminales ovoïdes, très courtes, incluses dans le tube de la corolle, en général conniventes et le fermant (fig. 2189). Etamines exsertes. Plante très variable — CC : dans toute l’Algérie. Parasite sur de très nombreux végétaux — | Cosm. |.

 2188. — C. epithymum (L.)  L.

a) Calice à divisions carénées, dilatées dans leur partie moyenne, membraneuses sur les marges. Fleurs blanches en têtes très petites, de 6-7 mm de diamètre — AC : Tell, Aurès — (incl. C. acuminata Pomel).

ssp. approximata (Bab.) P. Fourn. ≡ C. approximata Bab.

— Calice à divisions non carénées. Fleurs en têtes plus grandes 8-10 mm. ……………………… b

b)  Fleurs blanches. Plantes à tiges jaunâtres, corolle non charnue, à divisions étalées, écailles hypostaminales pas tout à fait conniventes —Sur les luzernes — R : Tell.

ssp. trifolii (Bab. et G.) incl. in subsp. epithymum

— Fleurs rosées. Plantes rougeâtres ………………… c

c)  Corolle non charnue à divisions étalées. Ecailles hypo-staminales conniventes — CC : dans toute l’Algérie.

ssp. eu-epithymum Begev.

— Corolle charnue, à lobes carénés en dessous. Ecailles hypo-staminales conniventes. CC : dans toute l’Algérie (incl. C. cuspidata Pomel, C. callosa Pomel) Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. planiflora (Tenore) Rouy ≡ C. planiflora Ten.

subsp. kotschyi (Des Moul.) Arcang. [Afr. N.?]

— Styles plus courts que l’ovaire, écailles hypo-staminales ± fimbriées, saillantes; Etamines incluses …………………   5

5  Tige simple, non ramifiée, verdâtre. Inflorescences en glomérules denses de 1 cm, blanc jaunâtre. Corolle à tube ventru, en grelot. Styles longs (fig.) — Champs de lin — R : çà et là dans le Tell — Cl, Al, 02-3 — | Orient |. Mar(A) Alg(A) Egy(A)

2189. — C. epilimun Weihe

— Tige très ramifiée. Inflorescences rougeâtres, en glomérules denses de 10-15 mm. Corolle campanulacée à tube droit Styles courts (fig.) — Sur les orties — RR : Kl : Djurdjura, Al : Zaccar — | Euras. |. Alg(A)

2190. — C. europaea L.

C. acuminata Pomel Mar(?) Alg

C. approximata Bab.

  subsp. approximata Mar Alg Egy

  subsp. episonchum (Webb & Berthel.) Feinbrun Mar Alg

subsp. macranthera (Boiss.) Feinbrun & Greuter

C. brevistyla A. Braun ex A. Rich. Mar Alg Tun(?) Lib

C. campestris Yunck. Mar(N) Egy(N)

C. indecora Choisy [advent. Afr. N.]

C. mesatlantica Dobignard Mar

C. microcephala Pomel  Mar Alg

C. nivea M.A. Garcia (?) [Afr. N. ?]

C. palaestina Boiss. Tun(A) Egy

C. papillosa (Engelm.) Trab. Mar Alg Tun

C. pedicellata Ledeb. Alg(A)

C. scandens Brot. [advent. ou natural. Afr. N.]

subsp. scandens Mar(A)

subsp. cesatiana (Bertol.) Soó Mar(A) Alg(A) Tun(A)

Cuscuta epithymum subsp. kotschyi (Des Moul.) Arcang. Mar Alg

C. triumvirati Lange Mar Alg

Cressa L.

Petite plante annuelle de 5-25 cm, grisâtre, très rameuse, à feuilles linéaires sessiles, très serrées, très petites 3-5 mm. Fleurs isolées, à l’aisselle des feuilles, en têtes denses au sommet des rameaux, de type 5, subsessiles, à sépales libres, coriaces, aussi longs que le tube de la corolle. Corolle rose à divisions oblongues aussi longues que le tube, velue extérieurement. Capsule ovoïde à 1 graine noire — Marais, bord des eaux, Sebka — AR : K2-3, Al, 02, SS, SC — I Sub-cosmop. — « Melliha », « Nadaoua » (fig.). Mar Alg Tun Lib Egy

2191. — C. cretica L.

Ipomaea L.

Plantes herbacées rampantes ou volubiles. Feuilles simples ou digitées. Inflorescences axillaires pauciflores. Fleurs de type 5. Corolle en entonnoir, à plis limités par 2 nervures saillantes. Etamines incluses insérées à l'intérieur de la corolle. Stigmates 2, capités.

1  Feuilles supérieures sagittées, lancéolées à 2 longues oreillettes basales, aiguës au sommet (fig.). Fleurs en général solitaires, rosées ou pour prées, longues de 5-7 mm sur un pédoncule plus court que la feuille correspondante. Calice à lobes ovales arrondis, long de 6-8 mm. Capsule à 5 valves — Marais littoraux — R : K2-3, Al : Reghaïa, La Rassauta, Ol : La Macta — | W. Méd.-N. Am. .

2192. — I. sagittata Poir.

Ipomaea sagittata
Photo: Debelaire

— Feuilles supérieures cordées 3-5 lobées à peine plus longues que larges, obtuses émarginées au sommet (fig.). Fleurs solitaires, blanches, longues de 4-5 cm, sur un pédoncule plus long ou aussi long que la feuille correspondante. Calice à lobes lancéolés, long de 10 15 mm. Capsule à 2 valves — Sables littoraux — RR : Al : entre Castiglione et Fouka -— W. Méd.-Ara. | — (= Convolvulus littoralis L.). 

2193. — I. stolonifera Gmel = I. imperati (Vahl) Griseb.

Ipomaea imperati
Photo: Debelaire

I. indica (Burm.) Merr. [natural. et cult. Afr. N.]

Calystegia R. Br.

Plantes herbacées rampantes ou volubiles. Feuilles simples. Inflorescences axillaires uniflores. Calice entouré par 2 grandes bractées foliacées.

1  Plante élevée à tiges volubiles. Feuilles triangulaires ou ovales, sagittées ou cordées à la base, aiguës. Fleurs blanches ou rosées longues de 4-6 mm. Calice enveloppé par 2 bractées plus longues que lui. Capsule globuleuse — Haies, forêts, broussailles humides — C dans tout le Tell — | Paléo-temp. I — « Fenadjel » (incL C. physodes Pomel, C. sylvatica Batt. non Choisy). Mar Alg Tun

2194. — C. sepium L.

— Plante prostrée rampante. Feuilles réniformes pubescentes. Fleurs purpurines longues de 3-4 cm. Calice enveloppé par 2 bractées égalant environ la moitié de sa longueur. Capsule ovoïde aiguë — Sables maritimes — RR : K2 : Philippeville Al, Ol — j Cosmop, | — « Kromb el behar  Mar Alg Tun Lib

2195. — C. soldanella (L.) R. Br. ex Roem. & Schult.

Calystegia soldanella
Photo: Debelaire

Calystegia silvatica (Kit.) Griseb. subsp. silvatica Mar Alg Tun

Calystegia silvatica subsp. disjuncta Brummitt Mar Alg

Convolvulus L. (Liseron)

Buisson ou plante herbacée, volubile ou non. Inflorescences axillaires, 1-pauciflores. Bractées florales non foliacées n’enveloppant pas le calice. Fleurs de type 5. Corolle infundibuliforme à plis non limités par 2 nervures saillantes. Style filiforme, à 2 stigmates non capités.

1   Sous arbrisseaux ligneux à tiges tortueuses imbriquées, terminées en épines, entièrement gris cendré. Feuilles lancéolées sessiles petites 5-12 X 2-4 mm, obtuses. Inflorescences très courtes à 1-3 fleurs, blanches ± rosées en dehors, larges de 15-20 mm. Capsule ovoïde ± hirsute au sommet — Rocailles désertiques — R : SO : Colomb Béchar, Tindouf — | End. S. Mar. | — « Bou chebett » « Fersk.il >. Mau Mar Alg

2196. — C. trabutianus Schweinf. & Muschl.

 
Convolvulus trabutianus
Photo: Dobignard

— Plante annuelle ou vivace à tiges au moins en partie herbacée ………………………… 2

2  Fleurs bleues ou violacées en entier ou au moins en partie ………………… 3

— Fleurs blanches, rosées, pourprées ou jaunâtres ………………… 7

3  Pédoncules floraux portant 2 (RR 0-1) bractées squamiformes très petites, longues de 1-2 mm au plus. Feuilles sessiles, les supérieures ± amplexicaules à la base ………………………… 4

— Pédoncules floraux portant 2 bractées foliacées longues 5-15 mm. Feuilles toutes pétiolées ………………… 5

4  Fleurs subsessiles, isolées à l’aisselle des feuilles supérieures. Fleurs petites, 5-6 mm, à corolle tricolore, bleu violacée puis blanche, puis jaune au centre. Sépales glabres, longs de 2-3 mm sur la capsule; Capsule de 0.6mm diam., poilue; une graine noire très rugueuse   — Champs argileux — CC : dans tout le Tell — | Méd. | — (= C. undulatus Cav., C. evolvuloides Desf.). Mar Alg Tun Lib Egy

2197. — C. humilis Jacq.

— Fleurs longuement pédonculées, à pédoncule en général au moins aussi long que la feuille correspondante, apparaissant tout au long de la tige. Fleurs de 15-22 mm de long au moins, en général également tricolore. Sépales hispides, longs de 7-10 mm au moins sur la capsule — Champs, pelouses surtout argileuses — CC dans tout le Tell « Sou çane berri » — | Méd. |.

2198. — C. tricolor L.

Convolvulus tricolor
Photo: Dobignard

a) Sépales à pilosité courte et apprimée, subscarieux. Fleurs petites, 15 mm.

ssp. meonanthus (Hoff. et Link.) Maire ≡ C. meonanthus Hoffmanns. & Link

Convolvulus meonanthus
Photo: Debelaire

— Sépales à pilosité hérissée, subscarieux à la base, herbacés vers le haut. Fleurs plus grandes …………………………   b

b) Portion herbacée des sépales égalant au plus la partie subscarieuse. Fleurs très grandes, 3-5 cm.  Mar Alg Tun

ssp. hortensis (Batt.) Maire  incl. in subsp. tricolor

— Portion herbacée du sépale 2 à 3 fois plus longue que la partie subscarieuse. Fleurs de 2-3 cm. Mar Alg Tun Lib

ssp. cupanianus (Tod.) Maire

5  Feuilles linéaires ou étroitement lancéolées, au moins quatre fois plus longues que larges, à pétiole court ou très court, 1-2 mm. Fleurs de 2 cm de long en moyenne, en général bleues-violacées pâle, mais aussi parfois blanches rosées ou jaunes. Bractées florales linéaires — Pâtu rages arides, rocailles — R : 01-3 : ssp. suffruticosus (Desf.) Maire Ibéro.-Mar. |.

    2199. — C. valentinus Cav.

subsp. valentinus Mar Alg

— Feuilles orbiculaires triangulaires ou ovales, pas plus de 2 fois plus longues que larges. Bractées florales foliacées, ovales lancéolées ………………………… 6

6  Feuilles suborbiculaires, à peine plus longues que larges (fig.), arrondies au sommet, ± cordiformes à la base. Fleurs bleues ou violettes de 2-3,5 cm. Plante vivace d’un vert cendré — Rochers et rocailles calcaires — AR : Kl-2, Cl, 21-2 : ssp. mauritanicus (Boiss.) Murb. —  Af. du N. - Ital. j.

2200. — C. sabatius Viv.

subsp. mauritanicus (Boiss.) Murb. Mar Alg

Convolvulus sabatius ssp. mauritanicus
Photo: Dupont

subsp. sabatius Mar?

— Feuilles triangulaires lancéolées aiguës, brusquement rétrécies à la base, 2 fois environ plus longues que larges (fig.). Fleurs bleues ou violettes, petites, de 1-1,5 cm. Plante annuelle d’un vert gai — Broussailles, rocailles — I Af. du N. - Ital. |.

2201. — C. siculus L.

a) Pédicelle plus court que le calice. CC : dans le Tell. R : ailleurs (incl. C. flexuosus Pomel). Mar Alg Tun Lib Egy

   ssp. siculus

 
Convolvulus siculus
Photo: Chatelain

— Pédicelle plus long que le calice. R : 01-3 (— C. elongatus Willd.).  Mar Alg Egy

ssp. pseudo-siculus (Cav.) Fiori = subsp. elongatus Batt.

7  Feuilles linéaires ou ovales, sessiles ou subsessiles ou encore progressivement rétrécies, à limbe jamais hasté ou cordé à la base ………………… 8

— Feuilles toutes longuement pétiolées, à limbe cordé ou hasté à la base ………………… 12

8 Feuilles ovales ou ovales lancéolées, pas plus de 3 fois plus longues que larges, rétrécies en court pétiole (fig.). Plante soyeuse tomenteuse. Inflorescences 1-3 flores. Fleurs de 2-3 cm de long, blanches ± tachées de jaune — Pâturages désertiques — End. N. Sah. — « Tegigit » « Bou Machgoun ».

2202. — C. supinus Coss. et Kralik

Convolvulus supinus
Photo: Jeanmonod
Convolvulus supinus, Ben Zireg
Photo: Benhouhou

a) Corolle presque glabre. Pédoncules floraux à peine plus longs que la feuille correspondante. RR : SS1 : El Abiod, Sidi Cheik.

ssp. brevipes (Pomel) Quézel et Santa

— Corolle très hispide extérieurement. Pédoncules floraux plus longs que la feuille correspondante. CC : SS, SO.

 ssp. supinus Quézel et Santa

Convolvulus supinus var. melliflorus (Pau) Carine & Robba Mar Alg

— Feuilles linéaires ou linéaires lancéolées, au moins 4 à 5 fois plus longues que larges ………………………… 9

9  Feuilles brièvement mais distinctement pétiolées …………………… Cf. C. valentinus.

— Feuilles sessiles, ou à limbe progressivement rétréci jusqu’à sor insertion sur la tige ………………… 11

10  Plante saharienne à feuilles très petites, longues sur les tiges flori fères de 1 cm au plus, entièrement hérissée de poils dressés. Fleur: roses ou blanches, petites, 5-8 mm de long — Rocailles désertiques — R : SO, RR : SS : entre Touggourt et le Tademayt (incl. C. heterotri chus Maire, C. pilosellifolius Desr.) — | Sah. Sind. L Mau Mar Alg Lib Egy

2203. — C. microphyllus Sieber incl. in C. prostratus Forssk.

— Plante tellienne à feuilles et fleurs bien plus grandes ………………………… 13

11  Pédoncules portant les fleurs bien plus longs que les feuilles corres pondantes. Plante à tiges érigées, haute de 30-50 cm; couverte au moins vers le bas de longs poils dressés. Calice hérissé de longs poils. Corolle rose longue de 2 cm environ, hispide extérieurement — Pelouses, rocailles — C dans tout le Tell — I Méd. I — « Chachiat el dob ..  Mar Alg Tun Lib

2204. — C. cantabrica L.

 
Convolvulus cantabrica
Photo: Chatelain

— Pédoncule bien plus court que la feuille correspondante. Plante ± cespiteuse gazonnante, à tiges très courtes, couverte en entier de poils courts et apprimés lui donnant un aspect argenté. Fleurs roses de 1,5 cm. Calice et corolle pourvus de poils apprimés — Rocailles, pâturages arides surtout argileux — AC : dans toute l’Algérie, plus rare sur le littoral algéro-constantinois — I Méd. Asiat. — « Laïma ». Mar Alg Tun Lib Egy

2205. — C. lineatus L.

Convolvulus lineatus
Photo: Dobignard

12  Feuilles au moins les supérieures laciniées ...... 13

— Feuilles toutes entières, parfois à marges ± ondulées (C. dryadum) ………… 14

13  Feuilles toutes semblables, triangulaires, irrégulièrement lobées. Plante presque glabre. Pédoncules floraux plus courts que la feuille correspondante, s’allongeant un peu à la maturité. Fleurs rose pâle, « longues de 1 cm — Lit des oueds — RR : SS çà et là dans le massif du Hoggar et du Tassili n’Ajjers — I End. S. Mar. Hoggar-Tibesti I. Mar Alg Tun Lib Egy

2206. — C. fatmensis Kuntze

— Feuilles inférieures triangulaires crénelées sur les marges, les supé rieures laciniées. Plante entièrement pubescente. Pédoncules floraux plus longs que la feuille correspondante — Broussailles, forêts, pâtu rages — | Macar-Méd. | — « Louïa » « Alleg ».

2207. — C. althaeoides L.

a) Fleurs de 2-3 cm. Plante à pilosité argentée très apprimée. Feuilles à lobes =fc entiers, larges de 2-3 mm. CC : dans toute l’Algérie, surtout en montagne (= C. tenuissimus Sibth. et Sm.).  Mar Alg Lib Egy

ssp. elegantissimus (Mill) Fiori incl. in subsp. tenuissimus

— Fleurs de 3-6 cm. Plante à pilosité brunâtre, hérissée. Feuilles à lobes dentés, larges de 4-6 mm. CC : dans toute l’Algérie. Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. typicus Fiori = subsp. althaeoides

14  Fleurs groupées en cymes dichotromes très denses involucrées par de grandes bractées foliacées au sommet de pédoncules très allongés. Plante scabre volubile à feuilles triangulaires lancéolées cordées à la base. Fleurs roses petites — Savanes désertiques — RR : SC : Hoggar entre 1000 et 1500 m — j Trop. |. Alg Egy

2208. — C. glomeratus Choisy incl. in C. auricomus (A. Rich.) Bhandari

— Fleurs isolées, ou en cymes très lâches, à Faisselle des feuilles. Plante à feuilles glabres ou glabrescentes …………………  15

15  Feuilles linéaires, 7 à 8 fois au moins plus longues que larges, 30-60 X 6-10 mm; hastées (fig.). Tiges scabres. Fleurs roses petites 10-12 mm, sur un pédoncule bien plus court que la feuille correspon dante — Rocailles désertiques — RR : SC : Hoggar, en montagne : var. abyssinicus (Hall.) Bak. et Randll. — I E. Afr. |. Alg(?)

2209. — C. sagittatus Thunb.

— Feuilles triangulaires ou lancéolées 2 à 3 fois plus longues que larges. Fleurs plus grandes. Plantes de la région tellienne ………………………… 16

16  Fleurs grandes de 3 à 4,5 cm, blanches ou rosées, longuement pédon culées. Feuilles triangulaires, à limbe simplement cordé à sa base Calice à lobes fortement scarieux longs de 6-9 mm — Forêts humides des montagnes — RR : K2 : sapinière du Babor — I End. Rif. Babors |. Mar Alg

2210. — C. dryadum Maire

— Fleurs de 1,5-2 cm au plus. Feuilles lancéolées, hastées à la base. Calice à lobes au moins en partie herbacés, longs de 3-5 m ………………… 17

17  Fleurs blanches ± rosées à Fextérieur, par 1-4, en cymes lâches sur un pédoncule en général plus court que la feuilles axillante. Sépales à lobes arrondis à peine plus longs que larges, membraneux sur les marges. Plante annuelle — Champs cultivés — CC : dans toute l’Algérie — I Euras. I — « Rhourime » « Lebena » « Douilat ». Mar Alg Tun Lib Egy

2211. — C. arvensis L.

— Fleurs roses avec une tache plus foncée dans la gorge, toujours iso lées sur un pédoncule plus long que la feuille correspondante. Sépales à lobes lancéolés, plus longs que larges, dilatés auriculés au sommet (fig.). Plante vivace à grosse souche ligneuse — Terrains marécageux, prairies humides — R : K3 : La Calle, Cl : Constantinois au Dj. Ouach, Al : Mitidja J End. |.  Alg Tun
 

  2212.  — C. durandoi  Pomel

C. cneorum L. subsp. latifolius (Rchb.) Sa'ad Tun

C. floridus L. f. Mar(C)

C. gharbensis Batt. & Pit.

C. glaouorum Braun-Blanq. & Maire Mar*

C. lanuginosus Desr. Mar

C. mazicum Emb. & Maire

C. meonanthus Hoffmanns. & Link [Afr. N. ?]

C. pentapetaloides L. Mar

C. pitardii Batt. Mar*

C. vidalii Pau Mar*


BORAGINACEAE

Description :

Plantes herbacées, sous-frutescentes ou arborescentes, en général très hispides. Feuilles simples, alternes, exceptionnellement opposées. Inflores cences en cymes. Fleurs 5 mères. Calice à 5 lobes profonds, souvent accrescents. Corolle gamopétale en général tubuleuse, portant souvent au sommet du tube 5 écailles ou touffes de poils. Etamines 5 insérées sur la corolle. Carpelles 2 soudés, biovulés, donnant à maturité 4 akènes ± distincts ou exceptionnellement un fruit bacciforme (Cordia). La détermination des espèces appartenant à cette famille est délicate et demande souvent l’examen à une forte loupe de la corolle (insertion des étamines, écailles obturant le tube) de la pilosité et de l'ornementation des akènes.

CLE DES GENRES

1  Arbre ou arbuste du Sahara central à feuilles lancéolées subopposées et à fruit bacciforme rouge ………………………… Cordia

— Plantes herbacées ou sous-arbrisseaux à fruits constitués par 4 akènes indéhiscents libres ou ±. soudés entre eux …………………………2

2  Plante glabre à corolle tubuleuse campanulacée jaunâtre ± tachée de pourpre, grande 15-30 cm     ………………………… Cerinthe

— Plantes hispides (voir cependant Omphalodes et Heliotropium sp mais dans ce cas corolle blanche à lobes étalés, rotacés) …………………  3

3  Corolle nettement zygomorphe …………………………  4

— Corolle tubuleuse campanulacée ou rotacée régulière ou presque régulière ………………………… 5

4  Corolle à tube infundibuliforme tronqué obliquement (fig. 2222). Plantes herbacées tout au plus ligneuses à la base …………………  Echium

— Corolle à tube cylindrique dilaté au sommet en limbe bilabié (fig. 2227). Sous arbrisseaux   ............. Echiochilon

5  Anthères conniventes très exsertes présentant une forme conique caractéristique. Corolle largement rotacée étalée (fig. 2228) ………………………… 6

— Anthères et corolle non comme ci-dessus …………………………  7

6  Fleurs d’un bleu azur (RR blanches) larges de 25-30 mm. Etamines à filets diversement ailés. Akènes ruguleux. Plantes algériennes …………………………  Borago

— Fleurs d’un bleu sale taché de brun, larges de 10-18 mm. Etamines à filets prolongés en un large appendice tordu (fig. 2223). Akènes ailés tuberculeux. Plantes sahariennes ……………Trichodesma

7  Calice fructifère très accrescent à divisions linéaires courbées en demi-cercle, couvertes de poils uncinés, formant une sorte de cage autour des akènes (fig. 2232) ……… Rochelia

— Non…………………………  8

8  Calice fructifère très accrescent membraneux à 2 lèvres profondément lobées (fig. 2233). Plante nitrophile à tiges anguleuses hérissées de poils rétrorses ………………………… Asperugo

— Non ………………… 9

9  Akènes ± densément recouverts d’aiguillons uncinés ………………… 10

— Akènes diversement ornés mais dépourvus d’aiguillons uncinés ………………………… 12

10  Fruits (les 4 akènes) larges tout au plus de 6-7 mm à aiguillons marginaux (fig. 2234). Plantes hérissées ………………………… Lappula

— Fruits (les 4 akènes) de plus de 1 cm de large. Plantes mollement hispides diversement aiguillonnées sur les faces (fig. 2238-40)………………………… 11

11  Anthères saillantes. Corolle longuement tubuleuse, campanulée, brune ou bleu foncé …………………………………Solenanthus

— Anthères incluses. Corolle à tube court et à lobes étalés (fig. 2238) rougeâtre, bleuâtre ou blanchâtre ………………………… Cynoglossum

12  Fruits très gros 15-18 mm. Akènes à face dorsale plane entourée d’une aile denticulée large de 1,5-2 mm (fig. 2242)…………………… Rindera

— Non………………………… 13

13  Akènes soudés sur la face ventrale, couverts sur la face dorsale de tubercules ligneux triangulaires inégaux (fig. 2243)……………………….Sclerocaryopsis

— Non ………………………… 14

14  Corolle entièrement campanulacée tubuleuse terminée par 3 dents ou lobes très courts (fig. 2244), jaunâtre ………………… 15

— Corolle à lobes toujours ± étalés ………………… 16

15  Feuilles, les basales au moins longuement pétiolées, ovales lancéolées. Plante mollement hispide. Corolle à gorge munie de 5 écailles très visibles . ………………………… Symphytum

— Feuilles toutes linéaires lancéolées sessiles. Plante très hispide. Corolle à gorge sans écailles …………………………   Onosma

16  Cyme de l’inflorescence dépourvue de bractées (sauf parfois tout à fait à la base………………………… 17

— Cyme de l’inflorescence pourvue de bractées ± foliacées sur toute sa longueur ………………………… 19

17  Fleurs blanches larges de 1 cm à tube très court. Plante presque glabre ………………………… Omphalodes

— Plantes ne présentant pas ces caractères …………………………  18

18  Corolle blanche ou jaune à gorge nue. Cymes florifères très denses (sauf chez H. strigosum) ………………………… Heliotropium

— Corolle bleue (RR blanche) à gorge pourvue de 5 écailles convergeantes. Cymes florifères lâches ………………… Myosotis

19  Calice divisé tout au plus dans sa moitié supérieure, accrescent, globuleux, renflé à sa base sur le fruit (fig. 2258) ………………………… Nonnea

— Calice divisé pratiquement jusqu’à sa base …………………………  20

20  Fleurs très petites, larges au plus de 2-2,5 mm. Petites plantes grêles à calice hérissé ………………………… 21

— Fleurs bien plus grandes ……………………  22

21  Fleurs jaunâtres. Calice fructifère dressé ………………………… Megastoma

— Fleurs violacées. Calice fructifère réfléchi……………………………Gastrocotyle

22  Carpelles fortement rétrécis à la base et courbés en rein (fig. 2263), souche colorée en rouge purpurin ………………………… Alkanna

— Carpelles non rétrécis à la base et courbés en rein, trigones ou quadrangulaires ………………………… 23

23  Corolle à gorge non poilue …………………  24

— Corolle pourvue à la gorge de 5 écailles ou de 5 touffes de poils ± denses (fig. 2272)... 27

24  Fleurs jaune verdâtre à gorge violacée …………………………  Elizaldia

— Fleurs bleues violacées-rougeâtres, jaunes ou blanches, en entier ………………………… 25

25 Sous-arbrisseau des sables sahariens à tiges blanchâtres à feuilles ovales lancéolées coriaces à marge ciliée. Corolle 2-3 fois plus longue que le calice ………………………… Moltkia

— Non ………………………… 26

26  Fleurs jaunes, petite plante annuelle à racines rouges ………………………… Arnebia

— Fleurs bleues, bleuâtres ou blanchâtres ………………………… Lithospermum p.p.

27  Fleurs jaunes ………………… Lithospermum apulum

— Fleurs bleues ou bleuâtres ………………… 28

28  Corolle à tube droit ………………………… Anchusa

— Corolle à tube courbé dans son milieu (fig. 2275) ………………………… Lycopsis

Cordia L.

Arbre ou arbuste à feuilles oblongues lancéolées subopposées, pubescen tes en dessous, scabres en dessus. Inflorescences en cymes terminales. Calice campanulé obtusément 5 denté. Fleurs blanches à tube un peu plus court que le calice et à 4-5 lobes linéaires assez longs dz réfléchis. Anthères saillantes. Fruit bacciforme rouge ovoïde — Lit des oueds — RR : Hoggar autour de Tamanrasset — | Trop. | — (= C. gharaf (Forsk) Ehrenb.). Alg Egy

2213. — C. rothii Roem et Schult. incl. in C. sinensis Lam.

Cerinthe L. ( « Kera en nehal », « Fouïla »)

Plantes herbacées, annuelles, glauques, glabres ou presque. Feuilles lar gement ovales ou lancéolées, amplexicaules à la base. Fleurs en cymes soli taires ou géminées, jaunâtres ou rt purpurines, longues de 15-30 mm, tubu leuses, à dents très courtes dépassant longuement le calice, celui-ci à 5 lobes peu profonds, ovales, obtus, inégaux, 2 akènes — Champs, prairies, lieux humides — | Méd. |.

    2214. - C. major L.

a) Anthères incluses, à filets insérés au-dessous du milieu de la corolle — CC : dans tout le Tell (= C. aspera Roth).. < Mar Alg Tun Lib

ssp. Eumajor = C. major L.

 
Cerinthe major
Photo: Medjahdi

— Anthères exsertes, filets insérés au-dessus du milieu de la corolle — CC : sur tout le littoral et en particulier en Oranie (incl. C. oranensis Batt.). Mar Alg Tun Lib

ssp. gymnandra (Gasp.) Maire = C. gymnandra Gasp.

 
Cerinthe gymnandra
Photo: Dupont

NB: C. minor L. Alg. (E).

Echium Tourn. (Vipérine)

Plantes herbacées ou ligneuses à la base, hérissées de poils tubercules iou non. Feuilles entières, linéaires ou ovales. Inflorescences en cymes. Fleurs munies de bractées foliacées. Calice profondément divisé en 5 lobes. Corolle en entonnoir irrégulier, à 5 lobes inégaux peu profonds, présentant à sa base un anneau ou 10 écailles ciliées. Etamines 5, inégales. Akènes 4, ruguleux. La détermination des échantillons appartenant à ce genre est toujours délicate, elle est plus facile sur des exemplaires frais et nécessite souvent l’examen à une forte loupe de la pilosité ainsi que de l’anneau ou des écailles de la base de la corolle. La clé ci-dessous est une clé simplifiée qui s’applique à la majorité des exemplaires (en cas d’incertitude cf. Sauvage et Vindt, Flore du Maroc, fasc. II).

1  Plantes vivaces présentant à la fois une rosette de feuilles basales, des fleurs roses ou jaunâtres, et une inflorescence très dense cylindrique ou pyramidale …………………………  2

— Plantes ne présentant pas ces caractères réunis …………………………  4

2  Inflorescences pyramidales largement diffuses dans le bas, florifères dès la base. Fleurs de 14-18 mm, hérissées extérieurement. Etamines et style exserts. Akènes tuberculeux très inégaux — Champs cultivés — AC : dans tout le Tell : ssp. pyrenaicum (L.) Rouy — Méd. — « Haricha ». [le vrai italicum est absent d'AFN]

2215. — E. italicum L.= sensu AfN. E. asperrimum Lam.

Echium asperimum
Photo: Chatelain

— Inflorescences étroitement cylindriques. Tiges feuillées intérieurement …………………………  3

3  Plante de 1-2 m densément hispide de poils raides blanchâtres, à cymes fructifères étalées. Corolle velue extérieurement, de 15-18 mm, à étamines à peine exsertes, à filet poilu et à anthères bleues (fig). Akènes ruguleux — Pâturages marneux — AC : dans le Tell algérois. R : dans le Tell oranais et constantinois — Ibéro-Maur. I.

2216. — E. pomponium Boiss. = E.boissieri Steud.

Echium boissieri
Photo: Dobignard

— Plante de 10-70 cm recouverte d’un indûment soyeux, jaunâtre dans l’inflorescence. Cymes fructifères dressées. Corolle poilue sur les nervures, de 12-16 mm, à étamines très exsertes, à filet glabre et à anthères jaunes — Pâturages des montagnes — R : 03 — | Ibéro Maur. |.

2217. — E. flavum Desf.

Echium flavum
Photo: Magnouloux

4  Petite plante basse, à souche ligneuse épaisse multicaule, entièrement veloutée blanchâtre. Feuilles linéaires. Corolle bleue de 10-12 mm, 3 fois plus longue que le calice — Terrains gypseux — RR : H2 : Chotts au S de Aïn M’iila, Djelfa. SS2 : M’Zab — | End. Alg.-Tun. |. Mar Alg Tun

2218.   — E. suffruticosum Baratte

Echium suffruticosum
Photo: Dobignard

— Plante annuelle bisannuelle ou vivace ne présentant pas une souche ligneuse épaisse ………………………… 5

5  Calice très accrescent, le florifère ne dépassant pas 5-6 mm, le fructifère atteignant 15 mm à divisions foliacées, lancéolées, aiguës, larges de 4-5 mm (fig.). Etamines incluses. Plante à tiges en général pros trées — Champs, pâturages — R et épars : La Calle, Constantine, Alger, Cap Matifou, Cherchell, etc. — I Méd. — (= E. calycinum). Mar Alg Tun Lib

2219.  — E. parviflorum Moench

— Calice non ou à peine accrescent. Etamines exsertes ………………………… 6

6  Corolle glabre, présentant tout au plus quelques soies sur les nervures (fig.). Feuilles radicales elliptiques, pétiolées, en rosette dense, les caulinaires embrassantes à la base. Plante à tiges dressées à grandes fleurs (15-35 mm) — Pâturages, champs — CC : dans tout le Tell Méd. I — « Leçane el Tsour ». Mar Alg Tun Lib Egy

2220. — E. plantagineum L.

Echium plantagineum
Photo: Dupont

— Corolle à limbe pubescent ou poilu en dehors …………………  7

7  Indûment des tiges simple, constitué par des poils très raides tuberculés laissant voir entre eux la tige (fig.). Corolle rouge sur le frais, longue de 20-30 mm — Plante de taille très variable des lieux arides — AR : AS, SS. R : SC — | S Méd. | — (= E. maroccanum Murbeck). Mau Mar Alg Tun Lib Egy

2221. — E. horridum Batt.

Echium horridum
Photo: Dobignard

— Indûment des tiges double, constitué par des poils raides ± dressés tuberculeux, et des soies plus petites en général apprimées, parfois presque simples, mais alors plantes du Tell littoral à pilosité antrorse (fig.) ………………………… 8

8  Fleurs très grandes 25-35 mm à limbe très obliquement tronqué (fig.) rougeâtres, puis violacées. Plante souvent diffuse, très hérissée. Feuilles presque toutes pétiolées — Champs, pelouses — CC : dans tout le Tell algéro-constantinois. AR : ailleurs — | W. Méd. — (= E. creticum Batt. non L.) « Leçane el assil ».

2222. — E. australe Lam.  = E. creticum L.

— Fleurs ne dépassant pas 22 mm, feuilles non pétiolées ………………………… 9

9  Plante couchée diffuse de 5-20 cm, grêle. Corolle de 8-10 mm, indûment du calice formé de soies en forme de glaive (fig.) — Sables maritimes — RR : indiqué à Mostaganem — | Méd. I Mar Alg Tun Lib

 2223. — E. arenarium Guss.

— Plante ne réunissant pas ces caractères ………………………… 10

10  Grappes fructifères allongées (10-20 cm). Plante rameuse à tiges allongées à décombantes. Anneau basal de la corolle formé de 10 écailles ± intensément soudées (fig.) — Littoral, surtout dans les sables maritimes — CC — I Méd. I — (= E. maritimum auct. non Willd, incl. E. decipiens Pomel) « Ras el AfaX ». Alg Tun Lib Egy

2224. — E. confusum de Coincy  = E. sabulicolum subsp. decipiens (Pomel) Klotz

subsp. rifeum (Pau) Valdes Mar* Alg(?)

— Grappes fructifères courtes (2-5 cm). Petites plantes érigées des zones arides et désertiques. Anneau de la corolle formé d’une membrane continue (fig.) …………………………  11

11  Soies toutes dressées, les grandes assez lâches, les petites formant un revêtement hérissé dense (fig.). Racine rouge. Corolle bleue en général — Pâturages désertiques — AC : SS. R : Hd — | End. Sah. ]. Mau Mar Alg Tun Lib

2225. — E. trygorrhizum Pomel

Echium trigorhizum
Photo: Dupont

— Grandes soies tuberculées dressées, les petites apprimées antrorses donnant aux tiges un aspect blanchâtre (fig.). Racine brunâtre. Corolle purpurine ou bleue violacée — Pâturages arides et désertiques — Méd. Sah. — « Hamimech », « Tainast » — (= E. densiflorum Pomel non DC, E. sericeum Batt. non Vahl.),

2226. — E. pycnanthum Pomel

E. humile subsp. pycnanthum (Pomel) Greuter& Burdet

a) Toutes les feuilles à indûment double — AC : 01-2-3, Hl. Mau Mar Alg Tun

ssp. eu-pycnanthum Maire

— Feuilles supérieures à indûment constitué seulement par de longues soies tuberculées — C : SS, SC, SO. R : Hl-2, AS, Hd. Mar Alg Tun Lib

ssp. humile (Desf.) Jah. et Maire E. humile Desf. subsp. humile

[il existe au Maroc aussi une subsp. nanum (Coincy) Greuter & Burdet]

N.B. — E. vulgare a été indiqué adventice à Magenta, E. modestum Guss et E. micranthum Schousb. (— E. dumosum de Coincy) sont des plantes marocaines indiquées semble-t-il par erreur (confusion avec des formes de E. confusum) en Algérie.

E. clandestinum Pomel (?)

E. gaditanum Boiss. Mar Alg

E. tuberculatum Hoffmanns. & Link Mar Alg Lib

E. glomeratum Poir. Alg. ?

E. vulgare L. [advent. ancien Afr. N.]

Echiochilon Desf.

Plante ligneuse très rameuse, à rameaux divariqués, à écorce blanchâtre. Feuilles sessiles linéaires. Cymes allongées, pauciflores en général solitaires. Calice profondément divisé en 4 lobes inégaux. Corolle bleue, de 6-8 mm, extérieurement hispide, à tube ± sinueux, à limbe bilabié zygomorphe (fig.), à gorge nue. Akènes de 1,5-2 mm, gris-brunâtre, bossues à la base, finement ruguleuses, mamelonnées — Pâturages et rocailles désertiques — AC : AS, SS. R : Hl, Hd — | Sah. Arab. | — « Djerda », « Idma ». Mar Alg Tun Lib Egy

2227.   — E. fruticosum Desf.

 
Echiochilon suffruticosum, Tunisie
Photo: Chatelain

E. chazaliei (H. Boissieu) I.M. Johnst.
Corolle bleue rose, glabre extèrieurement; 5 sépales dont un petit ou nul; feuille charnue obovale-spatulée; tige à poils fins non renflés. Distribution: Cap Blanc (Mauritanie ,Maroc)Mar

 
Echiochilon chazaliei N.Smara
Photo:Dobignard

E. simonneaui Dubuis & Faurel
Corolle rose-lila, glabre extèrieurement; 5 sépales dont un fin et plus court; feuille épaisse coriace, triangulaire allongée. Distribution: Plante non côtière, N. de la Seguet el Hamra (Smara) Mar

Borago L. (Bourrache)

Plantes herbacées, annuelles ou vivaces, hérissées de poils raides. Calice à 5 divisions profondes, égales. Calice rotacé étalé, à tube très court, pourvu à la gorge de 5 écailles. Etamines à anthères conniventes en cône aigu (fig.).

1  Plante annuelle à feuilles ovales ou oblongues, pétiolées sauf parfois les supérieures. Akènes carénés sur les 2 faces, striés, tuberculeux au sommet — Champs, cultures, haies — CC : dans tout le Tell — I W. Méd. — « Harcha », « Bouchenaf », « Bou Kerich ». Mar Alg Tun Lib

2228.   — B. officinalis L.

Borago officinalis
Photo: Dobignard

— Plante vivace à tiges nombreuses, puissantes. Feuilles étroites linéaires, toutes sessiles. Akènes cylindriques lisses et arrondis au sommet — Lieux humides — AR : Al, K3 — j End. N.A. | — « Haboun el Adjouza». Alg Tun

  2229. — B. longifolia Poiret

N.B. — B. Trabutii Maire, espèce annuelle endémique du Maroc, voisine de B. officinalis existe sur le Dj. Grouz près de nos limites; elle se rencontre peut-être dans les montagnes du Sud oranais. Elle se différencie de cette espèce par les feuilles supérieures nettement décurrentes et par les filets des étamines prolongés sous l’anthère en 2 lobes divergents (fig. 2228b“). Mar Alg

 
Borago trabutii
Photo: Dobignard

Trichodesma R. Br.

Plantes herbacées ou vivaces, très hérissées. Inflorescences en cymes terminales lâches. Calice accrescent. Corolle à tube court, nue à la gorge, à limbe rotacé à lobes ovales. Akènes adhérentes sur toute leur face ventrale à la colonne stylaire, +- ailés sur les marges.

1  Calice fructifère à sinus appendiculés-réfléchis (fig.). Plante vivace, ligneuse à la base, à feuilles lancéolées-linéaires et à pilosité double, faite de gros poils étalés tuberculeux à la base, et d’un fin duvet appliqué — Rocailles arides et désertiques — AC : SO, SS1 jusqu’au Tademaït vers le Sud — I End. I — « Ouachckem ». Mau Mar Alg

2230. — T. calcaratum Coss. ex Batt.

Trichodesma calcarata
Photo: Dobignard

— Calice fructifère à sinus non appendiculés réfléchis (fig.). Plante annuelle ou pluriannuelle, jamais ligneuse à la base. Pilosité constituée seulement par des poils étalés tuberculés à la base — Rocailles désertiques — C : SC, SO. RR : SS2 — | Sah. Trop. | — « Alkah », (incL T. gracile Batt.). Mau Mar Alg

2231.   — T. africanum (L.) R. Br.

Rochelia Rchb.

Petite plante herbacée, rameuse dès la base, grisâtre, couverte de poils tuberculés. Feuilles linéaires =t spatulées. Inflorescences en cymes allongées divariquées. Calice divisé jusqu’à la base en 5 divisions fortement accres centes couvertes de poils crochus étalés à la fin en demi-cercles enveloppant très lâchement le fruit (fig.). Corolle de 2-3 mm, bleue. Akènes 2, pyrami daux, couverts de tubercules blanchâtres, terminés par un faisceau de poils étalés en étoile — Pâturages, rocailles — CC : H, AS. R : dans le Nord : Cl, 03 — J Méd. | — (= R. stellulata Reich). Mar Alg Tun

2232. — R. disperma (L.) Wettst.

Asperugo (Tourn.) L.

Plante annuelle rameuse, à tiges quadrangulaires lâchement hispide. Feuilles oblongues-elliptiques ± ondulées. Inflorescences très allongées à bractées foliacées, à 1-4 fleurs sur chaque bractée. Calice rapidement accres cent, à la fin à 2 valves membraneuses ±: divisées (fig.). Corolle petite 2-3 mm, bleue ou blanche. Akènes de 3-4 mm jaune-brun, pyriformes ± réticu lés bosselés, finement marginés — Cultures, abris sous roche. Nitrophile — AC : en montagne; paraît manquer dans le Tell littoral —  Euras. |.Mar Alg Tun Lib

2233. — A. procumbens L.

Lappula Gilbert

Plantes herbacées, annuelles ou vivaces. Inflorescences pourvues de bractées florales. Calice à tube très court. Etamines incluses. Akènes trigo nes diversement ornés d’aiguillons glochidiés, caducs, nettement marginés.

1  Akènes longs de 3,5-5 mm, à face externe bordée d’aiguillons jaunâ tres longs de 2-3 mm (fig.). Petite plante de 5-20 cm à feuilles pour vues de poils tuberculés à la base, blanchâtre. Corolle bleue pâle de 2-3,5 mm — Pâturages arides — AC : H, AS, SS : var. patula (Lehm) Nelson et Macbri — I N Trop. I — (= Echinospermum patulum Lehm = Myosotis Redowskii Hormen). Mar Alg Tun

2234. — L. redowskii (Hornem) Greene

sensu Afr.N. = L. patula (Lehm.) Gurke

— Akènes de 2-3 mm à face externe pourvue d’une bordure grisâtre ornée d’aiguillons de 1 mm au plus (fig.). Feuilles supérieures en général dépourvues de poils tuberculés. Tiges plus élevées. Corolle bleue ou blanche de 3-5 cm — Pâturages, rocailles — RR : 03 : Ghar Rouban 5 Eut. | Alg Mar

2235. — L. barbata (M. Bieb) Gurke

 
Lappula barbata
Photo: Dupont

N.B. — L. echinata Filib (= Echinospermum Lappula L.) a été indiqué par Munby dans le Sud algérois. Cette plante est voisine de la précédente et s’en distingue par les aiguillons des akènes longs de 1,5-2 mm (fig. 2235bis).

L. spinocarpos (Forssk.) Asch. Mar Alg Tun Lib Egy

L. squarrosa (Retz.) Dumort Alg(?)

  Solenanthus Ledebourg  Cynoglossum

Différent des Cynoglossum par la corolle tubuleuse campanulée à tube long, et les étamines à filets allongés à anthères ± saillantes. Plantes vivaces en général veloutées canescentes, surtout dans l’inflorescence.

1  Ecailles et étamines insérées dans le 1/3 inférieur de la corolle,limbe à peine 2 fois plus long que les écailles, bleu foncé — Champs, cultures — R : C1-H2 — I End. Alg.-Tun. — (= Anchusa lanata).

2236. — S. tubiflorus Murb.

= Cynoglossum tubiflorum

— Ecailles et étamines insérées dans le 1/3 supérieur de la corolle. Limbe 4 à 6 fois plus long que les écailles, brun noirâtre — Champs, cultures — CC : à l’W d’Alger jusque sur l’Atlas saharien au sud — End. Alg. Mar. | — « Taba el aoud », « Tiz el Kelba ».

2237. — S. lanatus DC

= Cynoglossum mathezii Greuter & Burdet

Cynoglossum (Tourn.) L.

Plantes bisannuelles ou vivaces finement pubescentes. Feuilles ovales lancéolées, très entières, grandes, à rosette basale persistant sous les tiges florifères. Calice profondément 5-lobé, accrescent. Corolle à limbe étalé, à tube assez court (fig. 2238). Etamines incluses. Nucules hérissés d’aiguillons.

1  Akènes creusés d’une concavité cupuliforme sur la face externe et ne présentant à ce niveau que quelques rares aiguillons (fig.). Cymes florifères en général pourvues de bractées. Plante entièrement blan che cotonneuse. Fleurs rougeâtres d’abord, puis violacées bleuâtres — Champs, haies, broussailles — C : dans toute l’Algérie — Méd. — « Oudnine el djediane ». Mar Alg Tun Lib

2238 — C cheirifolium L.

subsp. heterocarpum (Kunze) Maire

— Akènes plans ou convexes sur la face externe, régulièrement pourvus d’aiguillons. Cymes florifères sans bractées florales …………………  2

2  Divisions de la corolle pubescentes extérieurement et restant m adhérentes à leur sommet. Akènes à aiguillons très denses et très forts uniformément répartis (fig.). Plante veloutée jaunâtre. Fleurs bleuâ tres petites — Pâturages, champs — CC : dans toute l’Algérie — W Méd. |.Mar Alg Tun Lib

2239. — C. clandestinum Desf.

— Divisions de la corolle glabres extérieurement et s’étalant à la floraison …………………………  3

3  Plante d’un vert franc, feuilles lancéolées Fleurs bleu-claire, petites, à lobes dépassant peu le calice. Anthères insérées sur le 1/3 sup de la corolle. Akènes de 4-7 mm, à face extérieure plane, à aiguillons plus grêles et plus épars que sur les marges (fig.) — Pâturages des montagnes — AC : Al, Kl-2, 03, AS3 — | W Méd. I —  Mar Alg

2240. — C. dioscoridis Vill.

 
Cynoglossum dioscoridis
Photo:Dupont

— Plante veloutée blanchâtre. Corolle bleue, réticulée de nervures plus foncées, plus large que le calice. Akènes de 5-6 mm, à face extérieure plane, uniformément aiguillonnés — Champs, pâturages — CC : dans tout le Tell. RR : ailleurs — | Méd. I — « Saboun el Araïs », « Ouden el ameb », « Asfarar ». Mar Alg Tun

2241.   — C. creticum Miller

 
Cynoglossum_creticum
Photo: Chatelain

C. gymnandrum (Coss.) Greuter & Burdet   [ Mattia gymnandra Coss., Rindera gymnandra (Coss.) Gurke] Alg*

C. mathezii Greuter & Burdet  [ Solenanthus lanatus (L.) DC.] Mar Alg

C. tubiflorum (Murb.) Greuter & Burdet Alg Tun [ Solenanthus tubiflorus Murb.]

C. watieri (Batt. & Maire) Braun-Blanq. & Maire Mar,

C. pitardianum Greuter & Burdet Mar

Cynoglossum maghrebicum Sutorý
[C. montanum var maroccanum Brand; C. nebrodense sensu Batt (1890)]
Plante 25-60cm, tiges souvent unique, densément pubescente, poils 1mm long, apprimées sur la partie supérieur, sans base multicellulaire. Feuilles oblongues avec un apex acute vert foncé.  Pédicelles 1cm long, lobes calice oblongs 5x2mm, poilus extérieurement. Corolle  bleue veinée, 4.7-8mm long,  tube de 2mm, lobes 3-6mm long. Anthères insérées au milieu du tube. Nucule de 6.4-7.1x 4.9-55mm, ovoide-pyriforme couvert de  de glochides nombreux et de petits avec tuberculés au bout. Disque bien développé mais sans bord distinct. Mar Alg 

Rindera Pall.= Cynoglossum

Port et aspect de Cynoglossum, diffère par les caractères des akènes (fig-)

Plante vivace, rameuse, pubescente, veloutée. Fleurs rouge-jaunâtre à lobes courts. Etamines insérées au 1/3 supérieur du tube. Akènes volumineux, lisses, arrondis à face dorsale plane bordée sur toute sa périphérie par une aile membraneuse dentée (fig.) — Rocailles des hautes montagnes — R: Kl: Djurdjura — End. 1 — (= Mattia gymnandra Coss.).

2242. — R. gymnandra (Coss.) Gurke

≡ Cynoglossum gymnandrum (Coss.) Greuter & Burdet

Sclerocaryopsis Brand Lappula

Plantes très voisines des Lappula dont elles se distinguent par les akènes fortement soudés ensemble, couverts sur la face dorsale de tubercules ligneux triangulaires inégaux et volumineux (fig.). Petites plantes herbacées très ramifiées. Fleurs subsessiles bleues ou lilas de 2-3 mm, incluses dans le calice, celui-ci accrescent sous le fruit — Pâturages arides et désertiques — C :H, AS, SS, SO, SC — j Sah.-Sind. (= Anchusa spinocarpos Forsk, = Echinospermum Vahlianum Lehm).

2243. — S. spinocarpos (Forssk.) Brand

Lappula spinocarpos (Forssk.) Asch.

Symphytum L.

Plante vivace hispide à souche tubéreuse. Feuilles ovales, lancéolées aiguës, grandes (10-30 cm). Corolle de 10-12 mm, blanc jaunâtre à lobes dressés. Akènes tuberculeux — Lieux humides — RE : Al : Alger à Frais Vallon. Introduit — Eur. Alg(A)

S. bulbosum K.F. Schimp.

Onosma

Plante vivace à tiges herbacées très hispides. Feuilles ovales lancéolées aiguës, les supérieures sessiles. Cymes terminales 2-4, hérissées de soies jaunâtres très denses, feuillées. Calice longuement 5 partit. Corolle jaune de 18-25 mm, 1,5 à 2 fois plus longue que le calice, régulière, tubuleuse campa nulée (fig.), à 5 dents courtes. Akènes sublisses — Pâturages arides des montagnes et des hauts plateaux — AR : Kl : Djurdjura, K2 : Babors. R : Hl-2 : Sétif : ssp. mauretanicum Maire — | SW Eur. | — ( = O. echioides L. p.p.). Mar Alg

2244. — O. fastigiata subsp. mauretanica Maire

Onosma fastigiata subsp. mauretanica
Photo: Chatelain

O. echinata Desf. Tun Lib

Omphalodes Tourn.

Plante annuelle à tiges dressées, grêles, rameuses au sommet, glabrescentes. Feuilles lancéolées, minces, finement denticulées. Fleurs en grappes, blanches ou bleuâtres, larges de 1 cm environ, pédicellées, à corolle rotacée, à tube très court, fermé par 5 écailles obtuses. Etamines incluses. Nucules fortement dentées et parfois ailées sur les marges — Champs — RR : Alger, 01 : Mostaganem, 02 : Aïn Beida — | W Méd. Alg(P) Tun(P)

2245. — O. linifolia (L.) Moench

Heliotropium (Tourn.) L. (Héliotrope)

Plantes herbacées ou sous-ligneuses, pubescentes hispides. Feuilles entières ou dentées, en général éparses, sans stipules. Fleurs hermaphrodites, sessiles ou presque. Calice 5 partit ou 5 denté, persistant ou non. Corolle cupuliforme, à tube court, à 5 lobes pourvue dans les sinus de 5 plis terminés en denticulation. Etamines 5, incluses. Carpelles 2, soudés en ovaire à 2-4 loges donnant à la fin 1-4 nucules.

1  Fleurs jaunes. Sous-arbrisseau ligneux, buissonnant. Feuilles oblongues aiguës, 1 fois 1/2 plus longues que larges, à bords sinués révolu tés. Inflorescences courtes, en cymes denses en général géminées. Calice velu. Corolle glabre ou velue. Nucules volumineux, hispides— Sables gypseux — RR : SS2. Ne paraît exister que dans le Souf — Sah. Sind. |. Alg Tun Egy

 2246. — H. luteum Poiret [nom. illeg.]

= H. digynum (Forssk.) Asch. ex C. Chr.

— Fleurs blanches ou lilacées ………………… 2

2  Fruits tombant avec le calice qui enveloppe les nucules (fig.). Calice à lobes à la fin connivents. Nucules de 3-4 X 2,5-3 mm. Plante ram pante à feuilles ovoïdes, obtuses, pétiolées, tomenteuses en dessous simplement pubescentes en dessus. Inflorescences en cymes, en général géminées — Mares s’asséchant en été, bord des eaux — AC : dans toute l’Algérie, sauf en Oranie. SS : Biskra — N. Trop. — « Khizeran ». Mar Alg Tun Lib Egy

2247. — H. supinum L.

— Fruits à nucules caducs, le calice à lobes non connivents persistants sur la plante ….. 3

3  Plantes annuelles à tiges herbacées …………………………  4

— Plantes vivaces à souche au moins ligneuse ....  5

4  Feuilles pétiolées, en général ovales elliptiques, obtuses, à marges entières (fig.). Plante mollement pubescente, d’un vert terne. Nucules ovoïdes à face dorsale pubescente et glanduleuse — Champs, cultu res — CC : dans tout le Tell. RR : ailleurs — | Eur. Méd. | — « Daha ret ech chems », « Aquerbana ». Mar Alg Tun Lib

2248. — H. europeum L.

Heliotropium europaeum
Photo: Medjahdi

— Feuilles sessiles ou sub-sessiles, en général lancéolées, à marges ondulées-crispées. Plante grisâtre. Nucules à face dorsale glabre ou poilue, mais jamais glanduleuse — Plante saharienne …………………………………… cf. H. bacciferum

5  Feuilles linéaires aiguës. Inflorescences non nettement scorpioïdes, feuillées, les fleurs paraissant isolées à l’aisselle des feuilles (fig.). Buissons ligneux à tiges dressées — Rocailles désertiques — RR : SS : Hoggar | Sah. Trop. .

 2249 — H. strigosum  ≡ Euploca strigosa (Willd.) Diane & Hilger

— Plantes ne répondant pas à ces caractères....... 6

6   Plantes glabres et glauques à tiges prostrées. Feuilles linéaires lan céolées très entières — Lieux humides, indiquée en Algérie sans localité précise — | N. Amer. | — Adventice. Mar Alg Tun Lib Egy

 H. curassavicum L.

— Plantes densément hispides à feuilles ± sinuées …………………………  7

7  Plantes des lieux humides du Tell à inflorescences terminales rameuses et allongées. Nucules noirs — RR : Al : L’Aima. Alg(N)

H. anchusifolium Poiret = H. amplexicaule Vahl

—Plantes des lieux arides et désertiques, à inflorescences en cymes tout au plus géminées. Nucules jaune-brun. Plantes en général li gneuses à la base, à feuilles undulées crispées sur les marges (fig.). Plantes très variables — I Sah. Sind. J — « Medeb », « Tahena » — (= H. undulatum Vahl).

2250. — H. bacciferum Forsk [esp abs. Alg]

Heliotropium bacciferum
Photo:Chatelain
Heliotropium bacciferum
Photo:Benhouhou

a) 2 nucules entièrement séparés — AC : SS1. RR : ailleurs : SC (= Bourjotia erosa Pomel, incl. H. Kralikii Pomel). Mau Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. erosum (Lehn.) Maire H. erosum Lehm.

Heliotropium erosum
Photo: Dupont

— 4 nucules incomplètement cloisonnés — CC : SS, SC, SO.

ssp. eu-undulatum Maire [revoir]

a) - Cor. à lobes oblongs-lancéolés, subaigus; tiges à poils rétrorses vers la partie inf., poils antrorses et rétrorses mélangés sur la partie sup.

H. antiatlanticum Emberger  Mar

- Cor. à lobes larges, arrondis-crénelés; Tiges à poils antrorses, parfois mêlés de poils rétrorses.

H. crispum Desf. Mar

Myosotis L. «Ouden el jar»

Plantes herbacées à feuilles oblongues. Calice campanulé à 5 lobes. Corolle rotacée bleue, blanche ou rose, à lobes obtus. Etamines incluses. Akènes 4, luisants, dressés, à téguments translucides.

1  Calice à poils appliqués non crochus à leur extrémité, ou glabrescent …………………………  2

— Calice hérissé de poils dressés crochus à leur extrémité, en entier ou au moins dans sa partie inférieure (fig.). ………………………… 3

2  Plante de 2-5 cm très ramifiée ± prostrée, très hispide par des poils appliqués. Feuilles lancéolées. Inflorescences contractées. Corolle très petite. Akènes rétrécis au sommet — Lieux arides — R : Hl-2, Cl, AS — I Méd. | — (incl. M. perpusilla Pomel et M. heterodoxa Pomel). Alg Tun Lib

2251. — M. pusilla Loisel.

— Plante bien plus élevée, 10-35 cm, à tiges érigées ± radicantes, glabrescentes dans le bas. Inflorescences très allongées et devenant plus longues que le reste de la plante — Lieux humides, dayas — AR : çà et là dans le Tell littoral. RR : ailleurs : Tiaret — j Circum bor. | — (incl. M. sicula (Guss.) Batt. = M. caespitosa K.F. Schultz). Mar Alg Tun(?)

2252. — M. lingulata Lehm. [nom. Inval.]

 = M. laxa subsp. caespitosa (Schultz) Nordh.

3  Plante vivace mollement hispide, à fleurs grandes, larges de 8-12 mm d’un bleu azur. Calice accrescent (6-9 mm). Pédicelles 1-2 fois plus longs que le calice — Forêts humides des montagnes, bord des eaux — AC : au-dessus de 800 m : Kl-2 : ssp. silvatica (Ehrenb) Maire — I Oro-Euras. I — (incl. M. speciosa Pomel = M. macroca Ij/cina Coss.).

 2253. — M. alpestris Schm. sensu Fl. Alg = M. speciosa

— Plantes annuelles à fleurs de 2-4 mm au plus  …………………………  4

4  Calices fructifères subsessiles, dressés contre l’axe, fermés à maturité (fig.). Feuillee présentant des poils crochus sur leur face inférieure — Rocailles, pâturages secs des montagnes — R : AS3 : Aurès, Cl : Mts du Hodna — Euras. — (= M. stricta Link = M. rigida Pomel). Mar Alg Tun

2254. — M. micrantha Pallas

sensu Fl. Alg = M. stricta Roem. & Schult.

— Calices fructifères pédicellés ± étalés. Feuilles dépourvues de poils crochus ………………………… 5

5  Pédicelles inférieurs 1-3 fois plus longs que le calice. Inflorescences plus courtes que le restant de la plante. Fleurs larges de 3-4 mm — Prairies — RR : H1 : environs de Vialar — Circumbor. — (= M. intermedia Link). Mar Alg Tun

2255. — M. arvensis (L.) Hill

— Pédicelles inférieurs pas plus longs que le calice. Inflorescences plus longues que le restant de la plante. Fleurs de 2-2,5 mm …………………………  6

6  Calices fructifères tubuleux ou à peine campanulés (fig.). Corolle à tube égalant environ 2 fois le calice. Fleurs d’abord jaunâtres ou blanchâtres virant ensuite au rose ou au violet — Pâturages arides des montagnes — R : Al, Kl-2-3. RR : ailleurs : Tiaret — Méd. Atl. | — (= M. lutea (Cav.) Pers.). Alg Tun

2256. — M. versicolor (Pers.) Smith = M. discolor subsp. discolor Pers.

— Calice fructifère longuement campanulé, à lobes obtus, divariqué (fig.). Corolle à tube plus court que le calice. Fleurs bleu-pâle — Pâturages, forêts — CC : dans toute l’Algérie — | Méd. | — (= M. hispida Schl.).

 2257. — M. collina Hoffm. [a revoir]

?= M. ramosissima subsp. tubuliflora (Murb.) Greuter & Burdet

Myosotis collina
Photo:

M. speciosa PomelAlg*

M. debilis PomelMar Alg Tun(?)

Au Maroc: M. welwitschii Boiss. & Reut.

Nonnea Moench (Nonea Medik)

Plantes herbacées hispides. Calice divisé jusqu’en son milieu, accrescent. Corolle tubuleuse. Akènes réticulés.

1  Etamines insérées en haut du tube (fig.). Corolle blanche à lobes noirâtres fermée complètement par un anneau de poils (petits) hyalins. Feuilles supérieures ± amplexicaules — Champs, pâturages — CC : dans toute l’Algérie — | W Méd. | — (= N. nigricans Desf.).Mar Alg Tun Lib

2258. — N. vesicaria (L.) Rchb.

— Etamines insérées au-dessous du milieu du tube (fig.). Corolle bleue ou rose, incomplètement fermée par 5 petites touffes de poils, celles ci incluses dans le calice. Feuilles supérieures simplement sessiles — Pâturages arides — CC : H, AS, Cl, 02. R : ailleurs — | W. Méd. |. Mar Alg Tun Lib

2259. — N. micrantha Boiss. et Reut.

 
Nonea micrantha
Photo: Jeanmonod

N. calycina (Roem. & Schult.) Selvi & al. Mar Alg Tun Lib

[Megastoma Benth. & Hook.f.] ≡ Ogastemma

Plante annuelle de 5-10 cm, rameuse dès la base, entièrement hispide de poils tuberculés. Feuilles linéaires. Inflorescences en cymes géminées s’allongeant après floraison. Fleurs sessiles. Calice accrescent, à 5 lobes profonds, inégaux. Fleurs jaunâtres, petites, 2-2,5 mm, incluses. Akènes bruns, petits, 1,5-2 mm, luisants, couverts de tubercules plus clairs (fig.) — Sables désertiques surtout humides — AC : SS, SC — J End. N. Sah. I. Mar Alg Tun Lib Egy

2260. — M. pusilium Coss. et Dur.

= Ogastemma pusillum (Bonnet & Barratte) Brummitt

 

Gastrocotyle Bunge

Petite plante annuelle, ramifiée à la base, ± prostrée, hérissée. Feuilles lancéolées, sinuées dentées sur les marges. Fleurs de 2 mm, en cymes lâches pourvues de bractées foliacées bien plus longues que les fleurs. Calice à 5 lobes profonds, égalant la corolle, celle-ci bleue violacée, longuement tubuleuse. Pédicelles réfléchis. Akènes de 1,5-2 mm très aplatis, ± carénés (fig.) — Pâturages désertiques — C : SS. R : Hd, AS — Sah. Sind. I — « Lalma », « Debbouna » (— Anchusa hispida Forsk.). Mar Alg Tun Lib Egy

2261. — G. hispida (Forsk.) Bunge = Anchusa hispida Forssk.

Alkanna Tausch (Orcanette)

Plantes annuelles ou vivaces, hispides. Calice profondément 5 partit. Corolle à tube assez court, évasé au sommet, à lobes étalés. Akènes 2-4, nettement rétrécis à la base, courbés en forme de rein (fig.).

1  Fleurs bleues. Plante vivace à tiges en général prostrées, â souche rouge purpurine, finement pubescente. Fleurs de 7-11 mm. Akènes tuberculés (fig.) — Pâturages sablonneux du littoral et de l’intérieur —- AC : dans toute l’Algérie — Méd. — « Henna el Rhoula », « Sedira ». Mar Alg Tun Lib Egy

2262. — A. tinctoria (L.) Tausch

subsp. tinctoria

— Fleurs jaunes. Plante annuelle à tiges dressées, fortement hispide par des poils raides. Fleurs de 4-5 mm. Akènes réticulés (fig.) — Pâtu rages arides — RR : H1 : Le Kreider — J E Méd. |. Alg(E) Tun(E)

2263. — A. orientalis Boiss.

Elizaldia Willk (Massartina Maire) Nonea calycina

Diffère du genre Nonnea par son calice 5 fide jusqu’au dessous de son milieu et sa corolle à gorge nue (fig.). Plante en général vivace, très hispide, ramifiée dès la base, ± prostrée. Feuilles lancéolées aiguës, les supérieures sessiles. Fleurs courtement pédi cellées. Calice à divisions au moins 3 fois plus longues que le tube. Corolle exserte, jaunâtre, violacée à la gorge. Akènes plus larges que longs pourvus de crêtes — Pâturages arides — AC : H, AS, SS. R : ailleurs : 02 : ssp. mul ticolor (Kunze) Maire I 5 Méd. I — (= Nonnea violacea Desf., Echioides violacea Desf.).

2264. — E. violacea (Desf.) Johnst = Nonea vesicaria (L.) Rchb.

[Moltkia Lehmann] = Moltkiopsis

Sous-arbrisseaux rameux à tiges blanchâtres, hérissés de poils raides. Feuilles sessiles, ovales, lancéolées, coriaces, à marge ailée (fig.). Cymes terminales, courtes et denses, pourvues de bractées foliacées plus longues que le calice, celui-ci profondément 5-fide. Corolle violette puis bleue, 2-3 fois plus longue que le calice — Sables désertiques — C : SS, SO — I Sah.Sind. — « Aguinest », « Halam » (= Lithospermum callosum Forsk).

2265. — M. callosa (Forssk.) Maire = Moltkiopsis ciliata (Forssk.)I.M. Johnst.

Moltkiopsis ciliata
Photo: Benhouhou

Arnebia Forssk.

Petite plante annuelle de 3-10 cm, très hispide à tiges simples ou rameuses. Racine vermillon. Feuilles linéaires. Cymes courtes et denses à bractées aussi longues que les fleurs. Calice à 5 divisions atteignant son milieu. Corolle jaune cylindrique, un peu évasée vers le haut. Akènes trigones — Pâturages arides et désertiques — CC : dans tout le Sahara. R : Hl-2, Hd — I Sah.-Sind. I — (= Litho­spermum decumbens Vent. = L. cornutum Ledib.).

2266. — A. decumbens (Vent.) Coss. et Kralik

Arnebia decumbens
Photo: Benhouhou

Lithospermum (Toum.) L.

Plantes ligneuses ou herbacées à feuilles entières, alternes. Corolle sou vent pubescente, régulière, à tube aussi long que le limbe ou plus long.

1  Sous-arbrisseaux ligneux à fleurs bleues assez grandes …………………………  2

— Plantes annuelles à fleurs blanches ou jaunes (RR bleues), petites ………………………… 3

2  Corolle hérissée soyeuse extérieurement. Buisson très ramifié à feuilles lancéolées linéaires, 5-6 X 0,5-1 cm, à marge revolutée. Inflo rescences terminales pauciflores. Etamines incluses — Rochers calcaires — RR : K2 : Cap Carbon de Bougie, Cap de Garde — I E Méd.

2267. — L. rosmarinifolium Ten. ≡ Lithodora rosmarinifolia (Ten.) I.M. Johnst.

— Corolle glabre extérieurement. Buissons à tiges en général dressées, à feuilles linéaires 2-3 X 0,2-0,4 cm. Inflorescences en cymes terminales assez denses. Etamines exsertes — Broussailles — | W Méd. j.

2268. — L. fruticosum L. ≡ Lithodora fruticosa (L.) Griseb.

a) Corolle pas plus de 2 fois plus longue que le calice. Feuilles blanches en dessous — AR : Cl (= L. consobrinum Pomel).

ssp. eu-fruticosum Maire

— Corolle plus de 2 fois plus longue que le calice. Feuilles vertes sur les 2 faces — RR : 01 : Nemours.

ssp. diffusum (Lag.) Maire

3  Fleurs jaunes .Plante très hérissée, rameuse. Inflorescences en cymes denses, feuillées, s’allongeant après la floraison. Calice divisé pres que jusqu’à sa base en 5 lobes restant jointifs sur le fruit. Corolle de 5-6 mm égalant environ le calice — Pâturages, pelouses sèches — CC : dans toute l’Algérie — | Méd. |.

2269. — L. apulum (L.) Vahl. ≡ Neatostema apulum (L.) I.M. Johnst.

Neatostema apulum
Photo: Medjahdi
Neatostema apulum, détail corolle et graines
Photo: Chatelain

— Fleurs blanches ou bleuâtres parfois ± rosées ………………………… 4

4  Cymes florifères denses, s’allongeant peu après la floraison. Plante mollement soyeuse, en général peu élevée (5-15 cm). Akènes petits 1,2-1,5 mm, régulièrement mamelonnés (fig.) — Sables, pâturages sablonneux — R: Al, Ol, C, Hl-2 — | E Méd. |.

2270. — L. tenuiflorum L.

— Cymes florifères lâches, s’allongeant beaucoup après la floraison. Plante rigide, rude, haute de 20-50 cm. Akènes bien plus gros, longs de 3-4 mm, mamelonnés et tuberculeux au sommet (fig.) — Champs, cultures — CC : dans toute l’Algérie — I Méd. I — « Sgaa », « Hace ba » — (incl. L. incrassatum Guss et L. permixtum Jord). Mar Alg Tun Lib Egy

2271. — L. arvense L.

L. incrassatum Guss. Mar Alg Tun Lib Egy

Lithospermum incrassatum
Photo: Dobignard

Anchusa L.  (Buglosse)

Plantes à tiges érigées, bisannuelles ou vivaces, hispides. Calice à 5 lobes ± profonds. Corolle à tube allongé fermé par 5 écailles poilues. Etamines incluses. Akènes verruqueux.

1  Corollede 15-25 mm d’un bleu azur intense, à tube sensiblement aussi long que le limbe. Akènes de 6-8 mm, 3-4 fois plus longs que larges (fig.), sur des pédicelles dressés aussi longs que le calice. Plante de 40-100 cm à feuilles à marges entières — Champs, moissons — CC : dans toute l’Algérie — Eur. Méd. — « Cheikh el boükoul », « Leçane et tsour ». Mar Alg Tun Lib

2272. — A. azurea Mill. sensu QS incl. in A. italica Retz.

 
Anchusa italica
Photo: Chatelain

— Corolles de 5-12 mm. Akènes pas plus longs que larges, ne dépassant pas 2-3 mm. Feuilles en général sinuées, crispées sur les marges. ………………………… 2

2  Plante des sables maritimes décumbante à inflorescence très hispide par des poils tuberculés très raides, en cymes très contractées, larges de 2-3 cm, presque capituliformes — RR : Al : les dunes près de Guyotville — | E Méd. Alg(E) Lib Egy

2273. — A. aggregata Lehm.

— Plante des lieux arides, dressée, à inflorescences bien plus lâches, s’allongeant après la floraison, pourvues de bractées aussi longues que le calice. Akènes globuleux parcourus de carènes saillantes (fig.) — Pâturages rocailleux, surtout en montagnes — Plante varia ble — Méd. — « Nouar el Rhazel ».

2274. — A. undulata L.

a) Fleurs longues de 5-7 mm, larges de 3-5, subsessiles; bractées florales élargies à la base — RR :  SSp hybrida (Ten.) Maire Hl, Daya : var. Claryi (Batt.) Gris. (— A. calcarea Batt. non Boiss.). Alg Tun Lib Egy

ssp hybrida (Ten.) Maire ≡ A. hybrida Ten.

— Fleurs de 8-13 mm, larges de 6-8, pédicellées. Bractées florales, lancéolées. R : 03 (incl. A. granatensis Batt. non Boiss. = A. officinales Desf. non L.) Mar(?) Alg(?)

ssp.  undulata Maire

subsp. lamprocarpa Braun-Blanq. & Maire Mar* Alg(?

A. aegyptiaca (L.) A. DC. Tun Lib Egy

A. atlantica Ball Mar Alg

Anchusa atltantica
Photo: Jeanmonod

A. calcarea Boiss. Mar Alg(?)

A. hispida Forssk. Mar Alg Tun Lib Egy

A. ovata Lehm. Alg(?) Tun  [voir  ci dessous, Lycopsis]

[Lycopsis] syn avec Nonea et Anchusa

Plante annuelle dressée hérissée de poils tuberculés, rameuse. Feuilles oblongues sinuées, les inférieures pétiolées. Corolle bleue, de 5-6 mm, incluse dans le calice profondément 5 partit, accrescent. Akènes grisâtres réticulés tuberculeux, plus larges que hauts 2-2,5 X 3-4 mm (fig.) — Champs — RR : 02 : Perrégaux, Oran. Adventice ? (— Anchusa orientalis (L.) Rchb.) I E Méd. |.

2275. — L. orientalis L. = Anchusa ovata Lehm.

Mairetis

Mairetis microsperma (Boiss.) I.M. Johnst. [=Lithospermum microspermum Boiss.] Mar

Mairetis microsperma, graines, Maroc
Photo: Chatelain

VERBENACEAE

Famille très proche des Labiées dont elle ne diffère guère que par les caractères du style, terminal ici, gymnobasique chez les Labiées.

CLE DES GENRES

1  Feuilles composées à 5-7 segments. Arbuste ………………………… Vitex

— Feuilles simples, plantes herbacées ou sous-frutescentes …………………………  2

2  Inflorescences spiciformes très denses au sommet d’un pédoncule nu naissant de tiges prostrées-rampantes. Calice bifide ………………………… Lippia

— Inflorescences en grappes allongées, terminant les tiges :t dressées. Calice à 4-5 dents ………………………… 3

3  Feuilles ± découpées, pinnatifides ou profondément lobées. Fleurs violacées ………………………… Verbena

— Feuilles ovales lancéolées, denticulées sur les marges. Fleurs blanc jaunâtre. Plante de l’extrême sud ………………………… Bouchea

Vitex

Arbustes de 1-3 m. Feuilles à 5-7 folioles lancéolées-aiguës, pétiolées opposées ± blanchâtres en dessous (fig.). Inflorescences en longues grappes composées, rameuses. Fleurs bleues ou violacées. Calice 5-denté pubescent. Corolle exserte de 1 cm environ à lèvre supérieure bifide, l’inférieure tri fide — Lit des oueds, marais — AR : dans le Tell littoral, lisière N du Sahara — | Méd. I — « Kef Mariem », « Bou mettin ». Mar Alg Tun Lib Egy

2276. — V. agnus-castus L.

Lippia L.

Plantes vivaces à tiges prostrées rampantes radicantes. Feuilles cunéiformes ± crénelées. Inflorescences dressées naissant à l’aisselle des feuilles.

1  Tiges ligneuses. Plantes formant des coussinets denses. Capitule de 9-12 mm. Bractées florales 1,5-2 fois plus longues que larges. Corolle liliacée de 5 mm, hispide à la base et à lobes inégaux — Lieux humi des — R : çà et là dans le TelL Naturalisée — I Ara. L

2277. — L. canescens Humb. sensu QS incl. in Phyla filiformis (Schrad.) Meikle

— Tiges herbacées longuement rampantes. Capitules de 5-7 mm. Bractées florales pas plus longues que larges. Corolle blanche ou rose de 3 mm, hispide à l’extérieur et à lobes sub- égaux — Lieux humides — AR : Tell algéro-constantinois, RR : ailleurs — I Trop. L

2278. — L. nodiflora Ricb. ≡ Phyla nodiflora (L.) Greene

Verbena L. (Verveine)

Plantes herbacées. Feuilles ± profondément pinnatilobées ou simplement dentées. Inflorescences en grappes terminales. Corolle bleu-liliacé.

1  Feuilles supérieures simplement dentées, les inférieures souvent pinnatifides. Epis florifères 3-9, au sommet des tiges, longs de 5-10 cm, celles-ci dressées au moins au sommet, peu ramifiées. Plantes glabrescentes scabres — Champs, fossés — CC : dans toute l’Algérie — Paléo-temp. | — « Ben noul ». Mar Alg Tun Lib Egy

2279. — V. officinalis L.

— Feuilles supérieures bipinnatifides. Epis florifères solitaires au sommet des tiges, courts (2-3 cm) (fig.). Tiges prostrées très ramifiées à ra meaux divariqués. Plante hispide — Bas-fonds argileux humides, Dayas — AR : dans toute l’Algérie — | Méd. | — « Djaida ». Mar Alg Tun Lib Egy

2280. — V. supina L.

Verbena supina
Photo: Chatelain

V. bonariensis L. [Amérique N. & S., natural. ou cultivé]

Bouchea

Sous-arbrisseaux de 30-50 cm à tiges dressées. Feuilles ovales lancéolées crénelées ± hispides (fig.). Inflorescences en longues grappes terminales denses. Fleurs sessiles de 7-8 mm. Calice longuement tubuleux divisé jusqu’à sa base en 5 lobes linéaires. Corolle blanc-jaunâtre longuement tubuleuse à limbe divisé en 5 lobes ovales subégaux — Rocailles désertiques — RR : SC, AC : SM — | Trop. | — (= Lafuentea ovalifolia Batt).

2281. — B. marrubiifolia Cham. ≡ Chascanum marrubiifolium Fenzl ex Walp.

Chascanum E.A. Mey.

C. marrubiifolium Fenzl ex Walp.

Aloysia Gómez Ortega & Paláu

A. citrodora Paláu [Amérique S., cult.]

Lantana L.

L. camara L. [Amérique C. & S., cult. & naturalisé Afr. N.]

Phyla Lour.

P. filiformis (Schrad.) Meikle [Amérique C. & S., natural.]


 SOLANACEAE

Description :

Arbres, arbustes ou plantes herbacées, en général fétides, pubescentes, visqueuses. Calice 5 fide dt longuement tubuleux. Corolle colorée ou non, de taille très variable, à 5 lobes tubuleux, campanulacée ou rotacée, régulière ou légèrement zygomorphe. Etamines 5 insérées sur la corolle, à anthères libres ou concrescentes. Ovaires à 2 loges multi-ovulées (RR 3-5). Fruit capsulaire ou bacciforme.

CLÉ DES GENRES

1  Arbres ou arbustes ………  2

— Plantes à tiges herbacées …………………………  5

2  Calice très accrescent sur le fruit (fig. 2423-25). Arbuste à feuilles ovales lancéolées ou suborbiculaires. Corolles verdâtres …………………………  Withania

— Calice non accrescent sur le fruit, corolles colorées …………………………  3

3  Corolle rotacée à tube presque nul. Anthères conniventes exsertes (fig. 2431) ..... Solanum p.p.

— Corolle infundibuliforme, tubuleuse ou campanulacée à tube bien développé. Anthères libres...4

4  Corolle jaune. Arbre ou arbuste glabre peu ramifié, à feuilles lan céolées grandes, glauques, pétiolées. Fruit capsulaire …………………………  Nicotiana

— Corolle violette pourpre ou blanche. Arbustes ± épineux à tiges in triquées très ramifiées. Feuilles petites linéaires ou lancéolées, fasciculées, en général sessiles ou subsessiles. Fruit bacciforme ………………………… Lycium

5  Plante acaule à feuilles toutes en rosette basale et à fleurs scapiformes ………………………… Mandragora

— Plantes à tiges bien développées ………………………… 6

6  Fruit bacciforme indéhiscent ………………………… 7

— Fruit sec déhiscent ………………………… 9

7  Corolle rotacée à tube presque nul. Anthères conniventes (fig. 243J)………………………… Solanum p.p.

— Corolle campanulacée. Anthères libres entre elles …………………………  8

8  Fleurs blanches de 6-8 mm. Plante glabre et glauque …………………………  Salpichroa

— Fleurs d’un brun pourpré de 25-30 mm. Plante mollement pubescente visqueuse .. Atropa

9  Capsule volumineuse 3-5 cm, couverte de fortes épines. Calice flori fère longuement tubuleux (fig. 2437) ………………………… Datura

— Capsule petite lisse. Calice florifère courtement tubuleux …………………………  10

10  Inflorescences en longue cyme dense feuillée, s’allongeant après la floraison. Fleurs jaunâtres ± tachées ou veinées de violet, larges de 1-2 cm …………………………  Hyosciamus

— Inflorescences caulinaires biflores. Fleurs violacées, larges de 3-4 cm. ………………………… Triguera

N.B. — De très nombreuses Solanacées sont fréquemment cultivées en Algérie. Citons les genres Capsicum L. (piment), Physalis L., Cestrum L.

Withania Pauquy

Arbustes à feuilles orbiculaires ou lancéolées. Inflorescences axillaires pauciflores. Calice à 5 lobes courts accrescents. Corolle blanc verdâtre ou jaunâtre 5-fide à peine plus longue que le calice. Fruit bacciforme.

1  Arbuste vert grisâtre, glauque à feuilles coriaces, cunéiformes lancéolées. Calice fructifère arrondi, courtemènt aigu au sommet, glauque (fig.), 6-8 X 6-8 mm, enserrant étroitement le fruit — Rocailles dé sertiques — AR : SO : Beni Abbès, Ougarta — f End. — « Oua i rouari » Mar Alg

2423. W. adpressa Coss. ex Batt.

Withania adpressa, Maroc, AA
Photo: Chatelain
Withania adpressa, Algerie
Photo: Benhouhou

— Arbustes à feuilles vertes. Calice fructifère plus grand, papyracé, beaucoup plus grand que le fruit ………………………… 2

2  Calice à 5 lobes triangulaires, largement étalés sur le fruit (fig.), celui-ci verdâtre. Feuilles glabrescentes, vertes et luisantes, ovales ne dépassant guère 2-3 cm — Haies, lieux arides, rocailles — CC : 01-2 — j Ibéro-Mar. j — « Bennour », « Tizrhar ». Mar Alg Tun(?)

2424. — W. frutescens Panquy

Withania frutescens, Maroc
Photo: Chatelain

— Calice à 5 lobes aigus restant presque concrescents sur le fruit, pubescent (fig.). Fruit rougeâtre. Feuilles hispides lancéolées, longues de 3-10 cm — Décombres, rocailles des lieux arides et désertiques — R et épars : Al-2, SS, SC — | Af. Trop.-Méd. J — « Abed », « Ferkaï ». Mar Alg Tun Lib Egy

2425. — W. somnifera (L.) Dunal

Nicotiana (Tourn.) (Tabac)

Arbuste glauque et glabre, à feuilles ovales aiguës, longuement pétiolées. Inflorescences axillaires et terminales en panicules lâches. Calice tubu leux à 5 dents courtes. Corolle pubescente de 35-40 mm tubuleuse, jaune, très brièvement 5 dentée au sommet (fig.). Capsule pendante incluse dans le calice — Rocailles humides, bord des oueds — AC : dans toute l’Algérie. Naturalisé N Am. Mar Alg Tun Lib Egy

2426. — N. glauca Graham

Nicotinia glauca
Photo: Chatelain

N.B. — Divers Nicotiana sont fréquemment cultivés, notamment N. tabacum L., à fleurs roses et N. rustica L. à fleurs jaunes.

N. rustica L. [Amérique S., cultivé et naturalisé Afr. N.]

N. alata Link & Otto [Amérique S., cultivars hort.]

Lycium L. Lyciet « Aoucedj » « Ghardeq »

Arbustes épineux glabres, à feuilles petites oblongues, spatulées, fasci culées. Calice urcéolé non accrescent.

1  Fleurs longuement tubuleuses, à tube étroitement cylindrique et à divisions ± dressées atteignant au plus le 1/4 de la longueur du tube (fig. 2427) …………………………  2

— Fleurs à tube évasé et à divisions étalées atteignant au moins le tiers de la longueur du tube (fig.) …………………………  3

2  Baie noire à maturité. Arbuste assez élevé à épines fortes, nues ou portant 1-2 fascicules feuillés. Feuilles non charnues, lancéolées linéaires — Rocailles, pâturages désertiques, haies — AC : Hd, AS3, SS2 : au pied des Aurès — | E Sah. | — (= L. afrum Munby et Batt. non L.)Alg(?) Tun(?) Lib Egy

2427. — L. arabicum Boiss. incl. in L. shawii Roem. & Schult.

Lycium shawii, Tunisie
Photo: Chatelain

— Baies rougeâtres à maturité. Sous-arbrisseau à rameaux imbriqués, à épines feuillées. Feuilles charnues glauques, étroitement linéaires — Rochers maritimes, terrains arides du littoral — CC : 01-2 — Ibéro-Mar. I.

    2428, — L. intricatum Boiss.

subsp. intricatum Mau Mar Alg

subsp. pujosii Sauvage Mar*

3  Etamines à filet poilu à la base. Baies oblongues. Fleurs lilas-pourpre de 15-20 mm par 3-5. Lobes de la corolle aussi longs que le tube (fig.) — Haies — RR : Alger, Constantine, Oasis du S. S. Cultivé ou subspontané ? — | E Méd. | — (= L. vulgare Dunal). Mar(N) Alg(?) Tun(N)

2429. — L. halimifolium Mill. sensu QS incl. in (?) L. ferocissimum Miers

Lycium ferocissimum, Tunisie
Photo: Chatelain

— Etamines à filet glabre. Baies globuleuses rouges. Fleurs blanchâtres rosées ou violacées de 15-20 mm par 1-3, brièvement pédonculées à lobes égalant environ la demi-longueur du tube (fig.) — Haies, brous sailles — CC : dans toute l’Algérie — I Méd. I — (— L. mediterraneum Dunal).. Mar(P) Alg(P) Tun(P) Lib Egy

2430. — L. europeum L.

Lycium europeum, Tunisie
Photo: Chatelain

L. barbarum L., [Asie, absent Afr. N., douteux ou cultivé?] Mar(?) Alg(?)

L. schweinfurthii Dammer Alg Tun Lib Egy

Solanum L. (Morelle)

Plantes herbacées sous-frutescentes ou frutescentes, à feuilles entières sinuées ou lobées. Calice à 5 lobes, peu accrescent. Corolle rotacée à 5 lobes ± profonds. Etamines 5 à anthères saillantes contiguës, formant un appen dice conique (fig.). Fruit bacciforme à 2 loges multiovulées.

1  Plantes herbacées tout au plus à souche ligneuse. Feuilles ovales ± sinuées dentées sur les bords. Fleurs blanches de 6-10 mm, en corymbe ombelliforme. Plante à tiges dressées rameuses ± hispides — Champs, cultures, rocailles — ! Cosm. — « Merhnenou », « Mes 8111(1 »

2431. — S. nigrum L.

a) Plante grisâtre mollement hispide. Corolle 3-4 fois plus longue que le calice; baies jaunes orangées — AR : dans tout le Tell (= S. luteum Mill).

Ssp villosum Mill.) Batt. ≡ S. villosum Mill.

— Plante verte presque glabre. Corolle 1-3 fois plus longue que le calice. Baies noires (R jaunes ou rouges). CC : dans toute l’Algérie, R : SC, CC.

 ssp. eu-nigrum Rouy

— Plantes ligneuses ou tout au moins sous-ligneuses à la base. Fleurs violettes ………………………… 2

2  Plantes à tiges sarmenteuses nues. Feuilles opposées, ovales lancéolées présentant souvent 2 lobes basilaires. Baies ovoïdes rouges — Haies, broussailles, marécages — AR : dans tout le Tell et en mon tagne — I Paléo-temp. —« Haloua m}ra» «Aourzit».

2432. — S. dulcamara L.

— Buissons à tiges et feuilles alternes épineuses. Feuilles découpées en lobes profonds. Baies globuleuses jaunes — Décombres, terrains va gues — Çà et là dans le Tell : Alger, Bône, La Calle, Constantine — ! Méd. S. Af. I — « Limeu Nesara ».

2433. — S. sodomaeum L. incl. in S. linnaeanum Hepper & Jaege

r
Solanum sodomaeum
Photo:

 N.B. — De très nombreux Solanum sont cultivés pour leurs fruits : Solanum Lycopersicum L. (la tomate), S. Melalonga (l’aubergine) ; leurs tubercules : S. tuberosum L. (la pomme de terre) ou pour leurs fleurs : S. bonariense L., S. fastigiatum Willd, S. glaucum Dunal. Toutes ces espèces sont parfois subspontanées à proximité des jardins.

S. elaeagnifolium Cav.
Plante vivace herbacées parfois ligneuse à la base peut éteindre 1m de haut, pourvue de fines épines brun-rougeâtre ou jaunâtre sur les tiges et les nervures principales des feuilles. Feuilles oblongues à lancéolées (2,5 à 10 cm X 1 à 4 cm), pétiolées (0,5 à 2cm), pubescentes de couleur grisâtre ou gris bleuté à bordure ondulée parfois légèrement lobée ou entière. 1 à 7 Fleurs bleu-violacé ou violette ou mauve de 2 à 3 cm porté par de long pédoncule (5 à 20 mm). Fruits baie jaune ou jaune-orangé de 1 à 1,5 cm de diamètre. Graine, brun verdâtre, aplaties de 2 à 3 mm. Ecologie : en Algérie la plante est présente principalement sur les bords des champs surtout dans la région d’Oran. Elle peut devenir envahissante grâce à son système racinaire très développé qui peut descendre jusqu’à 2 m de profondeur. Chaque fragment de racine peut générer une nouvelle plante. [Amérique S., naturalisé Afr. N.]

Solanum elaeagnifolium, Maroc
Photo: Chatelain

S. glaucophyllum Desf. [Amérique S., natural. ancienne]

S. laciniatum Aiton [Australie, Nlle. Zélande, cultivé]

 
Solanum laciniata
Photo:

S. herculeum Bohs Mar Alg

S. rostratum Dunal [Amérique N., adventice]

S. sinaicum Boiss.

S. villosum Mill. subsp. villosum Mar Alg Tun Lib Egy

subsp. miniatum (Bernh. ex Willd.) Edmonds Mar Alg Tun Lib Egy

S. alatum

 
Solanum alatum, Maroc
Photo: Chatelain

Mandragora Tourn. (Mandragore)

Plante acaule à grosse souche verticale ramifiée. Feuilles lancéolées rétrécies en pétioles, entières ou finement dentées, en rosette. Fleurs nombreuses, naissant de la souche, chacune isolée au sommet d’un pédoncule trèsallongé (5-15 cm). Calice à 5 lobes linéaires. Corolle de 3,5-4,5 cm violacée, conique campanulée (fig.). Baies ovoïdes jaunâtres ou rougeâtres — Pâtura ges, broussailles en terrain argileux — R et en voie de disparition : Al, Kl-2-3 — | Méd. | — « Beil el Rhoul », « Yab routh ».

2434. — M. autumnalis Berthol.= M. officinarum L.

Salpichroa Miers

Plante vivace à tiges herbacées, glabre et glauque. Feuilles ovales cordi formes tout au plus 2 fois plus longues que larges. Fleurs axillaires solitai res. Calice à 5 lobes linéaires. Corolle campanulée de 6-8 mm, à tube globu leux et à 5 lobes triangulaires révolutés (fig.), blanche à lobes jaunâtres. Baies rougeâtres oblongues — Haies, décombres — AR : çà et là dans le Tell littoral — I Amér. I — (= S. origanifolia (Lamk.) Thlng.). Mar(N) Alg(N) Tun(N)

2435. — S. rhomboidea Miers = S. origanifolia (Lam.) Baill.

Atropa L. (Belladone)

Plante vivace à tiges herbacées atteignant 1,5 m, finement pubescente, fétide. Feuilles ovales acuminées pétiolées, les supérieures géminées. Fleurs 1-2 axillaires brunâtres. Calice divisé sur les 2/3 de sa longueur à 5 lobes lancéolés. Corolle campanulée à 5 lobes très courts, longue de 25-30 mm. Baies noires et luisantes de 1,5 cm, entourées par les lobes étalés du calice — Forêts des montagnes, surtout après les coupes et en clairières — R : A2, Kl-2-3, Cl : Mts du Hodna, AS3 : Aurès — | Euras. | — « Bou rendjouf », « Bou gini ». 

2436. —A. belladonna L.

A. baetica Willk.

A. ×martiana Font Quer

Datura L. (Stramoine) « Mandj »

Plantes herbacées glauques à grandes feuilles lancéolées sinuées den tées. Calice longuement tubuleux à base persistante sous le fruit. Corolle très grande en entonnoir. Capsules volumineuses épineuses à 2 loges bipar tites s’ouvrant par 4 valves.

1 Feuilles sinuées dentées à dents très inégales. Fleurs blanches solitaires dans les dichotomies. Capsule couverte d’épines épaisses dilatées à la base (fig.). AC : dans toute l’Algérie. AR : SS, SC — | Cosm. Mar Alg Tun Lib Egy

2437. — D. stramonium L.

 
Datura stramonium
Photo: Chatelain

a) Fleurs blanches ………………………… ssp. eu-stramonium

— Fleurs violettes ………………………… ssp. Tatula L. incl. in D. stramonium L.

— Feuilles à marges entières. Capsule couverte d’épines grêles non dilatées à la base — Cultures — AR : Hd, Hl-2, SS — | JV. Am. Mar Alg Tun Lib Egy

2438. — D. meteloides DC. = D. inoxia Mill.

N.B. — D. Metel L. paraît manquer en Algérie. Mar Alg Tun Lib Egy

D. ferox L. [Amérique centrale, naturalisé Algérie] Alg(N)

Hyoscyamus (Tourn.) (Jusquiame)

Plantes herbacées visqueuses. Inflorescences en cymes feuillées. Calice à 5 dents, accrescent et persistant sur le fruit. Corolle à 5 lobes obtus. Capsule à déhiscence pyxidaire.

1  Plantes des sables sahariens à calice fructifère non dilaté à sa base, progressivement dilaté en entonnoir (fig.). Plante vivace à tiges nom breuses dressées. Feuilles lancéolées pétiolées, les radicales entières, les caulinaires ± dentées. Corolle blanchâtre, d’un violet noir dans le haut du tube — Sables et pâturages sablonneux du Sahara — AC : SS. R : SC : ssp. Falezlez (Coss.) Maire — Sah.-Sind. — « Afaléhlé », « Bettina ».

2439. — H. muticus L.

subsp. falezlez (Coss.) Maire Mau Mar Alg

subsp. muticus Egy

— Plantes telliennes ± nitrophiles à calice fructifère dilaté à sa base (fig.), annuelles ou bisannuelles ………………………… 2

2  Feuilles toutes pétiolées, ovales arrondies à dents obtuses (fig.). Calice fructifère à dents mousses. Corolle à divisions inégales jaune pâle, à gorge verdâtre ou brunâtre — Décombres, terrains vagues — CC : dans tout le Tell. R : ailleurs — | Méd. | — « Houbbail », « Tesker ».  Mar Alg Tun Lib Egy

2440. — H. albus L

— Feuilles supérieures sessiles amplexicaules, à grosses dents aiguës. Calice fructifère à dents acuminées. Corolle presque régulière jaunâtre veinée de violet, à gorge noirâtre. Nitrophile. AR et surtout en montagne dans toute l’Algérie — | Euras. ! — « Sikerane », « Bou Rendjouf », « Guenquitt ».  Mar Alg Tun

2441. — H. niger L.

[Triguera Cav.] incl. dans Solanum

Plante annuelle à tiges dressées, glabrescente, sauf sur le calice et les pédicelles floraux. Feuilles obovales fortement crénelées (fig.). Fleurs géminées longuement pédicellées naissant de la tige. Calice 5 fide laineux. Corolle violacée large de 2,5-3,5 cm, campanulée à 5 lobes inégaux. Etamines 5 in cluses à filet soudé à la base. Baie globuleuse à parois membraneuses, large de 1,5-1,8 cm — Pelouses, cultures sur le terrain argileux — RR : 01 : Les Andalouses — I Bet. Rif. i — (= T. ambrosiaca Cav.).

2442. — T. osbeckii (L.) Willk. = incl. in Solanum herculeum Bohs

retour à l'index

Back to Top