LAMIACEAE

Description :


Arbustes, sous-arbrisseaux ou plantes herbacées en général odorants, à tiges quadrangulaires.
Feuilles en général opposées sans stipules.
Inflorescences en cymes axillaires ± contractées simulant souvent des verticilles (verticillastres), ou encore condensées au sommet des tiges, et simulant des épis (spicastres). Fleurs 5 mères en général hermaphrodites.
Calice à 5 divisions (RR 4-10) ± bilabié, persistant.
Corolle en général bilabiée, longuement tubuleuse, parfois à 4-5 lobes sub-égaux ou à une seule lèvre. Lèvre inférieure trilobée, la supérieure bilobée.
Etamines 4, la cinquième nulle ou très réduite; parfois, 2 étamines et 2 staminodes. Anthères à loges parfois dissociées et à connectif très différencié.
Ovaire supère à 2 carpelles originellement bi-ovulés, ensuite uniovulés par la constitution d’une fausse cloison. Style bifide, en général gymnobasique.
Fruits constitués par 4 akènes ± soudés par leur face interne et diversement ornés.

Famille très importante dans la flore de l’Algérie. Certains genres sont de détermination délicate en raison de la variabilité extrême des espèces.

CLE DES GENRES

1  Corolle régulière ou presque régulière à 4 lobes égaux ou presque égaux ………… Série 1

— Corolle irrégulière ………… 2

2  Corolle à une seule lèvre (fig. 2290) ………… 3

— Corolle bilabiée ………… 4

3  Lèvre inférieure de la corolle à 3 lobes inégaux. Corolle desséchée persistant sur le fruit ………… Ajuga

— Lèvre inférieure de la corolle à 5 lobes inégaux. Corolle caduque ………… Teucrium

4  Etamines 2 ………… Série 2

— Etamines 4 ………… 5

5  Arbuste désertique à calice fortement accrescent à la fin, vésiculeux globuleux, de 5-7 mm de diamètre (fig. 2331) ………… Saccocalyx

— Non ………………… 6

6  Calice très accrescent sur la fleur, long de 25-30 mm, bossu, membraneux à lobes transformés en 6-8 épines, 1 pour la lèvre supérieure, les autres pour la lèvre inférieure (fig. 2332) .. ………… Molucella

— Calice ne présentant pas ces caractères ………… 7

7  Etamines incluses dans le tube de la corolle ………… Série 3

— Etamines plus longues que le tube de la corolle ………… 8

8  Fleurs 1-2 (rarement 3-4) à l'aisselle des feuilles, blanches. Arbuste sarmenteux ± lianescent glabre, à feuilles ovoïdes crénelées ………… Prasium

— Fleurs en verticillastres à l'aisselle des feuilles. Plante ne répondant pas à ces caractères ………… 9

9  Calice à lèvres fermées après la floraison, les 2 lèvres se rabattant l’une sur l’autre (fig. 2353-55) ………… Série 4

— Calice ne se modifiant pas après la floraison .............................................10

10  Feuilles inférieures palmatipartites à 5-7 lobes lancéolés. Calice à dents sub-égales, mais les 3 supérieures dressées, les 2 inférieures réfléchies, akènes hispides sur leur face supérieure………… Leonurus

— Plantes ne présentant pas ces caractères ………… 11

11  Calice distinctement bilabié, les 3 dents de la lèvre supérieure plus petites ………… Série 5

— Calice non distinctement bilabié à dents sensiblement identiques ………… 12

12  Corolle présentant à l’intérieur du tube un anneau de poils, à lèvre supérieure recourbée en casque ………… Série 6

— Corolle à tube glabre, à lèvre supérieure en général non recourbée en casque ………… 13

13  Sous-arbrisseau glabre à feuilles lancéolées entières. Inflorescences unilatérales à fleurs bleues ………… Hyssopus

— Plante ne présentant pas ces caractères ………… 14

14  Etamines inférieures (celles qui sont insérées le plus bas) plus cour tes que les supérieures ………… Nepeta

— Etamines inférieures plus longues que les supérieures ………… 15

15  Corolle à lèvre inférieure à lobe médian bilobé très grand, les latéraux très réduits presque nuls, présentant au-dessus d’eux une den ticulation aiguë (fig. 2390) ………… Lamium

— Corolle à lèvre inférieure trilobée, sans dents latérales ………… 16

16  Inflorescences très rameuses, situées au sommet des tiges, formées d’épis en général denses à bractées amples, imbriquées, plus longues que les calices. Etamines divergentes vers le haut………… Origanum

— Inflorescences en épis terminaux ± lâches formés de verticillastres superposés. Etamines parallèles ou convergentes vers le haut ………… 17

17  Inflorescences spiciformes denses, isolées au sommet des tiges, celles-ci portant 2-4 paires de feuilles lancéolées pétiolées cordiformes crénelées (fig. 2405). Fleurs rouges ………… ..Stachys (p.p. Betonica)

— Plante ne répondant pas à ces caractères ………… Satureja p.p.

SERIE 1 Corolle régulière, 4 lobes égaux

1  Etamines 2. Feuilles lancéolées fortement crénelées sur les marges (fig.) ………… Lycopus

— Etamines 4 ………… 2

2  Bractées florales palmatifides. Calice à 4 dents concaves aristées au sommet (fig. 2282bis) ………… Preslia

— Bractées florales entières ou crénelées. Calice à 5 dents planes ………… Mentha

SERIE 2 Etamines 2

1  Corolle longuement tubuleuse, rétrécie, à lobes très courts et ± connivents (fig. 2312). Petite plante très grêle, annuelle ………… Zizyphora

— Corolle campanulacée, plante ne répondant pas à ces caractères ………… 2

2  Arbustes à feuilles linéaires entières à marges révolutées, longues de 1-2 cm. Anthères à filet simple ………… Rosmarinus

— Herbes ou arbustes à feuilles non comme ci-dessus. Anthères à filet à 2 branches arquées et inégales, la plus longue portant une loge d’anthère (fig. 2322) ………… Salvia

SERIE 3  Etamines incluses dans le tube de la corolle

1 Fleurs bleu-violacé. Inflorescences en épis très denses. Feuilles florales bractéiformes linéaires ou triangulaires, plus courtes ou à peine plus longues que les calices ………… Lavandula

— Fleurs blanches, jaunes ou roses. Inflorescences en épis lâches. Feuilles florales en général identiques aux autres, mais plus réduites ………… 2

2  Bractées florales nulles dans les verticillastres. Calice à 5 dents droites épineuses presque aussi longues que le tube (fig. 2338-39) ………… Sideritis

— Bractées florales linéaires, nombreuses dans les verticillastres. Calice à 5-10 dents et dans le premier cas, à dents en général étalées en roue ou sinon à dents égalant au plus le 1/4 de la longueur du calice ………… Marrubium

SERIE 4 Calice à lèvres fermées après la floraison

1  Calice très court 2-3 mm, à 2 lèvres entières, la supérieure portant une écaille en forme de bosse sur le dos (fig. 2353) ………… Scutellaria

— Calice plus grand, à 2 lèvres, la supérieure ± plane, à 3 dents très courtes, l’inférieure à 2 dents (fig. 2354) ………… 2

2  Feuilles florales cordiformes. Corolle blanche ou violacée au plus2-3 fois plus longue que le calice ………… Prunella

— Feuilles florales laciniées sur les marges (fig. 2355). Corolle pourpre violacée 4 fois plus longue que le calice ………… Cleonia

SERIE 5

1 Sous-arbrisseaux à tiges ligneuses, érigées ou rampantes. Etamines divergentes dans le haut. Plante en général à odeur de thymol ………… Thymus

— Plantes vivaces, en général herbacées ou simplement ligneuses à la base (sauf Saturera Fontanesii). Etamines parallèles ou convergentes dans le haut. Pas d’odeur de thymol ………… 2

2  Plante à odeur de citronelle, herbacée en entier, verticillastres de fleurs blanchâtres très denses ………… Melissa

— Plante ne répondant pas à ces caractères ………… Satureja (p.p.)

SERIE 6

1  Corolle à lèvre inférieure à lobe médian très grand, bilobé, les latéraux très réduits, presque nuls présentant au-dessus d’eux une denticulation aiguë (fig. 2390). Plantes à tiges en général prostrée à la base, grêles-herbacées ………… Lamium p.p.

— Corolle à lèvre inférieure 3 lobée sans denticulation. Plantes en général à tiges érigées souvent ligneuses ………… 2

2  Corolle grande (2-3 cm) à lèvre supérieure fortement recourbée en forme de casque. Etamines supérieures à filet adhérent presque sur toute sa longueur au tube de la corolle .....  Phlomis

— Corolle plus petite à lèvre supérieure plane ou à peine recourbée en casque. Filet des étamines supérieures non adhérent ………… 3

3  Calice ± campanule à dents triangulaires lancéolées ± étalées, égalant au moins le 1/4 de la longueur du tube, celui-ci lisse. Anthères et ovaire dépourvus de glandes ………… Stachys (p.p.)

— Calice en entonnoir à tube soit dilaté dans le haut et à 5 dents très courtes (fig. 2412), soit étalé en limbe accrescent membraneux rotacé multifide (fig. 2413). Anthères et ovaire pourvus de glandes résinifères pédicellées ………… Ballota

Lycopus (Tourn.) L.

Plante vivace élevée glabrescente en général. Feuilles incisées dentées, parfois pinnatifides, ovales, longues de 3-6 cm. Fleurs blanches en verticillastres axillaires denses, feuillés, distants. Calice à 4 lobes sub-égaux, le supérieur échancré. 2 étamines fertiles — Marais — AH : dans le Tell, semble manquer ailleurs — | Circumbor. | — « Zekza ». Mar Alg Tun

2282. — L. europaeus L.

Preslia Opiz

Plante vivace glabre très aromatique. Feuilles linéaires-lancéolées, sessiles, obtusément denticulées. Fleurs roses, petites, en verticillastres axillaires denses et distincts. Bractées florales palmatifides presque aussi longues que les fleurs. Calice tubuleux à 4 dents aristées (fig.) — Dayas — ER : H1 : Géryville — 1 W Méd. I — (= Mentha cervina L.).

2282 bis. — P. cervina (L.) Fresen ≡ Mentha cervina L.

Mentha (Tourn.) L.  (Menthe)

Herbes vivaces très odorantes. Inflorescences en épis en têtes ou en verticilles. Feuilles sessiles ou sub-sessiles. Calice tubuleux ou en cloche à 5 (4) dents subégales. Corolle infundibuliforme blanche rosée ou violet pâle à 4 lobes subégaux. Carpelles lisses.

 1 Fleurs en épis cylindriques terminaux non feuillés. Corolle non velue à la gorge. Feuilles sessiles ou presque sessiles ………… 2

— Fleurs en têtes sphériques, terminales ou en verticillastres à l’aisselle des feuilles. Corolle velue à la gorge. Feuilles distinctement pédonculées ………… 4

2  Feuilles ovales obtuses moins de 2 fois plus longues que larges, ridées en réseau. Plante pubescente à épis florifères grêles et allongés —Lieux humides et inondés — CC dans toute l’Algérie — I Atl. Méd.— « Mersit », « Timijo ».

2283. — M. rotundifolia L. sensu QS incl. in M. suaveolens Ehrh.

subsp. suaveolens  Mar Alg Tun

subsp. timija (Briq.) Harley Mar*

— Feuilles lancéolées aiguës, en général 3 fois au moins plus longues que larges, non ridées en réseau. Plantes glabres ou à pilosité appliquée très fine ………… 3

3  Plante grisâtre entièrement couverte de poils soyeux courts et apprimés. Epis florifères compacts et courts (3-5 cm) — Bord des eaux — RR : çà et là en Algérie. R : SC en montagne — Paléo-temp. (= M. sylvestris L.). Mar Alg Tun Lib

2284. — M. longifolia (L.) L. subsp. longifolia

— Plante d’un vert sombre, glabre. Epis florifères ± disjoints, grêles et allongés (4-8 cm) — Très cultivée et souvent subspontanée — I E Méd. I — « Hana » « Nana » (= M. viridis L.). Mar Alg Tun Lib

M. spicata L.

 
Mentha spicata
Photo: Medjahdi

4  Inflorescences en têtes capituliformes terminales, rarement en 2-3 verticillastres terminaux. Plantes dt hispides. Calice à dents égales et symétriques. Plante de 30-80 cm — Lieux humides — AR dans le Tell — ! Paléo-temp. | — « Habaq el ma» « Foudanedj ». Mar Alg Tun Lib

2285. — M. aquatica L.

— Inflorescences formées de nombreux verticillastres denses, feuillés, distants. Plante glabre. Calice presque bilabié. Plante de 10-30 cm — Lieux inondés en hiver — AC surtout dans le Tell — | Euras. « Feliou » (incl. M. gibraltarica Willd. et M. numidica Poiret). Mar Alg Tun Lib Egy

2286. — M. pulegium L.

 
Mentha pulegium
Photo: Dobignard

M. gattefossei Maire Mar*

 
Mentha gattefossei
Photo: Dupont

M. ×villosa Huds. Mar

N. B. — Les diverses espèces ci-dessus s’hybrident fréquemment et donnent souvent naissance à des types fixes dont les plus fréquents en Algérie sont :

X M. Durandoana Malinvaud (M. aquatica X spicata) incl. in M. ×piperita (L.) Huds.— Al : Pointe Pescade.

X M. niliaca Jacq. (M. longifolia X rotundifolia) — Aurès. Mar

X M. Schultzii (M. aquatica X rotundifolia) — Mitidja.

X M. piperita L. est souvent cultivée. Mar Alg Tun Lib

Ajuga L.

1  Fleurs bleues. Inflorescences en grappes denses terminales. Feuilles radicales lancéolées obtuses crénelées. Plante vivace à souche stolonifère — Prairies, forêts — R : Kl-2 — | Eur. |. Alg Tun

2287. — A. reptans L.

— Fleurs jaunes, roses ou blanches. Feuilles linéaires ou longuement trifides. Pas d’épis florifères individualisés ………… 2

2  Feuilles linéaires lancéolées, entières ou finement dentelées, très hispides. Fleurs roses blanches, parfois jaunâtres : var. pseudo-Iva (Rob. et Cast.) Benth. Calice laineux à dents obtuses. Tiges florifères pratiquement dès la base — Pelouses — CC dans tout le Tell, RR ailleurs — | Méd. | — « Chendgoura ».

2288. — A. iva (L.) Schreb.

subsp. iva Mar Alg Tun Lib Egy

Ajuga iva subsp. iva, Monts Trara, Algerie
Photo: Medjahdi

 subsp. pseudoiva (DC.) Briq.Mar Alg Tun Lib

Ajuga iva subsp. pseudoiva, Gharb, Maroc
Photo: Dobignard

— Feuilles supérieures au moins longuement tripartites (fig.), les inférieures lancéolées aiguës, entières, hérissées de quelques cils dressés. Calice cilié sur les marges à 5 dents longues et aiguës. Tiges en général florifères seulement dans le haut — Pelouses, rocailles — AR ça et là dans toute l’Algérie — | Euras. Méd. | — « Senouber el ardh ».

2289. — A. chamaepitys (L.) Schreb.

subsp. chamaepitys Mar Alg Tun

subsp. chia (Schreb.) Arcang. [Afr. N. ?] Alg(?) Tun(?)

subsp. suffrutescens (Willk.) Greuter & Burdet Alg(?) Tun

Teucrium L. (Germandrée)

CLÉ DES SÉRIES

1  Feuilles très profondément découpées (au-delà du milieu du limbe) laciniées ou pinnatiséquées (fig. 2290-91) ………… Série 1

— Feuilles entières lobées ou crénelées ………… 2

2  Plantes annuelles à tiges ramifiées dès la base ………… Série 2

— Plantes vivaces ………… 3

3  Plantes à tiges herbacées et à feuilles triangulaires, pétiolées, crénelées, grandes (3-7cm). Calice à dent supérieure bien plus grande que les autres (fig. 2296). Fleurs verdâtres ………… Série 3

— Plantes ne répondant pas à ces caractères ………… 4

4  Feuilles entières à marge tout au plus ondulée ………… Série 4

— Feuilles crénelées-dentées sur les marges ………… Série 5

Teucrium Série 1. Feuilles très profondément découpées

1  Feuilles à 3-5 segments linéaires, entiers ± divisés, mucronés (fig.). Inflorescences terminales à 2 fleurs par verticillastre. Corolle blanche ± tachée de rose ou de violet, grande 12-15 mm — Pelouses, garrigues — CC surtout dans le Tell — | W Méd. |. Mar Alg Tun

2290. — T. pseudochamaepitys L.  Sp. Pl. 2: 562 (1753)

Teucrium pseudochamaepythis, Boccoyas, Maroc
Photo: Rouviere
Teucrium pseudochamaepythis
Photo: Chatelain

— Feuilles bipennatifides à segments oblongs, obtus (fig.). Corolle de moitié moins grande ………… 2

2  Calice à tube court campanulé (fig.). Corolle blanchâtre. Plante vivace à souche épaisse, à tiges prostrées. Fleurs 1-2 à l’aisselle des feuilles supérieures, pas d’inflorescence individualisée — Dayas — R : Hl-2, AS. RR ailleurs ; 01-2, Al, SS — | W Méd. | Mar Alg Tun Lib

2291. — T. campanulatum L.  Sp. Pl. 2: 562 (1753)

Teucrium campanulatum, Mafrouch, Algerie
Photo: Medjahdi

— Calice tubuleux bossu à la base. Corolle rose. Plante annuelle ou bisannuelle à tiges dressées. Fleurs 2-6 à l’aisselle des feuilles supérieures en inflorescence unilatérale — Pelouses — RR : Constantine (?) — | Eur.-Méd. | Mar Alg

2292. — T. botrys L.

Série 2. Plantes annuelles à tiges ramifiées

1  Rameaux et bractéoles spinescents après la floraison. Calice à dent supérieure fortement dilatée et formant la lèvre supérieure (fig.). Feuilles lancéolées fortement crênelées. Fleurs par 1-4 à l'aisselle des feuilles, présentes dès la base des rameaux. Corolle blanchâtre petite — Champs — RR Cl : Sétif, Constantine — | Méd. |. Mar Alg Tun

2293. — T. spinosum L.

— Plantes non épineuses. Calice tubuleux à 5 dents subégales ………… 2

2  Plante hispide à pilosité courte et dense, verte. Inflorescence nettement unilatérale. Calice à pilosité courte, gibbeux à la base, non accrescent après la floraison (fig.). Corolle jaunâtre 2 fois plus longue que le calice — Pelouses, terrains argileux — C dans le Tell. RR ailleurs — | W Méd. | ...  Mar Alg Tun

2294. — T. resupinatum Desf.

Teucrium resupinatum, Ait Tab, Maroc
Photo: Dupont

— Plante très hérissée ± grisâtre. Inflorescence non unilatérale. Calice hérissé à sa base de longs poils dressés (1,5-2 mm), accrescent, aplati sacciforme à la base à maturité, gibbeux (fig.). Corolle à peine plus longue que le calice — Garrigues — RR : Ol : environs d’Oran — | End. |

2295. — T. mauritanicum de Noé (non L.) incl. in T. maghrebinum Greuter & Burdet

Teucrium mauritanicum, Madjadjo

Série 3

1 Tiges et feuilles glabrescentes, ces dernières vertes non réticulées gaufrées en dessous. Calice glabrescent ou à pilosité apprimée très courte, accrescent, membraneux sur le fruit, à dent supérieure largement ovale, concave en dessus (fig.). Bractées lancéolées cuspidées — Forêts — R : K2-3 — | End. |. Alg Tun

2296. — T. atratum Pomel

— Tiges et feuilles fortement pubescentes, ces dernières ± blanchâtres, réticulées gaufrées en dessous. Calice hispide ………… 2

2  Feuilles caulinaires à limbe cordiforme à la base (fig.). Tiges et face inférieure des feuilles veloutées blanchâtres. Bractées florales linéaires, les supérieures très réduites. Calice à tube bossu à la base. Pilosité de l’inflorescence constituée par des poils simples — Forêts des montagnes — AC : Ol, A2, Kl-2-3, Cl — | End. N.A. |. Mar Alg Tun

2297. — T. pseudoscorodonia Desf.

— Feuilles caulinaires à limbe ± rétréci à la base non cordiforme. Tiges et feuilles simplement hispides. Bractées florales lancéolées-ovoïdes. Calice à tube non bossu à la base. Pilosité de l’inflorescence constituée en majeure partie par des poils glanduleux capités — Forêts des montagnes — RR : Kl-2-3 — | End. | — ( = T. atratum var. intermedium Batt.). Alg*

2298. — T. kabylicum Batt.

Série 4

1  Arbuste de 40-120 cm, à feuilles ovoïdes ou linéaires, vertes et glabres en dessus, blanches en dessous. Inflorescences en longs épis feuillés. Fleurs 2 par verticillastre. Calice à tube court blanc. Corolle bleue pâle grande — Rocailles, broussailles — R : 01-3, H1 — | Méd. | — « Houd el biod ». Mar Alg Tun Lib

2299. — T. fruticans L.

Teucrium fruticans, Jerada
Photo: Dobignard

Teucrium fruticans L.  Sp. Pl. 2: 563 (1753)
Description - Arbrisseau de 40 à 120 cm, rameux, à rameaux étalés, blancs tomenteux lorsqu’ils sont jeunes. Feuilles entières, à bords un peu enroulés, ovoïdes à linéaires, brièvement à nettement pétiolées, bicolores, blanches tomenteuses en dessous, vertes et luisantes en dessus, habituellement plus longues que les entre-nœuds. Inflorescences en longs épis feuillés ; verticilles à deux fleurs courtement pédicellées. Calice blanc-tomenteux, long (5,5)9-10 mm, non gibbeux à la base, en forme de cloche dans sa moitié inférieure, divisé dans sa moitié supérieure en 5 dents égales, triangulaires ou ovales-lancéolées. Corolle bleu pâle de 2 à 3 cm de long, mais à tube court (moins de 2,5 mm de longueur), inclus dans le tube du calice. Akènes légèrement poilus sur toute leur surface.

— Plantes basses, en touffes denses, ligneuses à la base. Inflorescences capituliformes ............  2

2  Feuilles lancéolées vertes en dessus, blanches en dessous. Calice glabre, membraneux. Corolle blanc-jaunâtre. Broussailles — RR : Ol :Mostaganem  | Eur. Méd. | Alg

2300. — T. montanum L.

— Feuilles linéaires, vert-grisâtres fortement révolutées sur les marges. Calice vert-grisâtre. Corolle blanche — Rocailles — R : Hl-2, AS1-2 : ssp. thymoides (Pomel) Batt.

 2301. — T. polium L. (p.p.)

Série 5

1  Fleurs 1-2 à l’aisselle des feuilles supérieures. Pas d’inflorescence individualisée. Plante à tiges herbacées érigées, de 10-60 cm, très hispide, blanchâtre en entier. Feuilles lancéolées crénelées, sessiles. Calice bossu à la base. Corolle purpurine — Marais — C dans le Tell, R ailleurs — | Méd. | — « Magl est cef ». Mar Alg Tun

2302. — T. scordioides Schreb. ≡ T. scordium L. subsp. scordioides (Schreb.) Maire & Petitm.

— Plantes ne répondant pas à ces caractères. Inflorescences toujours bien individualisées. Espèce des lieux secs ………… 2

2  Fleurs roses ou purpurines ………… 3

— Fleurs jaunes ou blanches ………… 8

3  Inflorescences en têtes compactes capituliformes situées au sommet des tiges. Feuilles lancéolées-linéaires crénelées, sessiles, à marge révolutée ........ cf. T. Polium

— Inflorescences spiciformes allongées. Feuilles ± ovales ou arrondies, planes, lobées ............ 4

4  Sous-arbrisseaux entièrement glabres. Feuilles ovales rhomboïdales, luisantes en dessous — Indiqué en Algérie par Desfontaine — | W Méd. | [erreur ou éteint Afr. N.] Alg(E)

2303. — T. lucidum L.

— Plantes pubescentes ………… 5

5  Tiges florifères grêles, décombantes, simples, nombreuses, naissant d’une souche ligneuse. Feuilles caulinaires supérieures et florales verticillées par 4-6 en verticilles disjoints, petites (5-10 mm). Inflorescences grêles, longuement spiciformes — Rochers calcaires — RR : 02 : Inkermann | End.| Alg*

2304. — T. santae Quézel et Simonneau ex Greuter & Burdet

— Plantes ne répondant pas à ces caractères, en particulier feuilles florales jamais verticillées ………… 6

6  Plante basse à tiges prostrées rampantes. Grappes feuillées intérieurement, feuilles supérieures sessiles. Inflorescences très denses — Pelouses des montagnes — AC dans le Tell, AS3 — | Eur. Méd. | « Bellout el ard ». 

2305. — T. chamaedrys L.

subsp. chamaedrys Mar(?) Tun

subsp. gracile (Batt.) Rech. f. Mar Alg

— Plantes à tiges élevées dressées souvent ligneuses. Feuilles florales bractéiformes très différentes de celles de la tige ………… 7

7  Plantes à tiges et feuilles faiblement hispides, ces dernières vertes en dessus, à limbe à peine plus long que large, à 3-6 paires de dents principales (fig.). Bractées florales non atténuées en pétiole. 2 par verticillastre ………… cf. T. flavum

— Plante très hispide dans toutes ses parties. Feuilles lancéolées à 10-20 paires de denticulations fines (fig.). Bractées florales lancéolées longuement atténuées en pétiole, petites, en général 4-6 par verticille — Garrigues — AC ; 01-2-3 — [ W. N.A.] Mar Alg

2306. — T. bracteatum Desf.

8  Arbuste ou sous-arbrisseau à tiges dressées 30-80 cm, au moins en partie ligneuses. Inflorescences ± longuement spiciformes (cf. plus haut) — Rochers, broussailles — C dans toute l’Algérie — | Méd. | — « Aïag »

2307. — T. flavum L.

subsp. flavum Tun Lib

subsp. glaucum (Jord. & Fourr.) Ronniger Mar Alg

— Plantes à tiges grêles, peu élevées, (5-20 cm), souvent radicantes. Inflorescences en têtes ou épis très denses ………… 9

9  Feuilles cunéiformes à limbe pas plus long que large, longuement pétiolées (fig.). Plante des rochers calcaires verticaux à tiges ligneuses grêles et flexueuses, souvent décombantes …………  10

— Plante ne répondant pas à ces caractères ………… 11

10  Feuilles à limbe blanchâtre en dessous (fig.). Fleurs de 15-17 mm à calice membraneux long de 8-10 mm, à dents courtes et triangulaires, ciliées, aiguës mais non sétacées — RR : 03 : Tlemcen, Ghar-Rouban : var. albidum Maire — | Ibéro-Or. | — (= T. saxatile Cav. non Lamk, T. albidum Munb.).

 2308. — T. buxifolium Schreb. non Schreb., incl. in T. albidum Munby

— Feuilles vertes en dessous, simplement pubescentes. Fleurs de 10-12 mm. Calice de 4-6 mm, à dents longuement aiguës sétacées — RR : AS3 près de nos frontières : var. getulum Maire — | N. A. | — (= T. saxatile Lamk var. getulum Maire). Mar Alg Tun

2309. — T. ramosissimum Desf.

 
Port général de la plante. Photo : Christian Cogneaux
Teucrium ramosissimum, djebel Orbata, Tunisie
Photo: Cogneux

Teucrium ramosissimum Desf.  Fl. Atlant. 2: 4, t. 118 (1798)
Description - Sous-arbrisseau très ramifié de 5 à 20 cm de hauteur. Tiges grêles, dressées, petites. Feuilles blanchâtres, à limbe arrondi possédant 7 crénelures profondes. Fleurs petites, axillaires et terminales, solitaires, subsessiles. Calice mince, blanchâtre, divisé jusqu'au quart de sa longueur en 5 dents aiguës presque égales. Corolle blanchâtre à jaunâtre.
Ecologie - Espèce orophyte des moyennes montagnes sur des rochers calcaires.
Chorologie - Tunisie : jebel Orbata, jebel Bou Hedma.
Utilisation - Plante médicinale.
Nom vernaculaire : Hachichet Belkacem Ben Salem (Tunisie).

11  Feuilles planes, cunéiformes, progressivement rétrécies en pétiole (fig.) 2-3 fois  plus longues que larges, crénelées. Plante hérissée de longs poils blancs. Inflorescences en grappes cylindriques, à bractées foliacées membraneuses, ovoïdes, entières, presque aussi longues que le calice (fig.) — Pelouses, rocailles — RR : AS3 — | W Méd. | Alg Tun Lib

2310. — T. compactum Lag

— Feuilles linéaires ou lancéolées à marge en général révolutée, denticulées-crénelées. Inflorescences en têtes denses capituliformes ou un peu allongées, à bractées florales réduites mais semblables aux feuilles. Espèce très polymorphe où la détermination des micromorphes reste toujours délicate. Nous signalons ici les sous-espèces connues en Algérie où une révision générale de l’espèce permettra seule de préciser leur valeur réelle — | Eur. Méd. | — « Djaad » « Goutiba » « Timzourin ».......

2311 T. polium L

a)  Plante à tomentum au moins partiellement jaunâtre ………… b

— Plante à tomentum blanchâtre ………… e

b)  Tomentum jaunâtre présent sur la portion supérieure des tiges ………… c

— Tomentum jaunâtre présent seulement sur les capitules ..... d

c)  Feuilles caulinaires planes ou presque planes. Calice de 5-6 mm — R : Ol : Dahra.

  ssp aureiforme (Pomel) Batt. ≡ T. aureiforme Pomel

— Feuilles caulinaires à marge révolutée. Calice 3-4 mm — RR : indiqué en Algérie. 

ssp luteum (Mill) Briq. ≡ T. luteum (Mill.) Degen

d) Tiges florifères vertes à feuilles étalées — RR : ASl, SS.

ssp. flavovirens Batt. ≡ T. luteum subsp. flavovirens (Batt.) Greuter

— Tiges florifères blanches tomenteuses à feuilles très petites (4-6 mm) redressées — R : SC : Sommets du Hoggar.

ssp. helichrysoides Maire ≡ T. helichrysoides (Diels) Greuter & Burdet

e) Feuilles à marge pratiquement entières, quelques-unes seulement cré nelées. Cf. supra.

  ssp thymoides (Pomel) Batt. ≡ T. thymoides Pomel

— Feuilles à marge distinctement crénelées ………… f

f)  Tiges et feuilles vertes en entier, ces dernières presque planes. Petite plante prostrée à tiges florifères haute de 5-10 cm — AC ; AS3. Alg Tun

ssp. aurasianum (Maire) Greuter & Burdet

— Tiges et feuilles au moins en partie blanchâtres. Plantes plus élevées ………… g

g) Inflorescences plus longues que larges, nettement spiciformes, les terminales temées sessiles — R: AS1-2.

ssp. cylindricum Maire incl. in T. aureo-candidum Andr.

— Non ………… h

h) Capitules de 1 cm au plus, nombreux au sommet des tiges. Etamines tordues en spirales après l’anthèse. Feuilles en général vertes en dessus, blanchâtres en dessous — CC : dans toute l’Algérie.

ssp. capitatum (L.) Briq. ≡ T. capitatum L.

Teucrium capitatum, Rif Orient, Maroc
Photo: Dobignard

— Non ………… i

i) Calice à dents courtes et obtuses. Plantes algériennes — CC : partout. Mar Alg Tun Lib Egy

ssp. polium

 

— Calice à dents carénées et aiguës. Plantes du Sahara central ………… j

j) Feuilles linéaires à marge fortement révolutée. Plante grêle. Inflorescence en général unique et sessile au sommet des tiges. RR : Tassili n Ajjers  Alg*

ssp. chevalieri Maire

— Feuilles nettement dilatées-arrondies à la base, ± triangulaires, à marge à peine révolutée ………… k

k) Plante de 20-25 cm. Inflorescences nombreuses et longuement pédonculées. Face supérieure des feuilles moins hispide que la face inférieure— SC : Mouydir, Tassili n’Ajjers. Mar Alg Lib

ssp. Geyrii Maire incl. in T. helichrysoides (Diels) Greuter & Burdet

— Plante plus élevée à tiges très raides. Inflorescences 1-3 au sommet des tiges, sessiles, pubescence jaune parfois présente. Feuilles très et également hispides sur les 2 faces — SC : Tefedest, Hoggar

ssp. Seuratianum Maire incl. in T. helichrysoides (Diels) Greuter & Burdet

T. afrum (Emb. & Maire) Pau & Font Quer

subsp. afrum Mar*

subsp. rhiphaeum (Font Quer & Pau) Castrov. & Bayón   Anales Jard. Bot. Madrid 47(2): 513 (1990) Mar*

subsp. rubriflorum (Font Quer & Pau) Castrov. & Bayón   Anales Jard. Bot. Madrid 47(2): 513 (1990) Mar*

T. alopecurus de Noé   Bull. Soc. Bot. France 2:585 (1855) Tun*

T. antiatlanticum (Maire) Sauvage & Vindt Mar*

T. bullatum Coss. & Balansa   Bull. Soc. Bot. France 20: 260 (1873). (1874) Mar*

T. chardonianum Maire & Wilczek   Bull. Soc. Hist. Nat. Afrique N. 26: 130 (1935) Mar

T. cincinnatum Maire   Cat. Pl. Maroc 3: 617 (1934) Mar*

T. corymbiferum Desf.   Fl. Atlant. 2: 8 2: 8 (1798) Mar Alg

T. dealianum Emb. & Maire   Bull. Soc. Sci. Nat. Maroc 15: 171 (1935) Mar*

T. decipiens Coss. & Balansa   Bull. Soc. Bot. France 20: 260 (1873). (1874) Mar*

T. demnatense Coss. ex Batt.   Contr. Fl. Atl.: 74 (1919) Mar*

T. ×djebalicum Font Quer   Cavanillesia 7: 76 (1935) Mar*

T. doumerguei Sennen   Diagn. Nouv. Pl. Espagne & Maroc: 198 (1936) Mar*

T. ducellieri Batt   Bull. Soc. Hist. Nat. Afrique N. 8: 71 (1917) Mar*

T. embergeri (Sauvage & Vindt) El Oualidi, T. Navarro & A. Martin   Acta Bot. Malacit. 22: 187-203 (1997) Mar*

T. gattefossei Emb.   Cat. Pl. Maroc 3: 617 (1934), nomen. ;  Bull. Soc. Sci. Nat. Maroc 13: 299 (1934), descr Mar*

T. grosii Pau Mar*

T. gypsophilum Emb. & Maire  Mém. Soc. Sci. Nat. Maroc 17: 46 (1927) Mar*

T. huotii Emb. & Maire   Mém. Soc. Sci. Nat. Maroc 17: 45 (1927) Mar*

T. joannis (Sauvage & Vindt) El Oualidi, T. Navarro & A. Martin   Acta Bot. Malacit. 22: 198 (1997) Mar*

T. jolyi Mathez & Sauvage Mar*

T. malenconianum Maire  Bull. Soc. Hist. Nat. Afrique N. 25: 316 (1934) Mar* Plante ligneuse atteignant 1m, rameaux tomenteux canescents divariqués épineux, feuilles petites 12x5mm oblongues-lancléolées, plus petites que les entre-noeuds, face inférieure blanche tomenteuse. Corolle bleue, extérieurement aréneuse et glandulseuse, presque papilleuse. Ecologie: Anti Atlas, rochers calcaires 1200-1300m

T. marum L.   Sp. Pl. 2: 564 (1753) [présence douteuse Afr. N.Mar(?) Alg(?)]

T. mesanidum (Litard. & Maire) T. Navarro & Rosúa   Acta Bot. Malacit. 16(2): 514 (1991) Mar*

T. mideltense (Batt.) Humbert   Bull. Soc. Hist. Nat. Afrique N. 19: 240 (1928) Mar*

T. mitecum Ibn Tattou & El Oualidi   Acta Bot. Malacit. 18: 154 (1993) Mar*

T. musimonum Humbert   Bull. Soc. Hist. Nat. Afrique N. 15: 232 (1924) Mar*

T. nablii S. Puech   Bull. Soc. Bot. France 137(1): 67 (1990) Tun*

T. radicans Bonnet & Barratte   Explor. Sci. Tunisie, Ill. Bot.: t. 14, f. 1-8 (1895), illus. ; Explor. Sci. Tunisie, 345 (1896), descr. Tun*

T. rifanum (Maire & Sennen) T. Navarro & El Oualidi   Acta Bot. Malacit. 22: 199 (1997)

T. rotundifolium Schreb.   Pl. Verticill. Unilab. Gen. Sp.: 42 (1773)

subsp. rotundifolium Mar subsp. transatlanticum Emb Med-Checklist 3 annexe iii: 29 (1986) Mar*

 
Teucrium rotundifolium
Photo: Chatelain

T. ×rubrovirens Font Quer Iter Marocc. 1927: n°516 (1928) Mar*

T. rupestre Coss. & Balansa   Bull. Soc. Bot. France 20: 259 (1873). (1874) Mar*

T. sanguisorbifolium (Pau & Font Quer) Dobignard Mar*

T. sauvagei Le Houér. Tun*

T. schoenenbergeri Nabli Tun*

T. scorodonia L.  Sp. Pl. 2: 564 (1753) Tun

T. serpylloides Maire & Weiller  Bull. Soc. Hist. Nat. Afrique N. 31: 36 (1940) Mar*

 
Teucrium serpylloides
Photo: Chatelain

T. tananicum Maire  Bull. Soc. Hist. Nat. Afrique N. 23: 210 (1932) Mar*

T. werneri Emb.  Bull. Soc. Sci. Nat. Maroc 15: 185 (1935) Mar*

T. zaianum Emb. & Maire  Pl. Maroc. Nov. Minus Cogn. 2: 7 (1929) Mar*

Ziziphora L.

Petites plantes annuelles dfc rameuses. Calice très longuement tubuleux, 13-nervié, à dents très courtes (fig. 2312). Corolle longuement tubuleuse à limbe dépassant peu le calice, à lèvres sub-égales, la supérieure entière, inférieure 3-fide.

1  Inflorescences capituliformes enserrées par de grandes feuilles ovales lancéolées ciliées sur les marges, les caulinaires linéaires lancéolées — Pelouses — Indiqué en Algérie sur les Hauts plateaux — I Méd. I. Mar(E) Alg(E) Tun(E)

2312. — Z. capitata L.

— Inflorescences spiciformes formées de verticillastres superposés pauciflores. Feuilles toutes semblables, ovales lancéolées, ciliées sur les marges — Pelouses arides — AC ; Hl-2, AS — | Ibéro.-Maur.| Mar Alg Tun

 2313. — Z. hispanica L.

 
Ziziphora hispanica
Photo: Dupont

N.B. — Z. tenuior L. a été également indiqué en Algérie par Desfontaines; il diffère de cette dernière espèce par ses anthères appendiculées, à une seule loge fertile, et non biloculaire, ainsi que par son inflorescence longuement spicifonne rétrécie et son calice très hispide.

Rosmarinus L. (Romarin, « Klil », « Hassalhan », « lazir »)

Arbustes ou sous-arbrisseaux ligneux très odorants. Feuilles linéaires à marge révolutée, gaufrées, verdâtres en dessus, hispides blanchâtres en dessous. Calice en cloche, bilabié (fig.). Corolle bleue pâle ou blanchâtre à 2 lèvres, la supérieure entière ou à peine émarginée pas plus longue que l'inférieure, cette dernière trilobée.

1 Inflorescences et calice à pilosité pruineuse très courte constituée par des poils étroitement appliqués. Inflorescences en épis très courts, à bractées squamiformes de 1-2 mm, rapidement caduques — Garrigues, forêts claires — C dans toute l’Algérie — | Méd. | — (incl. R. laxiflorus de Noé).  Mar Alg Tun Lib

2314. — R. officinalis L.

 
Rosmarinus officinalis
Photo:Medjahdi

— Inflorescences et calice à pilosité double, l’une courte, comme ci dessous, l’autre constituée par de longs poils dressés glanduleux au sommet. Inflorescences plus longues, à bractées amples cordiformes longues de 3-4 mm — Rocailles — R : 01-2-3, Al-2, Hl — | End. (incl. R. officinalis L. var. lavandulaceus Batt. non de Noé). Mar Alg Lib

2315. — R. Tournefortii (de Noé ex Jord. & Fourr.) Murb. incl. in R. eriocalyx Jord. & Fourr.

Rosmarinus eriocalyx, Monts Trara, Algerie
Photo: Medjahdi

R. ×lavandulaceus de Noé ex Debeaux Mar Alg

N.B. R, officinalis var. lavandulaceus de Noé non Batt. des environs d’Oran est intermédiaire entre ces 2 espèces, les calices portent des poils étalés, mais non glanduleux.

Salvia L. (Sauge)

Arbustes ou plantes herbacées. Calice bilabié, variable, à lèvre supérieure tridentée, l’inférieure bidentée. Corolle bilabiée. Etamines 2, à filet court surmonté d’un long connectif à 2 branches inégales l’une portant une loge de l’anthère et l’autre, le plus court, une écaille, ou bien terminé en pointe.

 1 Arbrisseaux ou sous-arbrisseaux à tiges pérennantes, ligneuse ………… 2

— Plantes annuelles, ou vivaces à tiges herbacées ………… 7

2 Feuilles linéaires plus de 10 fois plus longues que larges fortement sinuées ou denticulées sur les marges (fig.) ………… 3

— Feuilles ovales ou ovales-lancéolées planes, pas plus de 4-5 fois plus longues que larges, planes ………… 4

3 Feuilles gaufrées, tomenteuses en dessous, longues de 5-10 cm. Calice finement pubescent, fendu en 2 lèvres profondes (fig.). Corolle de plus de 2 cm. Arbuste de 30-70 cm Garrigues R: 01: Dahra à Pont du Cheliff, AS3: Aurès, Oued Abdi , End. Alg*

 2316. S. balansae de Noé

— Feuilles vertes, dentieulées, de moitié plus petites. Calice laineux à dents très courtes (fig.). Corolle de 5-8 mm. Sous-arbrisseaux de 10-20 cm — Oueds rocailleux — AC : SC dans les montagnes — I Oro. Sah. I — « Tagrouft » « Aousit »c   Alg*

2317. — S. chudaei Batt et Trab.

4  Calice campanulé à dents longues de 5-8 mm — Cultivée — I Eut. « Souaa en neU »   Mar Alg Tun Lib

  S.  officinalis L.

 
Salvia officinalis
Photo: Medjahdi

 — Calice urcéolé-campanulé à dents longues au plus de 2 mm ………… 5

5  Tiges et face inférieure des feuilles blanches tomenteuses. Feuilles présentant, en général, 2 lobules arrondis à la base du limbe — Cultivée et souvent subspontanée — I E. Méd.

2318. — S. triloba L. f. incl. in S. fruticosa Mill.

— Tiges et feuilles non blanches tomenteuses. Feuilles sans lobules arrondis à la base ………… 6

6  Inflorescences en épis en général simples, denses, à bractées florales ovales lancéolées longues de 4-6 mm, persistantes. Feuilles en général brusquement rétrécies en pétioles — Rocailles — RR : Cl : Dj Refaa et Ouled Fatma — | W.Méd. I — (~ S. hispanorum Lag.).

2319. — S. lavandulifolia Vahl.

subsp. amethystea (Emb. & Maire) Rosúa & Blanca Mar*

subsp. blancoana (Webb & Heldr. ex Walp.) Rosúa
& Blanca Mar Alg

subsp. lavandulifolia [douteux Maroc ?]

subsp. maurorum (Ball) Rosúa & Blanca Mar*

subsp. mesatlantica (Maire) Rosúa & Blanca Mar*

— Inflorescences en épis ramifiés très lâches, à bractées florales squamiformes très réduites, caduques. Feuilles en général progressivement rétrécies en pétiole — Rocailles, pelouses des montagnes — AR : 03, Cl, AS1-2-3 : ssp. Blancoana (Webb. et Heldr.) Maire — | Méd.

2320. — S. Aucheri Benth. auct. Afr. N. non Benth.,
incl. in S. lavandulifolia Vahl

7  Feuilles, tiges et bractées entièrement blanches tomenteuses laineuses. Feuilles inférieures en rosette, oblongues spatulées. Inflorescences en verticillastres denses, distants, à bractée triangulaire, grande. Calice tubuleux de 20-22 mm. Corolle violette exserte — Pelouses, rocailles — AC : Hl-2, AS1-2-3 — | Îbéro.-Maur. | — « Qidan el Melkloud ». Mar Alg Tun

2321. — S. phlomoides subsp. africana (Maire) Greuter & Burdet

Salvia phlomoides ssp. africana, lac Tislit, Maroc
Photo: Dobignard

— Feuilles non entièrement tomenteuses laineuses. Plante ne présentant pas ces caractères ………… 8

8  Feuilles inférieures au moins, profondément incisées-lobées ± pinnatifides (fig.) ………… 9

— Feuilles entières tout au plus sinuées-dentées sur les marges ………… 10

9  Calice à 5 dents linéaires, long de 1 cm,. profondément fendu en 2 lèvres (fig.), hispide. Plante glabrescente, sauf dans l’inflorescence, à feuilles pinnatifides. Fleurs de 12-15 mm — Rocailles, pâturages désertiques — R : AS3 : Batna, El Outaia, SS2 : Biskra — | End. Alg Tun

2322. — S. jaminiana de Noé

— Calice à lobe supérieur horizontal ou même récurvé vers le haut à 3 dents courtes, convergentes (fig.). Plante très variable — | Méd. Atl. | — « Zergtoun » « Koussa ».  Mar Alg Tun Lib Egy

2323. — S. verbenaca L.

a) Feuilles pinnatipartites à segments linéaires (fig. a) ………… b

— Feuilles pinnatilobées à segments bien plus larges (fig. b) ………… c

b) Calice hérissé de longs poils blanchâtres, très denses. Fleurs bleu-pâle à blanche. Pâturages désertiques — R : AS3, SS1.

ssp. pseudo-Jaminiana (Chev.) Maire ≡ S. pseudojaminiana L. Chevall.

— Calice à pilosité lâche, vert, bien visible. Fleurs violet-foncé — Pâturages — C : dans toute l’Algérie, SS (= S. lanigera Poiret, S. controversa Ten).

ssp. clandestina (L.) Pugsl. sensu QS  incl. in S. lanigera Poir.

c) Fleurs blanches R : 01. G

  ssp sabulicola (Pomel) Batt. incl. in S. verbenaca

— Fleurs bleues ou violacées ………… d

d) Plante du Sahara central à odeur fétide, entièrement hérissée de longs poils R : SC.

ssp fœtens Maire incl. in S. verbenaca

— Non ………… e

e) Fleurs bleues-violacées en épis dressés, longues de 7-8 mm en moyenne, à lèvres inégales — CC : dans toute l’Algérie (— S. Clandestina Batt. non L.).

 ssp verbenaca Maire

 
Salvia verbenaca
Photo: Magnouloux

— Fleurs bleuâtres ou rosées, en épis nutants au sommet avant l’anthèse, plus petites, à lèvres subégales — AR : çà et là dans le Tell (S. verbe naca Batt. S. strict.)..

ssp horminioides (Pourret) Batt.  incl. in S. verbenaca

10   Feuilles ovales obtuses, brusquement rétrécies en pétiole, finement et régulièrement dentées (fig.). Calices fructifères réfléchis sur l’axe (fig.), fortement ciliés sur les nervures, bilabiés. Corolle rose ou bleu pâle. Inflorescences en longs épis feuillés interrompus — Champs argileux — AC : dans le Tell — | Méd. | — (= S. viridis L.).

2324. — S. horminum L. incl. in S. viridis L.

— Plante ne répondant pas à ces caractères ………… 11

11  Fleurs petites 12 mm au plus ………… 12

— Fleurs grandes 15-25 mm ………… 14

12  Tiges florifères ramifiées dès la base. Plante de 10-20 cm, souvent sous-ligneuse à la base. Feuilles lancéolées-linéaires denticulées sur les marges. Plante très rameuse. Corolle bleu pâle dépassant à peine le calice — Pâturages désertiques — C : AS, Hd, SS, SC — | Sah. Sind. | — « Sasaf ». Mar Alg Tun Lib Egy

2325. — S. aegyptiaca L.

 
Salvia aegyptiaca, Boudnib Maroc 
Salvia aegyptiaca, Boudnib Maroc
Photo: Dobignard

— Tiges florifères ramifiées seulement dans leur portion supérieure, parfois simples. Feuilles lancéolées diversement incisées dentées ………… 13

13  Inflorescences très rameuses, denses, à bractées très petites (2-3 mm). Calice à 2 lèvres très écartées (fig.). Corolle d’un bleu intense — Décombres — RR : 01 à Oran, adventice — Euras. — ( = S. nemorosa L. Rchb).  Alg(E)

2325 bis. — S. sylvestris L.

— Inflorescences peu rameuses, souvent simples. Bractées bien plus amples. Calice à 2 lèvres peu écartées  ………… cf. S. verbenaca

14  Bractées triangulaires cordiformes très amples, dressées, aussi longues que les calices qu’elles cachent en entier………… 15

— Bractées lancéolées ou triangulaires, en général réfléchies, bien plus courtes que le calice………… 18

15  Plante entièrement hérissée de poils blanchâtres dressés, longs de 1-2 mm. Calice campanulacé très ample, presque aussi large que long, à lobes obtus (fig.) — Pelouses, cultures — Maroc et Tunisie, à rechercher en Algérie. Mar(E) Alg(?) Tun(E)

2326. — S. tingitana Etl.

— Plante à pilosité flexueuse ± apprimée au moins sur les feuilles. Calice bilabié à lobes terminés en une longue pointe ………… 16

16  Calice à lobe supérieur à 3 dents courtes triangulaires (fig.). Fleurs blanchâtres lavées de bleu, en verticillastres rapprochés. Bractées blanches ou liliacées. Feuilles inférieures irrégulièrement dentées. Plante à odeur de musc — Champs — R : Al, Kl-2 — | Méd. | — « Tsifsa » Mar(P) Alg Tun

 2327. — S. sclarea L.

— Calice à lèvre supérieure à 3 dents à peine plus courtes que les autres. Fleurs blanches ou rosées en verticillastres écartés formant une panicule ample. Bractées vertes. Feuilles inférieures rfc incisées lobées ………… 17

17  Tiges et inflorescences visqueuses. Verticillastres supérieurs stériles, constitués seulement par des bractées. Fleurs blanc-rosé à corolle 3 fois plus longue que le calice — Pâturages rocailleux et arides — C : Hl-2 : Montagnes : ssp. patula (Desf.) Maire — I Méd. — « Ferrache en neda » ( = S. argentea Willk et Lange Batt. et Trab. non L.) Mar Alg Tun

2328. — S. argentea L.

 
Salvia argentea, Tunisie
Photo: Chatelain

— Tiges et inflorescences laineuses, non visqueuses. Verticillastres tous fertiles. Fleurs blanches à corolle 2 fois plus longue que le calice — Indiquée en Algérie par Desfontaine, non revue — Euras. …………  S. aethiopis L.

18  Fleurs blanches ou rpsées. Tiges et inflorescences visqueuses. Inflorescences très ramifiées-étalées. Bractées florales très variables. Ca lice à dents courtement épineuses. R : Constantinois : var. aurasiaca (Pomel) Batt. et Trab………… cf. S.  argentea

— Fleurs violettes en entier ou en partie (sauf cas d’albinisme). Tiges et inflorescences pubescentes, mais non visqueuses, peu ramifiées. Calice à dents terminées en énine longue de 1.5-2 mm ………… 19

19  Indûment des tiges et de la portion inférieure du calice constitué au moins en partie par des poils glanduleux capités longs de 1-2 mm, très visibles. Plante annuelle de 20-50 cm à fleurs bleu violacé conco lores. Feuilles caulinaires lancéolées subsessiles ± crénelées — Champs — C : 01-2-3 — Or. Maroc — « Merymia ». Mar Alg

2329. — S. algeriensis Desf.

— Indûment constitué uniquement par des poils simples ± dressés. Plante vivace plus vigoureuse 80-150 cm. Feuilles caulinaires très amples, triangulaires ± cordées, pétiolées crénelées, dentées sur les marges — Champs argileux — | Ibéro-Maur. | — « Salema » (= S. bicolor Desf.). Mar Alg Tun

2330. — S. barrelieri Etl.

 
Salvia barrelieri
Photo: Justin

a)  Corolle bleu violacé à lobe médian de la lèvre inférieure blanc — AC :dans le Tell, E : ailleurs.

 ssp. bicolor (Desf.) Maire incl. in S. barrelieri

— Corolle bleu violacé concolore — R : Hl : Tiaret, Prévost-Paradol.

ssp. pseudo-bicolor Batt. et Pitard) Maire incl. in S. barrelieri

S. fruticosa Mill. [NE. Medit., natural. Afr. N.] Mar Alg Lib

S. gattefossei Emb.  Mar*

S. interrupta Schousb.

subsp. interrupta Mar*

subsp. paui (Maire) Maire Mar*

S. lanigera Poir. Mar Alg Tun Lib Egy

S. microphylla Kunth [cult. et subspont. Afr. N.] Mar(c)

S. mouretii Batt. & Pit. Mar*

S. pseudojaminiana L. Chevall. Mar Alg

S. spinosa subsp. maroccana Dobignard Mar*

 
Salvia spinosa ssp maroccana
Photo: Dobignard

S. taraxacifolia Hook. f. Mar*

 
Salvia taraxacifolia
Photo: Dobignard

S. viridis L. Mar Alg Tun Lib

Saccocalyx Coss. et Dur.

Sous-arbrisseau de 20-100 cm à tiges érigées. Feuilles ovales lancéolées de 4-6 X 2-3 mm, ciliées, hispides. Fleurs en verticillastres, petites, blanches rosées ou pourpres. Calice à 5 dents, fortement accrescent, vésiculeux à la maturité. Corolle incluse à 4 lobes très courts, sub-égaux, les supérieurs ± émarginés (fig.) — Dunes de la zone prédésertique — R : Hd, Al-2-3, RR : SS — | End. I — « Zaater ».

2331 — S. satureioides Coss. et Dur.

Molucella L.

Plante glabre de 30-50 cm à tige simple érigée. Feuilles ovées-cordifor mes profondément lobées, pétiolées. Verticillastres très disjoints à bractées épineuses simples. Calice accrescent membraneux à 6-8 fortes épines, bilabié long de 25-30 mm (fig.). Corolle blanc rosé hispide, à lèvre supérieure seule exserte — Champs — RR : Al : Autrefois aux environs d’Alger — I W Méd.  Alg Tun

2332. — M. spinosa L.

Molucella Juss. sinaitica Ehrenb. ex Boiss. [nom invalid]= Otostegia

M. laevis L. Mar(N)

Lavandula L. (Lavande)

Sous-arbrisseaux aromatiques. Inflorescences en épis denses terminaux. Fleurs bractéolées. Calice tubuleux à 5 dents courtes inégales. Corolle ex serte à tube dilaté à la gorge, à 2 lèvres, la supérieure à 2 lobes, l’inférieure à 3. Etamines incluses.

 1 Feuilles entières ou tout au plus crénelées sur les marges. Epis florifères terminés par un toupet de grandes bractées pétaliformes bleu violacé ………… 2

— Feuilles bipennatiséquées (fig. 2336). Epis florifères sans bractées apicales ………… 3

2  Feuilles entières grisâtres sur les 2 faces, à marges révolutées. Tiges florifères feuillées jusque sous les épis. Fleurs et bractées violettes — Garrigues et forêts, sur silice — CC : dans tout le Tell — | Méd. — « Helhal », « Amezzir ». Mar Alg Tun

2333. — L. stoechas L.

 
Lavandula stoechas, Honaine
Photo: Medjahdi
Lavandula stoechas
photo: Benhouhou

— Feuilles dentées crénelées sur les marges (fig.), grisâtres en dessous, vertes en dessus. Tiges florifères longuement dénudées sous les épis. Fleurs et bractées bleuâtres — Garrigues surtout calcaires — CC : 01-2-3, Al à l’ouest de Chenoua, RR : ailleurs — | W Méd. — « Djaïda » Mar Alg

2334 _ L. dentata L.

Lavandula dentata
Photo: Medjahdi

3  Bractées florales lancéolées égalant environ le 1/4 de la longueur de la fleur. Epis florifères à la fin lâches, longs de 7-15 cm, souvent disjoints. Fleurs d’un bleu pâle. Plante à peine odorante — Savanes désertiques — AC : SO, SC, RR : SS — N Trop. | — « Ehrer », (= L. stricta Del). Mar Alg Tun(?) Egy

 2335. — L. coronopifolia Poiret

— Bractées florales ovales, égalant au moins la moitié de la longueur de la fleur. Epis très denses, bien plus courts. Fleurs d’un bleu violacé ………… 4

4  Fleurs de 7-8 mm de long, violacées. Epis ne dépassant guère 3 cm. Plante peu odorante ou même un peu fétide — Rocailles, pâturages arides — AC : ça et là dans toute l’Algérie sauf dans le Tell algéro-constantinois — | Méd. — « Kammoun el djmel ». j Mar Alg Tun Lib Egy

2336. — L. multifida L.

Lavandula multifida, Ain El Houtz
Photo: Medjahdi

— Fleurs de 12-15 mm, bleu foncé. Epis de 4-6 cm. Plante à forte odeur de géraniol — Lit des oueds rocailleux — AC : dans les montagnes du Sahara central au-dessus de 1000 m : ssp. Antineae (Maire) de Miré et Qz. — | Méd. Sah. — « Tehenok ». Egy

2337. — L. pubescens Dec.

L. angustifolia Mill. [S. Europe, cult. Afr. N. & cultivars] Mar(C) Alg(C)

L. antineae Maire subsp. antineae Alg

L. mairei Humbert Mar*

Lavandula mairei, Tamri, Maroc
Photo: Dobignard

L. maroccana Murb. Mar*

L. pedunculata (Mill.) Cav.

subsp. atlantica (Braun-Blanq.) Romo Mar*

Lavandula pedunculata, Plateau central,Maroc
Photo: Dobignard

L. rejdalii Upson & Jury Mar*

Lavandula rejdalii (agr. L.tenuisecta), Maroc
Photo: Dobignard

L. saharica Upson & Jury Alg Lib Egy

L. tenuisecta Coss. ex Ball Mar*

Sideritis L. (Crapaudine)

1  Plante annuelle à racine très grêle, florifère en général dès la base…………  2

— Arbustes ou sous-arbrisseaux, inflorescences terminales ………… 3

2  Corolle jaunâtre, petite, dépassant à peine le calice. Calice campanulacé à 5 dents subégales, épineuses au sommet (fig.) — Pelouses, rocailles — CC : H, AS. RR : ailleurs : var. ebracteata (Asso) Briq. —Méd- I-   Mar Alg Tun

2338. — S. montana L.

Sideritis montana, Telouet, Maroc
Photo: Dupont

— Corolle blanche, bien plus longue que le calice. Calice à dent supérieure très élargie, bien plus grande que les autres, ces dernières linéaires lancéolées, toutes spinescentes au sommet (fig.) — Pelouses — RR : à K2-3, A2 : ssp. numida Batt. — | Méd. |.

2339. — S. romana L.

subsp. romana Mar Alg

subsp. numidica Batt. Alg Tun Lib

3  Feuilles à marge entière ………… 4

— Feuilles à marge distinctement dentée, au moins sur les inférieures ………… 5

4  Tiges et feuilles glabres ou glabrescentes, un peu scabres, vertes. Plante robuste à tiges très nombreuses. Epis grêles à verticillastres très distants. Bractées florales laciniées ou ±: entières : var. getula (Batt.) Maire. Calice mollement pubescent, ne dépassant pas 6-7 mm. Fleurs jaunes — Rocailles — R : Hl, AS1 — | S. Mar. Or. | — (incl. S. getula Batt.). Mar Alg

2340. — S. ochroleuca de Noé ex Willk.

— Tiges et feuilles au moins en partie canescentes tomenteuses. Epis denses à verticillastres en général rapprochés. Calice tomenteux ou simplement hispide atteignant 8-10 mm. Fleurs jaunes à gorge rose— Pelouses arides, rocailles — AC : partout sauf dans le Tell algéro-constantinois. Plante extrêmement polymorphe — I Méd. (incl. S. guyoniana Boiss. et Reut., S. atlantica Pomel, S. pycnosta chys Pomel) « Mejjo ». 

2341. — S. incana L.

subsp. incana Mar Alg Tun

subsp. altiatlantica (Font Quer) Fennane Mar*

 
Sideritis incana subsp. altiatlantica
Photo: Chatelain

subsp. atlantica (Pomel) Dobignard Alg* Tun(?)

subsp. edetana (Font Quer) Mateo & M.B. Crespo Mar Alg

subsp. matris-filiae (Emb. & Maire) Fennane Mar*

subsp. tunetana Murb Tun*

5   Arbrisseaux à tiges ligneuses, épaisses, hauts de 20-40 cm. Plantes glabres ou glabrescentes, sauf dans l’inflorescence. Epis à verticillas tres ± disjoints ………… 6

— Sous-arbrisseaux à tiges ligneuses ne s’élevant guère au-dessus du sol. Plantes à tiges et feuilles hispides. Epis globuleux très denses. ………… 7

6  Epis florifères longs de 3-5 cm, denses, à verticillastres presque conti gus, sauf en général l’inférieur. Feuilles florales plus courtes que les calices. Fleurs jaunes (R. blanches : var. Debeauxii Font Quer = S. leucantha Deb. non Cav.) — Garrigues littorales — R. Ol : Dahra, Oran — J End. j. Alg*

2342. — S. maura de Noé

— Epis florifères longs de 10-20 cm, lâches et disjoints. Feuilles florales plus longues que les calices — Garrigues littorales : Martimpey du Kiss, tout près de nos limites : ssp. Ortanedae (F.Q. et Pau) Maire — Ibéro-Mar. .

2343. — S. arborescens Salzm. ex Benth.

subsp. antiatlantica (Maire) Romo Mar*

subsp. maireana (Font Quer) Socorro & Arrebola Mar*

subsp. ortonedae (Font Quer & Pau) Maire Mar Alg

7  Epis larges de 15-20 mm. Feuilles spatuliformes dentées, larges de 6-10 mm, en général très hispides. Tiges feuillées, par des feuilles à peine réduites jusque sous l’inflorescence — Garrigues littorales — RR : Ol — Plante polymorphe Or. Mar.

2344. — S. subatlantica Doum. ex Batt.

— Epis larges de 10-12 mm. Feuilles lancéolées linéaires, faiblement dentées larges de 2-3 mm, les supérieures souvent entières, progrèssivement réduites sous l’inflorescence — Indiqué à Constantine (Meyer), mis en doute par Maire — I Eut. ! — ( = S. Guillonii Timbal).

2345. — S. hyssopifolia L. sensu QS incl. in S. incana L.

S. briquetiana Font Quer Mar*

S. ×candelii Font Quer & Pau Mar*

S. cossoniana Ball Mar*

Sideritis cossoniana, Tizi-n'Tichka, Maroc
Photo: Dupont

S. grandiflora Salzm. ex Benth. Mar

S. guyoniana Boiss. & Reut. Alg*

S. hirsuta L. Mar

S. ibrahimii Obón & D. Rivera Mar*

S. imbricata H. Lindb. Mar*

S. jahandiezii Font Quer Mar*

S. ×mauritii Font Quer & Sennen Mar*

S. pusilla (Lange) Pau Alg

S. villosa Coss. & Balansa

subsp. gossypina (Font Quer) Dobignard Mar*

subsp. villosa Mar*

 
Sideritis villosa ssp_villosa
Photo: Dupont

Marrubium L. (Marrube)

1 Calice à 10 dents, dont les 5 commissurales un peu plus courtes, toutes terminées en pointe épineuse (fig.). Arbuste à tiges et face inférieure des feuilles blanches tomenteuses. Inflorescences en glomérules verticillés. Bractées linéaires aiguës. Fleurs blanches — Décombres, haies — CC : dans toute l’Algérie — | Cosm. j — « Marriout ». Mar Alg Tun Lib Egy

2346. — M. vulgare L.

— Calice à 5 (RR 6-7) dents, les commissurales nulles ou très réduites ………… 2

2  Dents du calice dressées lancéolées aiguës, terminées en pointe épi neuse (fig.) ………… 3

— Dents du calice étalées en roues, à lobes lancéolés ± obtus, souvent accrescents sur le fruit (fig.) ………… 4

3  Fleurs roses. Tiges, feuilles et calices pubescents laineux. Feuilles orbiculaires cunéiformes — Rocailles des montagnes — R : AS1-2, H1 — I Ibéro-Maur. | — (= M. serieeum Boiss.). Mar Alg Tun

2347. — M. supinum L.

— Fleurs blanches. Tiges, feuilles et calices pubescents, mais non laineux. Feuilles lancéolées — Plante grêle — RR : 03 : Ouarsenis ? Plante douteuse pour l’Algérie — I Eur. Méd. |. Alg(E)

2348. — M. peregrinum L.

4  Calice à 5 grosses nervures et à lobes indurés terminés en pointe aiguë vulnérante (fig.). Sous-arbrisseau à feuilles cunéiformes, arrondies crénelées en haut. Corolles roses ou rouges, petites, à peine plus longues que le calice — Pâturages, surtout argileux — CC : partout sauf sur le littoral algéro-constantinois — I Ibéro-Mar.| — « Marriou »  Mar Alg Tun Lib Egy

2349. — M. alysson L.

— Calice à 10 grosses nervures. Lobes mous, ovoïdes, à limbe dilaté obtus (fig.) ………… 5

5  Tiges et feuilles densément laineuses. Epis florifères denses, larges de 2 cm. Calices longs de 7-8 mm, infundibuliformes non rétrécis au sommet du limbe — Pâturages, rocailles — R : 02-3 sur les confins algéro-marocains — | End. | — (= M. pseudo-alysson de Noé). Mar Alg

2350. — M. alyssoides Pomel

— Tiges et feuilles blanchâtres à pilosité apprimée très courte. Epis grêles et lâches, interrompus, larges de 12-15 mm. Calices de 4-6 mm, à tube rétréci à son sommet — Pâturages désertiques — C : SS, SC — | Sah. I — « Djaïdi ».

2351. — M. deserti de Noé ≡ Maropsis deserti (de Noé) Pomel

 
Marrubium deserti
Photo: Jeanmonod

N.B. — X M. Willkommii Magn. (M. supinum X vulgare) existe sur les hauts plateaux algérois, il possède des fleurs rosé foncé et le ca lice de M. vulgare.

M. aschersonii Magnus Tun*

M. atlanticum Batt. Mar*

M. ayardii Maire Mar*

 
Marrubium_ayardii
Photo: Chatelain

M. echinatum Ball Mar*

M. fontianum Maire Mar*

M. heterocladum Emb. & Maire Mar*

M. ×humbertii Emb. & Maire Mar*

M. multibracteatum Humbert & Maire

subsp. ayachicum (Humbert) Dobignard Mar*

subsp. multibracteatum Mar*

M. werneri Maire Mar*

Prasium L.

Arbuste ± lianescent. Feuilles ovoïdes lancéolées, crénelées, souvent cordées à la base. Fleurs par 1-3, à l’aisselle des feuilles en longues grappes feuillées terminales. Calice accrescent à 5 lobes subégaux lancéolés. Corolle blanche à lèvre supérieure entière ou émarginée, l’inférieure 3-fide à lobe médium plus grand, entier — Broussailles, rocailles — CC : dans toute l’Algérie — | Méd. | — « Chougal ». Mar Alg Tun Lib Egy

 2352. — Pr. majus L.

 
Prasium majus
Photo: Medjahdi

Scutellaria L. (Scutellaire)

Herbe vivace finement pubescente, ramifiée dès la base. Feuilles triangulaires cunéiformes, fortement dentées, pétiolées, grandes (4-6 cm). Inflorescences terminales unilatérales en épis grêles constitués de verticilles biflores. Calice court à 2 lèvres entières, fermé après la floraison (fig.). Corolles de 15-25 mm, purpurines — Forêts humides — R : Kl-2-3 — | Méd.  Alg Tun

2353. — Sc. columnae All. subsp. columnae

N.B. — Sc. galericulata L. a été signalée par Munby dans les Babors où elle n’a jamais été revue.

Scutellaria orientalis subsp. demnatensis Batt.

 
Scutellaria orientalis ssp_demnatensis
Photo: Justin

Prunella L. (= Brunella Tourn.)

Herbes vivaces. Feuilles lancéolées pétiolées, les inférieures en rosette. Inflorescences en épis denses et terminaux. Feuilles florales largement ovales cordiformes. Calices tubuleux à 10 nervures et 2 lèvres, la supérieure plane tronquée à 3 dents courtes, l’inférieure bifide (fig. 2354), appliquées l’une contre l’autre après la floraison. Corolle exserte, bilabiée, à lèvre supérieure en casque, entière, l’inférieure 3-lobée.

 1  Fleurs blanc-jaunâtre ou rosées, longues de 15-18 mm. Feuilles su périeures ± lobées ou rt laciniées. Calice et bractées fortement ciliés sur les marges. Plante hispide en entier — Pelouses, forêts — C : dans les zones montagneuses du Tell — I Euras. I — « Nourya » (— B. alba Pallas)-  Mar Alg Tun

2354. — P. laciniata L.

— Fleurs bleu violacé, longues de 10-13 mm. Feuilles supérieures entières. Calices glabrescents, ainsi que toute la plante — Pelouses, forêts — AR : Al-2, Kl-2-3, Cl, AS3 — | Eur, Méd. | — (incl. B. algeriensis de Noé)-  Mar Alg Tun

2355. — P. vulgaris L.

P. hyssopifolia L. Mar

Cleonia L.

Petite plante annuelle à tiges en général ramifiées dès la base, pubescente sauf sur les feuilles. Feuilles oblongues dentées. Inflorescences en gros épis denses de 2-5 X 2-2,5 cm. Feuilles florales longuement laciniées pinnatifides (fig.), bordées de cils blancs. Corolle longuement tubuleuse, insensi blement élargie, bleu-violacé 20-24 mm. Calice bilabié à lèvre supérieure plane 3 dentée, l’inférieure bifide à divisions toutes aristées (fig. 2355) — Pelouses, pâturages argileux — AC : sauf dans le Tell littoral algéro-constantinois — | Ibéro-Maur. |.   Mar Alg Tun

2356. — CI. lusitanica (L.) L.

 
Cleonia lusitanica
Photo: Dobignard

Leonurus L.

Herbe vivace à tiges dressées rameuses, haute de 60-130 cm. Feuilles inférieures cordées-palmatipartites à 5-7 lobes lancéolés crénelés, longuement pétiolées, les supérieures lancéolées cunéiformes ± 3 lobées. Glomérules denses à l’aisselle des feuilles supérieures. Calice à dents inférieures rabattues. Corolle purpurine — Décombres — RK : K3 : autrefois à Bône —Ewqs- I-  Alg(E)

2357. — L. cardiaca L.

Thymus (Tourn.) L. (Thym)

Plantes sous-ligneuses érigées ou prostrées, odorantes. Inflorescences en faux verticilles. Feuilles àz contractées. Calice tubuleux à 2 lèvres, la supé rieure à 3 dents, l’inférieure à 2, ciliées dentées. Corolle exserte à 2 lèvres, à 2 et 3 lobes. Etamines 4 saillantes ± divergentes. Carpelles lisses. Genre de détermination toujours délicate, en raison de l’extrême variabilité des espèces et des hybridations interspécifiques. Les espèces algériennes à feuilles linéaires constituent en particulier un complexe qu’il est sou vent illusoire de chercher, en l’état actuel de nos connaissances, à déterminer d’une façon précise. Seule une révision générale des espèces nord-africaines permettra peut-être de résoudre ces questions. Les caractères du calice per mettent en principe de distinguer les espèces du groupe hirtus de celles du groupe dliatus, ce dernier restant particulièrement inextricable.

1   Calice comprimé latéralement, fortement rétréci à son extrémité, en forme d’utricule, à dents serrées les unes contre les autres (fig.). Corolle de 8-10 mm, longuement saillante, plus de 2 fois plus longue que le calice. Arbrisseau rigide à feuilles linéaires ou linéaires-lancéolées ciliolées. Inflorescences en glomérules courts et très denses — Rocailles — RR : 03 : Hemcen — | Méd. I — « Zaateur » (— Satureia capitata L.).

2358. — Th. capitatus (L.) Hoffm. et Link. ≡ Thymbra capitata (L.) Cav.

— Calice à 5 dents écartées :± étalées, ni comprimé ni rétréci ………… 2

2 Calice à 5 dents toutes longuement subulées, bien plus longues que le tube, à lèvre supérieure divisée dans son tiers supérieur (fig.).Tiges dressées robustes. Feuilles oblongues-lancéolées entières et glabres, rarement hispides (T. heterophyllus). Inflorescences ± interrompues vers le bas. Fleurs blanches ou pâles à peine plus longues que le calice — Pelouses, garrigues — C : dans le Tell — | End. Aly. Tun. — « Zaateur » (incl. T. pallescens de Noé et T. heterophyïlus Batt. et Trab. = Th. Monardi de Noé). Alg Tun

2359. — Th. Fontanesii Boiss. et Reut. incl. in T. pallescens de Noé

— Dents de la lèvre supérieure du calice non longuement aristées. Tube aussi long ou plus long que les dents ………… 3

3  Feuilles caulinaires ovales, lancéolées ou lancéolées-linéaires, planes, à marges non révolutées, obtuses ………… 4

— Feuilles caulinaires linéaires ou linéaires lancéolées, à marges révolutées, en général aiguës au sommet………… 8

4  Feuilles florales très différentes des autres, lancéolées linéaires longuement rétrécies en pointe aiguë, ciliées (fig.), au moins aussi lon gues que les fleurs; les caulinaires spatuliformes glabres. Tiges dressées. Inflorescences lâches, ramifiées — Rocailles — RR : AS3 — End. S. Oran. Mar. |.

2360 _ th. commutatus (Batt.) Batt. ≡ T. saturejoides subsp. commutatus Batt.

— Feuilles ne présentant pas ces caractères, les caulinaires en particulier jamais spatuliformes ………… 5

5  Calices et feuilles florales hérissées de poils raides ………… 6

— Calices et feuilles florales glabres ou à pilosité très fine et appliquée; dents du calice parfois ± ciliées ………… 7

6 Tiges prostrées longuement rampantes. Feuilles ovoïdes, moins de 2 fois plus longues que larges (fig.), toutes identiques. Plante très gazonnante à rameaux florifères courts. Fleurs roses — Pelouses des hautes montagnes — RR : Cl : Mt Dreat, Dt Dira, etc., K2 : Takoucht End. |.  Alg*

2361. — Th. dreatensis Batt.

— Tiges érigées. Plante buissonnante. Feuilles en général lancéolées (fig.), 2-5 fois plus longues que larges. Feuilles florales nettement plus larges. Fleurs roses sessiles ou presque — Pelouses — AR : A2, Kl-2-3, Cl — | End. W Alg. Tun. |. Alg Tun

2362. — Th. numidicus Poiret.

7  Feuilles de 5-7 mm, ovoïdes, tout au plus 2 fois plus longues que larges. Calice glabre. Fleurs blanches petites (5-6 mm), en inflores cencescourtes (1-2 cm). Tiges ± prostrées rampantes — Rocailles — R : Hl-2, SS : El Goléa — | End. . Alg*

2363. — Th. guyonii de Noé

— Feuilles de plus de 1 cm, lancéolées, 2-3 fois au moins plus longues que larges. Calice finement pubescent. Fleurs roses plus grandes (8-10 mm) en inflorescences spiciformes allongées, en général de plus de 2 cm. Tiges érigées — Pelouses, rocailles — R : 03 : Terni, H1 : Tiaret, A2 : Médéa, Ben Chicao, H2 : Aumale — | End. | — « Zaateur ». Alg*

2364. — Th. lanceolatus Desf.

8   Calice à dents de la lèvre supérieure courtes, triangulaires, pas plus longues que larges (fig. 2367) ………… 9

— Calice à dents de la lèvre supérieure lancéolées, 2-3 fois plus longues que larges (fig. 2369) (complexe Th. ciliatus Desf.) ………… 11

9  Feuilles florales bien plus larges que les caulinaires, planes, rhomboïdales, obtuses (fig.). Inflorescences allongées disjointes à la base. Fleurs blanchâtres petites (5-6 mm) — Rocailles des monta gnes — RR : AS3 : Dj Mzi et Aïssa (?) — J End. S. Mar. | — « Tizer ^

2365. — Th. pallidus Coss.

subsp. pallidus Mar Alg

subsp. eriodontus (Maire) Maire Mar*

— Feuilles florales sensiblement identiques aux feuilles caulinaires par fois ± dilatées à la base, mais rétrécies au sommet, aiguës, révolu tées à la base. Fleurs roses ou pourprées ......... 10

10  Pédicelles floraux aussi longs ou presque aussi longs que le calice. Feuilles florales plus longues que les fleurs. RR : Hl entre Bedeau et Crampel — | Ibéro-Mar. |.

2366. — Th. glandulosus Lag. sensu QS incl. in T. hyemalis subsp. fumanifolius (Font
Quer) R. Morales

— Pédicelles bien plus courts que le calice. Feuilles florales plus courtes que les fleurs. Plante basse, diffuse, peu hispide, à fleurs pâles — Pelouses, rocailles des montagnes — C sauf sur le littoral — | Ibéro Maur. | — « Djertil », « Hamrya ».

2367. — Th. hirtus Willd. incl. in T. willdenowii Boiss.

 
Thymus wildenowii, Maroc
Photo: Dupont

11  Feuilles florales peu différentes des feuilles caulinaires, peu dilatées. Epis florifères courts et étroits ne dépassant guère 15 X 12 mm. Fleurs de 5-6 mm, à corolle moins de 2 fois plus longue que le calice — Pelouses, rocailles — CC : dans toutes les régions montagneuses. R : ailleurs — | End. N.A. 1 — « Djertil » (— Th. zattarellus Pomel).  Mar Alg Tun Lib

2368. — Th. algeriensis Boiss. et Reut.

 
Thymus algeriensis
Photo: Dobignard

— Feuilles florales différentes des feuilles caulinaires en général forte ment dilatées à leur portion inférieure. Epis florifères larges de 16 20 mm. Fleurs plus grandes à corolle plus longuement exserte — End. N.A. | « Djertil ».

2369. — Th. ciliatus Desf. incl. in T. munbyanus subsp. ciliatus (Desf.)
Greuter & Burdet

a)  Fleurs très grandes, rouges ou violacées, dépassant 1 cm de long. Feuil les linéaires ciliées sur les marges, les florales largement ovales, vertes — Pelouses, broussailles — CC : dans toute l’Algérie.

 ssp. ciliatus

— Fleurs ne dépassant pas 7-8 mm, en général plus pâles ………… b

b)  Feuilles florales :± tachées de pourpre au moins à la base — Pelouses, broussailles — C : dans le Tell (incl. Th. candidissimus Batt. et Th. thymbroides Pomel, Th. leucostegius Briq.).

 ssp. coloratus (Boiss. et Reut.) Batt. ≡ T. munbyanus subsp. coloratus (Boiss. &
Reut.) Greuter & Burdet

Thymus_munbyanus_subsp_coloratus, herbier G.
Thymus_munbyanus_subsp_coloratus, Figuig
Photo chatelain

— Feuilles florales vertes. AR : 01-2-3, Hl-2, etc.

ssp. Munbyanus (Boiss. et Reut.) Batt. ≡ T. munbyanus Boiss. & Reut.
 subsp munbyanus

subsp. abylaeus (Font Quer & Maire) Greuter & Burdet Mar*

T. atlanticus (Ball) Roussine

subsp. atlanticus Mar*

subsp. ayachicus (Humbert) Greuter & Burdet Mar*

T. baeticus Boiss. ex Lacaita [douteux Afr. N.?] mar?

T. bleicherianus Pomel Mar*

Thymus bleicherianus, Nord de Fez
Photo Dobignard
Thymus bleicherianus, herbier G.

T. broussonetii Boiss.

subsp. broussonetii Mar*

subsp. hannonis (Maire) R. Morales Mar*

T. maroccanus Ball

subsp. leptobotrys (Murb.) Dobignard Mar*

 
Thymus leptobotrys, herbier G.
Thymus leptobotrys, Tasserite
Dobignard

subsp. lythroides (Murb.) Dobignard Mar*

subsp. maroccanus Mar*

 
Thymus maroccanus
Photo: Dobignard

subsp. rhombicus Villar Mar*

T. riatarum Humbert & Maire Mar*

T. saturejoides Coss

subsp. commutatus Batt. Mar Alg

subsp. pseudomastichina (Ball) Dobignard Mar*

subsp. saturejoides Mar*

 
Thymus_saturejoides_subsp_saturejoides
Photo: Chatelain

T. villosus subsp. lusitanicus (Boiss.) Cout. [douteux Afr. N.?] Mar?

T. vulgaris L. [Europe médit., cult. & subspont Afr. N.] Alg(P) Tun(P)

T. willdenowii Boiss. Mar Alg

 
Thymus wildenowii
Photo: Dupont

T. zygis subsp. gracilis (Boiss.) R. Morales Mar Alg

 
Thymus zygis subsp gracilis
Photo: Chatelain

Melissa L. (Mélisse)

Plante herbacée, mollement hispide, à odeur de citronnelle. Tiges très rameuses. Feuilles ovoïdes lancéolées fortement dentées pétiolées, molles. Inflorescences en faux verticilles lâches épars tout au long des tiges. Calice campanule velu, à 13 stries et à 2 lèvres, la supérieure tridentée, l'inférieure bifide (fig.). Corolle en général rosée, parfois blanche ou jaunâtre, dépassant peu le calice — Décombres, ravins humides — AR : montagnes du Tell, cul tivée — I Méd. — « Touroudjan ». / Mar Alg Tun

2370. — M. officinalis L.

Satureja L.

Sont réunis ici les anciens genres Calamintha Moench, Acinos Moench, Clinopodium L. et Satureja L. (s. strict.).

CLE DES SOUS-GENRES

1  Feuilles petites, très entières, coriaces, sessiles ou subsessiles ……. Micromeria

— Feuilles plus grandes, ± dentées crénelées, molles, toujours distinc tement pétiolées ………… 2

2  Calice renflé à la base sur la fleur (fig. 2380) ………… Acinos

— Calice cylindrique sur la fleur (parfois bossu sur le fruit : S. hispidula) …………  3

3  Fleurs en pseudo verticilles denses, contractés en glomérules entourés d’un involucre de bractées sétacées (fig. 2381) ………… Clinopodium

— Fleurs en cyme pédonculée et ramifiée, rarement subsessile, mais dans ce cas dépourvue de bractées sétacées ………… Calamintha

s. g. Micromeria

1 Sous-arbrisseau éricoïde à tiges dressées très ramifiées, de 10-50 cm. Calice glabrescent de 4 mm. Corolle rose foncé, grande (10-12 mm) à lèvre inférieure large de 6-7 mm. Plante inodore — Broussailles, rocailles, sur calcaire — CC : Al, R : 01-3 — Ibéro-Maur. — « Tazir ahmeur » (= M. inodora Benth ap. Salzm, Thymus inodorus Desf., S. Barceloi (Willk. Pau).

2371. — S. fontanesii Briq. incl. in Micromeria inodora (Desf.) Benth.

Micromeria inodora
Photo: Medjahdi

— Plantes ne présentant pas ces caractères ………… 2

2  Calice à lobes courts non acuminés et dans le prolongement du tube, non ciliés sur les marges (fig. 2373) ………… 3

— Calice à lobes plus longs, fortement acuminés à dents divergentes, ciliées sur les marges (fig. 2378) ………… 5

3  Fleurs en glomérules très denses, difficiles à séparer les unes des autres; bractées florales presque aussi longues que le calice. Tiges robustes érigées. Feuilles supérieures dressées contre l’inflorescence — Pelouses, rocailles — RR : K2 — | Méd.

2372. — S. juliana L. ≡ Micromeria juliana (L.) Rchb.

— Fleurs en cymules lâches, séparées les unes des autres. Bractée florale égalant au plus le 1/4 du calice. Plantes ± divariquées ………… 4

4  Feuilles florales ovales lancéolées, au plus 2-3 fois plus longues que larges. Calice à dents triangulaires très courtes, hérissé en entier d’une pilosité apprimée identique à celle du restant de la plante. Verticillastres peu distants les uns des autres — Rochers calcaires — R : 03, Hl-2, AS1-2 — | End. Alg. Mar. | — ( = M. micropkylla Cosson non Benth = S. debilis auct. N. afr.).

2373. — S. Briquetii Maire incl. in Micromeria debilis Pomel

— Feuilles florales linéaires, 6-8 fois plus longues que larges. Calice à dents lancéolées, hérissé en entier de poils dressés très différents de ceux du restant de la plante. Verticillastres très distants les uns des autres — Rochers calcaires — R : 03, AS1-2, H1 — | End. Alg. Mar.

2374. — S. Hochreutineri Briq. ≡ Micromeria hochreutineri (Briq.) Maire

 
Micromeria_hochreutineri
Photo: Chatelain

5  Tiges à pilosité étalée. Feuilles elliptiques. Inflorescences dépassant à peine les feuilles, pauciflores (1-2 à 5-6 fleurs). Calice à dents peu ciliées — Rochers — R : 01-2-3, Al : Chenoua, A2, H1 — Ibéro Maur. — (— M. Fontanesii Pomel).

2375. — S. Battandieri Briq. incl. in M. fontanesii K. Koch

— Tiges à pilosité très courte, apprimée, rétrorse………… 6

6  Feuilles toutes identiques, ovales à ovales lancéolées, au plus 2-3 fois plus longues que larges ………… 7

— Feuilles, au moins les supérieures étroitement linéaires 6-8 fois plus longues que larges …………  8

7  Calice faiblement hispide à poils pas plus longs que ceux des feuilles ou des tiges. Inflorescences pauciflores (1-4 fleurs). Calice à dents peu étalées — Rocailles — SC : sommets du Hoggar — I Orotrop.

2376. — S. biflora  incl. in Micromeria imbricata (Forssk.) C. Chr.

— Calice fortement cilié, rfc laineux à poils 4-8 fois plus longs que ceux de la tige. Inflorescences denses pauciflores. Calice à dents très étalées — Rocailles — RR : Al : de Ténès à Cherche!! — | Méd. j — (= M. plumosa Hampe, M. nervosa Benth.).

2377. — S. nervosa Desf. ≡ Micromeria nervosa (Desf.) Benth.

8  Calice de 2-2,5 mm, à dents très courtes (0,5 mm) faiblement ciliées, verticillastres très disjoints ………… . cf. S. Hochreutineri

— Calice de 5-6 mm, à dents longues (1-2 mm) fortement ciliées sur les marges. Verticillastres distants au plus entre eux de 10-15 mm. Calice rougeâtre ou violacé — Pelouses, rocailles — CC : dans toute l’Algé rie — | Méd. | — « Talma ».

 2378. — S. graeca L.  ≡ Micromeria graeca (L.) Benth. ex Rchb.

M. arganietorum (Emb.) R. Morales Mar*

M. ×bourlieri Maire & Gauth.-Lièvre Alg*

M. brivesii Batt. Mar*

M. debilis Pomel Mar Alg

M. juliana (L.) Rchb. Alg Lib

M. macrosiphon Coss. Mar*
Plante ligneuse 20-50cm, Feuilles planes faiblement revolutées, 3-4mmx0.8-1mm large, Fleurs solitaires, Deux bractées à la base; Calice 4mm long; lobes du calice 05mm; poils uniquement à la base des lobes coté interne. Corolle 10-13mm, poilue ext.

Satureja macrosiphon_Maroc
photo: Chatelain

M. weilleri (Maire) R. Morales Mar*

s. g. Acinos

1  Plante annuelle à tiges dressées peu élevées (5-20 mm). Feuilles elliptiques glabrescentes ± crénelées. Calice de 5-6 mm. Corolle blanche ou rosée, petite (6-8 mm) à tube inclus — Pelouses — CC : dans toute l’Algérie — Méd. I — (= Calamintha graveolens Benth.).

2379. — S. rotundifolia (Pers.) Briq. ≡ Acinos rotundifolius Pers.

— Plante vivace à tiges décombantes flexueuses, allongées. Feuilles lancéolées ± crénelées hispides. Calice de 6-8 mm. Corolle purpurine, grande, 12-16 mm, à tube longuement exsert (fig.) — Pelouses des montagnes, surtout au-dessus de 1 500 m — C dans toute l’Algérie — Ibéro.-Maur. I — (= S. alpina Scheele ssp. granatensis (Boiss. et Reut.) Maire) 

2380. — S. granatensis (Boiss. et Reut.) R. Femandes incl. in Acinos alpinus subsp. meridionalis (Nyman) P.W. Ball

Acinos alpinus
Photo: Jeanmonod

N. B. — S. patavina Jacqu. plante voisine de la précédente, mais à tiges érigées et à fleurs plus grandes a été indiquée par Desfontaines à Mascara où elle n’a jamais été revue.

s. g. Clinopodium

Plante vivace à tiges dressées élevées, rameuses. Feuilles ovoïdes cordi formes sinuées, pétiolées. Inflorescences en verticillastres globuleux denses, très hispides en entier, larges de 2-3 cm, distants. Bractées aussi longues que le calice, celui-ci à 5 dents subulées. Corolle rouge 1,5-2 fois plus longue que le calice — Broussailles, pelouses — CC dans le Tell et en montagne : ssp. villosa (de Noé) Maire — | Euras. ! — « Rihan berri » (= Calamintha Clinopodium Benth. Clinopodium vulgare L.). Mar Alg Tun

2381. — S. vulgaris (L.) Fritsch ≡ Clinopodium vulgare subsp. arundanum (Boiss.) Nyman

C. atlanticum (Ball) N. Galland Mar*

s. g. Calamintha

1  Feuilles grandes, ovoïdes, 2,5-4 x 2-3,5 cm, fortement crénelées (fig.). Calice de 1 cm glabre, sauf sur les dents. Corolle rose pubescente longue de 14-18 mm. Plante dfc prostrée — Forêts humides des mon tagnes — R : K2 : Massif des Babors — | End. Babors-Rif ] — (— C. grandiflora var. breviflora Coss.). Mar Alg

2382. — S. baborensis (Batt.) Briq. ≡ Calamintha grandiflora subsp. baborensis
(Batt.) N. Galland

— Feuilles plus petites, seulement dz sinuées sur les marges. Calice et corolle environ de moitié plus petits (sauf chez S. Pomelii) ………… 2

2  Plante couverte sauf dans l’inflorescence, d’un épais tomentum velouté blanchâtre. Feuilles ovoïdes. Fleurs rosées longues de 8-12 mm. Calice et inflorescence glabres — Rocailles calcaires — C : Oran et ses environs — End. I — « Zaater cheleuh » (= Melissa candidissima Munby). Alg*

2383. — S. candidissima (Munby) Briq. ≡ Calamintha candidissima (Munby) Benth.

— Plantes glabres ou ± tomenteuses mais jamais veloutées-blanchâtres .............  3

3  Plante un peu scabre en entier, sans pubescence visible à l’œil nu. Inflorescences presque sessiles à 2-4 fleurs par verticillastre. Corolle rosée, grande (15 mm). Calice de 5-6 mm — Forêts — R : K2 — End. | — (= C. nervosa Pomel).  Alg*

2384. — S. Pomelii Briq. ≡ Calamintha nervosa Pomel

— Plante toujours ± pubescente. Inflorescences partielles multiflores. Corolle plus petite ………… 4

4  Plante annuelle courtement hispide. Inflorescences subsessiles à l’aisselle des feuilles. Calice d’abord tubuleux, ensuite bossu à la base à maturité (fig.), long de 4 mm. Corolle rosée dépassant peu le calice — Forêts de chêne-liège — RR : K2 à l’est de Collo, K3 — | End. Alg*

 2385. — S. hispidula (Boiss. et Reut.) Maire ≡ Calamintha hispidula Boiss. & Reut.

— Plantes vivaces. Inflorescences en cymes lâches et pédonculées. Calice restant tubuleux à maturité. Corolles roses ou violacées, bien plus longues que le calice — Pelouses, forêts, broussailles — ! Euras. — « Meuta », « Nabta » (= C. officinalis Moench).

2386. — S. Calamintha Scheele incl. in Calamintha nepeta subsp. spruneri (Boiss.) Nyman

Calamintha nepeta subsp. spruneri, Monts des Trara
Photo: Medjahdi

a) Calice de 6-7 mm à dents subégales, les inférieures à peine plus longues que les supérieures (fig. b). Corolle violet pâle, celle des fleurs hermaphrodites, longue de 7-10 mm — AR : ça et là dans le Tell, surtout en montagne. 

  ssp. Nepeta (L.) Briq. ≡ Calamintha nepeta
subsp. spruneri (Boiss.) Nyman
Mar Alg Tun

C. nepeta subsp. heterotricha (Boiss. & Reut.) Dobignard Mar Alg Tun

— Calice de 8-11 mm à dents inférieures bien plus longues que les supérieures (fig. a). Corolle en général rosée, parfois violet pâle, celle des fleurs hermaphrodites longues de 8-15 mm   ………… .. b

b) Fleurs mauves ou blanc rosé, longues de 8-10 mm. Calice un peu renflé à la base à maturité — CC : dans tout le Tell (incl. C. heterotricha Boiss. et Reut. = C. menthaefolia Gren et Godr.). Mar Alg Tun(?)

ssp. adscendens (Jord.) Briq. ≡ Calamintha ascendens Jord.

— Fleurs rose foncé, longues de 12-15 mm. Calice infundibuliforme à maturité. R : Al, Kl-2-3

ssp. sylivatica Briq. ≡ Calamintha sylvatica Bromf.

C. menthifolia Host [douteux Afr. N. ?] Alg?

Satureja

S. montana L. [erreur ou éteint Algérie ?] Alg(E)

S. salzmannii (Kuntze) P.W. Ball Mar

Lamium L.

1  Plantes vivaces à grandes fleurs (15-30 mm). Corolle à tube large (fig. 2387) ………… 2

— Plantes annuelles à fleurs bien plus petites (8-12 mm). Corolle à tube étroit (fig. 2390) ………… 3

2  Plante velue hispide en entier, verticillastres très disjoints. Corolle blanche très velue extérieurement, longue de 15-20 mm. Calice à lobes acuminés spinuleux. Anthères glabres — Forêts des monta gnes — AC : Al-2, Kl-2-3, Cl — | W Méd.

2387. — L. flexuosum Ten.

subsp. flexuosum Mar Alg Tun

subsp. berengueri (Pau) Dobignard Mar*

— Plante glabre ou presque glabre, verticillastres rapprochés. Corolle purpurine très rarement blanche, velue sur le casque, longue de 25-30 mm. Calice à lobes lancéolés aigus, mutiques. Anthères velues — Forêts, ravins humides — AR : hautes montagnes, Kl : Djurdjura, K2 : Babors, Cl : Mts du Hodna, AS3 : Aurès : var. numidicum (de Noé) Murbeck — | C. Méd. |.  Alg Tun

2388. — L. IongiflorumTen. ≡ L. garganicum subsp. longiflorum (Ten.)
Kerguélen

3  Corolles blanches, longues de 10-25 mm, à lobe supérieur bifide. Feuilles florales pétiolées, les caulinaires triangulaires profondément incisées dentées — Forêts — RR : K3 : La Calle — | C. Méd. Alg Tun

2389. — L. bifidum Cyrillo

— Corolles purpurines (exceptionnellement blanches) à lobe supérieur entier ………… 4

4  Feuilles florales sessiles arrondies cordiformes à la base, amplexicaules. Epis florifères à verticillastres lâches et disjoints. Corolle sans anneau de poils — Cultures — CC : dans toute l’Algérie — | Cosm. « Oudnin el far ».

2390. — L. amplexicaule L.

subsp. amplexicaule Mar Alg Tun Lib Egy

Lamium amplexicaule
Photo: Dobignard

subsp. mauritanicum (Gand. ex Batt.) Maire Mar Alg

— Feuilles florales, au moins les inférieures rétrécies à la base, pétiolées………… 5

5 Feuilles florales, au moins les inférieures, progressivement rétrécies à la base, pétiolées, les caulinaires à limbe pas plus long que large, arrondies, très obtuses au sommet, très semblables à celles de l’es pèce précédente — Champs — R : çà et là dans le Tell — | End. N.A. I.

2391. — L. mauritanicum Gandoger ≡ L. amplexicaule subsp. mauritanicum (Batt.)
Maire

— Feuilles à limbe plus long que large, les caulinaires au moins ± lancéolées aiguës au sommet ………… 6

6  Fleurs de 12-14 mm. Feuilles en général régulièrement dentées, dépourvues d’échancrures profondes. Inflorescence pyramidale à verticillastre inférieur seul parfois disjoint, très hispide, rougeâtre avant la floraison — Champs, pelouses — R : épars dans le Tell, surtout en montagne — I Euras. f — (= L. Durandoi Pomel). Mar Alg Tun

2392. — L. purpureum L.

— Fleurs de 8-9 mm. Feuilles supérieures irrégulièrement et profondément incisées dentées, à lobes profonds de 5-7 mm. Inflorescences courtes, non rougeâtres avant la floraison — Bois, broussailles — RR : Kl — Eut. | — ( = L. incisum Willd). Mar Alg

2393. — L. hybridum Vill.

Phlomis L.

1  Fleurs jaunes. Plante vivace à feuilles basales lancéolées cordiformes, pétiolées dentieulées tomenteuses, les florales sessiles oblongues triangulaires. Tiges de 50-100 cm, rameuses. Inflorescences lâches. Calice soyeux à dents linéaires — Pelouses, broussailles — C : dans toute l’Algérie et surtout dans l’ouest : ssp. mauritanica (Munby) Murbeck — I Ibéro-Maur. — « Kayatt el adjarah » Ph. biloba Desf.) (fig.).

  2394. — Ph. crinita subsp. mauritanica (Munby) Murb.

 
Phlomis crinita subsp. mauritanica, Monts Jerada
Photo: Justin

— Fleurs roses ou rouges ………… 2

2  Arbrisseau ou arbuste à feuilles tomenteuses sur les 2 faces. Calices et bractées tomenteux laineux — Garrigues — RR : Ol : Murdjadjo — Bét. Rif. |.  Mar Alg

2395. — Ph. Cabbaleroi Pau ≡ P. purpurea subsp. caballeroi (Pau) Rivas Mart.

Phlomis caballeroi
Photo: Rouviere

  P. purpurea subsp. purpurea Mar

— Herbes vivaces ou annuelles à feuilles blanches tomenteuses seulement sur leur face inférieure ………… 3

3  Herbes vivaces à tiges puissantes 50-80 cm, peu rameuses. Feuilles inférieures triangulaires cordiformes à la base, les florales lancéolées pétiolées. Calice à dents triangulaires courtes égalant le 1/8 de la longueur du tube (fig.) — Forêts des montagnes,— R : A2, Kl-2-3 — I End. ! — (— Ph. samia Desf.) « Kayat el Adjarah ».

2396. — Ph. bovei de Noé 

subsp. bovei Alg Tun

subsp. maroccana Maire Mar*

— Herbes annuelles à tiges dressées très ramifiées pyramidales, hautes de 20-50 cm. Feuilles inférieures lancéolées pétiolées, les supérieures lancéolées-linéaires, rapidement sessiles. Calice à longues dents épi neuses presque aussi longues que le tube — Champs, cultures — R : çà et là dans toute l’Algérie — ssp. : pungens (Willd.) Maire — Méd. | — « Djeda » (fig. 2395);

2397. — Ph. herba venti L.

subsp. herba-venti Mar Alg Tun(?)

subsp. pungens (Willd.) De Filipps Mar Alg Tun

P. floccosa D. Don Tun Lib Egy

 
Phlomis floccosa, Tunisie
Photo: Dobignard

Stachys L.

1  Plantes annuelles à racines grêles, dépourvues de rejets stériles ………… 2

— Plantes vivaces à souche épaisse émettant en général des rejets stériles ………… 8

2  Fleurs jaunes ou jaunâtres ± tachées de brun ou de rouge ………… 3

— Fleurs blanches, roses ou rouges ………… 5

3  Tiges et feuilles glabrescentes. Corolle à lèvre supérieure profondément bilabiée. Feuilles lancéolées crénelées — Pelouses — Indiqué en Algérie sans localité précise, douteux, à rechercher — I Eur. Méd- I- Mar(?) Alg(?)

2398. — St. annua L.

— Tiges et feuilles hérissées de poils épars. Corolle à lèvre supérieure entière ou à peine bilabiée ………… 4

4   Corolle à lèvre supérieure entière, en général grande 20-30 mm, jaunâtre ± lavée de rouge, rarement rosée. Calices fructifères longs de 13-16 mm à dents longuement sétacées. Feuilles oblongues, progressivement atténuées en pétiole (fig), les florales engainantes à la base. Akènes de 2 mm — Pelouses, broussailles, champs argileux — AC : K3, Cl, RR : ailleurs : Al-2, 03 — | End. |. Alg Tun

2399. — St. Duriaei de Noé

— Corolle à lèvre supérieure émarginée, plus petite (10-15 mm), jaunâtre ± ponctuée de brun à la gorge. Calice fructifère de 9-10 mm à dents aiguës. Feuilles ovoïdes souvent cordées à la base (fig.), les florales subsessiles. Akène de 1,5-1,7 mm — Pelouses, broussailles — C : dans toute l’Algérie — lW. Méd/ — (incl. S. hirtula Pomel = S. Hirta L.)..  Mar Alg Tun Lib

2400. — St. ocymastrum (L.) Briq.

Stachys ocymastrum
Photo: Dobignard

5  Corolle rose vif ou rouge, longue de plus de 13 mm atteignant 2 fois au moins la longueur du calice ………… 6

— Corolle rose pâle de 6-8 mm, à peine plus longue que le calice ………… 7

6  Feuilles florales des verticillastres supérieurs presque nulles. Dent médiane de la lèvre supérieure du calice plus grande et plus large que les autres (fig.). Feuilles inférieures ovoïdes crénelées, pétioles 1,5 fois plus longs que larges. Plante mollement pubescente — Pelouses — R : Kl-2-3 — | Tyrrh. |. Alg Tun

2401. — St. marrubifolia Viv.

N.B. — St. hirta x marrubifolia se distingue de cette espèce par sa taille plus élevée (30-50 et non 10-30 cm) et ses corolles plus longues (15-18 et non 13-15 mm) — RR : Cl : Forêt de Mouïas près de Constantine.

— Feuilles florales des verticillastres supérieurs réduites mais conformes et bien développées. Calice à dents subégales et identiques. Corolles de plus de 20 mm ………… .cf. St. Duriaei var. rubrifolia Batt.

N.B. — St. Duriaei X hirta se situe également ici; il est reconnaissable par ses tiges, ses calices et ses feuilles très hérissées de poils raides et par ses corolles de 20 mm (et non 25-30).

7  Calice de 5-6 mm tubuleux à dents herbacées récurvées vers l’intérieur (fig.), faiblement hispide. Corolle à lèvre supérieure entière. Petite plante grêle de 5-15 cm — Sables, surtout humides — CC : dans tout le Tell — ! Eur. Méd. Mar Alg Tun

 2402. St. arvensis (L.) L.

— Calice de 7-10 mm en cloche, à dents aristées récurvées vers l’extérieur (fig.), très hispide. Corolle à lèvre supérieure bilobée. Plante plus haute, densément velue dans sa partie supérieure — Pelouses — C : 01-2 — ] Or. Rif. Catalan |. Mar Alg

2403. — St. brachyclada de Noé

8  Fleurs jaunes. Plante tomenteuse blanchâtre, à feuilles elliptiques oblongues finement crénelées. Inflorescences en épis denses à verti cillastres pauciflores — Sables et rochers maritimes — RR : K2 : Djidjelli | Méd. |.  Mar(?) Alg Tun

2404. — St. maritima Gouan

— Fleurs roses, rouges ou blanches ………… 9

9  Inflorescences spiciformes denses, longuement isolées au sommet de tiges dressées, portant 2-4 paires de feuilles lancéolées pétiolées cordiformes crénelées (fig.). Corolles ....... rouges à tube jaune sans anneau de poils, velues extérieurement — Forêts des montagnes — AC : var. algeriensis Bail) — Eur. I — (= Betonica offidnalis L.). Mar Alg Tun

2405. — St. officinalis subsp. algeriensis (de Noé) Franco

— Inflorescences formées de verticillastres lâches et disjoints. Tiges plus densément feuillées. Corolle à tube présentant un anneau de poils à l’intérieur, rose ou blanche ………… 10

10  Feuilles linéaires lancéolées longuement rétrécies en pétioles, dentées au sommet, longues de 3-8 cm (fig.). Plante ± hispide, ± étalée prostrée. Feuilles florales réduites. Epis à verticillastres distants. Ca lices rouges — Sables — AR : littoral, RR : à l'intérieur : Al, Cl — W Méd. J.....

2406. — St. arenaria Vahl

 
Stachys arenaria, Sous Litt.,Maroc
Photo: Dobignard

— Feuilles ovoïdes, rhomboïdales, moins de 2 fois plus longues que larges, cordiformes, longuement pétiolées (fig.) ………… 11

11  Plante entièrement blanchâtre-tomenteuse laineuse, sauf sur la face supérieure des feuilles qui est grisâtre. Plante des rochers calcaires verticaux à tiges de 10-20 mm. Corolle rose pâle — RR : 02 : Inker mann : ssp. cheliffensis Qz et Simonneau — Mar. I.

2407. — St. saxicola Coss.

subsp. chelifensis Quézel & Simonn. Alg*

subsp. laxa Faure & Maire Mar*

subsp. maweana (Ball) Maire Mar*

subsp. platyodon Maire Mar*

subsp. saxicola Mar*

subsp. villosissima (Ball) Maire Mar*

Stachys saxicola subsp. villosissima, cascades d'Ouzoud
Photo: Dupont

— Plantes ±: hispides ou glanduleuses mais à tiges, feuilles et calices verts, à tiges plus allongées ………… 12

12  Plantes à tiges glabrescentes. Pétioles et feuilles revêtus de courts poils rétrorses. Calice presque glabre à lobes spinescents. Grandes plantes à inflorescences en longs épis lâches. Corolle purpurine — Forêts — R : Kl, K2 : Soummam, Guergour — | E Méd. [. Alg(E)

2408. — St. hydrophila Boiss.

— Plantes à tiges, feuilles et calices densément pubescents. Corolle rosée ou blanchâtre ………… 13

13  Akènes grisâtres, fortement ruguleux (fig.). Plantes à tiges prostrées flexueuses. Feuilles longues au plus de 3-4 cm. Calices fructifères régulièrement campanulacés (fig.) — Roches calcaires — R : Aurès, Mts du Hodna | End. [.   Alg*

2409. — St. guyoniana de Noé

— Akènes noirs, lisses. Plantes à tiges raides. Feuilles basales atteignant 7-8 cm. Calice fructifère tubuleux à sa base (fig. 2410) ………… 14

14  Feuilles molles, lâchement hérissées de poils raides blanchâtres. Epis florifères très lâches, à verticillastres disjoints jusque dans le haut. Corolle blanchâtre maculée de rose, à anneau de poils interne complet — Forêts — R : Al, Kl — | End. |. Alg*

2410. — St. mialhesi de Noé

— Feuilles épaisses ± réticulées gaufrées, revêtues d’un épais tomentum de poils courts. Epis florifères disjoints dans le bas, très denses dans le haut. Corolle rosée à anneau de poils oblique et incomplet — Rocailles — AC ; dans toute l’Algérie et surtout en montagne — | Ibéro-Maur. j — (incl. S. numidica Pomel = S. erioleuca Pomel). Mar Alg Tun

2411. — St. circinnata l’Her.

S. durandiana Coss. Mar*

S. fontqueri Pau Mar*

S. germanica subsp. cordigera Briq. Mar

S. mouretii Batt. & Pit. Mar*

Ballota L.

Herbes ou arbrisseaux très hispides à feuilles ovales ± cordiformes. Inflorescences en longs épis de verticillastres feuillés interrompus.

 1  Calice en entonnoir à 5 dents très courtes, un peu étalées en dehors (fig.). Tiges herbacées. Feuilles toutes pétiolées dentées, à dents aiguës. Corolle rosée à lèvre supérieure entière — Décombres, cultures — CC : dans toute l’Algérie — | Méd. | — « Feracioun » ( = B. foetida Lamk.)- Mar Alg Tun Lib

2412. — B. nigra L. subsp. uncinata (Fiori & Bég.) Patzak

— Calice à limbe foliacé largement rotacé réticulé multifide, à 5 dents principales (fig.). Tiges ligneuses. Feuilles supérieures sessiles à dents très obtuses. Corolle rosée à lèvre supérieure bifide — Rocailles — AC : 01-2-3, AS, SS, SC — | Îbéro-Maur. | — « Merheroui » (incl. B. bullata Pomel = B. hispanica (L.) Munby).

2413. — B. hirsuta Benth.

subsp. hirsuta Mar Alg Tun

subsp. inermis (Emb. & Maire) Dobignard Mar*

subsp. intermedia (Batt.) Patzak Mar Alg

subsp. saharica (Diels) Greuter & Burdet Alg*

subsp. maroccana Mar*

 

B. vellerea Maire, Weiller & Wilczek Mar*

Hyssopus L. (Hysope)

Sous-arbrisseaux glabres à tiges dressées.  Feuilles linéaires lancéolées ± ciliées sur les marges. Inflorescences en longs épis unilatéraux à 2-4 fleurs par verticillastres. Calice finement pubescent de 7-8 mm à 5 dents triangulaires subégales (fig.) et à 15 nervures. Corolle bleue foncée à tube inclus, à lobe supérieur bilobé, l’inférieur 3 lobé, à lobe médian bien plus grand que les latéraux, échancré — Rocailles — RR : 03 : Dh Mzi : ssp* austro-oranense Maire — ! Euras. I.

2414. — H. officinalis L.

subsp. austro-oranensis Maire Mar Alg

subsp. aristatus (Godr.) Nyman Mar*

Nepeta L. (« Gouzeia »)

1  Bractées florales squamiformes très petites. Inflorescences en courtes cymes axillaires très lâches. Plante grisâtre à feuilles lancéolées cré nelées de 1-2 X 0,4-0,8 cm (fig.). Fleurs bleues. Tiges très rameuses — Rocailles — RR : AS1-2 — Ibêro-Maur. I — (incl. M. arnethystina Desf-)- Mar Alg

2415. — N. nepetella L. subsp. amethystina (Poir.) Briq.

Nepeta nepetella subsp. amethystina, Dj. Aissa
Photo: Medjahdi
Nepeta nepetella subsp. amethystina Maroc, Taza
Photo: Chatelain

— Bractées florales bien développées, souvent aussi longues que les calices. Inflorescences en épis terminaux denses ………… 2

2  Bractées florales membraneuses dentées-réticulées par les nervures (fig.). Plante pubescente à tiges simples. Feuilles lancéolées triangulaires à la base, sessiles. Inflorescence longue et dense, à verticillastres multiflores très rapprochés. Corolle rosée, longue de 15 mm — Broussailles — R : 01-2-3 : ssp. reticulata (Desf.) Maire — I Ibéro Maur. |. Mar Alg

2416. — N. tuberosa subsp. reticulata (Desf.) Maire

— Bractées florales entières, herbacées. Plantes ne répondant pas à ces caractères ....... 3

3  Bractées florales lancéolées, larges de 2-4 mm. Feuilles inférieures longues 3-4 cm au plus. Calice droit, à 5 dents subégales, divisé sur la moitié de sa longueur (fig.) — Rocailles — R : çà et là dans le I ^ Méd. j.  Mar Alg Tun

2417. — N. apulei Ucria

— Bractées florales linéaires larges au plus de 1 mm. Feuilles inférieu res en général plus grandes. Calice un peu incurvé à 5 dents, divisé dans son tiers apical (fig.) ………… 4

 4  Fleurs rouges. Souche non tubéreuse. Tiges en général simples. Epis larges de 3-3,5 cm à bractées et calices rouge violacé au sommet — Broussailles, forêts — AC : dans toutes les zones montagneuses — | Portugal A.N. |. Mar Alg

2418. — N. multibracteata Desf.

— Fleurs rose pâle ou violacées. Souche tubéreuse. Tiges robustes ramifiées. Epis larges de 2 cm environ à bractées et calices verts — Broussailles, forêts — AR : Montagnes du Tell algéro-constantinois. RR : ailleurs: Tiaret — End. | — (= N. acerosa Batt. non Webb). Alg Tun

2419. — N. algeriensis de Noé

N. atlantica Ball Mar*

N. barbara Maire Mar*

 
Nepeta barbara
Photo: Chatelain

N. cataria L. [Afr. N.?] Mar?

N. granatensis Boiss. Mar

N. hispanica Boiss. & Reut.

subsp. statice Emb. ex Maire Mar*

N. nepetoides (Batt. ex Pit.) Harley Mar*

N. stachyoides Coss. ex Batt. Mar*

Origanum (Tourn.) L. (Orians) « Zateur »

Plantes herbacées ou sous-ligneuses à la base. Inflorescences en épis réunis en inflorescences composées. Calice tubuleux à 5 dents courtes bilabié ou non. Corolle blanche ou rosée, à lèvre supérieure émarginée et à lèvre inférieure trilobée. 4 étamines divergentes.

1 Calice bilabié à lèvre supérieure orbiculaire et à lèvre inférieure ± bidentée (fig.). Epis de l'inflorescence très denses et globuleux un peu laineux — Cultivé et ± subspontané — I E Méd, I — « Merd gouch ». Mar Alg Tun Lib

 2420.  — O. majorana L.

— Calice non bilabié, à 5 dents subégales. Epis linéaires glabres ou faiblement pubescents ………… 2

2  Tiges toutes dressées. Epis denses, à fleurs restant contiguës après la floraison.Corolle à lèvre inférieure bien plus longue que la lèvre supérieure — Broussailles, garrigues — C : dans tout le Tell — | Alg. Tun. — (= O. hirtum Batt. non Link). Alg Tun

2421. — O. glandulosum Desf. ≡ O. vulgare subsp. glandulosum (Desf.) Ietsw.

subsp. virens (Hoffmanns. & Link) Ietsw. Mar

— Tiges prostrées à la base, les jeunes décombantes. Epis lâches à fleurs disjointes après la floraison. Corolle à lèvres sensiblement égales — Pâturages, surtout en montagne — R : A2, Kl — I End. | — (— O. cinereum de Noé). Alg*

2422. — O. floribundum Munby

O. compactum Benth. Mar

O. elongatum (Bonnet) Emb. & Maire Mar*

O. onites L. [erreur ou éteint Afr. N.]



retour index