Bandeau CJB Retour à l'accueil Retour à l'accueil
EXPLORER CONSERVER RECHERCHER TRANSMETTRE PROTÉGER
Les Musées de Genève
 MUSÉE
PRATIQUE
SAVOIR
FRANÇAIS | ENGLISH  

Suivez nous sur Facebook !

interroGE - la réponse est humaine

Fil rss des CJB
séparation
Actuellement en fleur au Jardin
Actuellement en fleur au Jardin
séparation
focus podcast Vidéos
Podcast Vidéos

Horaires
Adresses & accès
Services
Contacts
Accès rapide
Activités scientifiques Enseignements
Publications
Bibliothèque
Bases de données
antigel

Festival ANTIGEL
Spectacle: BOTANICA

JE 08.02
19h00 / 21h00

VE 09.02 et SA 10.02
18h30 / 20h30 / 22h30

DI 11.02
18h30 / 20h30

Billetterie >>

séparation

Le livre: A.-P. de Candolle:
une passion, un Jardin

séparation
Le Botanic Shop sera exceptionnellement fermé tous les mardis du mois janvier
séparation

Court métrage "La Ville célèbre les deux cents ans des CJBG".
Durée: 3'08 minutes

séparation
Boule de gui
Donation d'un "Chêne à gui"
séparation

Exposition

séparation
Le Jardin, 200 ans de passion
Exposition
séparation
Exposition
Cabinet de curiosités
séparation
Sentiers culturels :
la botanique


ombrage

Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève


Accueil → Jardin botanique → Le Jardinle Catalogue du Jardin: l'étiquette
impression
séparation

le jardin

Actuellement en fleur au Jardin
Calendrier synoptique des floraisons
Le Catalogue du Jardin
Le plan du Jardin
Le Jardin en photos

Une étiquette dans un jardin botanique
A quoi sert-elle ? Comment la lire ?
L’étiquette sert à identifier une espèce végétale dans la collection

Exemple d'étiquette

Elle est composée d’un nom scientifique en latin formé de trois parties distinctes (a,b,c):

le binôme latin (1,2) définit une espèce botanique grâce à:
a. le nom de genre (1) ex. : Rosa sp. Pour les roses

b. l' épithète spécifique (2) qui s’applique à une espèce (un genre peut avoir plusieurs espèces) Ce nom d’espèce exprime souvent:
- une provenance ex. : Rosa gallica = rose de France
- une appartenance à un milieu ex. :
Trifolium pratense = le trèfle des prés,
Gladiolus palustris = le glaïeul des marais
- une couleur ex. : Silene alba = silène blanc
- une caractéristique morphologique ou physiologique ex. :
Solidago graminifolia = solidage à feuilles de graminée,
Bellis perennis = pâquerette vivace
- une référence à un botaniste célèbre (dédicace) ex. :
Epilobium dodonaei = épilobe de Dodoens
- une utilisation ex. : Rosmarinus officinalis = romarin officinal,
Linum catharcticum = lin purgatif,
Linum usitatissimum = lin utilitaire

c. le nom d’auteur (3), de la première description de l’espèce en question (diagnose latine). Le latin est la langue universelle des botanistes afin d’éviter toute confusion lors d’une détermination.

Très souvent, d'autres informations complètent le nom scientifique tel que:
- le nom vernaculaire (4) (populaire) ex. : Papaver rhoeas = pavot, coquelicot
- la famille botanique (5) ex. : Rosa gallica qui appartient à la famille des Rosacées
- l’origine géografique (6) ex. : Solanum tuberosum = la pomme de terre qui est originaire d’Amérique latine.