Bandeau CJB Retour à l'accueil Retour à l'accueil
EXPLORER CONSERVER RECHERCHER TRANSMETTRE PROTÉGER
Les Musées de Genève
 MUSÉE
PRATIQUE
SAVOIR
FRANÇAIS | ENGLISH  

Suivez nous sur Facebook !

interroGE - la réponse est humaine

Fil rss des CJB
séparation

ACTUALITÉS
Louis Nusbaumer sur CQFD - 20.07.2018
Saviez-vous que certaines plantes génèrent de la chaleur ?
Plus d'infos avec Louis Nusbaumer, sur CQFD
séparation
Politique de gestion des collections vivantes 2018
NOUVEAU!
Quelles plantes cultivons-nous aux CJBG et pourquoi?
Les réponses ICI
séparation
Moutons ProSpecieRara
6 races de moutons ProSpecieRara
réunies aux CJBG
Lire l'article
séparation
focus podcast Vidéos
Podcast Vidéos
séparation

Horaires
Adresses & accès
Services
Contacts
Accès rapide
Activités scientifiques Enseignements
Publications
Bibliothèque
Bases de données
La Flore des Dames
 


100% Bio
séparation
Politique de gestion des collections vivantes
Politique de gestions des collections vivantes 2018
séparation
Index Seminum 2018
Index Seminum 2018
séparation
Catalogue des collections vivantes
Catalogue des collections vivantes
séparation
ombrage

Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève


Accueil → Jardin botanique → Les collections du jardin → La roseraie historique
impression
séparation

Les Collections du Jardin

Le chemin évolution
La collection d'arbustes en bac
Les collections vivantes
Le jardin alpin
Le jardin des herbiers
Le jardin des senteurs et du toucher
Les massifs fleuris saisonniers
Le parc animalier
Le patrimoine arboré
La roseraie historique
Les serres
Les jardins ethnobotaniques
La zone rudérale

Constituée en 1992, cette présentation a été mise en place dans le but de retracer dans les grandes lignes l'évolution des roses cultivées de l'Antiquité à 1867. Cette dernière date est retenue pas les spécialistes comme le point de départ de la création des roses dites modernes, dont les hybrides de thé, les rosiers polyantha et floribunda.

Les églantiers dont sont issus les premiers rosiers cultivés se situent en haut de la parcelle, autour de la pergola. La collection s'étire ensuite vers le lac autour d'une allée d'herbe s'orientant vers le Mont Blanc.

La période la plus favorable pour visiter cette collection se situe à la mi-juin.