Bandeau CJB Retour à l'accueil Retour à l'accueil
EXPLORER CONSERVER RECHERCHER TRANSMETTRE PROTÉGER
Les Musées de Genève
 MUSÉE
PRATIQUE
SAVOIR
FRANÇAIS | ENGLISH  

Suivez nous sur Facebook !

interroGE - la réponse est humaine

Fil rss des CJB

Horaires
Adresses & accès
Services
Contacts
Accès rapide
Activités scientifiques Enseignements
Publications
Bibliothèque
Bases de données
A.-P. de Candolle: une passion, un Jardin
 


100% Bio
séparation
Index Seminum 2017
Index Seminum 2017
séparation
Actuellement en fleur au Jardin
Actuellement en fleur au Jardin
séparation
Catalogue des collections vivantes
Catalogue des collections vivantes
séparation
ombrage

Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève


Accueil → Jardin botanique → Les collections du jardin → Les serres
impression
séparation

Les Collections du Jardin

Le chemin évolution
La collection d'arbustes en bac
Les collections vivantes
Le jardin alpin
Le jardin des herbiers
Le jardin des senteurs et du toucher
Les massifs fleuris saisonniers
Le parc animalier
Le patrimoine arboré
La roseraie historique
Les serres
Les jardins ethnobotaniques
La zone rudérale

"Vous êtes à Genève et c’est Bali, l’Amazonie, les côtes de l’Orénoque qui défilent sous vos yeux. Le Jardin botanique, un endroit magique, maternant. Allez vous y enfermer avec Rimbaud, Hölderlin ou Hergé. L’émotion est garantie" (L’Express du 25-31 mai 2006).

En visitant les serres des CJB,vous vous sentirez transportés bien loin des horizons genevois et vous serez surpris, en particulier par la chaleur ambiante, lourde d’humidité de nos serres tropicales.

Devant ce décor exotique, fait de végétaux aux formes inattendues, aux coloris chatoyants et délicats, vous serez pris par une irrésistible invitation à rêver de voyages au long cours...

Plusieurs grandes serres ouvertes au public vous offrent un large éventail de plantes issues des cinq continents. Ces espèces végétales ont toute un point commun : elles nécessitent un abri de verre, tout ou partie de l’année, pour pouvoir prospérer sous le climat genevois.

C’est en pénétrant dans le jardin d'hiver que la moiteur des tropiques vous sera le mieux révélée, sous la frondaison des grands palmiers, abritant de nombreuses plantes ornementales des tropiques. Un parcours réservé aux plantes utiles permet d’observer de près des plantes dont sont tirés nombre de produits que vous utilisez quotidiennement : café, cacao, épices, fibres, fruits tropicaux, etc.  De petites vitrines garnies d’objets ou de produits relatifs aux plantes concernées servent d’illustration ethnobotanique et sont particulièrement bien intégrées dans la végétation.

La serre tropicale vous invite, au passage, à prendre du repos sous un petit pavillon sur pilotis, typique des régions côtières ou inondables des tropiques.

De là s’ouvre la vue sur un cadre riche en palmiers et lianes grimpantes, et sur le monde des plantes épiphytes (orchidées, Broméliacées, fougères, etc.) qui constituent la parure des arbres qui les supportent. C’est là aussi que se visitent, sur demande, l’annexe des plantes carnivores et des plantes grasses.

La grande coupole blanche, près de la route de Lausanne, désigne la serre tempérée, qui abrite une végétation de type méditerranéen, provenant aussi bien d’Australie, d’Afrique du Sud et des régions subtropicales d’Asie et d’Amérique que de la Méditerranée elle-même. Vous pouvez vous approcher de ces plantes en parcourant un petit chemin qui s’enfonce parmi les palmiers et les élégantes fougères arborescentes.

Une place particulière est faite dans cette serre aux cactus et plantes grasses avec deux paysages (américain et africain) qui se font face. Cette serre héberge aussi en hiver une partie de nos plus anciens et remarquables arbres en bacs gélifs, tels des Podocarpus centenaires.

Quant à la face cachée des serres, elle regroupe les serres de collection   et les serres expérimentales, dans lesquelles sont conservées des collections de plantes d’intérêt scientifique ou cultivées à titre expérimental, qui ne se visitent que sur demande.

Les Serres de Pregny, annexe aux serres du Jardin botanique sur le côteau de Pregny, abritent certaines collections spécifiques, le secteur de production des plantes  à massifs pour la décoration du parc, une orangerie pour l’hivernage des arbustes exotiques gélifs qui décorent le parc en été, ainsi que quelques collections d’anciennes variétés fruitières, héritées de l’ancien propriétaire, le baron Edmond de Rothschild.