Bandeau CJB Retour à l'accueil Retour à l'accueil
EXPLORER CONSERVER RECHERCHER TRANSMETTRE PROTÉGER
Les Musées de Genève
 MUSÉE
PRATIQUE
SAVOIR
FRANÇAIS | ENGLISH  

Suivez-nous sur Facebook !

interroGE - la réponse est humaine

Fil rss des CJB
séparation
Actuellement en fleur au Jardin
Actuellement en fleur au Jardin
séparation
focus podcast Vidéos
Podcast Vidéos

Horaires
Adresses & accès
Services
Contacts
Accès rapide
Activités scientifiques Enseignements
Publications
Bibliothèque
Bases de données
Exposition herbiers
séparation
Nuit des musées
LA NUIT DES MUSÉES 2018
Samedi 26 mai
Dès 19h30
Découvrez le programme !
séparation
Visites du dimanche
NOUVEAU !
Chaque 1er dimanche du mois
Deux visites commentées
Consultez le programme !
séparation
Variations botaniques
Prochaine visite le 29 mai,
inscrivez-vous
séparation
La Visite du Jardinier
La "Visite du Jardinier"
Chaque jeudi à 14 heures dès le 1er mars
séparation
ateliers verts
Ateliers verts

Pour les enfants le mercredi après-midi
Programme
séparation
Exposition
séparation
Le Jardin, 200 ans de passion
Exposition
A partir du 20 mai
séparation
Le livre: A.-P. de Candolle:
une passion, un Jardin


Espace presse
séparation
ombrage

Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève


AccueilActivités scientifiquesProjets
impression
séparation

Les botanistes genevois dans l’Europe des Lumières

Ce programme comprend l'étude historique de quelques acteurs de la botanique genevoise et de leurs activités dans un XVIIIe siècle considéré dans un sens large. Ce programme vise à mieux saisir, à la fois à l'échelle micro- et macrohistorique, la portée de l'activité des naturalistes genevois au sein de l'Europe savante (dénommée par les historiens "République des Sciences et des Lettres") et du microcosme scientifique de Genève au siècle des Lumières. En se focalisant d'une part sur l'étude du réseau épistolaire d'A.-P. de Candolle à partir de l'analyse du corpus des correspondants comme de l'analyse du contenu des échanges, et en valorisant d'autre part l'analyse ou l'édition de sources historiques non détruites relatives au premier Jardin botanique genevois des Bastions, ou aux écrits inédits du botaniste genevois Jean-Pierre-Etienne Vaucher (1763-1841), les résultats de ce programme permettront de mieux appréhender l'histoire de la botanique genevoise sous l'angle épistémologique et/ou sociologique.

Catalogue de la correspondance d’Augustin-Pyramus de Candolle

La correspondance du botaniste genevois d'envergure européenne Augustin-Pyramus de Candolle (1778-1841), fondateur des CJB, est un corpus exceptionnellement grand, resté inédit et présentant quelque 5'600 lettres adressées par 1'251 correspondants d'au moins 24 nationalités différentes. Ce corpus passif est déposé à Genève, principalement dans les archives de la famille de Candolle et dans celles des CJB. Il est complété par quelque 1'226 lettres écrite par de Candolle et principalement en mains familiales, ainsi que par quelques milliers d'autres lettres dispersées dans diverses institutions muséales, majoritairement en Europe. On peut donc estimer à environ 10'000 les lettres envoyées et reçues par A.-P. de Candolle, dont sans doute environ 7'000 sont présentes à Genève même.
Le projet consiste à rassembler l'ensemble des lettres de Candolle (collections des CJB et de la famille de Candolle, collection dans les instituts étrangers), de les cataloguer informatiquement afin d'en réaliser un inventaire analytique permettant d'en analyser le réseau sous l'angle épistémologique et sociologique.