Nuit de la science
La Nuit de la science a été créée pour favoriser les contacts et les échanges entre la population et le monde scientifique. Cette initiative illustre également la volonté d'ouvrir le Musée d'histoire des sciences à tous les publics, d'en valoriser les magnifiques collections et d'en faire un lieu de rencontres et d'animations.

L'an dernier, la première édition de la Nuit de la science à Genève avait drainé une foule familiale, tout heureuse de pouvoir s'essayer aux jeux et aux manipulations les plus inattendus, sous l'oeil complice de chercheurs et de spécialistes, au gré des multiples parcours de découvertes aménagés dans le parc de la Perle du lac et à la Villa Bartholoni.

Cette deuxième édition propose un captivant voyage dans le temps et l'histoire de la science. Parmi les très nombreuses animations qui seront proposées durant tout le week-end du 7 et 8 juillet 2001, le public pourra en particulier participer à la reconstitution de quelques expériences célèbres et spectaculaires: le baromètre à eau de Pascal, les hémisphères de Magdeburg, le pendule de Foucault, entre autres présentations, permettront de parcourir et de commenter quelques pages passionnantes d'une histoire écrite à force de curiosité et d'inventivité.

Sur le lac, dans le parc et dès le midi solaire samedi, c'est plus d'une cinquantaine de partenaires qui vous invitent à cette grande fête de la science. Le rendez-vous se veut ludique, convivial et interactif, ouvert à tous les publics. Les enfants y auront leur tente et leur mini-université. Chacun pourra s'initier aux premières transmissions TSF, à la fabrication des piles Volta ou encore à la cuisson de crêpes sur le four solaire imaginé par De Saussure.

Des spectacles mettront en scène le grand livre de l'alchimie, la terre vue par Galilée, la botanique selon De Candolle et les dits héroïques des sieurs Bouvard et Pécuchet, alors que le cinéma tissera en plein air une (grande) toile entre les documentaires scientifiques d'hier et des films- cultes de science-fiction d'aujourd'hui.

Je souhaite que le public soit nombreux à vouloir s'offrir un retour vers le futur – et à la carte!- lors de ce deuxième rendez-vous scientifique sous les étoiles.

Alain Vaissade
Conseiller administratif de la ville de Genève
Chargé des affaires culturelles