• Alhambra


  • L’Alhambra est arrivée au moment de l’apparition du cinéma. Elevé entre 1918 et 1920 sur les plans de l’architecte Paul Perrin, le bâtiment est destiné à servir le septième art, ainsi que le théâtre. Très vite, il accueille également des spectacles de music-hall et des concerts. Longtemps menacée de démolition, l’Alhambra est sauvée par votation populaire en 1996. Puis elle est transférée à la Ville de Genève par l’Etat, dans le cadre d’un échange de parcelles. Après de grands travaux de rénovation, l'Alhambra, maison de la musique,a réouvert au public en septembre 2015.

    Site web de l'Alhambra

  • Victoria Hall


  • Souhaité et financé par le consul d’Angleterre Daniel Fitzgerald Packenham Barton, le Victoria Hall a été imaginé par l’architecte John Camoletti et construit, au début des années 1890, aux abords de la place Neuve. En 1904, Barton donne l’édifice à la Ville de Genève. 80 ans plus tard, celui-ci est la proie des flammes: les dégâts sont considérables, mais la Ville décide de maintenir le bâtiment. L’intérieur, notamment, qui exhibe avec faste un décor stuqué néobaroque, voire rococo, est reconstitué selon un procédé semblable à la réalisation d’origine. Le Victoria Hall est une salle de concerts appréciée par tous les mélomanes qui goûtent sa remarquable acoustique, en particulier pour la musique classique.

    Site web du Victoria Hall

  • Casino-Théâtre


  • L'origine du Petit Casino remonte à 1881. Eugène Henri Villard et sa femme Joséphine Dubouloz font construire une brasserie et salle de spectacle, nommée Brasserie de l'Espérance. Au fil des ans, la salle change plusieurs fois de mains, avant d’être rachetée par la Ville en 1983. Siège de la traditionnelle et annuelle Revue genevoise, le Casino-Théâtre accueille aussi aujourd'hui des pièces de théâtre de boulevard et des opérettes, des concerts et des spectacles d'humoristes.

    Site web du Casino-Théâtre

  • Maison des arts du Grütli


  • Inaugurée en 1989, la Maison des arts renforce l'identité culturelle du quartier de Neuve où, à proximité d'institutions prestigieuses telles que le Musée Rath, le Conservatoire de musique, l'Université et la Bibliothèque de Genève, le Grand Théâtre et le Victoria Hall, elle trouve sa place en tant que centre culturel pluridisciplinaire et dynamique. Elle accueille tout au long de l'année un public aussi vaste que diversifié.

    Site web de la Maison des arts du Grütli

  • Théâtre Pitoëff
  • Semaine du goût

    Le théâtre Pitoëff fait partie d’un ensemble de divers locaux constituant la maison communale de Plainpalais édifiée par Joseph Marshall entre 1907 et 1909. Dès son inauguration, le théâtre est occupé par la troupe d’Ernest Fournier, futur directeur de la Comédie. En 1949, il prend le nom de Théâtre Pitoëff, en mémoire de ses illustres résidents qui l'occupèrent de 1917 à 1922. Récemment rénové, le théâtre accueille dès 2015 des productions variées.

    Page web du Théâtre Pitoëff

  • Théâtre des Grottes
  • Campagne égalité

    Mis à disposition des acteurs culturels genevois, le Théâtre des Grottes accueille prioritairement des compagnies de théâtre indépendantes mais aussi des événements organisés par les milieux associatifs. Situé 43 rue Louis-Favre dans le quartier des Grottes, ce théâtre construit en 1993 a été pendant 17 ans utilisé par la compagnie Para–Surbeck.

    Page web du Théâtre des Grottes

  • Scène Ella Fitzgerald
  • Campagne égalité

    Durant la saison estivale, la Scène Ella Fitzgerald accueille principalement la programmation variée et riche en découvertes des musiques colorées de « Musiques en été ». Tous les mercredis et vendredis soirs se tiennent des concerts gratuits en plein air dans le magnifique cadre du parc La Grange. Depuis l'été 2015, des concerts classiques ou de jazz sont également offerts au public certains soirs.

    Site web des Musiques en été

Casino Théâtre

Agenda de la saison 2016-2017

HAIR - The Musical (The Geneva Amateur Operatic Society)

plus d'infos:

And tickets can be booked at: http://theatreinenglish.ch

Du 26 au 28 août 2016


La Revue 2016 - "C'est bon pour la santé!"

(Pendant les vacances du 25 au 30 Octobre, FRS 20.- de réduction sur toutes les places.)

plus d'infos: http://larevue.ch/

Dès le 3 octobre 2016


Ce programme est susceptible d'être modifié


Infos pratiques

Accès

Casino Théâtre
Rue de Carouge 42

Tram 12 et 18: arrêt Pont-d'Arve
Tram 15: arrêt Uni-Mail
Bus 1: arrêt Pont-d'Arve

chaise roulante Accès possible personnes en situation de handicap.

Contact

Pour tous renseignements (sauf billetterie):
Tél. + 41 (0)22 418 44 00
Fax. + 41 (0)22 418 44 01
courriel: jean.burger@ville-ge.ch

Régisseur principal:
Jean-Jacques Burger
Tel: + 41 (0)22 418 44 02
Fax: + 41 (0)22 418 44 01
Mobile: + 41 (0)79 478 84 73

Administration et location de la salle

Service administratif et technique
tél. + 41 (0) 22 418 44 02

Billetterie

Au Casino Théâtre: à l'ouverture des portes 1h avant le spectacle, vente de billets pour la représentation du jour uniquement, pas de réservations possibles.

Points de vente


Historique

Casino Théâtre

© Rémy Gindroz

Casino Théâtre

© Rémy Gindroz

L'origine du Petit Casino remonte à 1881. Eugène Henri Villard et sa femme Joséphine Dubouloz font construire une brasserie et salle de spectacle, nommée Brasserie de l'Espérance. Avec le succès, la salle se voit dotée d'une annexe et d'une scène extérieure pour des concerts en été.

La brasserie est ensuite vendue à celui qui en dirige les spectacles, Joseph Antoine Henri Cliquet de Beaulieu, dit Henriot. Créateur de la Revue, celui-ci rêve d'un véritable théâtre. Il fait appel à deux jeunes architectes en vogue. Un bâtiment surélevé, doté d'une nouvelle façade, est érigé en 1898. Différents styles s'y mêlent – le vitrail d'inspiration Jugendstil côtoie les motifs baroques. Au sommet de l'édifice, une ancre forme l'emblème qui donne son nom au bâtiment – Casino de l'Espérance – tandis que les inscriptions Comédie et Opérette se détachent sur le ciel. L'intérieur est composé selon les modèles en vigueur : le foyer précède la salle en fer à cheval ; au fond, la scène à l'italienne est flanquée du café et des loges d'artistes.

Alfred Pery acquiert le Casino en 1903. Son fils Alfred (dit Fradel) lui succède et entreprend une série de travaux réalisés par l'atelier d'architectes Vincent, Saugey, Schwertz et Lesemann pour moderniser le théâtre qui perd alors de son exubérance.

En 1983, la Ville de Genève rachète l'édifice passablement délabré et entreprend une restauration conséquente. Les travaux mettent en évidence un état de fatigue structurel, la salle ne disposant pas de fondations. L'amélioration la plus notable réside dans la réalisation d'une dalle en béton et la construction d'une tour de scène mettant à disposition un gril entièrement automatisé. Un concours permet en outre de restituer la verrière. Gris le jour, le Casino-théâtre brille la nuit de tous ses feux, quatre hautes chandelles de lumière signalant la destination publique et divertissante de l'établissement.

Siège de la traditionnelle et annuelle Revue genevoise, le Casino Théâtre accueille aussi aujourd'hui des pièces de théâtre de boulevard et des opérettes, des concerts et des spectacles d'humoristes, fidèle à sa vocation initiale. Son programme varié en fait un important pôle d'attraction pour les nuits genevoises.


Infos techniques

Plans pour professionnels

Documents à télécharger