Symphonique

Dimanche 17 avril 2016 17h00

Orchestre de la Suisse Romande

Osmo Vänskä direction

Serge Prokofiev
Roméo et Juliette, suite (extraits)

Johannes Brahms
Symphonie n° 2 en ré majeur op. 73

L’Orchestre de la Suisse Romande sous la baguette du chef finlandais Osmo Vänskä s’attaque à deux monuments : Roméo et Juliette de Prokofiev et la 2e Symphonie de Brahms. Curieusement, il aura fallu attendre 1935 pour qu’un drame shakespearien trouve une adaptation chorégraphique qui saura s’imposer et devenir une des oeuvres phares de son époque. Le compositeur tire de son ballet différentes suites qu’il composera dans l’attente de la création de la version originale qui n’aura lieu qu’en décembre 1938. Chefs-d’oeuvre de la littérature orchestrale, les quatre symphonies de Brahms le désignent comme le digne héritier de Beethoven, bien que le compositeur avoue : «Vous ne savez pas quelles sensations nous, les compositeurs, nous éprouvons lorsque nous entendons derrière nous les lourds pas d’un géant comme Beethoven…»

www.osr.ch

Location Espace Ville de Genève - Pont de la Machine, Grütli, Cité Seniors
Billetterie en ligne http://billetterie-culture.ville-ge.ch
Renseignements par téléphone Suisse 0800 418 418 (gratuit), Etranger +41 22 418 36 18 (payant)
Organisation Département de la culture et du sport, Service culturel

Symphonique

Dimanche 8 mai 2016 17h00

Les Dissonances

David Grimal violon
Alexandre Gattet hautbois

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour hautbois en sol majeur K. 313
Concerto pour violon n° 1 en si bémol majeur K. 207
Concerto pour violon n° 3 en sol majeur K. 216
Concerto pour violon n° 4 en ré majeur K. 218

Alors que l’écriture des concertos pour piano traverse toute la carrière de Mozart, les cinq écrits pour le violon ont pour leur part été composés en quelques mois seulement, entre avril et décembre 1775. Ecrits dans un même élan créateur, ils constituent un corpus unifié, marqué par un langage galant qui les rend très accessibles et qui « flatte les longues oreilles » pour reprendre une expression du père de Mozart. Alors certes, les concertos que Mozart écrit pour le violon n’ont peut-être pas la même audace que ceux destinés au piano. Ils n’en demeurent pas moins d’une beauté à couper le souffle. Pour les interpréter, David Grimal et son ensemble, Les Dissonances, dont on connaît l’énergie et la fraîcheur et qui devraient servir au mieux ce répertoire.

www.les-dissonances.eu

Location Espace Ville de Genève - Pont de la Machine, Grütli, Cité Seniors
Billetterie en ligne http://billetterie-culture.ville-ge.ch
Renseignements par téléphone Suisse 0800 418 418 (gratuit), Etranger +41 22 418 36 18 (payant)
Organisation Département de la culture et du sport, Service culturel