Moins de vide-greniers...

La ville est à vous est arrivée à un tournant : elle doit se réinventer, redéfinir son mode d'organisation et de fonctionnement, s'interroger sur ses finalités et ses ambitions. Ce travail en cours actuellement mobilise l'ensemble des acteurs de la manifestation et s'achèvera à l'automne 2016. C'est pourquoi, cette année, les fêtes de rue qui se tiendront dans le cadre de La ville est à vous seront différentes et certaines sans vide-greniers.

Renseignez-vous auprès du comité organisateur de votre quartier pour plus d'information, et observez les conditions de participations spécifiques à chaque fête de rue.

Plus d'infos sur La ville est à vous

Depuis la naissance de La ville est à vous en 2004, 113 manifestations ont été organisées dans 18 quartiers de Genève. Ces fêtes, portées par 26 comités de quartier, ont mobilisé des milliers de bénévoles, proposés autant d'animations et de concerts et accueilli des centaines de milliers d’habitant-e-s de Genève. En 2015, on estime que 22'260 personnes ont activement participé aux fêtes de rue (comme organisateurs, bénévoles, en proposant un vide grenier ou un stand nourriture) et que 236'000 flâneurs, chineurs, spectateurs et curieux, ont participé aux 23 jours de fête proposés par La ville est à vous.

Le succès de ces manifestations est un défi pour les organisateurs : comment concilier fête de quartier et ouverture à des participants et un public toujours plus nombreux ? Comment maintenir la convivialité et l'ambiance familiale dans des manifestations qui attirent des milliers de personnes ? Comment mobiliser les centaines de bénévoles nécessaires au bon déroulement des fêtes ? Comment répondre aux exigences des autorités?

Les ressources allouées à ces manifestations ne permettent plus de répondre aux demandes croissantes de nouveaux comités d'habitants qui souhaitent organiser une fête de rue dans leur quartier.

Qu'est-ce que La ville est à vous?

Dans un esprit de convivialité, de proximité et de partage, La ville est à vous offre les rues de Genève à ses habitant-e-s, le temps d’un week-end. Chaque citoyen-ne est invité-e à se réapproprier l'espace public pour en faire un lieu de rencontre, à participer comme acteur-trice et animateur-trice de la fête. Car telle est l'atmosphère dominante de la manifestation : festive et tournée vers la libre expression.

Points forts

  • Offrir à tout un chacun-e l'opportunité d'une participation citoyenne, active et conviviale à une manifestation publique prenant le contre-pied du mode de vie dominant, à savoir une consommation souvent très passive et une participation avec des rôles prédéfinis
  • Décoloniser l'espace public, le temps d'une fête, de sa servitude à la rentabilité et aux transports, et contribuer ainsi à réhabiliter son rôle d'espace de rencontre
  • Contribuer à la santé publique en général au travers d'une convivialité qui brise l'isolement et l'exclusion engendrés de fait par le fonctionnement de nos sociétés.
  • Favoriser l'intégration de communautés étrangères qui peuvent s'insérer de manière participative dans une manifestation assez informelle, sans être rebutées par une sur-organisation générale et des démarches administratives pesantes, notamment à cause de la barrière de la langue.
  • Promouvoir l'établissement de manifestations s'inscrivant dans une perspective de développement durable telle qu'elle est définie par l'Agenda 21. En l'occurrence, La ville est à vous est un parfait exemple de démocratie participative avec un accent particulièrement fort porté sur l'intégration de toutes les composantes de la société.

Origines

Ce projet – actuellement suivi par une coordination rattachée au Département des finances et du logement - a été lancé en 2004 par le Conseil administratif de la Ville de Genève sous l'impulsion de M. Patrice Mugny, Conseiller administratif, sur le modèle de la manifestation La rue est à vous aux Pâquis. Le concept de La rue est à vous - manifestation organisée depuis 1993 – tire son origine de la fête annuelle d'Amsterdam, le Jour de la Reine. Ce dernier fête théoriquement l'anniversaire de la reine Beatrix, en fait celui de sa mère, la reine Juliana, à qui elle désirait rendre hommage. Le Jour de la Reine est une manifestation nationale très importante aux Pays-Bas. Les Hollandais sont en congé, et la plupart des musées et des commerces sont fermés. A cette occasion, la ville d'Amsterdam connaît une affluence énorme, puisque plus d'un million de personnes remplissent les rues pour assister aux nombreuses animations, pour manger dans des stands installés dans la rue, pour écouter de la musique ou pour découvrir des objets – la plupart rescapés des nettoyages de greniers – et qui sont mis en vente par les particuliers à même la rue. En effet, le Vrijmarkt – le marché libre - permet à chacun-e de vendre des objets de toute sorte dans la rue.

Organisation

En automne 2003, au démarrage du projet La ville est à vous, les coordinateurs du projet se sont attelés à la mise en place de comités de quartiers (sauf aux grottes et aux Pâquis, quartiers dans lesquels cette manifestation existait déjà) composés d'habitant-e-s, de membres d'associations ainsi que de quelques délégué-e-s des services publics opérant dans le quartier. Le rôle du comité de quartier est notamment de prendre en charge l'organisation des manifestations au niveau du quartier, en collaboration avec la coordination du projet. Le comité peut se constituer en association comme il peut fonctionner sous l'autorité d'une association établie et active dans le quartier. L'autonomisation et la mise en réseau des comités a pour but d'ancrer les manifestations dans les quartiers et favoriser l'implication de la population. La coordination du projet a pour mission, entre autres, de faciliter les liens entre les comités et les différents services de la Ville ainsi que de l'Etat. L'organisation concrète implique donc de nombreux partenaires.

Agenda 2016