L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

MEG


Le magazine du MEG   [PDF 14.5 Mo]

Exposition

Exposition de référence
Les archives de la diversité humaine

Entrée libre

Plus de 1000 objets, admirables messagers des cultures du monde, ont été soigneusement sélectionnés parmi les 80'000 qui composent les collections du MEG pour figurer dans l'exposition de référence.

 

Exposition de référence «Archives de la diversité humaine». Scénographie Atelier Brückner GmbH, Stuttgart / Photo: Olivier Joureau

 


  • Boussole de géomancie. Chine du Sud
    19e siècle
    Bois laqué. Ø 42 cm
    Don du missionnaire Charles Piton (1835-1905) au Musée des Missions vers 1885
    MEG Inv. ETHAS K005049

  • Dieu Huehueteotl. Mexique, plateau central
    Aztèque. 13e – 16e siècle
    Pierre volcanique. H 31 cm
    Legs de Ferdinand de Saussure en 1913 ; collecté par son père Henri en 1855
    MEG Inv. ETHAM 006557

  • Nacelle de traineau. Suisse, Grisons
    18e siècle
    Bois sculpté et peint, métal, toile cirée, corne, verre. H 64 cm
    Don de Mme Ormond au Musée d'art et d'histoire, 1918.
    MEG Inv. ETHEU 007761

  • Masque heaume à quatre faces ñgontang. Gabon, Moyen-Ogooué
    Fang, sous-groupe Betsi. 19e - début du 20e siècle
    Bois, pigments, kaolin. H 39 cm
    Acquis en 1944 du pasteur Fernand Grébert, missionnaire au Gabon de 1913 à 1931
    MEG Inv. ETHAF 019642

  • Cape en plume ’ahu’ula. Îles Hawaii
    Début du 19e siècle
    Plumes et fibre d’olona (Touchardia latifolia). H 146 cm
    Don de Vincent Rumpff au Musée académique en 1829
    MEG Inv. ETHOC K000206

  • Tambour sur cadre, de type senpô daiko, littéralement «tambour des ermites». Japon
    Début du 20e siècle
    Peau, bois, fer, cordon (probablement en soie). Ø 38 cm
    Don de Jean Romieux en 1937
    MEG Inv. ETHMU 015522

 

Scénographiée par l'Atelier Brückner de Stuttgart, l'exposition se décline en sept chapitres : un prologue historique, suivi de la présentation des collections des cinq continents et de la collection ethnomusicologique.

Exposition de référence

Exposition de référence «Archives de la diversité humaine». Scénographie Atelier Brückner GmbH, Stuttgart / Photo:MEG–Atelier Brückner,Daniel Stauch

Le caractère mémoriel du patrimoine rassemblé dans cette exposition de référence – complété par les informations numériques de l'eMEG – parlera à chaque visiteur, d'où qu'il vienne, ravivant un sentiment d'appartenance à un territoire et à une identité. Celui-ci pourra revenir tant qu'il le souhaite s'imprégner de l'une ou l'autre des cultures du monde puisque, et ce n'est pas la moindre de ses qualités, l'entrée de cette exposition est gratuite.

Prologue

Dès son arrivée, le public est plongé dans les origines des collections ethnographiques de Genève. On y apprend, non sans exaltation, que celles-ci sont le fruit d'aventures individuelles, de la passion et de la générosité d'illustres personnages et d'autres plus modestes, de rencontres avec des cultures proches et lointaines.

Cinq continents

Chaque section possède ses points forts, ses chefs-d'oeuvre, qui ont permis de dégager des thématiques propres à chacun. C'est ainsi que la section consacrée à l'Asie nous emmène du Bosphore vers un Orient toujours plus lointain en abordant trois grands thèmes : l'iconographie religieuse, l'écriture et le pouvoir.

L'art pictural dessine un fil conducteur le long du parcours africain découpé, lui, en aires culturelles. Au sein de celles-ci se dégagent des thèmes comme le sacré, lié au culte des ancêtres et aux pratiques magico-religieuses, et le pouvoir.

La partie dédiée à l'Océanie, vaste « continent insulaire » de plus de dix mille îles, aborde les relations et les échanges des sociétés autochtones ainsi que les périples des Européens qui ont exploré cette région du monde.

Du cercle Arctique à la Terre de Feu, la collection Amériques est parmi la plus diversifiée culturellement et chronologiquement puisqu'elle couvre près de 9'000 ans d'histoire. Rendant hommage à cette richesse, le périple américain s'échelonne de l'art inuit du Grand Nord à l'Amérique du Sud en passant par les sociétés amérindiennes des plaines nord-américaines et les cultures précolombiennes.

Rares sont les musées d'ethnographie qui conservent dans leurs collections des objets provenant du continent européen tant et si bien que l'exotisme, l'ailleurs, semble primer. Ce n'est pourtant pas le cas du MEG qui a pour vocation la conservation et l'étude de témoignages matériels, culturels et artistiques du monde entier, y compris de l'Europe. Autour d'objets quotidiens issus de la société rurale et alpine ou du monde urbain ouvrier et savant, résonnent des questions universelles comme la vie, la mort, les pratiques religieuses ou politiques, qui toucheront et interpelleront chacune et chacun.

L'ethnomusicologie

L'ethnomusicologie n'est pas en reste puisqu'une section lui est consacrée. Dans celle-ci, deux ensembles complémentaires dialoguent et se répondent : la collection d'instruments du monde entier et les Archives internationales de musique populaire (AIMP).
Ils mettent en évidence la classification organologique (études des instruments) – un champ de recherche dont le MEG a largement contribué au développement – et la recherche sur le terrain, de l'enregistrement sonore à la constitution d'ensembles d'instruments de musique.