L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

MEG


Le magazine du MEG   [PDF 11 Mo]

Objet

ETHOC 013098

013098

Applique de porte de case jövö
Nouvelle-Calédonie
Kanak. Fin du 19e - début du 20e siècle
Bois de houp (Montrouziera sp.), pigments. H 220 cm, L 55 cm
Acquis à Paris en 1930
MEG Inv. ETHOC 013098

Dénommées «gardiens de la porte de la Grande Case», ces sculptures sont réalisées dans le bois d’un grand houp renversé par les vents, car les techniques anciennes ne permettaient pas de l’abattre. L’arbre mort est l’équivalent d’un personnage défunt. De ce fait, ces sculptures sont elles-mêmes associées à un ancêtre, et plus souvent encore à la communauté des esprits ancestraux.
Ces appliques étaient fixées de chaque côté de l’entrée de la Grande Case, avec des lianes passant par l’orifice ménagé en leur sommet pour retenir le tour de case fait en écorce de niaouli (famille de l’eucalyptus). Le haut évoque un visage dont le front est ceint d’une couronne à chevrons représentant la cordelette de fronde que les hommes portaient dans la chevelure comme élément de leur coiffure.

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique

Les Kanak, premiers habitants de Nouvelle-Calédonie

Un matin de septembre 1774, l’explorateur James Cook découvrit à l’horizon un archipel qu’il nomma Nouvelle-Calédonie, car il évoquait pour lui le paysage de la Calédonie, ancien nom de l’Écosse, son pays d’origine.

Cependant, depuis plus de 3000 ans, ces îles étaient habitées par les Kanak. Malgré la diversité des fonctionnements sociaux et des styles artistiques, ceux-ci ont en commun une étroite relation à la terre et aux ancêtres.

La Grande case, personnification de la culture kanak

La Grande Case est un des symboles les plus forts de la société kanak. Dans chaque village, elle se dresse sur un tertre culminant, au bout d’une allée bordée de pins colonnaires et de cocotiers. Sur l’allée centrale se déroulent les événements les plus importants: annonces d’une naissance, mariages, deuils, présentation des récoltes, danses et échanges.

De forme circulaire, la Grande Case représente la société organisée autour d’un personnage prééminent considéré comme intercesseur entre les vivants et les ancêtres. Construction architecturale, mais aussi lieu de réunion et de parole, évocation de l’autorité du chef, la Grande Case résume le rapport des Kanak à leur terre et à leur histoire.

Bibliographie

  • Boulay, Roger (dir.). 1990. De jade et de nacre. Paris: Réunion des musées nationaux
  • Kasarhérou, Emmanuel et Roger Boulay (dir.). 2013. Kanak. L'art est une parole. Paris: Musée du quai Branly, Actes Sud