L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

MEG


Le magazine du MEG   [PDF 11 Mo]

Objet

ETHAF 015847

015847

Cimier de masque Janus bo nun amuin
Masque des hommes, dansé dans un contexte de conjuration
Côte d'Ivoire
Baule. Fin des années 1920
Bois, pigments. L 79 cm
Acquis de l'ethnologue allemand Hans Himmelheber en 1935 ;
collecté par lui entre 1934 et 1935 
MEG Inv. ETHAF 015847

En 1935, l’ethnographe allemand Hans Himmelheber (1908-2003) propose au MEG une centaine de pièces qu’il a collectées en Côte d’Ivoire, et qui forment à ses yeux un tout cohérent sur «L’art nègre et ses problèmes». Le jeune chercheur a à cœur de démontrer par son travail de terrain l’existence, en Afrique, de l’individu créateur, par opposition à l’idée d’une culture reproduite collectivement et anonymement. L’innovation n’a pas moins de valeur que la tradition, et l’inventivité se lit dans la circulation et la variation des motifs : c’est ce qu’il entend démontrer en réunissant autour de ce masque les objets 1l49, 1l50 et 1l52. Si aucun nom de sculpteur n’accompagne ce don, Himmelheber publie par ailleurs cette année-là un ouvrage intitulé Negerkünstler, qui figure parmi les toutes premières tentatives de restituer leur identité aux artistes africains.

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique

Pas de terrain sans théorie

Le terrain fournit à l'ethnographie les objets quotidiens ou d'exception qui seront les «témoins» d'un peuple et de ses usages. La collecte est inséparable de l'interprétation de ces traces de vie. Retrouvant l'antiquité romaine dans la forme d'objets rapportés de Roumanie, Eugène Pittard inscrivait la population elle-même dans le temps long des traditions immobiles.

Individus créateurs

L'ethnographie classique considère la plupart du temps les objets comme le produit anonyme d'une collectivité. L'Allemand Hans Himmelheber s'est démarqué de cette conception. Valorisant l'innovation, il s'est attaché dans son travail de terrain à démontrer l'inventivité des individus créateurs en étudiant la variation de motifs circulant d'une pièce à l'autre.

Bibliographie

  • Hans Himmelheber, 1935. Negerkünstler. Stuttgart: Strecker und Schroder