L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

MEG


Le magazine du MEG   [PDF 11 Mo]

Objet

ETHAF 020493

020493

Poteau de palais, en deux tronçons, sculpté par le roi Fontshue Aseh
Cameroun, Grassfields, région du Nord-Ouest
Royaume de Babanki Tungo. Entre 1908 et 1918
Bois. H totale 324 cm
Acquis de l’ethnologue Hans Himmelheber en 1937, qui l’a récolté la même année
MEG Inv. ETHAF 020492 et 020493

Les palais forment le cœur de chacun des royaumes des Grassfields au Cameroun. Leur vastitude et leur ordonnancement illustrent la richesse et la puissance des souverains.
Ce poteau ornait autrefois l’un des bâtiments composant le palais du petit royaume de Babanki Tungo (appelé aussi Kedjom Kitingu) à l’est de Bamenda, la capitale de la province du Nord-Ouest, au Cameroun.

Selon la description qu’en fit en 1937 son collecteur, l’ethnographe allemand Hans Himmelheber, c’était l’une des colonnes qui soutenaient le toit de chaume de la salle de réception du palais, haute bâtisse aux murs aveugles, construite en clayonnage de palmes de raphia et de terre. Un léopard, animal apanage des rois, est sculpté à son sommet. Il surmonte cinq personnages qui composent, d’après Hans Himmelheber, la scène d’une punition d’adultère : l’homme à la coiffe de dignitaire pointe son fusil en direction du séducteur de profil, lequel vacille en dessous, tenant le poteau d’une seule main. L’épouse royale, adultère, berce son enfant. Une dernière figure, masculine, qui occupe le bas du poteau, en contact avec le sol où il était enfoncé pour atteindre les fondations de pierre du bâtiment, est endommagée par plus de vingt ans d’exposition aux éléments. Hans Himmelheber émet l’hypothèse qu’il s’agirait du roi lui-même, mais cette information ne lui a pas été confirmée.

Les artistes au service des rois sculptaient des œuvres figuratives telles que ce poteau pour orner les palais, et les souverains eux-mêmes se consacraient parfois à ces activités artistiques. Ce poteau est l’œuvre de Fontshue Aseh, un « artiste-roi » qui régna sur Babanki Tungo de 1908 à 1918. Son atelier de sculpture sur bois était célèbre dans toute la région et de nombreux rois voisins comptaient parmi ses commanditaires.

Christraud M. Geary

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique

Les royaumes des Grassfields au Cameroun

À l’ouest de l’actuel Cameroun, une région de hauts plateaux nommée les Grassfields abrite de nombreux micro-États: l’aire de Bamenda au nord, les royaumes dits «bamileke» au sud et le royaume bamum à l’est. Avant l’ère coloniale, ces royaumes concurrents en termes de prestige et de richesses se distinguaient aussi dans les domaines des arts et de l’architecture. Les rois commanditaient alors les meilleurs sculpteurs et fondeurs de bronze des régions avoisinantes.

Sortie de masques bamum lors d’une cérémonie

Sortie de masques bamum lors d’une cérémonie. Photographie d'Anna Wuhrmann, Foumban vers 1920. Photographie transmise par Josette Debarge en 1932. © Archives MEG

Les rois artistes et mécènes

Les palais, vastes et richement décorés, forment le centre des royaumes des Grassfields et illustrent la puissance de leurs souverains.
Ce poteau provient du palais de Babanki Tungo (aussi appelé royaume Kedjom Kitingu), à l’est de Bamenda, la capitale de la région Nord-Ouest du Cameroun. Selon la description de l’ethnologue Hans Himmelheber, c’était l’une des colonnes de la salle de réception du palais. Un léopard, apanage des rois, est sculpté en son sommet, surmontant cinq personnages qui composent une scène de punition d’adultère. Ainsi, sous le musicien, l’homme à la coiffe de dignitaire menace de son fusil le séducteur de profil tandis que l’épouse royale adultère berce son enfant au-dessus du roi lui-même, représenté au bas du poteau.
Les souverains employaient des artistes pour orner leurs palais et se consacraient parfois eux-mêmes à la sculpture. Ce poteau est l’œuvre de Fontshue Aseh, un «artiste-roi» qui régna sur Babanki Tungo de 1908 à 1918. Son atelier de sculpture sur bois était célèbre dans toute la région et fournissait même les cours des rois voisins.

Christraud M. Geary

Le roi de Babanki Tungo (Der Häuptling von Babanki Tungo).

Le roi de Babanki Tungo (Der Häuptling von Babanki Tungo). Photographe inconnu, vers 1930. Ethnologisches Museum, Berlin, VIIIA 1104

Ressources

Carte des Grassfields au Cameroun