L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

MEG


Le magazine du MEG   [PDF 11 Mo]

Objet

ETHAM 030588

030588

Natte à fourmis kunana utilisée lors de rites d’initiation ou de guérison
Guyane, Haut Maroni, village d’Ouaquil
Wayana. Années 1950
Plumes rouges, bleues et jaunes d’Ara macao, noires de Crax alector, blanches de Gallus domesticus, vannerie, fibre de palmier miriti, résine. L 76 cm H 50 cm
Don de Henri Dormond en 1961
MEG Inv. ETHAM 030588

Le Maraké: un rituel de purification et d'initiation chez les Wayana

Les Apalaï et les Wayana partagent un rituel d’initiation, connu sous le nom de maraké, qui marque pour les filles et les garçons le passage de l’enfance à l’âge adulte. Entre chants et danses rituels, les initiants (tëpijem) se voient soumis à une épreuve bien particulière: l’application sur la peau d’une «natte à fourmis», ou kunana. Carrées pour les filles, figurant un animal pour les garçons (jaguar, écureuil, poisson…), ces pièces de vannerie sont serties de fourmis (Ilak) et de guêpes (okomë) dont la morsure et la piqure sont particulièrement douloureuses. Le pourtour de l’objet est décoré de plumes colorées. De telles épreuves sont également appliquées à des adultes dans le but de les revigorer ou de les immuniser contre la maladie, les blessures ou les flèches.

030588

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique

Amazonie

L'«Amazonie» désigne le monde amazonien, plus précisément un ensemble de peuples caractérisés par une culture propre, que les anthropologues appellent aussi «sociétés des basses terres», par opposition à celles du monde andin. Certains peuples dont les objets sont montrés ici, vivent en dehors du bassin hydrographique de l'Amazone et d'autres n'habitent pas, ou plus, la forêt amazonienne tropicale humide, mais des écosystèmes de savane ou de forêt sèche.

Un rituel de purification et d'initiation chez les wayana

Les Apalaï et les Wayana partagent un rituel d'initiation, connu sous le nom de maraké, qui marque pour les filles et les garçons le passage de l'enfance à l'âge adulte. Entre chants et danses rituels, les initiants (tëpijem) se voient soumis à une épreuve bien particulière: l'application sur la peau d'une «natte à fourmis», ou kunana. Carrées pour les filles, figurant un animal pour les garçons (jaguar, écureuil, poisson…), ces pièces de vannerie sont serties de fourmis (Ilak) et de guêpes (okomë) dont la morsure et la piqure sont particulièrement douloureuses. Le pourtour de l'objet est décoré de plumes colorées. De telles épreuves sont également appliquées à des adultes dans le but de les revigorer ou de les immuniser contre la maladie, les blessures ou les flèches.

Bibliographie

  • Wastiau, Boris. 2016. Amazonie. Le chamane et la pensée de la forêt. Paris: Somogy, Genève: MEG, p. 97, MEG AM 619 WAS