L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

MEG


Le magazine du MEG   [PDF 11 Mo]

Objet

ETHAM 035956

035956

Parures d'oreilles
Brésil, État du Tocantins, Rio Araguaya, île Bananal
Karajá. Années 1960. Ø 10,5 cm P 12,5 cm
Nacre, duvet de plumes, bois, fil de coton, cire
Don de l'ethnologue René Fuerst en 1971
MEG Inv. ETHAM 035956

 

035956

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique

Amazonie

L'«Amazonie» désigne le monde amazonien, plus précisément un ensemble de peuples caractérisés par une culture propre, que les anthropologues appellent aussi «sociétés des basses terres», par opposition à celles du monde andin. Certains peuples dont les objets sont montrés ici, vivent en dehors du bassin hydrographique de l'Amazone et d'autres n'habitent pas, ou plus, la forêt amazonienne tropicale humide, mais des écosystèmes de savane ou de forêt sèche.

La naissance de la lumière – mythe Karajá

La coiffe raheto s'explique par le mythe de l'arrivée de la lumière chez les Karajá. Sa rangée de plumes noires représente la Grande Étoile, celle de plumes blanches, la Lune, et ses rayons périphériques, le Soleil. Le mythe raconte que Mareiko, l'épouse deKanaxiwe, fut surprise par l'obscurité et se blessa. Se plaignant à son mari qu'il ne donnait pas assez de lumière aux Karajá, celui-ci s'en fut honteux dans la forêt et se donna la mort. Mais lorsque le vautour Iolò se posa sur son corps, Kanaxiwe – qui n'était pas vraiment mort - l'attrapa, lui ordonnant de lui donner la lumière. Ioló rapporta ses diadèmes Grande Étoile et Lune, mais Kanaxiwe en trouva la lumière trop faible. Le vautour apporta alors son diadème Soleil et Kanaxiwe fut satisfait.

Bibliographie

  • SCHOEPF, Daniel. L'art de la plume. Brésil. Catalogue d'exposition. Genève: Musée d’ethnographie / Paris: Museum National d'Histoire naturelle., 146
  • Wastiau, Boris. 2016. Amazonie. Le chamane et la pensée de la forêt. Paris: Somogy, Genève: MEG, p. 124, MEG AM 619 WAS