L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

MEG


Le magazine du MEG   [PDF 11 Mo]

Objet

ETHMU 040838

040838

Po ti kãm’ur, trompe à embouchure latérale
Brésil, État de Pará, Haut-Iriri, Rio Chiché
Kayapó-Mekränoti. 20e siècle
Bambou, gaine de fibres végétales tressées, plumes, noix de tucum, perles, coton. L 46 cm
Mission Gustaaf Verswijver au Brésil, 1975-1977; acquis en 1981
ETHMU 040838

 

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique

Archives sonores

De 1944 à 1958, le musicologue roumain Constantin Brailoiu rassembla à Genève un fonds d’enregistrements sonores provenant des cinq continents, sur la base de ses propres archives constituées en Roumanie: les Archives internationales de musique populaire (AIMP). Son objectif était de mener une étude comparative des expressions musicales dans le monde, et de les faire connaître le plus largement possible par la publication, entre 1951 et 1958, de la Collection Universelle de Musique Populaire (quarante disques 78 tours), rééditée une première fois en 1984 (coffret de six disques 33 tours), puis en 2009 (quatre CD). Les AIMP comprennent aujourd’hui près de 16’000 heures de musique enregistrées. Elles redonnent leurs voix aux instruments et permettent d’explorer l’histoire de la publication discographique des musiques du monde.

Collecter et enregistrer

En raison des difficultés techniques que représentait l'enregistrement sonore lors des missions de terrain, et aussi d'un certain cloisonnement des institutions vouées respectivement à la constitution de collections ethnographiques ou à la recherche anthropologique, on remarque qu'avant les années 1950, peu d'instruments de musique ont été collectés, alors qu'en même temps, des enregistrements de leur répertoire musical étaient réalisés. La configuration des collections d'instruments de musique et d'archives sonores reflète cette méthodologie de travail, où les sujets d'observation étaient répartis entre différentes personnes.

Le tournant amorcé par la mise en place des musées-laboratoires à partir des années 1960 métamorphosera les collections muséales, qui se sont indéniablement enrichies de multiples documentations audiovisuelles.

Ressources

Trompe latérale po ti kãm’ur
Multimédia