L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

MEG


Le magazine du MEG   [PDF 11 Mo]

Objet

ETHEU 066160

066160

Pain rituel pane de sas Animas [pain des âmes]
Italie, Sardaigne
2013-2014
Pain
Diam. 13 cm
Acquis sur place en 2014 avec l’aide de l’ethnologue Battista Saiu
MEG Inv. ETHEU 066160

L’art de la panification sarde connaît un tel degré de complexité et de raffinement qu’elle est devenue célèbre bien au-delà des frontières insulaires. Dans la société traditionnelle la production et la consommation du pain ont fonctionné comme des marqueurs, symboliques et physiologiques, du temps. Encore aujourd’hui les fêtes permettent aux femmes de montrer l’étendue de leur savoir-faire car chaque pain demande une farine particulière, un doigté et une surveillance de tous les instants. Tous sont destinés à être consommée. Seul l’échange de cette nourriture engage un pacte d’alliance entre les vivants et les morts.

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique

Accueillir et partager

Dans le monde paysan, l’hospitalité est un droit et un devoir. Les interactions sociales, à travers le partage de la boisson et de la nourriture, y suivent des rituels bien établis. Cette manière d’être ensemble très codifiée, considérée comme le signe de la civilisation, introduit dans l’échange entre les convives respect et distance.

Marquer pour consacrer

Depuis le Moyen Âge, pains et galettes occupent les tables d’Europe. Base de l’alimentation et symbole chrétien, le pain est doublement précieux. Sous le climat alpin, la culture céréalière est si ardue que, lors de la panification, on protégeait la pâte par des signes religieux. Puis dans le four collectif, on y imprimait des marques de reconnaissance.