L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

MEG


Le magazine du MEG   [PDF 11 Mo]

Objet

ETHEU 102328

102328

Coffre à grains
Suisse, Valais, Val d'Anniviers, Vercorin
17e siècle
Bois d’arole, fer forgé
l 78 cm, H 69 cm, pr. 48.5 cm
Collection Georges Amoudruz acquise en 1976; récolté en 1940 auprès de Gilbert et Célestine Marin
MEG Inv. ETHEU 102328


Dans les intérieurs montagnards, le coffre était destiné à divers usages, remplaçant parfois d’autres éléments du mobilier. Au 20e siècle, il est réservé aux provisions nobles, dont les céréales. Cette arche à grain est remplie à la fin des récoltes et confiée à la maîtresse de maison qui y puise parcimonieusement jusqu’au printemps, lorsque l’arrivée des légumes permet une consommation moins contrôlée.

Souvent frustre mais de contenance généreuse, le coffre était d’abord destiné à une utilisation mixte, à partir dès 1920 il est réservé aux provisions nobles de la famille, dont les céréales.

Une note manuscrite rédigées en 1943 par Georges Amoudruz, lors d’un séjour dans la propriété familiale de sa femme Agnès Vocat,( p.81-82) nous renseigne à ce sujet : "On les trouve très sales, en général pleins de gras de lard et de débris de garde-manger, fromage ou viande. Quelques-uns ont encore à l'intérieur la petite cachette sur le côté pour loger les objets plus précieux...Ces coffres à aspect d'époque romane ne se trouvent pas dans tout le Valais. Je n'en ai aperçu qu'à Vercorin et environs, dans le Val d'Hérens, à Evolène. Ils sont détruits peu à peu du fait de leur manque de décoration, du blois blanc dont ils sont faits, du mauvais état dans lequel ils se trouvent (plus ou moins pourris vu leur usage)."

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique

Le temps des blés et le temps des hommes

Les formes traditionnelles de l’agriculture se fixent au 19e siècle. Les images des travaux dans les champs documentent l’évolution des techniques, la transformation des paysages et de l’imaginaire collectif. Considéré comme un don des dieux, le blé impose un devoir de réciprocité. Les connaissances liées à sa production se doublent de mythes et de rites où la graine symbolise le cycle de la vie, la nécessité de la mort et la pérennité des saisons.

Recevoir et distribuer

Avant l’agriculture industrielle, le cycle de production du blé s’étendait sur presque douze mois. Par le biais d’objets anciens et contemporains, les étapes du calendrier paysan liées au partage et à la conservation des récoltes sont évoquées ici. On y retrouve la notion de réciprocité qui régissait autrefois la gestion des ressources, impliquant à chaque étape dépendance et autonomie entre les différents membres de la communauté.