L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

MEG


Le magazine du MEG   [PDF 11 Mo]

Objet

ETHAM L000103

L000103

Bouteille
Pérou, côte Nord
Chimú. 9e – 15e siècle
Terre cuite, métal, bouchon en argent ajouté à l'époque coloniale
Don de Pedro Abadia et de Marie-Philippe Mercier au Musée académique en 1826
MEG Inv. ETHAM L000103

 

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique

Hiérarchiser l'humanité

Au début du 19e siècle, les sociétés jugées frustes perdirent l'image vertueuse que Jean de Léry, Montaigne et Rousseau leur avaient donnée. L'idéologie du progrès fit appeler ces Autres des «primitifs». La science venait au secours de la domination exercée par les Européens sur le monde, en contredisant l'égalité des hommes décrétée dans l'enthousiasme révolutionnaire.

Européocentrisme et archéologie américaine

L'indépendance du Mexique (1821) mit le pays à la mode. Aussitôt à Londres, une exposition étala aux yeux des Européens les vestiges magnifiques de l'Amérique préhispanique. Les «antiquités américaines» devinrent un département du Musée du Louvre. À Genève, une série «Mexique» distingua l'espace précolombien du tout-venant ethnographique. Mais l'association des anciennes civilisations américaines aux sources déclarées de la civilisation occidentale n'aura qu'un temps. À Genève comme à Paris, elles seront en fin de compte écartées et rejoindront les musées dédiés à l'ethnographie.

Jean-Michel Moreau le Jeune, «Il retourne chez ses égaux», frontispice de: Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755) dans l'édition de Paris 1801 ©Centre d'iconographie genevoise (GIR 1655)
Pour le célèbre philosophe genevois, Hottentots, Caraïbes ou Lapons avaient raison d'ignorer le modèle européen et de vivre selon leurs propres règles. Cette ouverture à l'Autre place Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) dans la lignée de Jean de Léry (vers 1536-vers 1613), dont l' Histoire d'un voyage fait en la terre du Brésil, publié pour la première fois en 1578, inspira Michel de Montaigne (1533-1592) pour son fameux essai Des Cannibales.