ETHAF 023092

oracle à souris

Retour aux résultats
023092
Oracle à souris gbékré sè
Côte d’Ivoire
Baule. Première moitié du 20e siècle
Bois, terre cuite, cuir, perles de verre, cuivre, fibres végétales. H 25 cm
Don de Maurice Burger en 1951
MEG Inv. ETHAF 023092

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique

L'Afrique de l'Ouest

Privés de leurs costumes et parures, de la lueur des torches et du rythme de leurs mouvements, les «masques» ne sont plus tels qu’ils étaient dansés dans leur contexte d’origine et deviennent, au musée, des «fragments». Loin des frustes classifications ethniques, ils demeurent cependant évocateurs de certains des grands cultes de l’Afrique subsaharienne côtoyés par l’islam depuis le 11e siècle.

La divination par la souris

La consultation de l’oracle à souris n’est pas la plus répandue des pratiques divinatoires baule. Elle existe aussi en pays guro et yaure. Le devin prend un récipient composé d’une poterie à fond circulaire percé d’un trou, reposant sur un socle en écorce ou en bois et couverte par un morceau d’écaille de tortue ou un petit bol d’argile. Une gaine de cuir cousue sur le pourtour du récipient maintient ensemble les deux parties. Deux rongeurs enfermés dans cette boîte à double fond passent, pour se nourrir de graines, d’un récipient à l’autre et déplacent ainsi des bâtonnets disposés sur une plaque métallique. En interprétant leur nouvel agencement, le devin apporte une réponse sibylline à la question posée.


© 2021 Musée d'ethnographie, Genève