Programme - Mai 2019

Lancement de la campagne «Mémoires LGBTIQ+»

La campagne «Mémoires LGBTIQ+» sera lancée le mardi 14 mai à Lestime, association lesbienne et féministe de Genève.

La soirée sera ouverte par Sandrine Salerno, Conseillère administrative en charge de l’Egalité et de la Diversité.

Guillaume Mandicourt et Stéphanie Monay détailleront ensuite le riche programme d’activités et de rencontres prévues jusqu’en octobre, élaboré par le Service Agenda – Ville durable en collaboration avec de nombreux partenaires associatifs et institutionnels.

Carolina Topini, Lorraine Astier Cholodenko et Mathilde Matras présenteront les résultats de l’enquête «Etude exploratoire des archives des luttes LGBTIQ+ à Genève (1970-2000). Etat des lieux et propositions de solution» qu'elles ont menée pour Lestime, sous mandat de la Ville de Genève.

La soirée se terminera par un apéritif offert par la Ville.

Informations pratiques

Mardi 14 mai - 18h

Lestime, Rue de l’Industrie 5, 1201 Genève
+41 (0)22 797 27 14 - info@lestime.ch

Plus d'infos sur l'événement FB

Aîné-e-s et jeunes LGBTIQ+ croisent leur mémoire

Témoignages

A travers un objet qui leur tient à cœur ou une photo témoin de moments forts, deux générations de personnes lesbiennes, gays, bies, trans, intersexes ou queers racontent leurs souvenirs et leurs parcours de vie à Genève et même ailleurs. Jeunes et seniors échangent ainsi sur leurs expériences et ressentis, naviguant entre différences et similitudes. Ces témoignages sont suivis d'un échange avec le public, ainsi que d'une verrée.

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du projet Aîné-e-s LGBT et de la politique de la vieillesse de la Ville de Genève, en collaboration avec Tamalou et Babayagas, les groupes aîné-e-s de l'Association 360, ainsi que le groupe Totem de la Fédération genevoise des associations LGBT. Elle fait partie du programme de Cité Seniors.

Informations pratiques

Mercredi 15 mai – 18h30

Cité Seniors, Rue de Lausanne 62, 1202 Genève
+41 (0)800 18 19 20 - citeseniors@ville-ge.ch

Entrée libre, sans inscription

Plus d’infos sur l’événement FB

affiche
télécharger le flyer (pdf 1 mo)

Journée de réflexions à Uni Mail

L’histoire fait son coming-out !

L'année 2019 célèbre le retour de la Pride romande à Genève ainsi que les 50 ans des Emeutes de Stonewall. Ces affrontements entre des personnes LGBTIQ+ et la police de New York sont considérés comme le moment constitutif du militantisme politique LGBTIQ+ à travers le monde. Cette commémoration est l’occasion d’interroger la place de l’histoire LGBTIQ+ en Suisse. Quel impact a-t-elle sur la grande Histoire et comment se rend-elle visible ? Comment est-elle traitée par les archivistes, les historien-ne-s, les théoricien-ne-s de la mémoire ainsi que les communautés LGBTIQ+ elles-mêmes ? A quels obstacles et enjeux la «fabrique de l’histoire» se confronte lorsqu’elle s’intéresse aux minorités sexuelles et de genre ?

Cette journée de réflexion, proposée par le service Agenda 21-Ville durable de la Ville de Genève, le Service Egalité, la Maison de l’Histoire et l’Institut des Etudes genre de l’Université de Genève, souhaite aborder ces différentes problématiques sous des formats variés tels que des ateliers, une flashmob et une table ronde. Ces activités s’adressent autant au public universitaire et associatif qu’aux professionnel-le-s des archives ainsi qu’à toute personne intéressée.

Programme de la journée dans le grand hall d'Uni Mail

10h00-16h00 - Stands associatifs et institutionnels

10h15 -11h45 - Atelier «Speed dating avec des archives LGBTQI*» lire la suite

En détournant les codes du speed dating (un temps chronométré pour se rencontrer, un protocole de questions, etc.), cet atelier propose un cadre ludique et convivial qui vous invite à la découverte partagée d’archives. Les participant-e-s pourront prendre conscience de leur légitimité à découvrir des archives, à en constituer et à contribuer à leur conservation. Les traces de ces échanges constitueront des archives précieuses qui pourront être présentées à leur tour.

Animé par Isabelle Salem Diego Sentis, performance et activiste pour les droits des personnes LGBTQI* depuis 25 ans, ille a fondé en 2015 Queer Code, un projet participatif et collaboratif dédié à l'histoire des lesbiennes et des femmes cisgenres et transgenres qui ont aimé des femmes durant la Seconde Guerre mondiale. Ille articule dans le cadre de ses projets archives/émancipations/sororités.

En collaboration avec les associations Think Out, Totem et Le LAB LGBT.


12h00 - Flashmob lire la suite

Introduction:

  • Brigitte Mantilleri, directrice du Service égalité de l’Université de Genève ;
  • Ferdinando Miranda, chargé de projets genre et LGBTIQ, Service égalité de l’Université de Genève ;
  • Guillaume Mandicourt, chargé de projets LGBTIQ au service Agenda 21-Ville durable de la Ville de Genève ;
  • Co-président-e-s de la Geneva Pride 2019 ?
  • Membre du rectorat ?

Performance participative autour des archives LGBTIQ+ animée par Isabelle Salem Diego Sentis.


14h00 -15h30 - Atelier «Archives LGBTIQ+ : enjeux et pratiques» lire la suite

Cet atelier propose un espace de dialogue et d’échanges autour des enjeux et des pratiques concernant les archives des mouvements et des luttes LGBTIQ+. Quel est l'intérêt politique, social et scientifique de constituer des archives LGBTIQ+ ? Quels sont les défis spécifiques d'inventoriage les concernant ? Quels sont les enjeux de leur valorisation ? Quelle est la situation des archives LGBTIQ+ à Genève ? Comment le contexte genevois pourrait-t-il bénéficier des réflexions, des pratiques et des expériences consolidées des centres d'archives LGBTIQ+ à l'étranger ? Dans cet atelier, nous présenterons des exemples tirés d’expériences à l’étranger pour illustrer quelques principes existants.

Animé par Carolina Topini, doctorante à l’Institut des Etudes genre, Faculté des sciences de la société de l’Université de Genève, Lorraine Astier, chargée de projets sur les questions de genre et Mathilde Matras, doctorante en histoire à l’Unité de russe, Faculté des lettres de l’Université de Genève. Toutes trois ont mené une étude exploratoire des archives des luttes LGBTIQ+ à Genève (1970-2000) sous mandat de la Ville de Genève.


18h15 - Table ronde : «Les archives sortent du placard ! La construction mémorielle des luttes LGBTIQ+» (Uni Mail - Salle MS 150) lire la suite

Les luttes pour les droits des personnes LGBTIQ+ ont une histoire longue, riche et complexe, et ce particulièrement à Genève. Pourtant, la production historique reste encore bien modeste et les archives des mouvements sont dispersées et conservées dans des conditions pas toujours optimales. Quel est le droit à la mémoire des communautés LGBTIQ+ ? Comment, et avec quels outils, archiver les mémoires de collectifs et de personnes qui se sont construites en marges de la société ? Qui est légitime pour écrire l’histoire des communautés LGBTIQ+ ?

Un panel d’expert-e-s, académiques et/ou militant-e-s, abordera ces différents enjeux au sein des contextes français, suisse et genevois.

Mot d'accueil de Brigitte Mantilleri, directrice du Service égalité de l’Université de Genève

Présentation de la campagne Mémoires LGBTIQ+ par Guillaume Mandicourt, chargé de projets LGBTIQ+ au service Agenda 21-Ville durable de la Ville de Genève

Modération par Lorena Parini, politiste, professeure associée en Etudes genre, Université de Genève

Intervenant-e-s :

  • Francesca Arena, historienne de l’époque moderne et contemporaine, spécialiste des questions santé et genre. Elle est actuellement maître assistante à l’Institut Etique, Histoire et Humanités et collaboratrice scientifique à la Maison de l’Histoire de l’Université de Genève ;
  • Sylvie Burgnard, chargée de cours à l’Institut de démographie et socioéconomie de l’Université de Genève. Spécialiste en sociohistoire, elle a notamment analysé la progressive visibilisation des mouvements homosexuels à Genève dans les années 70. Ses recherches ont porté également sur les différentes manières de voir et de penser la sexualité ;
  • Rina Nissim, militante féministe, auteure et co-fondatrice de l'ancien Dispensaire des femmes de Genève, elle est co-responsable des Archives contestataires de Carouge. Cette association récolte, conserve, inventorie et valorise les archives issues des luttes sociales de la seconde moitié du XXe siècle ;
  • Michaël Voegtli a analysé les mobilisations autour de la lutte contre le sida, maladie qui a marqué l’histoire de l’homosexualité masculine et contre laquelle les personnes gays se sont engagées très tôt en Suisse. Il est actuellement chef du Service de la Jeunesse de La Chaux-de-Fonds ;
  • Quentin Zimmermann est doctorant-e en sociologie et études de genre à l'université Lille 3 et militant-e des archives LGBTIQ+. Son travail interroge les spécificités de la collecte et de la conservation d'archives en tant que personnes concernées, et analyse les mécanismes d'effacements et de violence au cœur des approches dominantes des archives et de l'histoire.

19h45 - Lancement du Réseau LGBTIQ francophone international

Informations pratiques

Jeudi 16 mai – dès 10h00

Grand Hall d'Uni Mail, Boulevard du Pont-d'Arve 40, 1205 Genève

Table ronde: Salle MS 150 - Uni Mail

Entrée libre, sans inscription

Plus d’infos sur l’événement FB

Evénement FB de la table ronde

illustration
© M. Girardin - Ville de Genève

Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie

Cérémonie à la mémoire de Bartholomé Tecia

A l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie, la Ville de Genève, la République et le Canton de Genève ainsi que les associations LGBTIQ+ vous donnent rendez-vous pour une cérémonie en mémoire de Bartholomé Tecia. Ce collégien de 15 ans, originaire du Piémont, fut exécuté le 10 juin 1566 à Genève pour «crime de sodomie».

En 2013, à l'initiative de l'association Network Genève, une plaque épigraphique a été inaugurée place Bel-Air à Genève, commémorant la mémoire de Bartholomé Tecia ainsi que celles de toutes les personnes victimes de discriminations en raison de leur orientation sexuelle ou leur identité de genre dans le monde.

Une lecture d’un extrait de la pièce Bartholomé Tecia, un procès ordinaire de Jean-Claude Humbert ainsi qu’un lancer synchronisé de pétales de roses marqueront cette cérémonie organisée en collaboration avec Network et Dialogai.

Informations pratiques

Vendredi 17 mai – 12h00

Place Bel-Air, 1204 Genève

Accès libre

Plus d'infos sur l'événement FB

Pique-nique à La Terrasse

Comme chaque Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie depuis 8 ans, le drapeau arc-en-ciel flottera sur le mat du bar La Terrasse et des tarifs préférentiels sur les boissons seront offerts aux porteurs et porteuses du bracelet «Freedom to Love», en vente au profit du fond de solidarité de Dialogai.

Convivialité, musiques en tous genres et course de pédalo si le temps le permet. A la nuit tombée, les participantes et participants bénéficieront d'une vue imprenable sur le Jet d'eau aux couleurs LGBTIQ+.

Informations pratiques

Dès 18h

La Terrasse, Quai du Mont-Blanc 31, 1201 Genève
(Déplacé à Dialogai en cas de pluie)

Entrée libre

affiche
© D. Wagnières - Ville de Genève

Pavoisement du Pont du Mont-Blanc et du Palais Eynard, illumination du Jet d’eau

Comme en 2017 et 2018, le Pont du Mont-Blanc et le Palais Eynard seront pavoisés aux couleurs du drapeau arc-en-ciel pour marquer la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Le Jet d’eau sera également éclairé aux six couleurs des communautés LGBTI. La Ville de Genève remercie les Services Industriels de Genève pour leur engagement.

affiche
télécharger le flyer (pdf 1.2 mo)

Cinéma

Deux projections du film Pride
pour les aîné-e-s

Dans le cadre du Cinéma des aîné-e-s, les Cinémas du Grütli et la Ville de Genève, ainsi que les groupes Tamalou et Babayagas de l'Association 360, s'associent pour vous proposer de (re)découvrir le film britannique Pride (2014).

Basé sur une histoire vraie, le film dépeint un groupe d'activistes gay et lesbien, à Londres, qui ont réuni des fonds pour aider les familles touchées par la grève des mineurs britanniques de 1984-1985, au début de ce qui allait devenir la campagne de Lesbians and Gays Support the Miners (LGSM). L'alliance était inédite, mais fut un succès.

Informations pratiques

Lundi 20 mai - Séances à 14h et 16h30

Cinémas du Grütli, Rue du Général Dufour 16, 1204 Genève

+41(0)22 320 78 78 - info@cinemas-du-grutli.ch

En version française - Tarif spécial de CHF 5.- pour les aîné-e-s

Entrée réservée au détenteurs et détentrices de la carte AVS

Plus d’infos sur l’événement FB

Médias

Contact

Ville de Genève
Service Agenda 21-Ville durable
Guillaume Mandicourt
Chargé de projets LGBTIQ
T. +41 (0)22 418 22 90
guillaume.mandicourt@ville-ge.ch