L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

L'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques et ses quelque six millions d’échantillons est un des plus importants au monde. Quant au jardin, il abrite de magnifiques collections de plantes vivantes.

Site internet des Conservatoire et Jardin botaniques

Ouverte en 2009, la Médiathèque du FMAC a pour objectif l’encouragement et la diffusion de l’art vidéo à Genève. Elle réunit le Fonds André Iten, l’une des plus riches et importantes collections vidéo de Suisse, ainsi que la collection vidéo du FMAC.

Site internet du Fonds municipal d’art contemporain

Avec une collection riche de 25'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, le Musée Ariana compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu.

Site internet du Musée Ariana

Les Musées d’art et d’histoire forment le plus grand ensemble muséal de Suisse, avec ses cinq musées et leurs 700'000 objets, sa bibliothèque, son laboratoire de recherche et ses ateliers de restauration.

Site internet des Musées d'art et d'histoire

Haut lieu de la réflexion sur les sociétés humaines, le Musée d'ethnographie de Genève, dont les bâtiments se trouvent au boulevard Carl-Vogt propose au travers de ses expositions une variété de lectures anthropologiques des phénomènes sociaux et culturels qui traversent le monde actuel.

Site internet du Musée d'ethnographie

Le Musée d’histoire naturelle accueille plus de 250'000 visiteurs chaque année à la découverte des millions de spécimens exceptionnels appartenant au patrimoine naturel qu'il conserve. Unique en son genre en Suisse, le Musée d'histoire des sciences - affilié au Muséum - abrite une collection d'instruments scientifiques anciens issus des cabinets des savants genevois du 17e au 19e siècle.

Site internet du Musée d'histoire naturelle
Site internet du Musée d'histoire des sciences

Accueil Recherches & collections Catalogue des collections Objets

ETHAS 018443

Japon, petite théière avec couvercle

Retour aux résultats
018443
Petite théière avec couvercle
Japon
19e siècle
Porcelaine peinte. H 12cm; diam 14cm
Don de Mme Alfred Bertrand, 1941
MEG Inv. ETHAS 018443
Cette modeste petite théière de porcelaine, offerte au Musée d’ethnographie de Genève par Alfred Bertrand en 1941, est accompagnée d’une notice d’inventaire plus modeste encore : « Théière en porcelaine, glaçure ivoire, style chinois sur fond rouge. Type de Wazen, marque Kutani. Japon, 19ème s. » Tout ici est plausible, tout ici est suspect, tout ici est fascinant : l’attribution à Wazen d’abord, soit Eiraku Wazen (1823-1896), figure importante de la porcelaine de Kutani, connu pour la finesse de son œuvre et ses décors à l’or. La grossièreté de la facture de notre théière et l’usage monochrome d’oxyde de fer rouge intriguent. La marque Kutani vient ensuite, qui désigne le nom du village de l’actuel département d’Ishikawa producteur de cette porcelaine. Néanmoins, pendant plusieurs siècles, la porcelaine dite « de Kutani » était produite à Arita, dans le Sud du Japon, à presque 900km de là et à courte distance d’un comptoir hollandais. Que dire du « style chinois » si ce n’est que le style n’est ni chinois, ni japonais mais bel et bien le précurseur d’un style mondialisé qui suit celui de la mode globale du thé et, dans la foulée, celui de la porcelaine. Si les Hollandais, par exemple, firent un commerce rentable de la porcelaine japonaise qu’ils importèrent en Europe, la contrefaçon chinoise diffusée par la Grande-Bretagne ne se fit pas attendre. Puis l’Occident, féru d’Orient, découvrit enfin le secret de la blancheur de cette céramique et produisit à son tour de la vaisselle de « style chinois ». Notre théière japonaise en revanche semble en tout point produite pour ne refléter ni les goûts esthétiques du Japon, ni ceux de la Chine classique, mais plutôt ceux répondant à la demande incessante de l’Occident pour les « chinoiseries » et les « japonaiseries ».
018443

L'image ci-dessus est soumise à un copyright.
Droits de reproduction photographique