Base de données des plantes d'Afrique


Lavatera maritima subsp. rupestris (Pomel) Greuter & Burdet
Famille : MALVACEAE
Protologue : Willdenowia 12(2): 198 (1982)
Informations sur le genre : Lavatera
Basionyme : Lavatera rupestris Pomel
 
 
Statut
Statut pour NA : rejeté (endémique), est synonyme de : Malva subovata (DC.) Molero & J.M. Monts.
 
Synonyme(s) homotypique(s)
 Lavatera rupestris Pomel (1875)
 Lavatera maritima var. rupestris (Pomel) Maire (1931)
 
Synonyme(s) hétérotypique(s)
=Lavatera subovata DC. (1824)
=Malva subovata (DC.) Molero & J.M. Monts. (2005)
=*Lavatera africana Cav. (1788)
=Lavatera maritima Gouan subsp. maritima
=Lavatera maritima Gouan (1773)
=Lavatera maritima var. purpurea Maire & Wilczek (1935)
=Axolopha wigandii Alef. (1862)
=Malva wigandii (Alef.) M.F. Ray (1998)

Bibliographie pour l'Afrique du Nord :
  • Cat. Pl. Maroc 2: 479 (1932).  
  • Fl. Tunisie [Pottier-Alapetite] 1: 501 (1979).
  • Med-Checklist 4: 236 (1989).
  • FENNANE, M. & M. IBN TATTOU (1998). Catalogue des plantes vasculaires rares, menacées ou endémiques du Maroc. Bocconea 8: 135 
  • VALDÉS, B., REJDALI, M., ACHHAL EL KADMIRI, JURY, J. L. & J. M. MONTSERRAT (2002). Catalogue des plantes vasculaires du Nord du Maroc, incluant des clés d'identification. I. 1: 194
  • FENNANE, M. & M. IBN TATTOU (2005). Flore vasculaire du Maroc. Inventaire et chorologie [1]. Trav. Inst. Sci. Univ. Mohammed V, Sér. Bot. 37: 288
  • BOULOS, L. & E. LE FLOC'H (2008). Flore de Tunisie: catalogue synonymique commenté
  • LE FLOC’H, E., L. BOULOS & E. VÉLA (2010). Catalogue synonymique commenté de la Flore de Tunisie  
 
Plus d'info sur :
voir d'autres informations sous Jstor_African Plant Initiative
voir d'autres informations sous The Euro-Mediterranean Plant Base
voir d'autres informations sous The International Plant Name Index
voir d'autres informations sous Base Herbier Afrique du Nord MPU
voir d'autres informations sous efloramaghreb
 
Carte
aucune carte disponible
 
Enregistrement n°148817
Retour d'information concernant cette fiche