1950 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1960 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1970 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1980 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1990 1 2 3 4 5 6 7 8 9 2000 1 2 3 4 5 6 7 8 9 2010 1 2 3 4 5 6 7 8 9 2020 1 2 3
 
2/13: Résultat précédent Résultat suivant

Blasco, Dolores (Valence/Espagne, 1929)


Les Floralies, 1968 (exécution d'origine); 1971 (reprise)
Sculpture dans l'espace public
Fer peint et traité
Dimensions: 182 x 70 x 57 cm (hors tout)



Localisation : Conservatoire et Jardin botaniques, près de la buvette, chemin de l'Impératrice 1, 1292 Pregny-Chambésy

[n° inv 1971-002]

Collection du Fonds d'art contemporain de la Ville de Genève (FMAC)



>> Photos / Carte
>> Autres oeuvres
>> BibliographieAA : Le lien ouvre la bibliographie en fin de page.
>> Imprimer

Crédits photographiques : Christophe Quoëx
 

Cette sculpture de Dolores Blasco fut réalisée spécifiquement pour les Floralies à l'occasion du 150ème anniversaire des Conservatoire et Jardin botaniques en mai 1968. Proposition fut ensuite faite à la Ville de se porter acquéreur de cette oeuvre, cette dernière ayant trouvé, "dans un tel cadre de fleurs et de verdure, une implantation judicieuse", selon les mots de l'artiste. Ce mode d'acquisition reste toutefois chose rare, lorsqu'il s'agit d'œuvres rattachées au domaine public, et, dans ce cas, découle également du changement de statut du Fonds d'art contemporain, anciennement Fonds de décoration, lequel était alors rattaché au Service Immobilier de la Ville, organisateur de ces Floralies.
Alliant recherches formelles et naturalisme, cette sculpture renvoie, modestement, à une problématique qui parcourt le XXème siècle, à savoir la question de la figuration, dans le domaine de la sculpture notamment. Si l'œuvre de Dolores Blasco reste ancrée sur une base figurative, elle se montre toutefois attentive au vocabulaire de l'abstraction. Elle n'en reste pas moins traditionnelle dans son esthétique et sa conception, à une époque où des artistes tels que Raffael Benazzi ou, plus localement, Henri Presset perpétuent un langage moderniste et avant-gardiste dans une pratique plus conceptuelle ou réflexive.
Stéphane Cecconi